Voici

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Voici
Image illustrative de l'article Voici

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Genre Presse people
Diffusion 381 235 ex. (2011)
Date de fondation 1987
Ville d’édition Paris

Propriétaire Prisma Media
Directeur de publication Rolf Heinz
Rédacteur en chef Marion Alombert
Site web www.voici.fr

Voici est un magazine hebdomadaire français. Il appartient à Prisma Media, filiale française du groupe de presse allemand Bertelsmann.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1987 par Axel Ganz, ancien dirigeant de Prisma Presse, Voici était au début un magazine familial. Mais la ligne éditoriale a été revue pour devenir ce qu'elle est aujourd'hui : un magazine basé sur les photos de célébrités « volées » ou non, en collaboration avec des agences photos, des anonymes et parfois les stars elles-mêmes.

Concurrence[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, la concurrence s'est étoffée. Alors qu'en 1987, la presse people française ne comptait que trois titres (France Dimanche, Point de Vue et Ici Paris), Voici doit dorénavant faire face à Closer, Public, Gala, Oops ! et Bon Week, titre lancé en juin 2006 par les éditions Bauer.

Ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

Voici se distingue notamment par son ton impertinent. Malgré la concurrence accrue, l'hebdomadaire reste second du marché derrière France Dimanche[réf. nécessaire]. À l'été 2006, le magazine s'est étoffé de quinze pages supplémentaires. En avril 2007, Voici a reçu le prix du meilleur magazine de l'année dans la catégorie « People/Télé ».

Diffusion[modifier | modifier le code]

Selon l'OJD, en 2005, sa diffusion était de 483 432 exemplaires (diffusion France payée), soit environ 4,5 millions de lecteurs chaque semaine. Malgré la très forte concurrence, Voici a stabilisé ses ventes avec une diffusion de 454 390 exemplaires[1] pour 2006. L'année record reste 2002, avec 537 005 exemplaires. Comme ses concurrents, Voici augmente généralement sa diffusion d'environ 35 % en été par rapport au reste de l'année[réf. nécessaire].

En 2011 la diffusion (France payé) semble stable à 381 235 exemplaires[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b diffusion France payée, OJD

Lien externe[modifier | modifier le code]