Beggars Banquet Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beggars Banquet (homonymie).

Beggars Banquet Records

Filiale Beggars Group
Fondation 1973
Fondateur Martin Mills
Nick Austin
Genre Genres variés
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Siège Wandsworth, Londres
Site web beggars.com

Beggars Banquet Records est un label indépendant anglais. Il porte le nom d'un célèbre album des Rolling Stones : Beggars Banquet.

C'est au début une chaîne de magasins appartenant à Martin Mills et Nick Austin. En 1977, inspirés par la tendance artisanale du mouvement punk rock, il décident de se lancer et de publier des disques. Le premier groupe sur le label est le groupe punk The Lurkers. Dans les années 1980, les tubes de Tubeway Army ou de Gary Numan permettent d'atteindre une certaine sécurité financière.

Il lance deux labels, Situation Two et 4AD, qui publient des artistes tels que The Charlatans, Red Lorry Yellow Lorry, Play Dead, Pixies, Cocteau Twins, M/A/R/R/S. Une autre sous-division, XL Recordings, pour accueillir des artistes dance comme The Prodigy, Lemon Jelly ou Basement Jaxx. Les labels Mantra Records, Mo' Wax, Locked On Records, Matador Nation, Too Pure et Wiiija font aussi partie de Beggars Group.

En 1990, Beggars Banquet a publié une compilation intitulée The First Feast, distribuée par RCA, regroupant quatorze titres enregistrés par des signatures du label.

Depuis 2008, sa filiale française est dirigée par Jean-Philippe Aline.

Artistes du label[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]