Musique instrumentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La musique des nadaswaram et tavil est l'une des plus vieilles traditions dans la musique instrumentale.

La musique instrumentale caractérise toute musique exclusivement destinée à des instruments. Ce concept s'oppose donc à celui de musique vocale, ceci à cause du traitement particulier habituellement réservé à la voix.

Généralités[modifier | modifier le code]

Si de nombreux genres musicaux appartiennent en propre à la musique instrumentale (par exemple, dans la musique classique, la sonate, le concerto, la symphonie, etc.), il arrive très fréquemment que des instruments soient sollicités dans des pièces de musique vocale (opéra, chanson, comédie musicale, jazz, etc.).

En fonction de la musique concernée, le classement des genres purement instrumentaux peut être réalisé selon les effectifs de la formation de destination (solistes, petit ensemble, orchestre...), et éventuellement, compte tenu de la famille des instruments concernés (cordes, percussions, vents...).

Selon qu'une même partie musicale est exécutée par un seul interprète .

Musique instrumentale classique[modifier | modifier le code]

Concernant la musique classique, la musique instrumentale s'est détachée de la musique vocale seulement au cours de la Renaissance, et ce n'est qu'au milieu du XVIIIe siècle qu'une distinction s'est opérée entre, d'une part, la musique pour solistes ou pour petits ensembles, appelée musique de chambre, d'autre part, la musique pour grandes formations orchestrales appelée musique symphonique.

Genres[modifier | modifier le code]

Compositeurs[modifier | modifier le code]

Œuvres instrumentales[modifier | modifier le code]

Sujets connexes[modifier | modifier le code]