James Blunt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blunt.

James Blunt

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

James Blunt en concert au festival de Cornouaille le 19 juillet 2011.

Informations générales
Nom de naissance James Hillier Blount
Naissance 22 février 1974 (40 ans)
Tidworth, Royaume-Uni
Activité principale auteur-compositeur-interprète, guitariste
Genre musical folk rock, pop rock, soft rock
Instruments Guitare Seagull
Années actives depuis 2004
Labels Warner/Atlantic/Custard
Site officiel jamesblunt.com

James Blunt, de son vrai nom James Hillier Blount né le 22 février 1974 à Tidworth[1] dans le Wiltshire, est un auteur-compositeur-interprète, guitariste et comédien britannique, reconnaissable à sa voix de ténor léger.

Biographie[modifier | modifier le code]

James Blunt est né à Tidworth, dans le Wiltshire (sud-ouest de l'Angleterre). Il est le frère aîné d'une famille qui compte trois enfants[2]. Il commence l'étude du violon et du piano à 7 ans, puis la guitare électrique à 14 ans et le violoncelle à 16 ans, mais arrête ce dernier instrument après deux leçons, faute d'intérêt. Issu d'une famille de militaires de père en fils, et ce depuis des générations, James ne déroge pas à la règle. Après avoir suivi des études dans l'aérospatiale, à l'université de Bristol, il s'engage dans l'armée britannique où il atteint le grade de capitaine. Il participe à la mission de paix de l'ONU en ex-Yougoslavie.

James Blunt à Cannes, aux NRJ Music Awards 2011.

Durant son séjour au Kosovo, il prend conscience de son intérêt pour la musique et compose la chanson No Bravery qui raconte son expérience de la guerre. Par ailleurs, il raconte qu'en 1999, engagé dans l'OTAN au Kosovo, il aurait refusé l'ordre de son supérieur, le général Wesley Clark, d'attaquer l'aéroport de Pristina contrôlé par environ 200 soldats russes car il imaginait que cela aurait des répercussions politiques terribles au niveau international[3].

Il quitte l'armée en 2002 et se consacre pleinement à sa passion[réf. nécessaire]. James Blunt donne son premier concert à Water Rats à Londres. En 2003, il part pour l'Amérique du Nord et y donne sa toute première prestation publique en Amérique à Montréal, au Café Campus devant une trentaine de spectateurs. Puis, il se rend à Los Angeles où il rencontre Linda Perry (du groupe 4 Non Blondes). Celle-ci travaille notamment avec Pink et Christina Aguilera. C'est en 2004 qu'il enregistre son premier album, Back to Bedlam. James Blunt parvient en 10 titres à séduire un large public. Le single You're Beautiful est numéro un dans de nombreux pays. Pour le clip Goodbye My Lover, il a fait appel à Matt Dallas, acteur dans la série Kyle XY. Sa chanson No Bravery, inspirée des horreurs qu'il a vues au Kosovo, est le troisième single.

Début 2006, il remporte le NRJ Music Awards de la révélation internationale de l'année et entame une tournée mondiale, ainsi que d'autres prix dans de nombreux pays (MTV Music Awards, Brit Awards, Echo Awards…). En 2009, il devient le premier Britannique, depuis Elton John neuf ans plus tôt, à s'emparer de la première place des ventes aux États-Unis.[réf. nécessaire] En 2006, James Blunt participe au mouvement anti-guerre (LIVING WITH WAR TODAY) fondé par Neil Young, aux côtés d'artistes comme System of a Down, Esther Galil, P!nk, Shakira

Il a participé au Live Earth à Londres en 2007. En septembre de la même année, il sort son second disque, All the Lost Souls. James Blunt est samplé sur le troisième album de Sinik, Le Toit Du Monde, dans la chanson Je réalise.

Son troisième album Some Kind of Trouble, dans lequel il cite Bob Marley[4], paraît le 8 novembre 2010.

Après une rumeur d'arrêt définitif de carrière, James Blunt enregistre un quatrième album qui paraît en octobre 2013, sous le titre Moon Landing.

James Blunt épouse, le 5 septembre 2014, Sofia Wellesley, petite-fille du 8e duc de Wellington.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de James Blunt.

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2005 MTV Europe Music Awards- Best New Act
  • 2005 Q Awards - Best New Act
  • 2005 Digital Music Awards - Best Pop Act
  • 2006 NRJ Music Awards - Best International Newcomer
  • 2006 Brit Awards - Best Pop Act, Best British Male
  • 2006 Echo [Prix de musique allemand] - Newcomer International
  • 2007 Grammy Awards - Best Dressed Couple for James and his wife
  • 2007 Brit Awards - Record the most waited of the year
  • 2007 Grammy Awards - Best song of the year for "High"

Record[modifier | modifier le code]

  • Le premier album Back to Bedlam détient le record du premier album le plus vendu au Royaume-Uni sur un an (2005) avec 2 368 000 exemplaires[5].
  • James Blunt s'est envolé dans les airs pour un concert de haut vol. En effet, il s'est produit dans un avion volant à plus de 42.000 pieds (soit plus de 12.000 mètres). Il bat alors haut la main l'ancien recordman, Jamiroquaï, qui avait chanté lui, à 35.000 pieds en 2007.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Essex FM, une radio anglaise, a retiré de sa playlist les chansons de James Blunt You're Beautiful et Goodbye My Lover suite aux supplications des auditeurs, qui n'en pouvaient plus d'entendre les complaintes du chanteur anglais[6].
  • James Blunt a choisi d'établir sa résidence fiscale dans le village suisse de Verbier, dans le canton du Valais. Verbier comptait déjà de nombreuses célébrités qui y ont établi leur résidence secondaire : la chanteuse Diana Ross ou encore l'actrice Marthe Keller. Le directeur de l'office du tourisme local a confirmé l'information.
  • La chanson "Goodbye My Lover" est la chanson la plus utilisée lors des enterrements en Grande-Bretagne[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. National Archives, England & Wales, Birth Index : 1916–2005 volume 6b, page 446 confirms birth as Q1, 1974
  2. Il a deux jeunes sœurs : Daisy et Emily
  3. Singer James Blunt 'prevented World War III', BBC News, 14 novembre 2010, (page consultée le 19 novembre 2010).
  4. « We'll share the shelter of my single bed », vers issu de la chanson Is This Love
  5. Guiness World Records 2007 - Hachette - p. 187 - (ISBN 2012369928)
  6. English radio station bans James Blunt songs ; 29 mai 2006 ; Yahoo! Music
  7. http://news.bbc.co.uk/2/hi/entertainment/5398266.stm

Lien externe[modifier | modifier le code]