Pascal Obispo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Obispo.

Pascal Obispo

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pascal Obispo au concert pour l'égalité de SOS Racisme, le 14 juillet 2011

Informations générales
Surnom Captain Samouraï Flower, Vitoo
Nom de naissance Pascal Obispo
Naissance 8 janvier 1965 (49 ans)
Bergerac, France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Pop, variété française
Années actives Depuis 1990
Site officiel pascalobispo.com

Pascal Obispo, né le 8 janvier 1965 à Bergerac en Dordogne, est un auteur-compositeur-interprète français.


De plus, il est connu pour ses tenues vestimentaires extravagantes ; sa « boule à zéro » et l'aspect de son sourcil gauche rasé au milieu, dû à une décharge de plombs reçue lors d'un concert en plein air à Ajaccio en 1997. Pascal Obispo a souvent mis sa popularité au profit d'œuvres humanitaires, tout particulièrement la lutte contre le sida et pour les Restos du Cœur pour lesquels il participe aux concerts des Enfoirés. Il signe aussi de nombreux titres pour des artistes tels que Florent Pagny, Johnny Hallyday, Patricia Kaas.

En avril 2009, il prend le pseudonyme « Captain Samouraï Flower ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascal Obispo, fils unique de Max Obispo, un ancien joueur de football des Girondins de Bordeaux aux origines basques, et de Nicole Guérin, naît le 8 janvier 1965 à Bergerac. Il quitte sa ville natale à 13 ans pour s'installer à Rennes avec sa mère. Son père Max aura une petite notoriété en publiant deux livres, un sur le foot peu après avoir été international, et Le Sable d’Ararat en 2010, roman né d’une rencontre avec la ministre de la Culture arménienne Hasmik Poghosyan lorsqu'il découvre les similitudes entre la langue arménienne et le basque.

Pascal est le père de Sean qu'il a eu en 2000 avec Isabelle Funaro[1] et pour lequel il a écrit son titre Millésime.

Années 1980[modifier | modifier le code]

Rennes est au début des années 1980 une des villes du rock en France. C'est dans la capitale bretonne, alors scolarisé au Lycée Émile-Zola, qu'il commença la musique.[réf. nécessaire]

En 1983, avant d'effectuer son service militaire, Pascal Obispo crée le groupe Words Of Goethe avec des amis de son lycée. Entre janvier et août 1986, il est le bassiste du groupe new wave Evening Legions.[réf. nécessaire]

En 1988, il intègre le groupe new wave Senso comptant alors comme membres Frank Darcel (un ancien du groupe rennais Marquis de Sade) et Frédéric Renaud[2]. À l'origine bassiste, il devient par la suite le chanteur du projet[3].

Années 1990[modifier | modifier le code]

Au tournant des années 1990, le groupe Senso prépare un album, puis après discussions, décide d'en faire le premier album solo de Pascal Obispo[3]. L'album Le Long du fleuve sort en 1990 chez EMI avec, des chansons écrites par Franck Darcel. Un single (Les avions se souviennent) est extrait de l'album, qui reste pourtant très confidentiel[4]. Ce disque devenu très rare, pressé à peu d'exemplaires et vite retiré des bacs, est passé inaperçu à l'époque.

En 1991, Pascal Obispo signe son premier contrat d'artiste avec Epic et sort son deuxième album (Plus que tout au monde) , en 1992, qui rencontre un vif succès. En 1994, il sort Un jour comme aujourd'hui. Avec plusieurs tubes[4], ces albums révèlent l'influence de Michel Polnareff dont il reprend Holidays) et des Beatles.

En 1995, il rencontre Lionel Florence, avec qui il compose le générique de la série de TF1 Sous le soleil. La même année, il profite de sa célébrité grandissante pour s'impliquer dans la lutte contre le sida, autour de l'album Entre sourires et larmes, avec six titres signés par Lionel Florence.

Début 1996, il fait la première partie de Céline Dion pour 13 dates, dont 4 au Bercy. Il sort ensuite son 4e album Superflu. Grâce à Personne, à la ballade Lucie, et au duo Les Meilleurs Ennemis avec Zazie, il touche pour la première fois un très large public[4].

En 1997, il commence à collaborer avec d'autres artistes : en novembre, avec Florent Pagny sur son album Savoir aimer, qui atteint 1,6 million d'exemplaires vendus dans le monde. L'année suivante, il réalise l'album de Johnny Hallyday : Ce que je sais. Puis, avec Lionel Florence, il écrit Sa raison d'être, chanson regroupant 42 artistes sur une même chanson au bénéfice de la lutte contre le sida. Cette compilation atteint les 700 000 ventes et rapporte plus de 45 millions de francs à ECS, dont il est membre d'honneur du Conseil d'administration [5]. Mais le 28 juillet 1997, un jeune homme de 19 ans lui tire dessus à la carabine à plombs lors d'un concert en plein air, à Ajaccio et le blesse au visage, il en garde sa cicatrice au sourcil gauche[6],[7].[8].

Il sort ensuite l'album Live 98 issu de sa tournée Superflu.

En 1999, il réalise Le Mot de passe, le nouvel album de Patricia Kaas, et participe aussi à la réalisation de plusieurs titres du nouvel album de Florent Pagny : RéCréation. En décembre, il sort son 5e album studio, Soledad, qui totalise 700 000 ventes.

Années 2000[modifier | modifier le code]

Pascal Obispo travaille pendant près d'un an pour la sortie en juin 2000 de l'album de la comédie musicale Les Dix Commandements, dont la première a lieu en octobre au Palais des sports de Paris. En décembre, il compose Noël Ensemble avec 112 artistes qui chantent ensemble sur cette chanson au profit de la lutte contre le sida (600 000 exemplaires vendus)[réf. nécessaire]. Cette même année, il épouse Isabelle Funaro[9] à Paris le 4 avril, et son fils Sean naît quelques mois plus tard, le 11 octobre[10].

En 2001, il est élu « artiste masculin de l'année » aux NRJ Music Awards. Il réalise ensuite en 2002 l'album De l'amour le mieux de Natasha Saint-Pier, qui atteint plus de 750 000 ventes dans le monde et qui est certifié disque de Platine en France.

En 2002, Pascal Obispo joue son propre rôle dans un épisode de la série télévisée Caméra Café (épisode Le portable).

En 2004 sort son 6e album studio Fan, double album studio/live qui rend notamment hommage à Michel Polnareff et qui fait suite au Fan Tour pour lequel il reçoit en 2004 sa première Victoire de la musique à titre personnel, celle du « Spectacle musical, tournée ou concert de l’année » (en 2001, le titre L'envie d'aimer qu'il a composé pour Les dix commandements a remporté la « Victoire de la chanson originale de l’année »).

En 2005, Annie et Bernard Réval publient la biographie Pascal Obispo, la part du lion.

Le 15 mai 2006, il sort son 7e album studio Les fleurs du bien. Il contient les chansons Rosa (hommage à Rosa Parks), Las Vegas, 1980 (avec Melissa Mars) et (On a perdu le contrôle de) La Machine. Le CD bonus contient des versions inédites de 5 titres de l'album ainsi qu'un titre inédit L'essentiel.

En janvier 2007, il prend le pseudo de Vitoo, le temps d'une chanson avec Fatal Bazooka : Mauvaise foi nocturne, parodie du duo Confessions nocturnes de Diam's et Vitaa. En juin, il reprend le rôle de Vitoo pour sa chanson Le Chanteur idéal.

En février 2008, il tombe amoureux de la première lauréate de Star Academy, la chanteuse Jenifer. Après une idylle un peu chaotique, les deux artistes se séparent en février 2009[11].

En février 2009, le chanteur offre deux concerts, au théâtre Olympia d'Arcachon, dont l’intégralité des recettes a été versée au profit des ostréiculteurs du bassin d’Arcachon et à la reconstruction du massif forestier (à la suite de la tempête de janvier 2009).

Le 16 avril 2009, il lance sa webradio sur le bouquet de radios numériques GOOM, où il diffuse librement ses titres[12].

Années 2010[modifier | modifier le code]

La scène d'Adam et Ève : La Seconde Chance aux Palais des sports.

En juin 2010, après avoir reçu un accueil mitigé du public pour son album Welcome to the Magic World of Captain Samouraï Flower, Pascal Obispo se lance dans la réalisation de la comédie musicale Adam et Ève : La Seconde Chance. Son objectif est de créer un spectacle musical moderne et poétique, qui parle d'amour et de musique aux générations nées avec le Web. La particularité de cette comédie musicale repose sur son casting, car il s'agit du premier véritable webcasting. Le chanteur souhaite donner sa chance au plus grand nombre et découvrir de nouveaux talents, il lance cette audition sur le net via le portail MSN du 2 juin 2010 jusqu'au 31 juillet 2010[13]. Les représentations du spectacle ont lieu du 31 janvier 2012 au 25 mars 2012 au Palais des sports de Paris. La tournée prévue en septembre est annulée. Le 8 octobre 2012, le DVD du spectacle sort dans les bacs, avec une édition collector composée de plus de 100 photos prises par Pascal Obispo lui-même. L'album II sort également avec des titres plus pop rock, comme Qui a dit qu'on naissait égaux ou Pas aux normes et Embrasse-moi.

En janvier 2013 sort le best of Millésimes qui retrace ses 20 années de carrière. Deux titres inédits deviennent des singles : Tu m'avais dit et Comment veux-tu que je t'aime[14]. S'ensuit le Millésimes tour.

En septembre 2013 sort le premier single D'un Avé Maria, extrait de son prochain album Le Grand Amour qui sortira le 2 décembre[15].

En 2014, il apparaît dans le télécrochet The Voice, la plus belle voix (TF1) où il est un des « co-coaches » de l'équipe de Florent Pagny.

Discographie[modifier | modifier le code]

Pascal Obispo en quelques tubes :

  • Le chanteur a débuté sa carrière en 1992 avec l'album Plus que tout au monde dont le single éponyme est son premier succès. Mais c'est avec Un jour comme aujourd'hui et le tube Tombé pour elle que sa carrière décolle (500 000 exemplaires vendus à ce jour).
  • Superflu, qui sort en 1996, le propulse parmi les plus grands artistes français grâce au titre Lucie. Pascal Obispo enchaîne ensuite les succès, aussi bien en solo que dans le cadre de collaborations, notamment la chanson Sa raison d'être pour Ensemble contre le SIDA et la comédie musicale Les Dix Commandements.
  • Il chante L'Important c'est d'aimer en 1999, dédie Millésime à son fils Sean en 2001, avant de déclarer son admiration pour Michel Polnareff en 2004 dans Fan, qui lui permet de parcourir les routes de France avec succès (plus de 500 000 spectateurs et une victoire de la musique).
  • Les Fleurs du bien (album certifié double disque de platine avec près de 430 000 exemplaires vendus) est le sixième album studio de Pascal Obispo.
  • Le best of Millésimes s'est vendu à près de 200 000 exemplaires en 2013.

Singles[modifier | modifier le code]

Pascal Obispo[modifier | modifier le code]

  • Les avions se souviennent - 1990
  • Plus que tout au monde - 1992
  • Tu vas me manquer - 1993
  • La Moitié de moi - 1993
  • Laurelenn - 1993
  • Ou est l'élue - 1994
  • 69 % - 1994
  • Tombé pour elle - 1995
  • Tu compliques tout - 1995
  • Un jour comme aujourd'hui - 1995
  • Personne - 1996
  • Il faut du temps - 1997
  • Où et avec qui tu m'aimes - 1997
  • Lucie - 1997
  • Les Meilleurs Ennemis - 1997 (avec Zazie)
  • Assassine - 1998
  • Sa raison d'être - 1998 (collectif d'artistes ; reprise en solo sur scène)
  • Soledad
  • Tue par amour
  • L'important c'est d'aimer - 2000
  • Millésime - 2002
  • Ce qu'on voit, allée Rimbaud - 2001 (écrit par Etienne Roda-Gil)
  • Pas besoin de regrets
  • Tu trouveras - 2002 (avec Natasha St-Pier)
  • La Prétention de rien
  • Fan - 2003
  • Zinédine - 2003 (hommage à Zidane)
  • Mourir demain - 2004 (avec Natasha St-Pier)
  • Nouveau voyage (avec Baby Bash)
  • Rosa (hommage à Rosa Parks)
  • Les Fleurs du bien - 2007
  • 1980 (avec Melissa Mars)
  • La Machine (avec Melissa Mars)
  • Le Drapeau - 2009
  • Idéaliste
  • La Valse des regrets
  • Si je manquais de ta peau
  • Le drapeau
  • Tu m'avais dit - 2012
  • Comment veux-tu que je t'aime - 2013
  • D'un Avé Maria - 2013
  • Arigatô - 2014
  • Un Homme Est Passé - 2014 (avec Elodie Frégé)

Vitoo[modifier | modifier le code]

Vitoo est un personnage fictif, incarné par Pascal Obispo, dans le monde de Fatal Bazooka (Michaël Youn), qui chante dans la chanson de Fatal Bazooka Mauvaise foi nocturne et apparaît avec Michael Youn dans Le Chanteur idéal.

Albums[modifier | modifier le code]

Carrière d'auteur et de compositeur[modifier | modifier le code]

Présenté comme compositeur et interprète, Pascal Obispo a également écrit les paroles sur presque tous ses albums : pour l'album Un jour comme aujourd'hui, il a écrit Assassine, Tu compliques tout, 69 %, Tombé Pour elle, Chlore, Banquise. Il a notamment écrit certaines paroles de l'album Les fleurs du bien en collaboration avec Lionel Florence, mais aussi celles de l'album de Natasha St-Pier L'instant d'après. Il a aussi collaboré avec Garou pour L'injustice, sans oublier le titre Prendre l'air composé et interprété par Calogero.

Ses albums comptent de moins en moins de titres écrits de sa plume, Fan, titre trouvé par Gus Schwarz et réalisé par ce dernier étant le premier album où Pascal Obispo n'apparaît comme auteur sur aucun des titres.

Lorsqu'il collabore avec d'autres artistes, il est surtout compositeur et/ou réalisateur. Il a composé avec Pierre Jaconelli Allumer le feu, un des plus grands succès de Johnny Hallyday dont les paroles ont été écrites par Zazie.

Ses collaborations[modifier | modifier le code]

Pascal Obispo a collaboré avec de très nombreux artistes. Les collaborations les plus remarquables sont :

Classement des titres classés[modifier | modifier le code]

Note : le classement en Belgique francophone étant en fonction depuis avril 1995, les ventes des titres antérieurs ne sont pas évaluées avant cette date.

Années Titres Classement des ventes
FR
[16]
BEL/Wa
[16]
CH
[16]
NL
[16]
1992 Plus que tout au monde (Pascal Obispo) 38
1993 Tu vas me manquer (Les mains qui se cherchent) (Obispo) 16
1995 Tombé pour elle (Obispo) 12 37
1996 Zen (Zazie) 23
1996 Tu compliques tout (Obispo) 21
1996 Personne (Obispo) 9 26
1997 Il faut du temps (Obispo) 40
1997 Lucie (Obispo) 6 14
1997 Savoir aimer (Florent Pagny) 1 1
1997 Les meilleurs ennemis (Zazie et Obispo) 39 20
1998 Allumer le feu (Johnny Hallyday) 39
1998 Debout (Hallyday) 58
1998 Seul (Hallyday) 32
1998 Sous le soleil (Avy Marciano) 83
1998 Ce que je sais (Hallyday) 9 16
1998 Chanter (Pagny) 16 15
1998 Assassine (Obispo) 18 14
1998 Tombé pour elle (live) (Obispo) 80 40
1999 Une femme comme une autre (Patricia Kaas) 78
1999 Heb het leven lief (Liesbeth List) 99
1999 Prendre l'air (Calogero) 96 9 (tip)
1999 Ma liberté contre la tienne (Kaas) 34 26
2000 Chanter (Les Enfoirés) 47
2000 Mon chercheur d'or (Kaas) 74
2000 Les chansons commencent (Kaas) 70
2000 De cendres et de terre (Calogero) 57 18 (tip)
2000 L'important c'est d'aimer (Obispo) 32 12
2000 L'Envie d'aimer (Daniel Lévi) 2 2 20
2000 La peine maximum (Pablo Villafranca) 10 7
2000 Et un jour, une femme (Pagny) 5 2
2001 Pas besoin de regrets (Obispo) 43 4 (tip)
2001 Au nom d'une femme (Hélène Ségara) 44 2 (tip)
2001 Ce qu'on voit, allée Rimbaud (Obispo) 29 26
2001 I Forgot (Lionel Richie) 18
2002 On s'en va (Cristina Marocco) 84
2002 Millésime (Obispo) 3 2
2002 Tu trouveras (Natasha St-Pier) 3 3 20
2002 Live For Love United (Love United) 4 66 10
2002 Nos rendez-vous (St-Pier) 15 15 45
2002 So Many Men (Youssou N'Dour et Obispo) 35 27 85
2003 Alors on se raccroche (St-Pier) 47 1 (tip) 72
2003 Cassé (Nolwenn Leroy) 1 1 4
2003 Ma liberté de penser (Pagny) 1 1 8
2003 Fan (Obispo) 1 1 15
2003 Je trace (Pagny) 26 34 65
2003 Tant que c'est toi (St-Pier) 11 5 31
2003 Zinedine (Obispo) 8 4 53
2004 Mourir demain (Obispo et St-Pier) 7 4 18
2004 Y'a pas un homme qui soit né pour ça (Sidaction (Pagny, Calogero, Obispo)) 20 45
2006 Un ange frappe à ma porte (St-Pier) 2 1 19
2006 L'injustice (Garou) 11 17 44
2006 Ce silence (St-Pier) 28 25
2006 1980 (Obispo et Melissa Mars) 5 3 43
2006 Tant que j'existerai (St-Pier) 36 23
2007 Mauvaise foi nocturne (La réponse) (Fatal Bazooka et Vitoo) 1 1 15
2007 Love Machine (Mars) 93
2007 Les fleurs du bien (Obispo) 18 32
2007 Nouveau Français (Amel Bent) 3 7 75
2007 Nouveau voyage (C'est la vie) (Obispo et Baby Bash) 10
2008 Embrasse-moi (St-Pier) 28
2009 Le drapeau (Obispo) 6 7
2009 Idéaliste (Obispo) 18
2012 Ce qu'on ne m'a jamais dit (Adam et Ève : La Seconde Chance) 199
2012 L'Envie d'aimer (Julien Clerc, Patrick Fiori, Catherine Lara et Liane Foly) 114
2012 Tu m'avais dit (Obispo) 62 30
2013 D'un Avé Maria (Obispo) 33 25
2013 Le grand amour (Obispo) 175
2014 Arigatô (Obispo) 167 2 (tip)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]