Zazie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zazie (homonymie) et Famille de Truchis de Varennes.

Zazie

Description de cette image, également commentée ci-après

Zazie au festival Musilac à Aix-les-Bains le .

Informations générales
Nom Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes
Naissance (49 ans)
Boulogne-Billancourt, France
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson française, pop, pop rock
Années actives Depuis 1992
Labels Phonogram - Polygram, Mercury, Universal
Site officiel zazieonline.com

Zazie, de son vrai nom Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes, est une auteur-compositrice-interprète française née le à Boulogne-Billancourt.

Depuis son premier album Je, Tu, Ils en 1992, Zazie a publié huit albums enregistrés en studio (dont les 6 derniers sont certifiés disques de platine), trois en public et un florilège de titres choisis (best of).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Surnommée « Zazie » en référence au roman de Raymond Queneau, Zazie dans le métro, elle affirme très tôt son penchant pour le domaine artistique. Sa mère est professeur de musique et son père est architecte urbaniste, d'ascendance aristocratique (baronnie). À la maison, ils écoutent les « 3 B » (Brassens, Brel et Barbara) et de la musique classique. Son frère, Phil Baron, est également musicien.

Zazie pratique le violon pendant 10 ans, un peu de piano et de guitare. Sa prédilection pour l’écriture s’affirme petit à petit. Dès l’âge de 4 ans, elle écrit sa première chanson, et sa première pièce de théâtre à 8 ans[réf. nécessaire].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Après l’obtention d’un baccalauréat littéraire à 16 ans, elle entame trois ans d’études de kinésithérapeute puis de langues étrangères appliquées (anglais, espagnol et japonais), mais consacre son temps libre à son synthétiseur. Elle se lance ensuite, du haut de son 1,76 m[1], dans le mannequinat et, pendant une dizaine d’années, défile pour de grands noms de la haute-couture tels que Yves Saint Laurent, Karl Lagerfeld ou Kenzo. Lassée par l’univers de la mode, elle a l’opportunité de faire les chœurs sur un titre du chanteur Fabrice Guinar, grâce aux contacts qu’elle a pu nouer pendant ses années de mannequinat. Elle apparaît pour la première fois à la télévision en 1986 avec Alain Lanty puis accompagne au saxophone Pierre Cosso[2]. Elle prête également sa voix pour la publicité à la radio (Opel, Cochonou, Martini) et à la télévision (L’Oréal, St Môretetc.), et Les Nuls font appel à elle pour la chanson d'une fausse publicité[3].

Premier album et succès naissant[modifier | modifier le code]

Ce n’est qu’en 1990 que Zazie tente réellement de se lancer dans la chanson, encouragée par Étienne Roda-Gil[4]. Elle signe en 1991 chez Phonogram, et publie en 1992 Je, Tu, Ils, son premier album, enregistré dans les studios de son idole, Peter Gabriel. Elle en écrit quasiment tous les textes, participe à la composition, et collabore avec Pascal Obispo, encore méconnu (sur le titre 1, 2, 3, Soleil).

Le premier single extrait de cet album, intitulé Sucré Salé, permet à Zazie de se faire remarquer, en remportant un certain succès et en rentrant même dans le Top 50 français pour quelques semaines (meilleure place 46ème)[5] ; l'année suivante l'artiste est sacrée Révélation féminine aux Victoires de la musique. Et même si ce premier album ne rencontre finalement qu'un succès d'estime, la carrière de la chanteuse est toutefois lancée.

La reconnaissance[modifier | modifier le code]

Le deuxième album, Zen, sort en 1995. Tous les textes sont signés Zazie, et chacun des extraits connaîtra un grand succès : Larsen, Zen, Un point c’est toi et Homme sweet homme. Plus abouti, cet album se vend à plus de 500 000 copies. Après une Victoire de la musique pour le clip de Larsen, elle fait salle comble à la Cigale, et sa tournée Zazie est en ville remporte un franc succès. Désormais, sa notoriété lui permettra d’écrire et de composer pour d’autres artistes comme Julie Zenatti, Florent Pagny, Johnny Hallyday, Jane Birkin, Patricia Kaas, Isabelle Boulay, David Hallyday, Calogero, Axel Bauer et Christophe Willem. La même année, elle enregistre un titre pour Sol en Si avec Alain Chamfort, avant de rejoindre l’équipe en 1997 pour une série de concerts.

En 1996, paraît un duo avec Pascal Obispo Les meilleurs ennemis, extrait de l’album de ce dernier, Superflu, dans lequel elle participe à l’écriture et aux chœurs (tout comme pour les 2 premiers albums du chanteur, dont les chansons Plus que tout au monde et L'île aux oiseaux). Elle enregistre également Rose avec Dominique Dalcan (B.O du film Ma vie en rose, sorti en 1997), Chanson des baleines de parapluie (pour la nouvelle version d’Émilie Jolie), compose la musique du film Tout doit disparaître, et intègre les Enfoirés. Elle est alors consacrée aux Victoires de la Musique de 1998 en recevant la Victoire de l'artiste interprète féminine.

Elle présente ensuite l’album Made in Love, considéré comme celui de la maturité. Elle ne collabore plus avec Pascal Obispo mais compose elle-même toutes les musiques (sauf pour Chanson d’ami) et écrit toutes les paroles. Plus sombre, cet album, lancé par le single Tous des anges, fait l’objet d’une promotion originale : l’intégralité de l’album fut diffusée sur TF1 à 2 h du matin (à l’image, on peut voir le plan fixe d’un poste de radio). Le clip de Ça fait mal et ça fait rien, jugé trop violent, est censuré, et seul Tout le monde connaît un véritable succès. L’album se vend à plus de 400 000 exemplaires.

On la remarque début 1999 dans le film de Didier Le Pêcheur, J’aimerais pas crever un dimanche, aux côtés d’Élodie Bouchez et de Jean-Marc Barr[6]. Mais c’est sur scène avec Le Tour des Anges que Zazie rencontre le plus de succès, avec plus de 70 dates, ainsi qu’une mini-tournée en Asie (Birmanie, Cambodge, Viêt Nam et Singapour). La tournée est immortalisée sur l’album et le DVD Made in Live.

Les années 2000[modifier | modifier le code]

Après une courte absence, elle réapparaît lors des concerts de ses amis auxquels elle participe. Elle chante en duo avec Axel Bauer le titre À ma place qui, avec plus de 500 000 exemplaires vendus, se hisse au sommet des charts de l’été 2001.

En , paraît l’album La Zizanie, lancé par le single Rue de la Paix. Ce titre, dans lequel elle compare la société à un jeu de Monopoly, rencontre également un grand succès, tout comme le suivant, Adam et Yves. Pour ce quatrième album, Zazie change d’équipe : seul Pierre Jaconelli est toujours présent pour la réalisation. Les ventes de cet album atteignent les 500 000 exemplaires[7]. Les places pour une série de concerts au Bataclan sont rapidement vendues, avant que les dates ne soient repoussées à l’année suivante car la chanteuse attend un enfant.

Après avoir décroché une nouvelle Victoire de la Musique (artiste de l'année), elle donne naissance en août à sa fille, Lola. Début 2003, Zazie « squatte le Bataclan » (retracé dans le CD/DVD Ze Live !!) et part en tournée dans toute la France.

Zazie en 2007 lors d’un concert à Bruxelles.

Rodéo, son cinquième album, sort le , accompagné du DVD Rodéo Indien où figurent 10 clips tournés à Bombay. Plus pop, les compositions sont signées Jean-Pierre Pilot, Philippe Paradis et Zazie. L’album atteint rapidement les 400 000 ventes sans qu’aucun single extrait n’ait connu de véritable succès. Elle part en tournée de juin à , en passant entre autres par Bercy, et sort dans la foulée son troisième album live, Rodéo Tour.

Son sixième album, Totem, sort le et se classe directement no 1 des ventes avec plus de 50 000 exemplaires écoulés en une semaine, lancé par le single Des rails. Le deuxième single, Je suis un homme, rencontre un grand succès et permet à l’album de s’écouler à plus de 350 000 copies. Elle débute une tournée le , avec notamment quatre dates au Zénith de Paris et deux au Forest National de Bruxelles. L’année 2007 s’avère être une année très lucrative : avec 1,38 millions d’euros, elle est la chanteuse qui a gagné le plus d’argent en 2007, et se classe en cinquième position parmi les artistes français[8].

Début 2008, le Totem Tour se poursuit dans des salles plus intimistes, dont une date exceptionnelle à Londres, au Shepherds Bush Empire, et deux soirs à la Cigale. À la même époque, elle est l'artiste la plus nommée aux Victoires de la musique avec une nomination dans 5 catégories[9] : artiste féminine, album de variétés, tournée, chanson et clip de l’année (pour Je suis un homme). Toutefois, elle repart sans aucune récompense mais voit la chanson Double Je de Christophe Willem, dont elle a signé les paroles, rafler la Victoire de la Chanson de l’année.

Le premier best of[modifier | modifier le code]

Le sort sa première compilation. Zest of regroupe une sélection de 36 titres retraçant les 16 ans de carrière de la chanteuse, dont deux inédits, FM Air et Un peu beaucoup, ainsi que 4 titres live captés pendant sa dernière tournée.

Le projet « 7 »[modifier | modifier le code]

En septembre 2010, Zazie revient avec une création musicale différente des précédentes. Pour son septième album, elle se lance dans un vaste projet, 7 qui se compose de EP (ou mini-albums) de 7 chansons chacun. La sortie de cet opus se fait en plusieurs étapes : après un CD de 14 titres extraits du projet global, paraissent progressivement sur internet les 7 EP à raison d'un par semaine. Un coffret contenant l’intégralité des 49 titres sort ensuite dans les bacs le 29 novembre[10].

S’ensuit une longue tournée à travers la France de 110 dates, débutée le 27 avril 2011 à Colombes et terminée le 17 février 2012.

Par ailleurs, cet album signe la fin de son contrat[11].

Cyclo[modifier | modifier le code]

Zazie a annoncé un huitième album, Cyclo, dont la sortie est prévue pour le printemps 2013. L'album est réalisé par Olivier Coursier du groupe AaRON et mixé par Tony Hoffer. Le premier extrait de cet album, Les Contraires, sort le 21 janvier 2013 tandis que la sortie de l'album est attendue le 18 mars 2013. Deux nouveaux extraits, Mobile Homme et 20 Ans, sont déjà disponibles sur le site officiel[12]. La tournée Cyclo Tour commence le 12 novembre 2013 à Dijon pour se terminer le 14 décembre à Genève.

Œuvres caritatives[modifier | modifier le code]

Zazie, 6 octobre 2009, Hôtel de ville de Paris, Veillée de soutien à Aung San Suu Kyi

Zazie participe à plusieurs œuvres caritatives depuis de nombreuses années : elle est fidèle aux Enfoirés depuis 1997 ainsi qu’à l’association Sol En Si depuis 1995, pour laquelle elle a écrit le conte musical Sol En Cirque en 2003 avec Vincent Baguian et Jean-Marie Leau.

Outre les grandes associations caritatives, la chanteuse a l’habitude d’apporter son soutien à diverses causes par l’intermédiaire de la chanson ou non.

  • En 2005, elle participe à un concert de soutien à Íngrid Betancourt.
  • Le 6 octobre 2009, elle participe à une veillée silencieuse en soutien au Prix Nobel de la Paix à Aung San Suu Kyi
  • Le 22 novembre 2009, Zazie apporte son soutien à la cause écologique en participant au concert Ultimatum climatique avec Tryo, Bernard Lavilliers et Yannick Noah[13].
  • Le 24 janvier 2010, elle rejoint de nombreux autres artistes sur la scène du Zénith de Paris, et chante pour les victimes du séisme en Haïti.
  • Zazie est présente à la soirée de lancement du site de l’Association Ferdinand le 10 mai 2010.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Zazie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Zazie a remporté au total 6 Victoires de la musique, à égalité avec Jean-Jacques Goldman et Vanessa Paradis, faisant d'elle et de cette dernière les artistes féminines les plus primées.

En tant qu'interprète[modifier | modifier le code]

Précédée par Zazie Suivie par
Jil Caplan
Victoire de la musique de la révélation variétés féminine
1993
Nina Morato
Nouveau western (MC Solaar)
Victoire de la musique du vidéo-clip pour le clip de Larsen
1995
C’est ça la France (Marc Lavoine)
Barbara
Victoire de la musique de l’artiste interprète féminine
1998
Axelle Red
Les Rois du monde (Roméo & Juliette)
NRJ Music Awards de la chanson francophone pour À ma place avec Axel Bauer
2002
Manhattan-Kaboul (Renaud et Axelle Red)
Hélène Ségara
Victoire de la musique de l’artiste interprète féminine
2002
Lynda Lemay
-M-
Victoire de la musique du spectacle musical, tournée, concert de l’année
2006
Olivia Ruiz
  • Autres :
    • Prix Raoul Breton décerné par la SACEM en 1999
    • Dance d’Or pour son single Tout le Monde en 1999
    • Trophée Femme en Or, catégorie spectacle
    • Nommée Officier des arts et des lettres par le ministre de la culture en 2003, à l’occasion de la fête de la musique[14]

En tant qu'auteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview du 14 octobre 2010, émission Le Grand Entretien sur France Inter.
  2. Extrait télévisé du titre Vis ta vie
  3. Fausse publicité « Sensation Cake ».
  4. Portrait de Zazie, émission Café Découverte sur Europe 1 le 16 septembre 2010.
  5. [1]
  6. Casting du film sur AlloCiné.
  7. a, b, c, d, e et f La carrière de Zazie.
  8. classement Le Figaro Magazine.
  9. Vidéo des différentes nominations.
  10. Explications du projet « 7 » sur le blog officiel de la chanteuse.
  11. « Ce projet peut apparaître comme la fin d’un cycle, car on boucle la semaine et j’arrive en fin de contrat dans ma maison de disques, dit-elle. Mais je ne le vois pas comme un bilan, même s’il est vrai que 46 ans est un âge charnière. Je n’avais envie ni de faire de jeunisme ni de m’interdire des choses. J’avais surtout envie de me montrer incarnée, ouverte et curieuse des autres. » Extrait d'article du magazine ELLE
  12. « site officiel », sur zazieonline.com
  13. Concert Ultimatum Climatique au Zénith de Paris avec Tryo, cdurable.info, publié le 22 novembre 2009.
  14. Article du site de la fête de la musique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Zazie sauvage comme une image de Zazie, Camille Meyer, Laurent Balandras, et Maxime Le Forestier.
  • Zazie de A à Z de Mathias Goudeau
  • Les chansons de Zazie en BD de Oliv’, Émilie Decrock, Amandine Puntos, LuK et Eugénie Varone, Marie Deceval, Olivier Devaux et Julien Akita

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :