Rihanna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rihanna

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Rihanna, lors du Diamonds World Tour, à Cologne, Allemagne, en juin 2013.

Informations générales
Nom de naissance Robyn Rihanna Fenty
Naissance 20 février 1988 (26 ans)
Saint-Michael
Drapeau de la Barbade Barbade
Activité principale Chanteuse
Parolière
Actrice
Styliste
Genre musical R&B, Pop, Reggae, Dance, Hip-Hop
Années actives 2004 - présent
Labels Def Jam, Roc Nation, SRP
Site officiel rihannanow.com
Logo

Rihanna, de son nom complet Robyn Rihanna Fenty, née le 20 février 1988 à Saint Michael (Barbade), est une chanteuse, actrice et styliste barbadienne. Au long de sa carrière, Rihanna a fait paraître sept albums studios et deux albums de remixes, changeant souvent de style.

Son premier album Music of the Sun est orienté dancehall, reggae et pop, et son deuxième album, A Girl like Me, reste dans le même style que son prédécesseur. Pour son troisième album, Rihanna opte pour un nouveau style, plus rebelle : le résultat est électrisant et Rihanna parvient à hisser Good Girl Gone Bad aux sommets des palmarès de nombreux pays. À la suite de la bagarre très médiatisée avec son petit-ami Chris Brown, Rihanna fait paraître Rated R, plus rock et plus sombre que ses prédécesseurs. Avec Loud, la Barbadienne, devenue plus joyeuse et plus colorée, se teint les cheveux en rouge, ce qui marque une nouvelle ère, plus eurodance. Un an plus tard, elle fait paraître Talk That Talk, plus urbain. Son septième album, Unapologetic, parvient à se hisser à la première position des ventes au États-Unis, chose qu'elle n'avait pas réalisé dans le passé. Au long de sa carrière, Rihanna recense environ 180 millions de singles à travers le monde et 42 millions d'albums, en 2013[1].

Rihanna reçoit de nombreux prix et distinctions, notamment celle qui l'a vue être élue comme l'une des personnes les plus influentes au monde par le magazine Time en 2012. Selon le magazine Forbes, réputé pour ses classements (notamment celui des personnes les plus riches au monde), Rihanna est la quatrième personnalité, dans l'industrie du spectacle, la plus puissante au monde, en 2012[2]. En 2012, elle est élue par Billboard « meilleure artiste pop » des deux dernières décennies[3]. Sa fortune est estimée à 90 millions de dollars, en 2013[4]. En 2012, Billboard la sacre meilleure artiste de la pop de ces 20 dernières années en seulement sept ans de carrière. Elle est l'artiste la plus visionnée sur YouTube en 2014 en ayant dépassé les 5 milliards de vues. Elle a aussi été élue la 15ème meilleure artiste de tout les temps selon Billboard en 2013 à l'occasion du 55ème anniversaire du classement[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse (1988 - 2002)[modifier | modifier le code]

Bridgetown, à la Barbade, ville dans laquelle Rihanna a grandi.

Robyn Rihanna Fenty est née le 20 février 1988, à Saint Michael, paroisse de la Barbade. Sa mère est Monica Braithwaite, une ancienne comptable afro-guyanaise, et son père Ronald Fenty est un surveillant d'entrepôt et maintenant propriétaire d'une boutique d'origine barbadienne et irlandaise[6]. Rihanna a deux frères, Rorrey et Rajad Fenty, et deux demi-sœurs et un demi-frère du côté de son père, chacun né de mères différentes, de ses relations antérieures. Ayant grandi dans un bungalow de trois chambres à Bridgetown, et vendant des vêtements avec son père sur un étal de marché, l'enfance de Rihanna est profondément marquée par la dépendance de son père à la cocaïne, l'alcool et la marijuana, et le divorce de ses parents alors qu'elle est âgée de 14 ans[7]. Rihanna grandit en écoutant de la musique reggae[8], et commence à chanter vers l'âge de sept ans. Elle fréquente l'établissement Charles F. Broome Memorial Primary School, puis le lycée Combermere School, où elle forme un groupe musical avec deux de ses camarades de classe. Rihanna est un cadet de l'armée dans un sous-programme militaire, la chanteuse-compositrice-interprète, Shontelle était son sergent[9]. Bien qu'elle ait d'abord voulu obtenir son diplôme d'études secondaires, Rihanna choisit d'abandonner ses études et de poursuivre une carrière musicale.

Débuts (2003 - 2006)[modifier | modifier le code]

Rihanna, en 2006.

La carrière de Rihanna commence grâce aux producteurs américains Carl Sturken et Evan Rogers. Elle rencontre Rogers par des amis communs, à la Barbade en décembre 2003[10] ; celui-ci lui demande de venir à son hôtel, où elle interprète les chansons Emotion (Samantha Sang) et Hero (Mariah Carey)[11]. Impressionné, Rogers emmène par la suite Rihanna avec lui lors de différents voyages à New York, accompagnée de sa mère, Monica. Elle y enregistre quelques démos à envoyer à des maisons de disques. Puis Rihanna signe sous le label de Rogers et Sturken, Syndicated Rhythm Productions, où on lui attribue un avocat et un manager, avant qu'une maquette complète soit distribuée à différentes maisons de disques à travers le monde fin 2004. En février 2005, le président et le chef de la direction de Def Jam Recordings, Jay-Z, demande à rencontrer Rihanna[7],[11],[12] ; elle auditionne ainsi pour lui, et L.A. Reid, interprétant For the Love of You de Whitney Houston et les chansons originales Pon de Replay et The Last Time[13]. Le jour même de l'audition, Rihanna signe un contrat d'enregistrement de six albums avec Def Jam Recordings[11],[14].

Music of the Sun, le premier album de Rihanna, sort en août 2005. Cet album, un mélange de reggae, de R&B, accompagné d'une touche de pop, signe les premiers succès de la chanteuse, se vend à plus de 2 millions d'exemplaires, et est certifié disque d'or[15]. Le premier single, Pon de Replay, atteint la deuxième place du Billboard Hot 100[16]. Par la suite, sortent If It's Lovin' that You Want, avec un succès moindre, et Let Me. L'album rencontrera un succès mondial relatif, certifié disque d'or au Royaume-Uni[17], et un disque de platine au Canada[18] et aux États-Unis[19]. Pour continuer la promotion de l'album, Rihanna assure la première partie des concerts de Gwen Stefani.

Un mois après la parution de son premier album, elle débute l'enregistrement du second[20]. Son deuxième album, A Girl like Me, sort en avril 2006[21], porté par les hits SOS (avec un échantillon de Tainted Love de Soft Cell), Unfaithful et Break It Off. SOS sort le 7 février 2006 aux États-Unis et devient, deux mois plus tard, son premier premier au Billboard Hot 100 où il reste trois semaines consécutives[22],[23]. Unfaithful, le deuxième extrait, est récompensé aux NRJ Music Awards comme la meilleure chanson internationale de l'année 2006[24], et s'écoule à 4,5 millions d'exemplaires[25]. Le single suivant, Break It Off interprété avec Sean Paul, connaîtra également un grand succès[16]. Pour terminer l'exploitation de l'album, sort We Ride, un titre qui s'impose difficilement, s'écoulant à 1,1 million d'exemplaires. L'album A Girl Like Me, un mélange de pop, RnB et reggae, s'écoule quant à lui à 4 millions d'exemplaires[26]. Rihanna part, à cette période, en tournée avec les Black Eyed Peas aux États-Unis, et les Pussycat Dolls en Europe.

Good Girl Gone Bad et Rated R (2007 - 2009)[modifier | modifier le code]

Rihanna à Brisbane en Australie.

Pour son troisième album, Rihanna abandonne le reggae et le dancehall pour s'orienter vers la pop, le RnB, la dance et le pop rock. Parallèlement, ses tenues de scènes deviennent de plus en plus provocantes, n'hésitant plus à flirter avec le fétichisme (short et body en vinyle, fuseaux en cuir ou en latex)[27]. Good Girl Gone Bad sort en juin 2007, porté par Umbrella qui remporte un immense succès à travers le monde (8 millions de disques) et qui reste 7 semaines consécutives premeir au Billboard Hot 100[28]. Suivent ensuite Shut Up and Drive (2,1 millions), Don't Stop The Music qui domine également les charts de nombreux pays[16] (7 millions), et Hate That I Love You avec Ne-Yo (3,5 millions). En novembre 2008, Rehab sort en single (1,7 million) avec Justin Timberlake dans les chœurs (auteur de la chanson, il apparaît également dans le clip). Il s'agit du huitième et dernier extrait de l'album Good Girl Gone Bad, qui est alors la deuxième meilleure vente d'albums de 2008 aux États-Unis, avec plus de 8 millions d'exemplaires vendus[29].

Elle enregistre Live Your Life avec le rappeur T.I., qui sort le 23 septembre 2008 et se classe rapidement à la première place du Billboard Hot 100. Le 17 juin 2008, alors que Good Girl Gone Bad est un succès dans le monde entier, une réédition de l'album, Good Girl Gone Bad: Reloaded paraît, avec trois inédits qui sortent à tour de rôle en single : Take a Bow, If I Never See Your Face Again et Disturbia. Take a Bow, une ballade RnB écrite par Ne-Yo, s'écoule à 5 millions d'exemplaires dans le monde. Début juillet 2008, If I Never See Your Face Again, un titre des Maroon 5 réarrangé pour l'occasion du duo avec Rihanna, reçoit un succès mitigé (1,5 million de copies) par rapport aux deux autres singles issus de Good Girl Gone Bad: Reloaded. Disturbia est un succès dans le monde entier, restant deux semaines premeir du Billboard Hot 100[16]. Écoulé à plus de 7 millions d'exemplaires, ce morceau coécrit par son ex-petit ami Chris Brown confère à Rihanna une image plus sombre, qu'elle véhicule durant sa tournée mondiale, le Good Girl Gone Bad Tour. Cette tournée est enregistrée lors d'un concert à Manchester le 6 décembre 2007 et dont le DVD sort en mai 2008 sous le nom de Good Girl Gone Bad Live. À la suite du succès mondial de Good Girl Gone Bad, et sa réédition Good Girl Gone Bad: Reloaded, est lancé le 27 janvier 2009 aux États-Unis, l'album de remixes Good Girl Gone Bad: The Remixes, proposant les différents hits de l'album original dans de nouvelles versions inédites, revisités par les plus grands producteurs de dance music du moment[30].

Last Girl On Earth Tour, 2010.

L'enregistrement de Rated R a pour origine de sombres épisodes survenus dans la vie privée de la chanteuse (notamment son agression par Chris Brown), ce qui explique l'univers plus dur, sombre mais également mûr, artistique et personnel de l'album ainsi qu'une nouvelle image de Rihanna. À la suite des démêlés de la chanteuse avec Brown et des photos dénudées de celle-ci parues sur internet, la rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour, refuse que Rihanna pose en couverture du célèbre magazine. Toutefois, la chanteuse fera la couverture de l'édition italienne de Vogue en septembre 2009, avec des clichés réalisés par Steven Klein où Rihanna incarne une sorte de Grace Jones dans des looks ultra-structurés inspirés des années 1980[31]. La chanteuse fait son retour dans le monde de la musique aux côtés de Jay-Z et Kanye West sur le titre Run This Town, sorti le 24 juillet 2009. Le titre se classe deuxième au Billboard Hot 100[16], et remporte un Grammy Award récompensant la meilleure collaboration rap[32]. Rated R sort le 23 novembre 2009 en Europe. Le premier extrait, Wait Your Turn, est accompagné d'un clip en noir et blanc. Seulement promotionnel, le titre n'est pas exploité en tant que single : c'est Russian Roulette qui tiendra ce rôle. Le single se classe dans le top 10 de nombreux pays[33]. Hard, en featuring avec Young Jeezy, le troisième extrait de Rated R, connaît un succès radio aux États-Unis[16], tandis que le suivant, Rude Boy, rencontre un succès international et reste cinq semaines premier du Billboard Hot 100[16]. Il est consacré meilleur tube de l'année 2010 par le blog AOL Radio[34]. Si Rockstar 101, en featuring avec Slash, passe assez inaperçu, Te Amo rencontre le succès dans les hit-parades européens[35], soutenu par un clip sensuel avec la présence de Laetitia Casta. Rated R dépasse les deux millions d'albums vendus dans le monde. Rihanna se lance dans une tournée, Last Girl on Earth Tour, dont la partie européenne débute le 16 avril 2010 à Anvers, en Belgique, passant notamment par la France pour trois dates à Lyon, Marseille, et Paris. La partie américaine de la tournée commence à son tour au mois de juillet, avec en première partie Ke$ha et Travis Barker, jusqu'à la fin du mois d'août à New York. La tournée reprend néanmoins en Australie en février 2011, où Rihanna se produit pour six dates dans les plus grandes villes du pays. Le 25 mai 2010 paraît la version remixée de l'album Rated R: Remixed (pour laquelle elle ne fera aucune promotion), contenant la quasi-totalité des titres de l'album original remixés par le producteur et remixeur new-yorkais Chew Fu, déjà sollicité par Lady Gaga et les Black Eyed Peas[36].

Loud et Talk That Talk (2010 - 2011)[modifier | modifier le code]

Rihanna lors du Loud Tour à Baltimore, 2011.

Son cinquième album, Loud, sort le 15 novembre 2010, un an après Rated R, apparaissant comme plus accessible que le précédent, plus joyeux et festif, mélangeant des sonorités pop, R&B ou encore dance, rock et reggae, et comprenant notamment une suite du duo Love the Way You Lie que Rihanna interprète avec Eminem sur l'album Recovery de ce dernier. Intitulé Love the way you lie (Part II), il contient également un featuring du rappeur. En cinq semaines, Loud se vend à 1 636 000 exemplaires, soit le meilleur démarrage pour Rihanna[37]. Le premier single, Only Girl (In the World), davantage orienté dance, connait le succès partout dans le monde, se classant notamment premier au Royaume-Uni[38], en Australie ou encore au Canada. Aux États-Unis, le titre s'est classé premier au Billboard Hot 100[16] plusieurs semaines après sa sortie, alors que le deuxième single What's My Name? avait déjà pris le relais et atteint le sommet du classement peu de temps auparavant. What's My Name?, le deuxième extrait en featuring avec le chanteur Drake, davantage R&B et pop, atteint la première place du Billboard Hot 100, tout comme le single suivant, S&M dont le clip est interdit dans plusieurs pays[39], et dont le titre est censuré par les radios britanniques où il est renommé Come On[40]. Elle collabore avec Britney Spears pour un remix du titre. Dévoilé le 11 avril 2011, ce remix permet à Rihanna d'obtenir son dixième premier au Billboard Hot 100[41].

Le clip de la ballade pop rock California King Bed, qu'elle interprète notamment aux Academy of Country Music Awards en duo avec Jennifer Nettles[42], paraît le 6 mai 2011, remporte un succès beaucoup moins important que ses prédécesseurs, tout comme Man Down, aux influences reggae, qui ne connaît le succès qu'en France, où il se classe numéro 1[43]. La vidéo de ce titre soulève la polémique pour sa violence[44], Rihanna s'y faisant agresser et tuant un homme par vengeance[45]. Cheers (Drink to That), contenant un sample du morceau I'm with You d'Avril Lavigne[46], est lancé en septembre 2011 comme sixième single. Depuis sa commercialisation, le 15 novembre 2010, l'album Loud s'écoule à plus de 6 200 000 exemplaires à travers le monde. Par ailleurs, Rihanna apparaît sur un morceau en collaboration avec David Guetta, Who's That Chick?, premier single de la réédition de l'album One Love du DJ[47]. Elle chante également sur All of the Lights, extrait de l'album My Beautiful Dark Twisted Fantasy de Kanye West, et sur Pink Friday, le premier album de Nicki Minaj, où elle interprète en duo Fly. Rihanna lance également, début 2011, la commercialisation de son premier parfum, Reb’l Fleur[48]. La même année, elle pose dans l'édition américaine du magazine Vogue, devenant ainsi la troisième femme de couleur à en faire la couverture, après Naomi Campbell, Halle Berry et Beyoncé[49],[50]. Alors que Rihanna achève son Last Girl on Earth Tour par ses dates australiennes en mars 2011, une nouvelle tournée, The Loud Tour, débute l'été 2011 avec de nombreuses dates européennes et américaines[51].

Loud Tour, décembre 2011.

Talk That Talk, le sixième album de Rihanna, paraît le 21 novembre 2011. L'album pourrait être décrit comme un condensé de ses deux derniers albums, Rated R (2009) et Loud (2010) alternant entre des titres orientés electro, pop ou R&B. On retrouve deux collaborations sur ce disque, Calvin Harris sur We Found Love et Jay-Z sur le titre Talk That Talk. Le 22 septembre 2011, alors que le morceau Cheers (Drink to That) est à peine lancé en tant que sixième single de l'album Loud, Rihanna fait paraître We Found Love, le premier single de Talk That Talk[52]. Ce titre, résolument Electro, est produit par Calvin Harris, qui a notamment travaillé avec Kylie Minogue[53]. La chanson remporte un franc succès à travers le monde, devenant le onzième numéro 1 de Rihanna en restant 14 semaines en tête du Billboard Hot 100[16]. Il se classe également au top des charts en France, en Allemagne, au Canada et au Royaume-Uni entre autres. En France, le clip fait l'objet d'une censure par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui interdit sa diffusion avant 22 heures[54]. You da One, second single de l'album est publié le 11 novembre 2011. Le clip est sorti le 23 décembre 2011. Il est suivi de Talk That Talk en duo avec Jay-Z qui ne bénéficie pas de clip. La chanteuse interprète pour la première fois Princess of China en duo avec Coldplay à la 54e cérémonie des Grammy Awards après avoir chanté We Found Love[55].

Le 20 février parait les remix de Birthday Cake, issue de Talk That Talk et de Turn Up the Music de Chris Brown. Rihanna collabore avec son ex-petit ami qui l'a agressée, ce qui provoque la colère de certains fans[56]. Le 30 avril est aussi un grand jour puisque nous assistons à la mise en ligne de Where Have You Been. Rihanna réussie le défi du nombre de vues sur YouTube en 24 heures avec 4,9 millions de vues, le record de Nicki Minaj avec Stupid Hoe étant de 4,5 millions de vues. Elle se voit détrôner deux jours plus tard par Justin Bieber grâce à Boyfriend avec 5 millions. Elle interprète son quatrième single à plusieurs reprises telle qu'à l'émission American Idol. D'ailleurs, le single est très populaire au Canada, en jouant plusieurs fois par jour durant tout l'été 2012 sur Virgin Radio, et NRJ[réf. nécessaire]. Le 2 septembre 2012, Rihanna participe au concert de Coldplay, au Stade de France, pour l'album Mylo Xyloto[57]. Elle y chante avec le groupe de Chris Martin le titre Princess of China, puis remonte sur scène à la fin du concert pour interpréter son propre titre, Umbrella. Le 6 septembre 2012, Rihanna ouvre la cérémonie des MTV Video Music Awards en interprétant Cockiness (Love It) aux côtés du rappeur A$AP Rocky à la grande surprise de ses fans. Puis, elle termine son show en jouant sur son célèbre tube We Found Love en featuring avec le disc-jockey Calvin Harris. Cockiness (Love It) en duo avec A$AP Rocky devient donc alors le sixième et dernier single de l'album Talk That Talk.

Cinéma et Unapologetic (2012 - 2013)[modifier | modifier le code]

Rihanna, lors du Diamonds World Tour, en 2013.

Après la cérémonie des MTV Video Music Awards, LiveNation dévoile les dates américaines de la prochaine tournée de Rihanna, le Diamonds World Tour. Les dates européennes, elles, ne seront dévoilés qu'un mois plus tard au festival iHeartRadio Music à Las Vegas[58]. Elle en profite pour officialiser la sortie de son prochain single, Diamonds. Le 24 septembre 2012, Rihanna publie, sur son compte Twitter, la pochette du premier single Diamonds. Le 26 septembre 2012, Z100 diffuse en exclusivité mondiale la nouvelle chanson de Rihanna intitulée Diamonds[59], une chanson loin du style de We Found Love, Talk That Talk en 2011.

L'album est, dès le 6 novembre, mis en pré-commande sur iTunes. Une tournée 777 Tour dans le cadre de la promotion pour l'album Unapologetic débute le 14 novembre[60]. Des centaines de fans et 150 journalistes de 82 pays différents sillonnent le monde en boeing 777, et atterriront dans 7 villes différentes en 7 jours pour 7 concerts consécutifs[60]. Stay, en featuring avec Mikky Ekko, est le second single de l'album. Lors de la cérémonie des Grammy Awards, Rihanna chante la chanson avec le chanteur, et Stay deviendra premier des ventes sur iTunes, et dans le monde[réf. nécessaire]. Le clip, quant à lui, est dévoilé le 12 février 2013, où Rihanna est dans sa baignoire, seule et triste[61]. En 2013, il totalise une centaine de millions de vues. Le clip est censuré aux moins de 18 ans deux jours après sa publication mais réactivé le lendemain[62]. Son titre Run This Town, en duo avec Jay-Z, est choisi pour être la bande-annonce du jeu vidéo Battlefield 4[63]. Pour It Up est choisi comme troisième single, et sort le 25 mars 2013 ; le clip, quant à lui, est dévoilé le 2 octobre 2013. Le clip fait polémique, et est censuré sur sa chaine YouTube. On[Qui ?] voit dans la plus grande partie du clip ; la chanteuse assise sur une chaise, faisant du twerk dans des décors de club de streap-tease. Right Now en featuring avec David Guetta sort le 27 mai 2013 en quatrième single, mais n'est pas accompagné d'un clip. Le cinquième single est What Now, sorti le 26 août 2013, et le clip, tournée en Thaïlande[64], est sortie le 15 novembre 2013. Rihanna démarre, le 8 mars 2013, une tournée mondiale, appelée le Diamonds World Tour[65],[66] ; cette tournée la fait passer pour la première fois dans de nombreux stades, dont le Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq, et le Stade de France, qu'elle réussit à remplir en quelques jours. Rihanna devient alors la plus jeune artiste à remplir le Stade de France[réf. nécessaire]. Après sa tournée européenne, elle continue son périple en Asie, en Australie, en Afrique du Sud où elle est la plus jeune à remplir le FNB Stadium[67], puis à Abu Dhabi et Tel-Aviv. Elle reçoit à la cérémonie des American music awards, le tout premier "Icon Award" décerné pour son influence dans le monde de la musique. Elle chante pour l'occasion sa chanson Diamonds[68].

Nouveaux projets (2014 - présent)[modifier | modifier le code]

Fin 2013, Eminem fait paraître la chanson intitulée The Monster en duo avec Rihanna, issu de l'album The Marshall Mathers LP 2, et qui sera classé premier dans de nombreux pays. Le titre marque aussi le 13e numéro 1 de Rihanna aux États-Unis. Les deux artistes annoncent une tournée ensemble aux États-Unis, appelée The Monster Tour le 7 août 2014[69]. Rihanna collabore également avec la chanteuse colombienne Shakira avec le titre Can't Remember to Forget You, sorti en janvier 2014[70],[71]. Le même mois, Rihanna annonce avoir commencé à travailler sur son huitième album[72]. Le 25 février 2014, le PDG de DreamWorks, annonce que Rihanna sortira un album concept basé sur sa prochaine animation 3D, Home, qui mettra également en vedette Steve Martin et Jennifer Lopez[73].

Le 2 juin 2014, Rihanna reçoit le prestigieux Fashion Icon award décerné par le Council of Fashion Designers of America (CFDA) récompensant son impact sur l'industrie et son sens inné de la mode. Elle assiste à la cérémonie parée d'une robe Swarovski transparente avec quelques 230 000 cristaux[74]. Fin août 2014, le magazine TIME établit un classement des plus grands artistes depuis l'existence du Billboard Hot 100 en comptabilisant le nombre de chansons de chaque artiste ayant atteint le top 10 et leur longévité. Rihanna atteint la deuxième place, avec 1 800 points derrière Mariah Carey (1 901 points). Elle surpasse de nombreux grands artistes tels que Michael Jackson, Madonna, Beyoncé, et talonne de près Mariah Carey qui ont eu, eux, une carrière beaucoup plus longue comparé aux neuf années de carrière de Rihanna[75].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Rihanna, lors du Diamonds World Tour en 2013.

Le 8 février 2009, alors que Rihanna et Chris Brown doivent se rendre à la cérémonie des Grammy Awards, une dispute entre les deux éclate et dégénère. Dans l'altercation, Chris Brown frappe Rihanna, lui causant de sérieuses blessures au visage[76]. L'affaire fait grand bruit dans la presse internationale et de nombreuses personnalités apportent leur soutien à Rihanna, à commencer par son producteur et ami Jay-Z, l'ex-Spice Girls Mel B, ou encore Jessica Alba, entre autres[77]. Chris Brown est poursuivi en justice pour coups et blessures : il est condamné à 180 jours de travaux d'intérêt général, ses avocats lui évitant la peine de prison de cinq ans qu'il encourait[78]. Le chanteur présente par la suite ses excuses à Rihanna qui affirme ne pas éprouver de haine envers lui. Néanmoins, cette expérience laisse des séquelles : la chanteuse met plusieurs mois avant de se remettre de ce choc émotionnel et de revenir à ses activités professionnelles.

En avril 2010, invitée sur la station de radio américaine KIIS-FM, Rihanna officialise sa relation avec Matt Kemp, joueur de baseball de l’équipe des Dodgers de Los Angeles. Celle-ci s'achève fin 2010. À la suite de nombreuses rumeurs elle officialise sa relation avec son ex Chris Brown, qui prend fin quelques mois après. Elle sortira par la suite avec le rappeur Drake. Fin 2011, Rihanna annule les deux concerts du Loud Tour qui devaient avoir lieu en Suède à Malmö le 31 octobre, et à Stockholm le 1er novembre. La chanteuse est hospitalisée en raison d'un épuisement[79]. Elle fait son retour sur scène le 4 novembre à Hanovre, en Allemagne.

La créatrice Stella McCartney déclare à son sujet qu'« elle est l'une des plus cool, sexy, talentueuses, aimées, écoutées, suivies et incroyables artistes du monde du travail aujourd'hui, mais elle est tout cela à sa manière. Elle travaille dur, très dur. Elle ne donne pas seulement d'elle-même pour ses fans, ses amis et sa fondation mais aussi toute son énergie et sa manière de penser. Rihanna, à 24 ans, donne par ses moyens du soutien aux personnes auxquelles elle croit. Elle est l'une des rares personnes que je connaisse dans ce monde de succès et de célébrités qui ne soient pas intéressées seulement par elles-mêmes. Elle va donner une réelle part de sa personne à un inconnu qu'elle rencontre, et ça c’est rare[80]. » En mai 2012, après le Coachella Festival, elle se fait de nouveau hospitaliser pour cause d'épuisement[81].

Activités parallèles[modifier | modifier le code]

Philanthropie[modifier | modifier le code]

En 2006, Rihanna fonde l'association Believe qui vient en aide aux enfants dans le besoin partout dans le monde. L'association a pour but de « fournir aux jeunes gens éducation, financement, société et soutien médical quand et là où ils en ont besoin »[82],[83]. Cette association fait guérir 10 000 personnes nécessitant une greffe de moelle osseuse chaque année.

La chanteuse a également fait de nombreux concerts gratuits dont les bénéfices ont été reversés à la population, comme le concert à Birmingham organisé le 11 juillet 2011 en raison des tornades qui ont frappé l'Alabama. Ainsi, Rihanna a versé l'intégralité des bénéfices du concert, soit 89 000 $ à la ville de Tuscaloosa afin d'aider à sa reconstruction[84].

Rihanna a notamment chanté en compagnie de Calvin Harris après les Grammy Awards, le 12 février 2012 à Los Angeles, à House of Blues, dans le cadre d’un concert de charité dont les bénéfices ont été reversés au centre hospitalier pour enfants de la ville[85]. Elle participe le 10 mars 2012 au gala de charité Make It Right de Brad Pitt dont les profits de la soirée ont été destinés à aider toutes les familles victimes de l'ouragan Katrina qui avait dévasté la Nouvelle-Orléans en 2005[86]. Elle fait un don de 3,5 millions de dollars barbadiens au service de radiothérapie de l'hôpital Queen Elizabeth, à Bridgetown. Ce service est appelé Centre d'oncologie et de médecine nucléaire Clara Bratwaithe, du nom de sa grand-mère, morte d'un cancer[87]. En novembre 2013, le Typhon Haiyan frappe les Philippines. Rihanna fait alors un don de 100 000 dollars pour l'ssociation UNICEF et sa campagne There for the Philippines. Rihanna fait aussi la promotion de cette campagne à travers les réseaux sociaux et les affiches publicitaires[88].

Elle devient en janvier 2014, puis à nouveau en septembre 2014, égérie de Viva Glam, une collection de rouge à lèvres, dont les fonds sont reversés à la M.A.C Aids Fund, et qui lutte contre le SIDA et le VIH[89]. En juin 2014, la chanteuse s'associe également à la chaine de restaurant Hard Rock Cafe pour vendre une gamme de tee-shirts et de tenues de scène dont les fonds sont reversés à la Childhood Leukemia Foundation ayant pour objectif d'améliorer les vies des enfants atteints de leucémie[90].

Mode[modifier | modifier le code]

En novembre 2011, la marque Armani lance une collection de vêtements et de sous-vêtements signés Rihanna[91]. La chanteuse créée une série de jeans, de hauts, de vestes et de lingerie qu’elle créée avec l’aide de collaborateurs venant de chez Armani Jeans, pour la collection de vêtements, et Emporio Armani Underwear, pour celle de sous-vêtements[92]. Forte du succès de sa première collection pour Armani en 2011, Rihanna s’est associée une seconde fois avec la marque pour lancer une nouvelle collection début 2012[92]. La collaboration entre Rihanna et la marque de vêtements River Island donne naissance à quatre collections. La première, la collection printemps, est sortie le 5 mars 2013[93]. Ensuite, le 25 mai 2013 est sortie la deuxième collection, la collection été. La collection automne, qui est la troisième, est sortie le 12 septembre 2013. Enfin, la collection hiver, la dernière collaboration, est sortie le 7 novembre 2013.

Rihanna créée cinq parfums en tout. Clinique Happy est le premier parfum, créé en 2006[94]. Pour le promouvoir, Rihanna enregistre la chanson Just Be Happy qu’elle a repris de l'auteur-compositeur Ne-Yo[95]. Lancé en 2011, Reb’l Fleur est le premier parfum créé entièrement par Rihanna, dont le slogan est « Bad Feels So Good ». Le flacon est inspiré par la forme d’un talon aiguille, sur les côtés du flacon[96]. Pour promouvoir le parfum, une vidéo promotionnelle est réalisée par le réalisateur Anthony Mandler[97]. De plus, Rihanna fait la promotion de ce parfum aux magasins Macy’s de New York et Los Angeles, ainsi qu’à la House Oof Fraser de Londres[98]. Lancé en 2012, Rebelle est le second parfum créé entièrement par Rihanna. Le flacon est semblable au parfum précédent en ce qui concerne la forme, néanmoins il est orné cette fois-ci de torsions dorées et rouges[99]. Nude, également lancé en 2012, est le troisième parfum créé entièrement par Rihanna. La chanteuse a fait la promotion du parfum au magasin Macy’s de Los Angeles[100]. Rogue est le quatrième parfum créé entièrement par Rihanna[101].

En 2008, Rihanna rejoint l’équipe de marque de luxe Gucci afin de promouvoir la collection Tattoo Heart, dont 25 % des bénéfices sont reversé à l’UNICEF[102]. Il s’agissait d’une ligne de sacs à main sur lesquels ont été imprimé un cœur ; elle est mise à la vente le 19 novembre 2008[103]. À la suite du succès planétaire du titre Umbrella, Rihanna décide d’élargir son business en lançant sa collection de parapluies. Elle s’associe donc aux grandes marques Totes et Macy’s afin de promouvoir sa ligne. Ces parapluies sont également vendus pendant la tournée Good Girl Gone Bad Tour[104]. Rihanna collabore avec la marque de cosmétiques M.A.C afin de lancer une collection de maquillage, baptisée RiRi [Hearts] M.A.C[105],[106]. Cette collection se décline dans une série de quatre différentes lignes de produits.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Rihanna, au Kollen Music Festival en 2012.

Au cours de sa carrière, Rihanna remporte plus de 300 récompenses. Rihanna est l'artiste détenant le plus grand nombre de singles s'étant classés en première position du Billboard Hot 100 depuis 2000, avec 13 titres numéro un (chronologiquement, SOS, Umbrella, Take a Bow, Disturbia, Live Your Life avec T.I., Rude Boy, Love the Way You Lie avec Eminem, What's My Name? avec Drake, Only Girl (In the World), le remix de S&M avec Britney Spears, We Found Love avec Calvin Harris, Diamonds et The Monster avec Eminem)[107]. Elle est également la deuxième plus jeune artiste à détenir un numéro un, derrière Britney Spears mais devant Stevie Wonder et est la neuvième artiste de l'histoire à avoir à son actif au moins dix titres numéro un (et la quatrième artiste féminine après Mariah Carey, Madonna, et Janet Jackson)[108]. Toujours en matière de singles, elle est l'une des artistes féminines ayant obtenu le plus de top 10 dans le classement américain des ventes de singles durant la décennie 2000, avec 24 top 10, dont cinq en 2010. Umbrella détient également le record de longévité en pôle position dans les charts au Royaume-Uni[109].

Le 22 avril 2013, Rihanna devient la première et seule artiste totalisant dix chansons numéros un au Billboard Pop Songs américain[110]. Le 6 septembre 2012, Rihanna remporte une fois de plus le prix du « meilleur clip de l'année » aux MTV Video Music Awards pour son clip We Found Love en featuring avec Calvin Harris, prix qu'aucun autre artiste a remporté deux fois. Rihanna détient aussi le record du plus grand nombre de singles digitaux vendus aux États-Unis, qui est de plus de 60 millions de ventes. En 2013, le magazine Forbes affirme que Rihanna est la cinquième célébrité la plus riche de sa génération[réf. nécessaire]. Par ailleurs, la chanteuse est celle qui détient le plus de vidéos VEVO Certified sur sa chaine (c'est-à-dire les vidéos qui ont dépassés les 100 millions de vues) avec 19 vidéos : Pour It Up, What Now, Stay, Diamonds, Where Have You Been, You Da One, We Found Love, Cheers (Drink To That), Man Down, California King Bed, What's My Name, Only Girl In The World, Rude Boy, Russian Roulette, Take a Bow, Don't Stop the Music, Umbrella, Unfaithful, et Hate that I Love You[111].

La chanteuse apparaît également à deux reprises dans le fameux Livre Guinness des records. La première fois dans l'édition 2013 lorsqu'elle devient l'artiste ayant vendu le plus de singles en version digitale aux États-Unis (à l'époque 47,57 millions d'exemplaires)[112]. Elle apparait la seconde fois dans l'édition 2014 pour deux raisons : la première, pour être la personnalité la plus aimée sur Facebook le 16 mai 2013 en ayant détrôné Eminem[113] ; la seconde raison, pour être la personne qui s'est classé dans les classements du Royaume-Uni avec le plus grand nombre de semaines consécutives au Top 70 (pour plusieurs singles). Elle totalise donc 187 semaines consécutives dans le top à partir 12 septembre 2009 avec Run this Town[114]. Elle est également au Royaume-Uni la seconde artiste féminine en termes de vente de singles avec 11,4 millions derrière Madonna (17,8 millions)[115]. Elle comptabilise également quatre singles ayant atteint le million de ventes au Royaume-Uni. Elle est également la deuxième artiste après les Beatles. En France, elle est la seconde artiste la plus diffusée à la radio derrière les Black Eyed Peas, selon une étude entre 2003 et 2012[116].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Rihanna.

Tournées[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rihanna Heads To South Africa », sur Rolling Stone,‎ 8 avril 2003 (consulté le 8 avril 2013).
  2. (en) « Celebrities », sur Forbes (consulté le 3 avril 2014).
  3. (en) « The Top 40 Pop Songs Artists 1992-2012 » (consulté le 3 septembre 2014).
  4. Amethyst Tate, « Teyana Taylor Responds To Adidas Controversy After Rihanna Feud Leads To Her Being Dropped By Shoe Brand », International Business Times,‎ 6 décembre 2013 (consulté le 6 avril 2014).
  5. (en) « Hot 100 55th Anniversary By The Numbers: Top 100 Artists, Most No. 1s, Biggest No. 2s & More », sur billboard.com,‎ 2 août 2013 (consulté le 4 septembre 2014).
  6. Lisa Spivey, Rihanna, The New Cover Girl, vol. 72, Los Angeles Sentinel,‎ Jan 2007 (ISSN 08904340), B.5
  7. a et b (en) Watson Margeaux, « Caribbean Queen:elel Rihanna », Entertainment Weekly,‎ 2007 (lire en ligne).
  8. (en) Jocelyn Vena, « Rihanna Says Loud's 'Man Down' Is 'Gangsta' », MTV News. Viacom,‎ 16 novembre 2010 (consulté le 27 juillet 2011).
  9. (en) « Shontelle on Being Rihanna’s Drill Sergeant », sur elle.com,‎ 23 mai 2013 (consulté le 3 septembre 2014).
  10. Christian Hoard, « New Faces: Rihanna Brings Riddims », Rolling Stone, Jann Wenner,‎ 25 août 2005 (consulté le 29 mars 2014).
  11. a, b et c Sylvia Patterson, « Singing in the rain », Guardian News and Media, Londres,‎ 27 août 2007 (lire en ligne).
  12. Josh Eells, « Rihanna, Queen of Pain: Rolling Stone's 2011 Cover Story », Wenner Media,‎ 1er juin 2011 (lire en ligne).
  13. Steve Jones, « Rihanna has her day in the sun », USA Today, Gannett Company,‎ 1er août 2008 (consulté le 29 janvier 2012).
  14. Josh Eells, « Rihanna, Queen of Pain: Rolling Stone's 2011 Cover Story », Wenner Media,‎ 1er juin 2011 (lire en ligne).
  15. « RIAA — Gold & Platinum », Recording Industry Association of America (consulté le 28 novembre 2010).
  16. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) « Chart History - Rihanna » (consulté le 30 mars 2013).
  17. « Rihanna Tops UK Singles Chart With ‘Diamonds’ », sur thelavawizard.com,‎ 7 octobre 2012 (consulté le 30 mars 2013).
  18. (en) « Music of the Sun, certification Canada », sur RIAA (consulté le 14 décembre 2011).
  19. (en) « Searchable Database », Recording Industry Association of America,‎ 1er janvier 2006 (consulté le 14 décembre 2011).
  20. Brandee J. Tecson, « Rihanna Getting In Touch With Her Rock Side For Next LP », MTV News,‎ 22 février 2006 (lire en ligne).
  21. « Billboard.com — Discography — Rihanna — A Girl Like Me », Billboard,‎ 4 août 2008 (consulté le 27 mai 2009).
  22. Billboard, « S.O.S. - Rihanna » (consulté le 16 décembre 2011).
  23. « Rihanna – SOS – Music Charts », Music Charts (consulté le 24 août 2009).
  24. NRJ Music Awards, « NRJ MUSIC AWARDS 2007 » (consulté le 16 décembre 2011).
  25. « Rihanna – Official Top 20 Selling singles », MTV UK. Viacom (consulté le 3 août 2011).
  26. (en) Dre Decarlo, « Interview With Evan Rogers (Who Discovered Rihanna & Shontelle) », sur Kurama Magazine,‎ 18 février 2012 (consulté le 28 avril 2012).
  27. Shaheem Reid et Yasmine Richard, « Rihanna Loses Good Girl Image, Thanks To Jay-Z, Justin, Timbaland, Ne-Yo », MTV News,‎ 2 mai 2007 (consulté le 1er juin 2009).
  28. Billboard, « Umbrella - Jay-Z » (consulté le 16 décembre 2011)
  29. (en) « RIAA – Searchable Database: Good Girl Gone Bad », Recording Industry Association of America (consulté le 11 décembre 2011).
  30. (en) « Rihanna lance "Good Girl Gone Bad : The Remixes" », sur Musiqueradio.com (consulté le 3 septembre 2014).
  31. Voici, « Rihanna pose nue en une de Vogue Italia » (consulté le 16 décembre 2011).
  32. « Jay-Z, Rihanna & Kanye West Win Best Rap Collaboration -- Grammys 2010 » (consulté le 16 décembre 2011).
  33. (en) « Russian Roulette Charts », sur acharts.us (consulté le 3 septembre 2014).
  34. (en) « best songs of 2010 », sur AOL Radio,‎ 3 février 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  35. (en) « Te Amo Charts », sur acharts.us (consulté le 3 septembre 2014).
  36. « Rated R remixé par Chew Fu », sur Musique Radio (consulté le 3 septembre 2014).
  37. « http://finances.fr.msn.com/diaporama.aspx?cp-documentid=160390166&page=7 », sur MSN Actualités,‎ 25 janvier 2011 (consulté le 3 septembre 2014).
  38. « Charts UK : Rihanna en tête des singles, Cheryl Cole domine les albums », sur ozap.com (consulté le 3 septembre 2014).
  39. « Le clip "S&M" de Rihanna censuré », sur Métro,‎ 6 février 2011 (consulté le 6 février 2011).
  40. « Rihanna: une chanson censurée, retitrée et expurgée », sur Libération,‎ 9 février 2011 (consulté le 14 février 2011).
  41. « Charts US : dixième numéro un pour Rihanna, cinquième pour Britney Spears », sur ozap.com,‎ 22 avril 2011 (consulté le 3 septembre 201).
  42. (en) « Jennifer Nettles Engerized by Rihanna », sur The Boots,‎ 6 avril 2011 (consulté le 3 septembre 2014).
  43. « Rihanna – Man Down », Pure Charts, Charts in France,‎ 25 juillet 2011 (consulté le 7 août 2011).
  44. « La provocation à outrance de Rihanna », Le Matin,‎ 22 novembre 2011 (lire en ligne).
  45. « Man Down : Rihanna tient la gâchette », Libération,‎ 2 juin 2011 (lire en ligne).
  46. « Avril Lavigne thinks it is "really cool" Rihanna sampled her song 'I'm With You' », sur musicrooms.net (consulté le 30 mars 2013).
  47. « Exclu : le nouveau titre de David Guetta et Rihanna ! », sur cosmopolitan.fr (consulté le 3 septembre 2014).
  48. « Rihanna lance son parfum », sur TVmag.com (consulté le 3 septembre 2014).
  49. (en) « Superstar Beyonce appears on the cover of US Vogue’s April 2009 issue. », sur thefashioncultpost (consulté le 12 mars 2013).
  50. (en) « Rihanna Covers Vogue's April Issue », sur Huffington Post,‎ 15 mars 2011 (consulté le 12 mars 2013).
  51. « Rihanna: un concert en plus à Paris », sur Musiqueradio.com (consulté le 3 septembre 2014).
  52. (en) « Rihanna Drops 'We Found Love'; New Album Due Nov. 21 - The Juice », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 22 septembre 2011 (consulté le 22 septembre 2011)
  53. Calvin Harris travaille avec Kylie Minogue
  54. « Le dernier clip de Rihanna censuré en France », France Soir,‎ 17 novembre 2007 (lire en ligne).
  55. « Grammy Awards 2012 : Rihanna enchaîne "We Found Love" et son duo avec Coldplay », sur ozap,‎ 13 février 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  56. (en) « Rihanna And Chris Brown’s Remixes: Critics Weigh In », sur MTV,‎ 22 février 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  57. « Coldplay & Rihanna : un duo improbable pour l'album "Mylo Xyloto" », sur Charts in France,‎ 12 septembre 2011 (consulté le 3 septembre 2014).
  58. (en) « Rihanna Announces Europe ‘Diamonds World Tour’ Dates »,‎ 14 novembre 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  59. (en) « Rihanna’s New Single, “Diamonds,” Will Premiere on September 26 », sur Popdust (consulté le 3 septembre 2014).
  60. a et b (en) Craig McLean, « Life in the air with Rihanna's 777 Tour », sur The Guardian,‎ 23 décembre 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  61. « "Stay" : prenez un bain avec Rihanna dans son nouveau clip », sur YoungMag,‎ 13 février 2013 (consulté le 3 septembre 2014).
  62. (en) « Rihanna Disrobes Completely in 'Stay' Music Video », sur Mashable,‎ 12 février 2013 (consulté le 3 septembr 2014).
  63. « Battlefield 4 : Trailer vidéo sur du Rihanna ! », sur Melty (consulté le 3 septembre 2014).
  64. « "What Now" : Rihanna dévoile les coulisses du clip, tourné en Thaïlande », sur Charts in France,‎ 14 novembre 2013 (consulté le 3 septembre 2014).
  65. « Rihanna annonce la tournée "Diamonds World Tour" pour mars 2013 », sur Charts in France,‎ 7 septembre 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  66. « Rihanna a lancé sa grande tournée mondiale Diamonds World Tour, le vendredi 8 mars 2013 », sur PurePeople (consulté le 3 septembre 2014).
  67. (en) « Rihanna makes history after becoming youngest performer to sell out Johannesburg stadium », sur metro.co.uk,‎ 14 octobre 2013
  68. (en) « Rihanna to Receive 'AMA Icon Award' », sur billboard.com,‎ 15 novembre
  69. « "The Monster Tour" : Eminem et Rihanna partent en tournée ensemble aux Etats-Unis » (consulté le 3 septembre 2014).
  70. « Shakira Feat Rihanna : Can't Remember To Forget You le clip, premier extrait vidéo ! », sur MCM News,‎ 30 janvier 2014 (consulté le 3 septembre 2014).
  71. (en) Emily Longeretta, « Shakira & Rihanna Release ‘Can’t Remember To Forget You’ Video »,‎ 30 janvier 2014 (consulté le 3 septembre 2014).
  72. (en) « Rihanna’s Eighth Album Is On Its Way — No, Rih-lly », sur MTV,‎ 30 juin 2014 (consulté le 3 septembre 2014).
  73. (en) « Rihanna to Release Concept Album Based on Animated Film », sur Rolling Stone,‎ 26 février 2014 (consulté le 3 septembre 2014).
  74. « Rihanna remporte l'award du cfda fashion icon award 2014 », sur rihanna-diva (consulté le 4 septembre 2014).
  75. (en) « The Ultimate Ranking of Pop Stardom », sur time.com (consulté le 4 septembre 2014).
  76. (en) Rosie Swash, « Grammys 2009: Rihanna cancels appearance after boyfriend Chris Brown arrested », The Guardian, UK,‎ 9 février 2009 (lire en ligne).
  77. people soutiennent Rihanna
  78. (en) « Chris Brown sentenced to community labour in Rihanna assault case », The Daily Telegraph, UK,‎ 25 septembre 2009 (lire en ligne).
  79. « Rihanna annule un deuxième concert », sur Cyberpress.ca,‎ 3 novembre 2011 (consulté le 12 décembre 2011).
  80. (en) « The World's 100 Most Influential People: 2012 », sur Tumes,‎ 18 avril 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  81. (en) Benge Nsenduluka, « Rihanna Rushed to Hospital After Weeks of Hard Partying », sur global.christianpost.com,‎ 9 mai 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  82. (en) Stephen M. Silverman, « Rihanna Touring for Kids in Need », People,‎ 27 mars 2008 (lire en ligne).
  83. (en) « The Believe Foundation – founded by Rihanna », Believerihanna.com (consulté le 27 août 2010).
  84. (en) « Rihanna's "Loud" run drops Cee Lo, tacks on Alabama be » (consulté le 2 septembre 2014).
  85. (en) « Rihanna, Calvin Harris, More Teaming Up For Charity Concert », sur MTV,‎ 31 janvier 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  86. (en) « Rihanna, Kanye West + More Perform At Brad Pitt’s ‘Make It Right’ Charity Concert », sur Popcrush (consulté le 3 septembre 2014).
  87. « Rihanna donne 3.5 millions de dollars à un hôpital de la Barbade »,‎ 23 décembre 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  88. « Rihanna et l'unicef s'associe pour une campagne humanitaire », sur rihanna-diva,‎ 26 novembre 2014 (consulté le 4 septembre 2014).
  89. « Quelques nouvelles du Viva Glam de Rihanna », sur rihanna-diva,‎ 17 janvier 2014 (consulté le 4 septembre 2014).
  90. « rihanna s'associe au hard rock café pour reverser des fonds à la fondation "childhood leukemia" », sur rihanna-diva,‎ 4 juin 2014 (consulté le 4 septembre 2014).
  91. (en) « Rihanna Designs », sur Vogue,‎ 22 novembre 2011 (consulté le 3 septembre 2014).
  92. a et b (en) « Rihanna's Collection », sur Vogue,‎ 10 mai 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  93. (en) « Hundreds of screaming teenage fans turn out to snap up Rihanna's collection for River Island as it lands in store (but at £75 for a dress, can any of them actually afford it?)-auteur=Bianca London », sur DailyMail (consulté le 3 septembre 2014).
  94. (en) « Rihanna for the Clinique Happy fragrance »,‎ 30 août 2006 (consulté le 3 septembre 2014).
  95. (en) « CLINIQUE Commissions Original Song To Celebrate CLINIQUE HAPPY For The Holidays », sur PRNewswire (consulté le 3 septembre 2014).
  96. « Writhing Rihanna stars in sexy Reb'l Fleur perfume advert », Metro (consulté le 14 avril 2012).
  97. « Reb'l Fleur by Rihanna », Rihannareblfleur.com, Parlux Fragrances (consulté le 26 février 2011).
  98. Julee Wilson, « Rihanna's Style Evolution », The Huffington Post,‎ 16 juillet 2012 (lire en ligne).
  99. « Meet Rebelle, Rihanna's New Fragrance - The Hook », Billboard.com (consulté le 29 mai 2012).
  100. « Black Friday Deals 2012: Rihanna's New Fragrance Plus Big Deals On Smashbox, MAC Cosmetics And More (PHOTOS) », Huffington Post,‎ 23 novembre 2012.
  101. « Rihanna's Rogue Fragrance is Available Now », style.mtv.com,‎ 4 septembre 2013 (consulté le 4 juin 2014).
  102. (en) « Rihanna is hot for UNICEF's tattoo hearts » (consulté le 3 septembre 2014).
  103. « Rihanna et Gucci pour l'Unicef », sur Vogue,‎ 13 novembre 2008 (consulté le 3 septembre 2014).
  104. (en) « Fab Flash: Rihanna Launches Second Umbrella Collection », sur Popsugar (consulté le 3 septembre 2014).
  105. (en) Sheena, « RiRi Hearts MAC Fall Preview »,‎ 26 août 2013 (consulté le 3 septembre 2014).
  106. (en) chloe1109, « Rihanna : Riri Hearts M.A.C, la collection enfin en boutique », sur june.fr (consulté le 3 septembre 2014).
  107. « Rihanna décroche son 12ème numéro un américain et égale Madonna », sur Charts in France,‎ 21 novembre 2012 (consulté le 3 septembre 2014).
  108. « Charts US : le duo Rihanna/Britney écrase « Judas » de Lady Gaga », sur ozap.com (consulté le 3 septembre 2014).
  109. (en) « Rihanna Makes It 10 Weeks Atop U.K. singles Chart », sur Billboard,‎ 23 juillet 2007 (consulté le 3 septembre 2014).
  110. (en) « Billboard Pop Songs » (consulté le 3 septembre 2014).
  111. « Cheers Drink to That est le 19eme "VEVO Certified" de Rihanna », sur rihanna-diva.com,‎ 14 juillet 2014 (consulté le 5 septembre 2014).
  112. (en) « RIHANNA, LADY GAGA AND ADELE BREAK WORLD RECORDS WITH DIGITAL MUSIC SALES », sur guinnesworldrecords.com,‎ 7 septembre 2012 (consulté le 4 septembre 2014).
  113. (en) « Taylor Swift, Rihanna, Justin Bieber Among 2014 Guinness Record-Setters », sur billboard.com,‎ 6 septembre 2013 (consulté le 4 septembre 2014).
  114. « Rihanna inscrite dans le Guinness World Records », sur rihanna-diva,‎ 5 septembre 2013 (consulté le 5 septembre 2014).
  115. « Rihanna dans le classement des meilleurs ventes de singles de tous les temps au Royaume-Uni », sur rihanna-diva.com,‎ 27 octobre 2013 (consulté le 5 septembre 2014).
  116. « Rihanna seconde artiste la plus diffusée à la radio entre 2003 et 2012 », sur rihanna-diva,‎ 26 novembre 2013 (consulté le 5 septembre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :