Star Academy (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Star Academy
Image illustrative de l'article Star Academy (France)
Genre Divertissement, télé-réalité, télé-crochet, musicale
Réalisation Franck Broqua
Jean-Jacques Amsellem
Jérôme Revon
Ancienne présentation Nikos Aliagas (saisons 1 à 8)
Matthieu Delormeau
(saison 9)
Tonya Kinzinger (saison 9)
Narration Thierry Debrune (saison 1 à 8) puis Philippe Dantin (saison 9)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 9
Nombre d’émissions 131 primes et plus de 700 quotidiennes
Vainqueur Jenifer (saison 1)
Nolwenn Leroy (saison 2)
Élodie Frégé (saison 3)
Grégory Lemarchal (saison 4)
Magalie Vaé (saison 5)
Cyril Cinélu (saison 6)
Quentin Mosimann (saison 7)
Mickels Rea (saison 8)
Laurène Bourvon (saison 9)
Programme similaire Popstars
Nouvelle Star
X Factor
The Voice
Production
Durée Quotidiennes tout en images d'une trentaine de minutes
Primes (hebdos) de 2 h 30
Société de production Endemol France
Diffusion
Diffusion TF1 (saison 1 à 8, 2001 à 2008)
NRJ 12 (saison 9, 2012-2013)
Date de première diffusion 20 octobre 2001 sur TF1
6 décembre 2012 sur NRJ 12
Date de dernière diffusion 19 décembre 2008 sur TF1
28 février 2013 sur NRJ 12
Public conseillé Tout public
Chronologie
The Voice, la plus belle voix Suivant

Star Academy est une émission de télévision française de télé réalité musicale diffusée sur TF1 du 20 octobre 2001 au 19 décembre 2008 puis sur NRJ 12 sous le nom Star Academy Revolution à partir du 6 décembre 2012. La présentation était assurée par Nikos Aliagas sur TF1 en 2012-2013 par Matthieu Delormeau et Tonya Kinzinger sur NRJ 12.

Le programme, dont le nom est parfois abrégé Star Ac’, se déroule chaque année (sauf de 2009 à 2011 et 2013) et s'étend sur trois à quatre mois, le plus souvent entre la rentrée et Noël, en collaboration avec la maison de disques Universal Music.

L'émission, qui devait prendre une pause après sa huitième édition suite à une érosion des audiences et revenir en 2010 puis 2011, est à présent définitivement arrêtée sur TF1. Mais en octobre 2011, la chaîne NRJ 12 a racheté les droits de l'émission et la diffuse depuis le 6 décembre 2012. Le directeur des programmes de NRJ 12 Stéphane Joffre-Roméas a annoncé dans un premier temps la préparation d'une seconde saison sur son antenne[1] avant de revenir sur ses propos[2] le jeudi 28 février 2013. En effet, le même jour, son supérieur Gérald-Brice Viret, directeur délégué de NRJ12, le contredisait dans les colonnes du Parisien affirmant vouloir d'abord tirer un bilan financier de la saison 9 avant une éventuelle reconduction[3],[4]. L'émission n'est pas reconduite sur NRJ 12[5], mais pourrait revenir sur une autre chaîne de la TNT pour sa 10e saison[6].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Saison 1 Saison 2 Saison 3 Saison 4 Saison 5 Saison 6 Saison 7 Saison 8 Saison 9 Saison 10
Chaîne TF1 NRJ 12
Vainqueurs Jenifer Nolwenn Leroy Élodie Frégé Grégory Lemarchal Magalie Vaé Cyril Cinélu Quentin Mosimann Mickels Réa Laurène Bourvon
Gains 1 000 000 € 500 000 €
Directeur/trice Alexia Laroche-Joubert Nathalie André Gérard Louvin Alexia Laroche-Joubert Alexia Laroche-Joubert Armande Altaï Charlotte Valandrey
Raphaëlle Ricci
Parain/Marraine Florent Pagny Les élèves de la 1re saison Elton John Michel Sardou Mariah Carey Lionel Richie Kylie Minogue Rihanna M.Pokora
Jenifer Yannick Noah Céline Dion Christophe Maé
Présentateurs Nikos Aliagas Matthieu Delormeau
Tonya Kinzinger

Le concept[modifier | modifier le code]

Principe[modifier | modifier le code]

La chaîne de télévision TF1 et la société de production Endemol France proposaient chaque année, d'octobre 2001 à décembre 2008, le programme Star Academy.

Après une série de casting dans toute la France, une poignée de candidats (ou élèves ou étudiants) étaient sélectionnés pour séjourner pendant quatre (ou trois) mois dans une Academy où ils subissent un entraînement intensif afin de peaufiner leur style artistique.

Au départ limité à 16, le nombre de candidats sélectionnés était de 18 pour les quatrième et sixième saisons, de 17 pour les cinquième[7] et septième et de 15 pour la huitième.

Dans l'Academy, les élèves suivaient des cours de chant, de danse, de théâtre, de sport, d'expression scénique, ou de toute matière qui pût les aider à devenir des artistes. En début de semaine, les élèves devaient passer une évaluation devant leurs professeurs qui notaient leur performance. Les trois élèves ayant obtenu la moins bonne note étaient nominés et étaient soumis au vote du public jusqu'au prime time où l'un d'eux serait éliminé.

Le prime avait lieu en direct chaque samedi[8] de la première saison à la troisième saison (2001-2003) puis chaque vendredi[8] de la quatrième saison à la huitième saison (2004-2008) puis chaque jeudi pour la neuvième saison (2012)

Les élèves y interprétaient sur scène, et en compagnie d'artistes invités, des chansons de tous styles qu'ils avaient préparés durant la semaine. Ils étaient alors notés par leurs professeurs. À l'issue de l'émission, l'un des 3 nominés était sauvé par le public et l'autre par ses camarades. À noter cependant que lors de la septième saison, la performance des élèves était notée par un jury composé de personnalités du monde musical (chanteur, producteur, etc.). À l'issue du prime, l'élève qui avait récolté le plus de votes de la part des téléspectateurs était sauvé ; l'un des deux autres élèves nominés était sauvé par le jury.

Les candidats qui arrivaient le plus loin dans l'aventure avaient l'opportunité de participer au Star Ac' tour, qui avait lieu une fois la saison terminée mais cette tournée a été supprimée lors de la huitième saison.

Au terme de l'aventure, l'élève victorieux signait un contrat pour produire ses disques sous licence, organiser ses concerts et gérer son image, avec une avance sur recette d'un million d'euros.

L'Academy[modifier | modifier le code]

Lors des sept premières saisons, et pendant toute la durée de la compétition, les élèves logeaient dans le Château des Vives Eaux situé à Dammarie-lès-Lys (48° 30′ 48″ N 2° 36′ 16″ E / 48.513285358532, 2.6043123006821) où ils recevaient également les cours.

Pour la huitième saison et pour la première fois depuis la création de l'émission, les élèves ne logeaient plus dans ce château mais dans un hôtel particulier du Marais, l'hôtel Brossier situé au 12 rue Charlot dans le 3e arrondissement de Paris. Les cours y étaient donnés également à cet endroit.

Pour la 9e saison, les candidats logeront dans le château de la Geneste à Châteaufort dans les Yvelines. La choix de ce château a été révélé par Stéphane Joffre-Roméas, le directeur des programmes de NRJ 12, le jeudi 12 juillet 2012 lors de la conférence de rentrée de la chaîne.

Gain du vainqueur[modifier | modifier le code]

Le vainqueur de la Star Academy remportait un contrat avec la maison de disques Universal Music afin d'enregistrer un album ainsi qu'une somme d'argent (détaillée ci-dessous).

  • Lors des six premières saisons, le vainqueur remportait un million d'euros (avance sur son contrat). Le candidat devait alors vendre 500 000 albums pour rentabiliser l'à-valoir.
  • Pour la septième saison, le gagnant ne recevait qu'une avance de 200 000 € pour son premier album, le versement du million d'euros est ensuite échelonné sur toute la durée du contrat. La cause en serait une diminution des ventes de disques des gagnants depuis la création de l'émission[9].
  • Pour la huitième saison, le vainqueur ne remportait plus le million d'euros, comme les précédentes saisons, mais 500 000 euros[10].
  • Pour la neuvième saison, le vainqueur ne remportera que son premier album qui est égal à la somme du gain que recevait les anciennes Star Academy

Identité visuelle et sonore[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Génériques[modifier | modifier le code]

Les génériques de Star Academy :

Origine de l'émission[modifier | modifier le code]

Le concept Star Academy appartient à la société de production espagnole Gestmusic, une branche espagnole de la société de production Endemol. La France est le premier pays à diffuser ce format le 20 octobre 2001. Deux jours plus tard est lancée en Espagne Operación Triunfo, la version hispanophone de Star Academy.

Star Academy est, en France, la deuxième émission de télé réalité de type télé-crochet à être diffusée, un mois jours pour jours après Popstars qui apparut sur M6 le 20 septembre 2001. C'est cependant la seule qui propose de suivre tous les jours des apprentis chanteurs, de la même manière que les candidats de Loft Story dont la première saison avait été diffusée au printemps précédent sur M6 et qui avait connu une forte popularité. Cependant, ces derniers n'avaient pas forcément pour but l'ambition d'entamer une carrière de chanteur par la suite.

Dès lors le phénomène Star Academy a commencé à se propager, poussé par le succès de ce concours dans les grands marchés des médias comme la Russie. Aujourd'hui, Star Academy est la deuxième émission de télé réalité la plus répandue, juste derrière Big Brother, et a atteint des marchés aussi différents que l'Inde, le monde arabe et les États-Unis, devenant ainsi le premier format franco-espagnol jamais acquis par ces pays.[réf. nécessaire]

Ce spectacle est semblable à l'émission American Idol, adaptée en France en 2003 sous le titre À la Recherche de la Nouvelle Star (devenue Nouvelle Star à partir de 2004), mais différente en ce qu'elle montre aussi les concurrents vivant ensemble dans une maison ; American Idol ne montre pas la compétition entre les élèves ou leurs relations les uns avec les autres. Star Academy est essentiellement un concours de chant et de danse, où un étudiant est éliminé chaque semaine sur la base d'un système de votes.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Star Academy fut diffusée pendant trois à quatre mois, chaque année, du 20 octobre 2001 au 19 décembre 2008, sous plusieurs formats.

Sur TF1, présentés par Nikos Aliagas :

  • Une émission quotidienne en access prime-time, d'une durée approximative de 45 minutes, proposait un résumé des principaux événements de la veille (généralement, en direct).
  • Un prime-time (première partie de soirée), d'une durée approximative de 2h30 (ou plus), diffusé le vendredi (le samedi, lors des 3 premières saisons) proposait de suivre le show des élèves auprès d'artistes invités, en direct et en public sur le plateau du programme.

Sur Le live 22h/24, avec des coupures nécessitées par le contrôle éditorial :

  • Une chaîne événementielle payante permettait de suivre la vie des élèves à l'Academy 22h/24 (Le live 22h/24) sur le câble (et/ou sur les offres/box ADSL) ainsi que sur le site internet officiel de l'émission.

La neuvième saison sera diffusée sur NRJ 12 (et sur AB3 en Belgique) à partir du 6 décembre 2012. Elle sera présentée par Matthieu Delormeau et Tonya Kinzinger.

La diffusion de cette saison sera composée ainsi :

  • Une émission quotidienne en access prime-time diffusée vers 18h00 du lundi au vendredi en un résumé tout en images de 30 minutes avec une voix off.

Déroulement des saisons[modifier | modifier le code]

Saison 1 (2001-2002)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Star Academy.

La première saison a été diffusée du 20 octobre 2001 au 12 janvier 2002.

Elle a été remportée par Jenifer.

Saison 2 (2002)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de Star Academy.

La deuxième saison a été diffusée du 31 août 2002 au 21 décembre 2002.

Elle a été remportée par Nolwenn Leroy.

Saison 3 (2003)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 3 de Star Academy.

La troisième saison a été diffusée du 30 août 2003 au 20 décembre 2003.

Elle a été remportée par Élodie Frégé.

Saison 4 (2004)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 4 de Star Academy.

La quatrième saison a été diffusée du 3 septembre 2004 au 22 décembre 2004.

Elle a été remportée par Grégory Lemarchal.

Saison 5 (2005)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 5 de Star Academy.

La cinquième saison a été diffusée du 2 septembre 2005 au 16 décembre 2005.

Elle a été remportée par Magalie Vaé.

Saison 6 (2006)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 6 de Star Academy.

La sixième saison a été diffusée du 1er septembre 2006 au 22 décembre 2006.

Elle a été remportée par Cyril Cinélu.

Saison 7 (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 7 de Star Academy.

La septième saison a été diffusée du 23 octobre 2007 au 15 février 2008.

Elle a été remportée par Quentin Mosimann.

Saison 8 (2008)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 8 de Star Academy.

La huitième saison a été diffusée du 19 septembre 2008 au 19 décembre 2008.

Elle a été remportée par Mickels Réa.

Ce fut la dernière saison diffusée sur TF1

Saison 9 (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 9 de Star Academy.

La neuvième saison a été diffusée du 6 décembre 2012 au 28 février 2013.

Elle a été remportée par Laurène Bourvon.

Le casting a été lancé en juillet 2012.


Un succès et une marque déclinée[modifier | modifier le code]

Albums et singles[modifier | modifier le code]

La Star Academy a vendu plus de 20 millions de disques depuis son lancement en 2001. Si tout était cumulé, la Star Ac' serait 7e des meilleurs ventes de tous les temps en France et aurait vendu plus de 9 millions d'albums (13e de tous les temps) ainsi que plus de 11 millions de singles (5e de tous les temps)[11],[12].

  • Pour la Star Academy 1 en 2001-2002, le premier single La Musique est un véritable carton se vendant à plus de 1 400 000 exemplaires. Le premier album se vendra quant à lui, à plus d'un million d'exemplaires. En comptant les singles et albums extraits de cette promotion, le programme aura vendu au total plus de 2 800 000 de disques sous sa marque Star Academy.
    Les élèves de cette promotion qui ont sorti des albums et singles, chacun de leur côté, ont vendu plus de 9 millions de disques en les réunissant. Parmi eux, Jenifer, Jessica Marquez, Olivia Ruiz, Jean-Pascal Lacoste ou encore Mario Barravecchia.
  • La Star Academy 2 aura vendu plus de 5 millions de disques sous sa marque. Les singles Musique et Paris Latino s'écouleront à plus de 600 000 et 800 000 exemplaires. Parmi les albums sortis dans cette saison, Chante Michel Berger et Fait sa boom se vendront à plus de 750 000 et 975 000 exemplaires.
    Les élèves de cette promotion qui ont sorti des albums et singles, chacun de leur côté depuis 2002, ont vendu près de 2 500 000 de disques en les réunissant. Parmi eux, Nolwenn Leroy, Emma Daumas, Houcine, Georges-Alain, ou encore Jérémy Chatelain.

Les produits dérivés[modifier | modifier le code]

Fort du succès du programme dès son lancement en 2001, des multiples produits dérivés sous la marque Star Academy sont commercialisés. Ainsi, micros, tapis de danse parlant pour apprendre les chorégraphies de Kamel Ouali, jeux de sociétés mais aussi jeux d'ordinateurs et de consoles de jeux sont en ventes. À cela s'ajoute également les produits de prêt-à-porter édités sous cette même marque : baskets, chemises de nuit, tee-shirts, pantoufles, débardeurs... sans oublier les bijoux et accessoires : colliers, boucles d'oreilles, bracelets, lecteurs MP3... D'autres produits de toute sortes sont aussi vendus : journal intime à reconnaissance vocale, réveils, cordes à sauter, agendas électroniques, briquets, bougies, sèche-cheveux[13]...

L'après Star Ac' des vainqueurs[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Le programme permettait au gagnant de la Star Academy de commencer une carrière de chanteur. En réalité, seuls Jenifer, Nolwenn Leroy, Grégory Lemarchal et Quentin Mosimann ont réussi à se bâtir une carrière de chanteurs grâce au programme. Élodie Frégé, elle, a mis plus de temps afin de se créer l'image médiatique qu'elle a aujourd'hui.[réf. nécessaire]

  • Laurène Bourvon, dernière gagnante de la Star Academy (saison 9) n'a toujours pas sorti d'album à aujourd'hui.

Plusieurs candidats qui n'ont pas remporté l'émission rencontreront tout de même un beau succès par la suite : c'est le cas d'Olivia Ruiz D'autres connaissent une carrière plus discrète (Mario Barravecchia, Jessica Márquez, Emma Daumas, Anne-Laure Sibon, Georges-Alain Jones, Jérémy Chatelain, Michal, Patxi Garat, Sofia Essaïdi Lucie Bernardoni, Mathieu Johann, Jérémy Amelin, Pascal Mono, Ely, Dominique Fidanza, Marina Vénache, Judith, Mathieu Edward, etc.). Enfin, d'autres candidats se sont finalement reconvertis en devenant comédiens, animateurs, auteurs-compositeurs, etc. (Jean-Pascal Lacoste, Patrice Maktav, Aurélie Konaté, Lukas Delcourt, Francesca Antoniotti, etc.).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Les limites de l'émission[modifier | modifier le code]

De l'art ou de la télé-réalité[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Certains soulignent la nature « intelligente » du concept de télé réalité de Star Academy, en l'opposant au voyeurisme de Loft Story de M6. La majeure partie du programme reposerait sur la participation à des cours (chant, danse, théâtre et sport) permettant de faire progresser l'élève sur le plan artistique pendant la durée de sa participation.[réf. nécessaire]

Pour essayer de lutter contre les critiques, les producteurs de l'émission ont essayé de faire progresser l'émission en ce sens par le recrutement d'élèves compositeurs[réf. souhaitée].

Cette tendance était déjà visible dans le passé (Emma Daumas et Élodie Frégé par exemple), mais est très largement montée en puissance lors de la saison 2006 avec le recrutement d'élèves comme Marina, Gaël, Jean-Charles ou Elfy. De tous ces élèves, c'est surtout Marina que les producteurs ont voulu mettre en avant en tant que compositeur-interprète, notamment en lui laissant la possibilité de chanter en direct ses propres compositions, écrites spécialement pour l'occasion.

Les tenants de cette position s'estiment confortés par la réussite de plusieurs chanteurs ayant participé à Star Academy, comme Jenifer (gagnante en 2001-2002), Olivia Ruiz (demi-finaliste en 2001-2002), Nolwenn Leroy (gagnante en 2002), Emma Daumas (demi-finaliste en 2002), Élodie Frégé (gagnante en 2003), Grégory Lemarchal (vainqueur en 2004), Mathieu Edward (finaliste 2007-2008) ou encore Quentin Mosimann (vainqueur en 2007-2008)[réf. souhaitée].

À l'opposé, certains soulignent[réf. souhaitée] le caractère « voyeuriste » de Star Academy, en s'appuyant notamment sur la ligne éditoriale de l'émission quotidienne, qui présente de façon anecdotique la pédagogie et les cours dans les résumés. Le faible niveau des ventes de l'album de la gagnante de la saison 5, Magalie Vaé, est alors mentionné comme témoignant d'un manque d'intérêt du public pour les aspects artistiques de l'élève qu'il a choisi de désigner comme gagnant[réf. souhaitée].

Mais la « Grande école du Showbiz » est également attaquée sur la qualité de sa « formation ». Les stars ne seraient lancées que sur un modèle préfabriqué, sans originalité artistique, à grands renforts de publicité et de campagnes marketing[réf. souhaitée]. Renaud critique d'ailleurs vivement l'émission dans sa chanson Je vis caché[17] : « Loin des stars académiques et des pop stars de mes deux / Qui sont un peu à la musique ce que le Diable est au bon Dieu ». Ainsi, les candidats les plus durables dans l'émission seraient ceux vivant sur des compétences artistiques acquises avant leur entrée au château ; ils seraient « mélangés » à des élèves non-professionnels uniquement destinés à représenter la diversité des « socio-types » du public de la Star Academy, mais rapidement éliminés[réf. souhaitée].

Les défenseurs de Star Academy soulignent au contraire le rôle d'accélérateur de carrière de l'émission.[réf. nécessaire] Ils insistent aussi sur le rôle d'incitation au développement artistique que jouerait l'émission auprès de nombreux jeunes désireux de passer les castings, et s'inscrivant à des cours de chant pour s'y préparer.

À l'issue de la saison 7, la professeur Raphaëlle Ricci annonce dans un communiqué son départ de l'émission le 18 février 2008. Elle déclare alors que la production, malgré son désir annoncé d'une saison créative, ne lui a laissé aucun pouvoir lors de son expérience de directrice en intérim du château ; elle n'a pas eu la possibilité d'exploiter les univers musicaux de chacun. De plus, les montages la montraient toujours d'une façon défavorable[18].

Vie des élèves[modifier | modifier le code]

Vie privée des élèves et intervention du CSA[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a exigé de TF1 et Endemol la création d'heures dites « CSA », au cours desquelles les images du château ne sont pas retransmises sur le Live 22/24 ni même enregistrées par la régie. Ces mêmes raisons relatives au respect de la vie privée ont conduit à la création d'une salle sans caméra dite « salle CSA » dans laquelle les élèves peuvent se rendre à tout moment de la journée s'ils le désirent. Aussi, certaines coupures sonores ou / et visuelles ont lieu régulièrement afin de censurer tous propos jugés inappropriés, à caractère vulgaire et sexuel ou publicitaires. Lors de ces coupures, la mention suivante apparaît : « coupure sonore nécessitée par le contrôle éditorial » ou bien « coupure nécessitée par le contrôle éditorial ».

Contraintes de l'émission[modifier | modifier le code]

Bien qu'acceptant les contraintes de l'émission, Olivia Ruiz (saison 1) dénoncera plus tard la pression et la fatigue imposées aux candidats : « C'est des journées hyper-remplies, à tel point qu'il y a un moment où tu te poses plus de questions parce que c'est presque un lavage de cerveau : t'es crevée, tu bosses, tu penses qu'à une chose, c'est à essayer de réussir à peu près ton mardi, ton audition, ton évaluation. Et c'est vrai que tu te retrouves comme, comment dire, d'un coup t'es plus un adulte, t'es comme un enfant à qui on a retourné la tête. Comme t'es fatiguée, tu réfléchis plus »[19].

Controverses[modifier | modifier le code]

Votes du public[modifier | modifier le code]

Les résultats des votes du public étaient validés par la présence d'un huissier sur le plateau de télévision. Cependant, les sceptiques relèvent que l'huissier était rémunéré par la société de production et qu'il ne disposait pas de moyens techniques nécessaires à un contrôle indubitable.[réf. nécessaire]

Playback[modifier | modifier le code]

Les conditions du direct ne seraient pas toujours respectées, du fait d'un recours au play-back. Cela est surtout mentionné pour les artistes invités plutôt que pour les élèves[20],[21].

Litiges avec Universal[modifier | modifier le code]

Le 20 février 2008, l'ex-candidat Mathieu Johann de la Star Academy 4, s'en prend violemment à Universal et Pascal Nègre qu'il juge responsables du fait que son album Le bonheur ça fait mal n'est pas entré dans le Top 100 des ventes. Il accuse le label de s'être joué de lui et de ne pas avoir tenu ses promesses, d'avoir attendu deux ans pour sortir son disque. Finalement, l'album est autoproduit[22].

Audimat[modifier | modifier le code]

L'émission a, d'après des systèmes de mesure d'audience comme Médiamétrie, un grand succès auprès des Français lors de ses premières années. Par exemple, la finale de la première édition de Star Academy, le 12 janvier 2002, a attiré environ 12 millions de téléspectateurs. Cependant les audiences sont en baisse depuis environ 2004[23].

Les faibles audiences de la septième saison font passer l'émission en dessous des 30 % de parts de marché souhaités par TF1. L'émission réalise plusieurs fois un taux d'audience inférieur à la série NCIS : Enquêtes spéciales diffusée à la même heure sur M6[24], ce qui était déjà arrivé une fois lors de la 6e saison[23].

Des rumeurs annonçaient la dernière année de Star Academy en 2007 mais en fin de compte l'émission fut reconduite en 2008 avec des changements majeurs.

Fin octobre 2008, les médias annonçaient que la saison 8 diffusée sur TF1 serait la dernière du programme, et que, par conséquent, l'émission ne serait pas reconduite pour une neuvième édition suite aux mauvaises audiences de cette saison et à la baisse générale de l'audimat du programme, année après année[25]. Cependant, TF1 dément dans un communiqué "de façon catégorique" cette information dans un premier temps [26] avant de confirmer l'arrêt définitif du programme.

Dès le retour de la Star Academy sur NRJ 12 (chaîne de la TNT), les audiences réalisées sont correctes (environ 1.2 million de téléspectateurs par prime). Grâce à cela, l'émission est leader de la TNT chaque jeudi soir ou presque et permet à NRJ 12 de faire de meilleures audiences qu'auparavant le jeudi soir[27],[28].

Audiences primes-times[modifier | modifier le code]

Audiences Primes-times version TF1
Saison Période Audience du lancement[29]
(nombre de téléspectateurs)
Audience de la finale[30],[31] Audience moyenne[32],[31]
1 20 octobre 2001 - 12 janvier 2002 5,4 millions (29,7 %) 11 872 000 (51,4 %) 6,1 millions
2 31 août 2002 - 21 décembre 2002 7,2 millions (36,5 %) 11 554 000 (56,2 %) 7,4 millions
3 30 août 2003 - 20 décembre 2003 6,4 millions (35,7 %) 10 077 480 (48,2 %) 7,7 millions
4 3 septembre 2004 - 22 décembre 2004 7,4 millions (38,2 %) 8 950 720 (39,6 %) 7,0 millions
5 2 septembre 2005 - 16 décembre 2005 7,4 millions (35,6 %) 8 751 360 (39,4 %) 7,3 millions
6 1er septembre 2006 - 22 décembre 2006 6,8 millions (33,8 %) 8 072 640 (36,6 %) 6,9 millions
7 23 octobre 2007 - 15 février 2008 7,1 millions (30,7 %) 6 193 000 (30,4 %) 6,3 millions (28,9 %)
8 19 septembre 2008 - 19 décembre 2008 5,6 millions (29,6 %) 5 901 000 (27,6 %) 5,1 millions (23,9 %)

Légende :

  •      Les plus hauts chiffres d'audience
  •      Les plus bas chiffres d'audience

La Star Academy version TF1 ne peut être comparée à celle de NRJ12, c'est pour ces raisons qu'un second tableau est nécessaire :

Audiences Primes-times version NRJ12
Saison Période Audience du lancement[29]
(nombre de téléspectateurs)
Audience de la finale[30],[31] Audience moyenne[32],[31]
9 6 décembre 2012 - 28 février 2013 1 621 000 (7,2 %) 1 232 000 (5,6 %) 1 203 000 (5,2 %)

Audiences quotidiennes[modifier | modifier le code]

  • Les quotidiennes de la 1re saison ont réuni environ 3,9 millions de téléspectateurs[33].
  • Les quotidiennes de la 2e saison ont réuni environ 4,3 millions de téléspectateurs[33].
  • Les quotidiennes de la 3e saison ont réuni environ 5 millions de téléspectateurs[33].
  • Les quotidiennes de la 7e saison ont réuni environ 3,5 millions de téléspectateurs[34].
  • Les quotidiennes de la 9e saison sur NRJ12 ont réuni environ 500 000 téléspectateurs

L’équipe d’encadrement[modifier | modifier le code]

Générale[modifier | modifier le code]

Saisons Saison 1
(2001-2002)
Saison 2
(2002)
Saison 3
(2003)
Saison 4
(2004)
Saison 5
(2005)
Saison 6
(2006)
Saison 7
(2007-2008)
Saison 8
(2008)
Saison 9
(2012-2013)
Présentation Nikos Aliagas Matthieu Delormeau et Tonya Kinzinger
Voix off Thierry Debrune Richard Darbois
Directeurs Alexia Laroche-Joubert Nathalie André Gérard Louvin Alexia Laroche-Joubert Armande Altaï Charlotte Valandrey
Parrains Florent Pagny Star Academy 1 Elton John Michel Sardou, Jenifer Mariah Carey Yannick Noah, Lionel Richie Céline Dion, Kylie Minogue Rihanna, Christophe Maé Matt Pokora
Lieu de vie Château des vives eaux à Dammarie-lès-Lys Hôtel Brossier, Rue Charlot à Paris Château de la Geneste à Chateaufort

Professeurs[modifier | modifier le code]

Saisons Saison 1 (2001-2002) Saison 2 (2002) Saison 3 (2003) Saison 4 (2004) Saison 5 (2005) Saison 6 (2006) Saison 7 (2007-2008) Saison 8 (2008) Saison 9 (2012-2013)
Professeur de danse Kamel Ouali Haspop
Répétiteurs et directeurs musicaux Matthieu Gonet Brice Davoli
Répétiteurs Florence Davis Manon Landowski Marco Beacco Jasmine Roy Jasmine Roy Jasmine Roy Jasmine Roy Stefan Filey
Michael Jones Edu Del Prado
Professeurs de chant Armande Altaï Isabelle Charles Richard Cross Anne Ducros Rachid Ferrache
Professeurs d'expression scénique Raphaëlle Ricci Milo Lee Raphaëlle Ricci Dominique Martinelli Juliette Solal
Professeur de gestion d'image Zaia Haddouche
Professeurs de théâtre Oscar Sisto Philippe Lelièvre Philippe Lelièvre
Professeurs d'éducation physique (sport) Vincent Fournier West Gomez Tiburce Darou Christophe Pinna Pascal Soetens
Professeur d'expression corporelle Rafael Amargo
Professeur ou coach de
développement personnel (émotionnel)
Magali Dieux Marine Méchin
Professeur de danse classique Meredith Hudson
Préparatrice aux chansons anglaises Patsy Gallant
Professeur d'aide à la
préparation physique
Adèle Van Damme
(fitness)
Aria Crescendo (yoga)
Professeur de musique Clara Ponty (piano) Jean Schultheis
Professeur de stylisme Regina Rubens
Professeur de Slam Souleymane Diamanka
Coach ou grand frère Houcine Pascal Soetens

Jury[modifier | modifier le code]

Parrains[modifier | modifier le code]

Artistes invités[modifier | modifier le code]

Star Academy a la particularité de souvent inviter des artistes prestigieux de renommée internationale, pour chanter en direct avec les élèves lors des primes. Ainsi, la première saison fut parrainée Florent Pagny et vit le passage d'Andrea Bocelli. Citons dans les saisons suivantes Madonna, Britney Spears, Rihanna, Alicia Keys, Pink, Katy Perry, Beyoncé, P. Diddy, Elton John, Mariah Carey, Avril Lavigne, Texas, 50 Cent, The Corrs, Ricky Martin, Chris Brown, Pussycat Dolls, Destiny's Child, Jamiroquai, Fergie, Kylie Minogue, Nelly Furtado, Alanis Morissette, Shania Twain, Sean Paul, Michael Bublé, James Blunt, Tokio Hotel, Joss Stone, Youssou N'Dour, Laura Pausini, Calogero, Phil Collins, Seal, Michel Sardou, Liza Minnelli, Céline Dion, Johnny Hallyday, Hélène Ségara, Simple Plan, Miley Cyrus, Jonas Brothers ou encore le groupe Keane.

Cependant, l'émission télé réalité ne fait l'unanimité des artistes. Citons parmi d'autres Bénabar, Renan Luce, Mylène Farmer, Robbie Williams, Placebo, Zazie, Indochine, Santamaria ou Green Day.

Les Hymnes[modifier | modifier le code]

Chaque année, la Star Academy propose un titre que les élèves reprennent à chaque prime où ils doivent danser. Ce titre est le premier tube de chaque Star Academy

Voici la liste :

Pause du programme[modifier | modifier le code]

À la fin de la huitième saison en décembre 2008, l'avenir de l'émission était incertain mais des rumeurs annonçaient une éventuelle neuvième saison[35].

  • D'après Kamel Ouali, Endemol France préparait un projet qui serait à nouveau fortement remanié. Il comprendrait une unique émission hebdomadaire, sans quotidienne mais avec néanmoins de petits modules qui seraient diffusés tout au long de la journée[36]. L'aspect télé réalité serait donc fortement gommé pour privilégier la facette musicale du programme.
  • Le 19 février 2009, JeanMarcMorandini.com révèle que Nonce Paolini se serait exprimé sur la Star Academy. Il aurait déclaré que « l'émission était un concept fort qu'il fallait sans doute revisiter ». Du côté de la chaîne, on estimerait que l'erreur est sans doute d'avoir diffusé deux saisons en 2008[37].
  • Dans une interview au Parisien, Nonce Paolini confirme que la Star Academy est en pause : « Nous avons été un peu trop gourmands en diffusant deux éditions la même année (...) La Star Academy reste une belle marque mais pour l'instant, elle se repose »[38].
  • Nouvelle déclaration de Nonce Paolini au Point « En 2008, il y a eu deux Star Ac' . C'était trop. Je pense que nous allons laisser reposer le concept une saison. La marque Star Ac' , elle, on ne doit pas la perdre »[39].
  • Virginie Calmels, dirigeante d'Endemol France, annonce dans une interview au Journal du dimanche que l'émission ne reviendra pas en 2010. Elle donne cependant rendez-vous en 2011 pour le retour de la nouvelle Star Academy[40]. Yves Bigot, directeur des programmes de la société de production confirme également cette information[41].
  • Laurent Storch, directeur des programmes de TF1, a indiqué sur Europe 1, que « La Star Academy ne reviendra pas sur TF1. Du moins, pas sous cette forme ». D'après lui, l'émission n'atteignait plus les audiences espérées par la chaîne et les stars ne souhaitaient plus venir car leur participation ne permettait pas de vendre davantage de disques[42].
  • Le programme a finalement été racheté par NRJ 12 en octobre 2011 pour une diffusion à partir du 6 décembre 2012.
  • À la fin de la saison 9, l'avenir de l'émission est incertain : celle-ci coûte cher et les critiques ne sont pas bonnes, tant sur la nouvelle formule, que les candidats, ainsi que les audiences. Également, l'émission était en concurrence avec le retour de Nouvelle Star sur D8 qui faisait plus d'audiences et qui coutait moins cher. Aussi, quand on évoque au directeur de NRJ 12 une version sans château et sans quotidienne, il dit « la Star'Ac sans quotidienne et sans château n'est pas la Star Ac ».

Parodies[modifier | modifier le code]

Émissions[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

Certains animateurs de radio avaient pris pour habitude de parodier des chansons au moment où celles-ci étaient reprises par la Star Academy. Cauet sur Europe 2 fut l'un des premiers à avoir pris cette habitude : La musique est devenue De la merde (2001)[43], Musique est devenue Du fric, La bamba est devenue La braille pas.

Certaines chansons ont même eu droit à plusieurs parodies : Je ne suis pas un héros de Daniel Balavoine a été parodié en Je ne suis plus un héros par le 6-9) et en Je chante comme un blaireau par Cauet, Laissez-moi danser de Dalida est devenue Laissez-moi zapper par le 6-9 et Laisse-moi cuver par Cauet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.jeanmarcmorandini.com/article-299559-exclu-la-deuxieme-saison-de-la-star-academy-est-en-deja-en-preparation-sur-nrj-12.html
  2. Déclarations de Stépane Joffre Roméas dans l'émission Le grand direct des médias du jeudi 28 février 2013
  3. Star Academy : un avenir incertain sur NRJ 12
  4. Star Academy : une saison 2 sur NRJ 12 ? Pas si sûr que ça ...
  5. NRJ 12 ne signerait pas la saison 2 de la Star Ac', Le Figaro, 11 mars 2013.
  6. La Star Academy pourrait revenir... mais pas sur NRJ 12, PureMédias, 31 mars 2013.
  7. Lors de la 5e saison, il y avait 18 candidats au total. Mais il y avait deux jumelles qui ne représentaient qu'une candidature. Il y avait donc 17 candidatures.
  8. a et b Sauf cas exceptionnels
  9. Pif Paf, Paris Première, 13 octobre 2007.
  10. http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/article-21189.html
  11. http://www.chartsinfrance.net/Magalie-Vae/news-67177.html
  12. http://www.chartsinfrance.net/communaute/index.php?showtopic=23713
  13. http://www.toutelatele.com/article.php3?id_article=13605&artsuite=1
  14. http://adobuzz.com/fiche/magalie-vae.html
  15. http://blogactumedias.canalblog.com/archives/2008/01/13/index.html
  16. http://www.stars-actu.com/index.php?post/2008/08/27/Quentin-Mosimann-excellent-demarrage-pour-Duel
  17. Boucan d'enfer, 2002[réf. insuffisante]
  18. Raphaëlle Ricci quitte la Star Academy !, Pure People, 18 février 2008, (page consultée le 21 février 2008).
  19. Olivia Ruiz dans le documentaire « Olivia Ruiz : Star activiste » de Didier Varrod, 2004, produit par France 5 (15e minute)
  20. http://www.staragora.com/news/star-academy-enorme-playback-de-johnny-hallyday/150203
  21. http://www.nospepoles.com/britney-spears-en-play-back-a-la-star-academy-8/
  22. Mathieu Johann : « On m’a pris pour un con chez Universal », imédias, 21 février 2008, (page consultée le 21 février 2008).
  23. a et b http://www.toutelatele.com/IMG/_article_PDF/article_6352.pdf
  24. TF1 - Star Ac' 7 : pourquoi ça s'essouffle, Le Point, 15 février 2007 (page consultée le 16 février 2008).
  25. http://www.europe1.fr/Decouverte/Talents-et-personnalite/Medias/Info-Europe-1-il-n-y-aura-pas-de-Star-Academy-9/(gid)/175920
  26. http://www.leblogtvnews.com/article-24194716.html
  27. http://star-academy.programme-tv.net/star-academy-2012/news/36800-audiences-record-historique-nrj-12//http://star-academy.programme-tv.net
  28. http://tele.premiere.fr/News-Tele/Audiences-TV-TF1-loin-devant-la-Star-Academy-continue-son-ascension-3628156//tele.premiere.fr
  29. a et b http://www.ozap.com/actu/audiences-star-academy-s08e01-lancement/164500
  30. a et b Chiffres de Médiamétrie
  31. a, b, c et d http://www.ozap.com/actu/audiences-star-academy-finale-2008/247462
  32. a et b http://www.ozap.com/actu/audiences-star-academy-evenement/132052 Audience de la 7e saison
  33. a, b et c http://www.realtv-fr.net/news_1516.htm
  34. http://www.toutelatele.com/IMG/_article_PDF/article_9643.pdf
  35. http://www.evous.fr/musique/Star-Academy-9-quotidiennes,6162.html
  36. http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/article-23446-kamel-ouali-un-prime-et-des-modules-pour-la-star-ac.html
  37. http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/article-23893-exclu-paolini-la-star-ac-un-concept-fort-a-revisiter.html
  38. http://www.ozap.com/actu/tf1-star-academy-interview-nonce-paolini-tentation/260374
  39. http://www.lepoint.fr/actualites-medias/tf1-un-champion-face-a-la-crise/1253/0/321799
  40. http://www.jeanmarcmorandini.com/article-32326-officiel-la-star-ac-ne-reviendra-pas-l-annee-prochaine.html
  41. http://www.leblogtvnews.com/article-yves-bigot-la-star-academy-reviendra--39036200.html
  42. http://www.jeanmarcmorandini.com/article-33796-exclu-la-star-ac-ne-reviendra-pas-sur-tf1.html
  43. Paroles de De la merde. Auteur : Cauet

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]