Bertelsmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis BMG Rights Management)
Aller à : navigation, rechercher

51° 54′ 29″ N 8° 25′ 09″ E / 51.9081, 8.41921

Bertelsmann AG

alt=Description de l'image Logo Bertelsmann.png.
Création 1er juillet 1835
Fondateurs Carl Bertelsmann
Personnages clés

Thomas Rabe, directeur général

Gunter Thielen, président
Forme juridique société en commandite par actions (SCA)
Siège social Drapeau d'Allemagne Gütersloh, Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne)
Activité Média
Produits Radio, Télévision, Presse écrite, Édition
Filiales RTL Group, Random House, Gruner & Jahr, Arvato services, anciennes filiales (vendues en mars 2011) : France Loisirs, Chapitre.com
Effectif 100 626 (2011)
Site web bertelsmann.com
Chiffre d’affaires en diminution 15,253 milliards (2011)
Résultat net en augmentation 870 millions (2013)[1]
+42 %
Panneaux des Vigiles pour la paix critiquant les grands groupes médiatiques allemand comme Bertelsmann et Axel Springer en juin 2014

Bertelsmann est un groupe de médias allemand dont l'origine remonte à la création en 1835 de l'imprimerie de Carl Bertelsmann (de) à Gütersloh où se situe encore aujourd'hui son siège social. De par son chiffre d'affaires global, Bertelsmann est une des plus grosses entreprises de médias dans le monde. D'après une étude[2] faite par l'Institut pour la politique des médias et de la communication (IfM), la société est huitième dans le classement international en 2012.

Le groupe Bertelsmann est divisé en quatre grandes branches : le groupe de presse Gruner + Jahr, la maison d'édition Random House, RTL Group et Arvato. Bertelsmann n'est pas cotée en bourse. Ses actionnaires sont la Fondation Bertelsmann, à 77,6 %, et la famille Mohn, à 19,1 %. Les parts restantes, s'élevant à 3,3 %, sont détenues par d'autres fondations comme la fonction Reinhard Mohn ou encore la fondation BVG.

Le 21 août 2012, la société a subi un changement dans l'appellation de sa forme juridique. Elle est passée du statut de société à part sociale à une société en commandite par actions. La propriété de l'entreprise et la structure de la société sont restées inchangées.

Périodes-clés de l'histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Avant 1900, la création[modifier | modifier le code]

La maison d'édition C. Bertelsmann a été fondée le 1er juillet 1835 par l'imprimeur et libraire Carl Bertelsmann à Gütersloh. Il meurt le 17 décembre 1850 à l'âge de 59 ans. C'est son fils, Heinrich Bertelsmann, qui prend la relève de la société composée de 14 employés. Initialement destinée à des chants et des textes chrétiens, la maison d'édition dirigée par le fils Bertelsmann s'ouvre en 1850 au domaine de la fiction et en 1861, la société achète la maison d'édition de SG Liesching à Stuttgart. En 1868, elle est composée de 60 employés et a déménagé cette même année dans un nouveau siège social sur la Bahnhofstrasse à Gütersloh. En 1870, l'imprimerie JD Sexton a été achetée. Quelques années plus tard en 1887, Heinrich Bertelsmann crée une bourse pour ses employés handicapés. Le 3 mars 1887, Heinrich Bertelsmann meurt et son beau-fils Johannes Mohn reprend la direction de la maison d'édition. En 1898, l'imprimerie affiliée a été élargie.

1900-1945[modifier | modifier le code]

Les années d'expansion : 1950-1990[modifier | modifier le code]

1990-1999, évolutions récentes[modifier | modifier le code]

En 1990 avec la réunification de l'Allemagne à la fin de la Guerre Froide, le groupe Bertelsmann s'étendit aussi en Europe de l'Est. L'entreprise employait alors 42 500 personnes et le chiffre d'affaires annuel s'élevait à 13,323 milliards de deutsch mark. En 1993 Reinhard Mohn délègua 68,8 % de ses parts de l'entreprise aux membres du groupe qui dès 1977 avaient constitué la fondation Bertelsmann avec lui. La famille Mohn contrôle encore aujourd'hui les sièges et les voix de la société de gestion chez Bertelsmann et de cette façon se perpétue la culture familiale au sein de l’entreprise. C'est dans ce cadre que Reinhard Mohns affirma une fois : « Je suis l'assemblée générale ». En 1995, Bertelsmann s'associa avec AOL (American Online) en Europe dans un magasin spécialisé pour le multimédia. Cependant les parts furent revendues en 1998 pour 1,4 milliard d'euros à AOL. En 1997, les SARL Ufa Film et Fernseh-GmbH (appartenant au groupe Bertelsmann) fusionnèrent avec la CLT luxembourgeoise (compagnie luxembourgeoise de télédiffusion). En 1998, la maison d'édition Random House, avec son siège à New York, est rachetée. Random House est la plus grande maison d'édition de langue anglaise du monde. En 1998, Thomas Middelhoff reprit la place de président du conseil d'administration de Mark Wössner.

Après 2000, le groupe aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 2004, Bertelsmann est le premier groupe de médias européen. Les principales sociétés du groupe sont :

Le groupe est contrôlé par Liz Mohn, la présidente du groupe, et sa famille qui détiennent en direct 17,3 % du capital alors que 57,6 % sont à la fondation Bertelsmann. Le financier et milliardaire belge Albert Frère leur a vendu au 1er juillet 2006 les 25,1 % qu'il détenait depuis 2001 pour 4,5 milliards d'euros.

Au temps de la bulle internet dans les années 1995-2000, le groupe, sous la houlette de Thomas Middelhoff, président du directoire, avait multiplié les initiatives numériques et notamment créé une coentreprise européenne avec le fournisseur d'accès américain AOL.

En 2002, la société admet son passé nazi.

La division musique de Bertelsmann a enregistré une baisse de 16 % de son chiffre d'affaires en 2005, à 2,13 milliards.

Le 23 avril 2008, ce groupe allemand annonçait la publication de la première encyclopédie papier de Wikipedia. C'est une version germanophone comprenant les 50 000 fiches les plus consultées outre-Rhin. Basée essentiellement sur l'actualité, cette encyclopédie a vocation à permettre aux gens de découvrir Wikipedia et son fonctionnement. Elle a été mise en vente au prix de 19,95 euros dont 1 euro est reversé à l'association à but non lucratif Wikipedia Allemagne[3],[4].

Au 1er octobre 2008, l'intégralité de Sony BMG était récupérée par Sony.

Random House[modifier | modifier le code]

Random House est un grand groupe éditorial, implanté à Munich, New York et Londres. C’est une filiale de Bertelsmann. La maison d’édition Random House a été créée en 1925 par Bennett Cerf et Donald Klopfer. Puis elle a été reprise, en 1998, par le groupe Bertelsmann. Cette maison d’édition est alors devenue mondialement connue. De nos jours, c’est en effet la plus grosse maison d’édition en langue anglaise et une des plus importantes en langue allemande. En 2011, le chiffre d'affaires de Random House s’élevait à 1,749 milliards d’euros[5]. En 2007, l’entreprise a numérisé une partie de son fonds éditorial soit 5 000 titres. Dans cette perspective, elle s’est associée, en octobre 2008, à Google pour la diffusion de ses livres numériques. En octobre 2012, Random House a souhaité se rapprocher de la maison d’édition Penguin qui était jusqu’à maintenant la seconde maison d’édition en langue anglaise. Bertelsmann détient désormais 53 % de cette activité commune[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]