Kyo (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kyo.

Kyo

Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock français, pop rock, rock alternatif
Années actives 1994 - aujourd'hui
Labels Jive Records
Sony-BMG
Site officiel KyoMusic.com
Composition du groupe
Membres Benoît Poher
Florian Dubos
Nicolas Chassagne
Fabien Dubos
Logo

Kyo est un groupe de pop rock français formé en 1994 qui a connu le succès avec l'album Le Chemin.

Membres[modifier | modifier le code]

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts du groupe[modifier | modifier le code]

C'est en 1994, dans le collège Notre-Dame « Les Oiseaux » de Verneuil-sur-Seine (Yvelines), que les deux frères Fabien et Florian Dubos rencontrent Nicolas Chassagne et Benoît Poher. Ils se découvrent une passion commune pour Nirvana, Soundgarden, Radiohead, Pearl Jam et l'univers graphique des mangas.

Les quatre garçons participent alors à des concerts d'écoles, de kermesses et se produisent dans des salles de la région parisienne, sans réel succès.

En 1997, lors d'un tremplin rock où ils mêlent formules électriques et acoustiques, ils rencontrent leur futur manager : Yves Michel Akle, qui leur obtient un premier contrat avec les éditions Sony. Pour anecdote, le groupe se rendra dans les bureaux de Sony pour jouer un de leur titre en live afin de se faire signer. Benoît (chanteur), tête en l'air, oubliera même son contrat sur un des bureaux de la maison de disques. Suite à cela, ils font les premières parties de David Hallyday et jouent en playback dans un de ses clips, ce qui leur vaut une première reconnaissance. Ils écrivent également leur première chanson, Il est temps, qui n'est cependant pas commercialisée.

Ils signent ensuite un contrat avec le label Jive/Zomba France. En 2000, Kyo sort son premier album, homonyme, très pop, qui passe cependant relativement inaperçu (40 000 exemplaires vendus).

Le succès[modifier | modifier le code]

Le 7 janvier 2003[1], Kyo sort son deuxième album, Le chemin, qui mène le groupe au succès, grâce notamment au duo avec Sita, Le chemin, qui permettra au groupe d'obtenir le 28 février 2004 Trois Victoires de la musique : l'album révélation pour Le Chemin, « groupe ou artiste révélation de l'année » et « groupe révélation scène »[2], ainsi que les chansons Dernière Danse, Je cours, Tout envoyer en l'air et Je saigne encore. L'album se vend à plus d'un million d'exemplaires, la tournée qui suit est bien accueillie. En février 2004 sort un DVD, Kyosphère, qui retrace cette tournée.

Fin décembre 2004, sort l'album 300 lésions, qui se vendra à environ 500 000 exemplaires[3].

Après 300 Lésions[modifier | modifier le code]

En 2005, le groupe se consacre à l'écriture de chansons pour d'autres artistes tels que Sita, Jenifer, Johnny Hallyday (Ma religion dans son regard) ainsi que pour la comédie musicale Le Roi Soleil.[réf. nécessaire]

Fin 2005, à l'issue de la tournée de 300 lésions, le groupe annonce qu'il compte faire une pause avant son 4e album prévu pour 2008, chacun voulant se consacrer à des projets personnels. Des rumeurs de séparation définitive apparaissent alors, rumeurs démenties par le groupe qui affirme qu'il ne s'agit là que d'un arrêt provisoire.

En 2006, le groupe compose et chante une chanson pour le collectif Fight Aids Monaco (L'Or de nos vies).

Benoît Poher compose également une chanson pour Thierry Amiel (l'amour en face) et une autre pour Emmanuel Moire (le sourire). Il collabore également avec la chanteuse Emma Daumas pour le 2e album de celle-ci en coécrivant la chanson Regarde-nous.

En 2007, les membres travaillent toujours sur leurs projets personnels dans le nouveau studio du groupe, avant de se retrouver pour un nouvel album initialement prévu en 2008. Benoît et Florian ont formé un nouveau groupe, Empyr, en compagnie de Fred guitariste de Watcha, Benoît bassiste de Pleymo et Jocelyn, l'ancien batteur de Vegastar. Le premier album, The peaceful Riot est sorti le 12 mai 2008. Quant à Fabien Dubos, il est compositeur et chanteur d'un nouveau groupe : Crew-Z (avec Venom et Sike (B2N) et Patricio) qui mélange les styles Hip Hop, R'n'B et Pop-Rock. La faille est une de leurs chansons[4].

Retour[modifier | modifier le code]

Dans une interview donnée en 2009, Benoît Poher et Florian Dubos affirment que le retour de Kyo est pour 2011 avec un quatrième album[5], après la sortie du deuxième disque d'Empyr, Unicorn, publié en avril 2011.

En février 2013, le groupe enregistre plusieurs démos. Celles-ci sonneraient comme 300 Lésions mais en plus rock[6]. En juillet 2013, le groupe travaille avec le producteur américain Mark Plati[7].

Début 2014, le groupe sort finalement deux nouveaux singles accompagnés chacun d'un clip vidéo : Le Graal et L'équilibre. Quant au nouvel album, intitulé L'équilibre, il paraît le 24 mars 2014[8].

Ces singles et cet album rencontrent un important succès, notamment pour le titre Le Graal qui atteint le Top 20 en France (n°11) et en Belgique francophone (n°18) ; de son côté, l'album se classe directement 2e des ventes lors de sa sortie en France et rentre dans les Top 20 belge et suisse.

Une tournée est annoncée, nommée "Le Graal Tour".

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio [9][modifier | modifier le code]

Année Album Charts
Drapeau de la France Drapeau de la Belgique Drapeau de la Suisse
2000 Kyo 71 75 -
2003 Le Chemin 2 1 10
2004 300 lésions 1 1 2
2014 L'équilibre 2 3 20

Album Compilation[modifier | modifier le code]

Année

Album

Charts

Drapeau de la France

Drapeau de la Belgique

Drapeau de la Suisse

2007 Best of - 38 -

Singles [10][modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Il est temps
  • 2000 : Je n'veux pas oublier
  • 2002 : Le Chemin (feat. Sita)
  • 2003 : Dernière Danse
  • 2003 : Je Cours
  • 2004 : Je saigne encore
  • 2004 : Tout envoyer en l'air
  • 2005 : Contact
  • 2005 : Sarah
  • 2005 : Qui je suis
  • 2005 : Ce Soir
  • 2014 : Le Graal
  • 2014 : L'équilibre

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]