All Night Long (All Night)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir All Night Long.

All Night Long (All Night)

Single de Lionel Richie
extrait de l'album Can't Slow Down
Sortie 31 août 1983
Enregistré printemps 1983
Durée 4:16
Genre Pop music, worldbeat, funk music
Format 45 tours, maxi 45 tours
Auteur-compositeur Lionel Richie
Producteur Lionel Richie, James Anthony Carmichael
Label Motown

Singles de Lionel Richie

All Night Long (All Night) est le titre d'une chanson interprétée par Lionel Richie en 1983. La mélodie est inspirée de rythmes afro-caribéens, très utilisés dans la musique soul. Le titre est extrait de l'album Can't Slow Down sorti en octobre 1983.

Succès[modifier | modifier le code]

All Night Long (All Night) est considéré comme l'un des plus grands succès du chanteur. Ce titre est resté plus de quatre semaines au sommet des hit parade de nombreux pays. La chanson ainsi que le clip sont classés 76e dans la liste des 100 meilleurs titres des 50 dernières années par le magazine Billboard[1]. En France, le single s'est vendu à 452 000 exemplaires[2].

Lionel Richie a notamment interprété ce titre lors de la cérémonie des Jeux olympiques de Los Angeles en 1984, cérémonie qui fut retransmise dans le monde entier.

Classements[modifier | modifier le code]

Clasements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1983-84) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[3] 2
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[4] 8
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[5] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[6] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[7] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (R&B/Hip-Hop Songs)[8] 1
Drapeau de la France France (IFOP)[9] 9
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[10] 3
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[11] 4
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[12] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[13] 8
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[14] 8

Classements annuels[modifier | modifier le code]

Classement (1984) Meilleure
position
Drapeau de la France France (IFOP)[15] 39

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Fred Bronson, The Billboard book of USA Number One Hits, Guinness Books,‎ 1988, 712 p. (ISBN 0-85112-396-1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.billboard.com/specials/hot100/charts/top100-titles-80.shtml
  2. http://tsort.info/music/hy51ba.htm
  3. (de) Charts.de – Lionel Richie - All Night Long (All Night). GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 18 janvier 2015.
  4. (de) Austrian-charts.com – Lionel Richie – All Night Long (All Night). Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 18 janvier 2015.
  5. (nl) Ultratop.be – Lionel Richie – All Night Long (All Night). Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 18 janvier 2015.
  6. (en) Lionel Richie - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media.
  7. (en) Lionel Richie - Chart history – Billboard. Billboard Adult Contemporary. Prometheus Global Media.
  8. (en) Lionel Richie - Chart history – Billboard. Billboard R&B/Hip-Hop Songs. Prometheus Global Media.
  9. « Tous les titres classés par artiste », Dominic DURAND / InfoDisc (consulté le 19 janvier 2015)
  10. (en) Norwegiancharts.com – Lionel Richie – All Night Long (All Night). VG-lista. Hung Medien. Consulté le 18 janvier 2015.
  11. (en) Charts.org.nz – Lionel Richie – All Night Long (All Night). RIANZ. Hung Medien. Consulté le 18 janvier 2015.
  12. (nl) Dutchcharts.nl – Lionel Richie – All Night Long (All Night). Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 18 janvier 2015.
  13. (en) Swedishcharts.com – Lionel Richie – All Night Long (All Night). Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 18 janvier 2015.
  14. (en) Swisscharts.com – Lionel Richie – All Night Long (All Night). Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 18 janvier 2015.
  15. http://top.france.free.fr/html/annuel/1984.htm
  16. Bronson, p. 580.

Liens externes[modifier | modifier le code]