Passi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Passi

Nom de naissance Passi Balende
Naissance 21 décembre 1972 (41 ans)
Brazzaville, Drapeau de la République du Congo République du Congo
Activité principale Chanteur, rappeur
Genre musical Rap, hip-hop
Années actives Depuis 1988

Passi (Passi Balende) est un chanteur et rappeur français d'origine congolaise, né le 21 décembre 1972 à Brazzaville (Congo)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

L'arrivée en France[modifier | modifier le code]

Franco-congolais[1], Passi est le sixième d'une famille de sept enfants. Il passe sa jeunesse à Brazzaville puis en 1979 il arrive en France, en banlieue parisienne, à Sarcelles. Dès son plus jeune âge, Passi est attiré par le rap, mais aussi par le basket-ball qu'il pratique de 9 à 16 ans[2]. Avec son frère ainé Christian, il est scolarisé dans le même collège de Sarcelles que Gilles Duarte (le futur Stomy Bugsy). Sa mère souhaite qu'il obtienne un bac avant de commencer une carrière musicale, il passera haut la main un Brevet de Technicien Agricole (équivalent BAC)[réf. à confirmer][3]. Après son bac il continue en BTS Commerce[réf. nécessaire].

Parcours musical[modifier | modifier le code]

Révélé au sein du Ministère A.M.E.R. aux côtés de Stomy Bugsy, Passi a ensuite entamé une carrière solo, avec notamment le morceau Je zappe et je mate sur l'album Les Tentations : pour la première fois dans le rap français un album devient disque d'or en trois semaines[2].

Il crée son label Issap productions en 1998 et sort quelque temps plus tard, deux albums du collectif franco-congolais Bisso Na Bisso dont un live enregistré au Zénith de Paris. La même année, on retrouve Passi aux côtés de Doc Gynéco, Stomy Bugsy, Ärsenik, Pit Baccardi, les Neg' Marrons et bien d'autres au sein du collectif Secteur Ä pour deux concerts à l'Olympia, d'où est extrait un album live. Ils sortent par la suite la compilation Secteur ä All Stars en janvier 2000.

La même année, sort l'album Genèse. Ce deuxième projet solo reprend des thèmes récurrents de l'artiste : la situation de l'individu face aux inégalités (Ce qu'il veulent), à la religion (Dieu créa Einstein) ou encore l'industrie du disque (Rap business).On y trouve aussi des textes relatant les difficultés d'intégration des immigrés (ou des Français issus de l'immigration) en France ainsi que dans leur pays d'origine. En 2002, il produit et participe à à l'album Dis l'heure 2 Rimes. Celui-ci est le premier d'une série de cinq compilations (jusqu'à aujourd'hui), abordant divers styles musicaux. Successivement sortent Dis l'heure 2 Zouk en 2003, Dis l'heure 2 Ragga Dancehall en 2004, Dis l'heure 2 afro-zouk (vol. 1) en 2005, et Dis l'heure 2 Hip-Hop Rock en 2006.

C'est en 2004 avec Odyssée, que Passi termine sa « trilogie » (comprenant Les Tentations, Genèse et Odyssée). En 2005, sort Paris on fire consacré aux émeutes d'octobre 2005. Il inaugure également un musée de l'immigration[réf. nécessaire].

En octobre 2007, il sort son nouvel album solo intitulé Évolution avec des titres comme Électrique. Ce nouvel opus fait suite à son Street Album Révolution, sorti en avril de la même année. En revenant à un style beaucoup plus dur qu'il qualifie de « barbare », il retrouve le ton de ses débuts avec le Ministère A.M.E.R.[4]. Par exemple, le premier titre sorti en radio, Dent pour dent est dans la lignée des titres Flammes du mal ou Émeutes. On peut noter la présence sur ces deux albums de Wyclef Jean, déjà remarqué dans le clan Secteur Ä aux côtés de Mohamed Dia pour sa ligne Refugees.

La même année, Passi fait partie du jury de la saison 7 de Star Academy sur TF1, aux côtés de Pascal Nègre, le patron d'Universal Music-France et d'Yvan Cassar, musicien et arrangeur.

Ligne de vêtement[modifier | modifier le code]

Passi crée sa marque de vêtements streetwear Gab's Wear.

Discographie[modifier | modifier le code]

Ministère A.M.E.R[modifier | modifier le code]

Albums Studio en Solo[modifier | modifier le code]

Bisso Na Bisso[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Racines
  • 1999 : Le 15 mai 1999 (Live)
  • 2009 : Africa

Dis l'heure (producteur)[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Dis l'heure 2 Rimes
  • 2003 : Dis l'heure 2 Zouk
  • 2004 : Dis l'heure 2 Ragga Dancehall'
  • 2005 : Dis L'Heure 2 Afro Zouk Vol.1
  • 2006 : Dis L'Heure 2 Hip Hop/Rock

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 1997
    • Passi : Les flammes du mal sur la B.O. du film Ma 6-T va crack-er
    • Passi feat. IAM, Mystik, Assassin, Stomy Bugsy, Fabe, Kabal, Arco, Yazid & Rootsneg : 11'30 contre les lois racistes sur le maxi 11'30 contre les lois racistes
    • Kheops feat. Passi : Les meufs du Show-Biz sur la compilation Sad Hill
    • Passi : L'engreneur (Remix) sur le maxi L'engreneur
    • Passi : Le jardin du diable sur le maxi Je zappe et je mate
  • 1998
    • Ärsenik feat. Passi : Par où t'es rentré, je t'ai pas vu sortir sur l'album d'Ärsenik, Quelques gouttes suffisent
    • Passi feat. Akhenaton (IAM) : Le monde est à moi sur le maxi Le monde est à moi
    • Passi feat. Akhenaton (IAM) : Le monde est à moi (Remix) sur le maxi Le monde est à moi
    • Passi feat. Ambersunshower : J'entends des mères pleurer sur le maxi J'entends des mères pleurer
    • Passi : Le week end sur le maxi J'entends des mères pleurer
  • 2000
    • RCFA feat. Passi : Hallucinations sur la compile Hostile 2000 Vol.2
    • Ministère AMER : Nègres de la pègre sur la compile Secteur Ä All Stars
    • Passi feat. JMi Sissoko & Jacky (Nèg' Marrons): De 79 à 99 (Remix) sur le maxi 79 à 99 (Remix)
    • Passi feat. Oxmo Puccino : Nautilus sur la compile Le Flow 2
    • Pit Baccardi feat. Passi : Si on flambe sur l'album Ghetto Ambianceur
    • Julie Zenatti feat. Passi : Le couloir de la vie sur l'album Fragile
  • 2001
    • Hamed Daye feat. Passi : Rennaissance sur l'album L'or noir
    • Passi feat. Karlito : Tomber sur la compile Sur un air positif
    • Passi et Lynnsha : "Ma Zik" (single)
    • Saya feat Passi : "Tourner des pages" (single)
  • 2002
    • Passi : Respecte ma rime, On ne peut pas... et Tourner des pages sur la compile Dis l'heure 2 Rimes
    • Passi feat. TNT - L'art du samouraï sur la compile Samouraï
    • Orishas feat. Passi : La vida pasa sur l'album Emmigrante
  • 2003
    • Ol' Kainry feat. Busta Flex, Passi, Lino & Le Rat Luciano : Qui veut remix sur l'album Au delà des apparences
  • 2004
    • Wyclef Jean feat. Passi : La Vie Ghetto (français) sur l'album Welcome to Haiti : Creole 101
    • Wyclef Jean feat. Passi : Festival sur l'album Welcome to Haiti : Creole 101
    • Calogero feat. Passi : Face à la mer sur l'album Calog3ro
    • Rita Marley feat. Passi : Africa Jamaica sur l'album Sunshine After Rain
  • 2005
    • Passi feat. Les sales gosses : Qui contrôle sur la compile Rap Performance
    • Passi feat. Pete Rock & CL Smooth : Who is This ? sur la compile The Basement
    • Les Sales Gosses feat. Passi & Guy Waku : Tout pour elles sur l'album 12 ans d'age
    • Les Sales Gosses feat. Passi : À feu et à sang sur l'album 12 ans d'age (clip réalisé par J.G Biggs)
  • 2006
    • Passi feat. Les Sales Gosses : Issap sur la compile Independenza Labels
  • 2007
    • Passi : Amadou et Mariam sur la compile Écoute la rue Marianne
  • 2008
    • Passi feat. Dôm' " Toujours la même " Album " 8ème Art "

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Passi fait ses débuts au cinéma en interprétant le rôle d'un inspecteur véreux à la poursuite de deux jeunes skaters, dans le film de Miguel Courtois Skate or Die. Passi joue également dans le film du réalisateur ivoirien Owell Brown intitulé NO WAY en 2008. Il fait aussi une petite apparition dans Ma 6-T va crack-er de Jean-François Richet.

Littérature[modifier | modifier le code]

En mars 2013, Passi coécrit avec son frère un livre dans lequel il approfondit les thématiques de certains de ces textes parmi les plus connus. Le titre de l'ouvrage est Explication de textes sorti chez Fetjaine Editions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) « Les 100 personnalités de la diaspora africaine : Passi », in Jeune Afrique, no 2536-2537, du 16 au 29 août 2009, p. 59

Lien externe[modifier | modifier le code]