Motown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Motown

alt=Description de l'image MoTown PunkRawker Motown.gif.
Filiale Universal Music Group
Fondation 1959
Fondateur Berry Gordy
Genre Soul et Pop
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège New York, Détroit et Los Angeles
Site web motown.com

Motown, ou Motown Records, est une compagnie de disques américaine qui fait partie de Universal Music Group. La Motown a été créée le 12 janvier 1959[réf. nécessaire] par Berry Gordy à Détroit dans le Michigan. Le nom Motown est la contraction de Motor Town, "la ville du moteur", le surnom de Détroit qui était alors la capitale de la production automobile.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Motown est créée le 12 janvier 1959. En lançant sa maison de disques, Berry Gordy avait pour objectif de séduire à la fois le public noir et le grand public blanc avec des chansons de soul et de rhythm and blues (ou R’n’B) plus accessibles que la production de labels concurrents tel que Stax. Il organisa sa société en une véritable « usine à tubes » dans laquelle rien n'était laissé au hasard : il s'entoura des meilleurs compositeurs, des interprètes les plus prometteurs et apporta un soin particulier à la production. Détroit sera d'ailleurs surnommé Hitsville U.S.A. (« la ville à succès des États Unis. ») en référence au succès de Motown.

Berry Gordy a pu créer sa maison de disques grâce à un emprunt de 800 $ contracté auprès de sa famille. Elle s'appelait d'abord Gordy, puis Tamla, avant de devenir Motown. En 1959, le premier tube, sorti sous le label Tamla, est Money (That's What I Want) de Barrett Strong.

Parmi les artistes qui ont marqué Motown, on peut citer, parmi les interprètes, Michael Jackson & The Jackson Five, Diana Ross et The Supremes, The Four Tops, Martha and the Vandellas, Smokey Robinson, Gladys Knight, Marvin Gaye, Stevie Wonder, The Pointer Sisters, Edwin Starr et The Temptations.

Dans la catégorie des auteurs-compositeurs, on notera, entre autres, Berry Gordy lui-même, Smokey Robinson, Holland, Dozier & Holland, Deke Richards, Norman Whitfield et Barrett Strong, Nickolas Ashford et Valerie Simpson.

De 1959 à 1972, le groupe de musiciens de studio The Funk Brothers enregistra la majeure partie des disques de la firme et participa à façonner le « son Motown » : une musique soul mâtinée de pop, un chant et des claquements de mains inspirés du gospel. En 2003, le documentaire Standing In The Shadows Of Motown (devenu en français La Véritable Histoire de Motown) rend hommage à ces artisans de l'ombre.

En 1971, Motown déménage à Los Angeles et des artistes importants tels que Stevie Wonder ou Marvin Gaye deviennent indépendants artistiquement, bien que toujours distribués par Motown. À cette époque d'autres valeurs montantes arrivent comme The Jackson Five et Michael Jackson pour la première partie de sa carrière solo, ou Lionel Richie avec ou sans The Commodores.

La plupart des grands artistes de la Motown ont, à un moment ou à un autre, voulu quitter le label car les contrats proposés par Berry Gordy étaient très peu avantageux. Le taux de royalties proposé aux artistes était extrêmement bas et la Motown leur imposait des contraintes strictes d'exclusivité. Ainsi, les noms "The Supremes" et "Jackson 5" sont restés propriétés de la Motown après le départ des artistes qui durent se trouver un nouveau nom de groupe. En 1983, la Motown convainc de nombreux artistes partis faire des affaires ailleurs (Michael Jackson and The Jackson Five, avec Jermaine, resté à Motown, Diana Ross, Marvin Gaye) de revenir pour réaliser un concert évènement pour les 25 ans du label. Michael Jackson y présente pour la première fois son "moonwalk". Après l'émission, plusieurs artistes retravailleront avec Berry Gordy[1].

Le son Motown a fortement influencé de nombreux groupes, dont les Beatles qui reprendront plusieurs chansons produites par la firme.

Liste des sous-labels Motown[modifier | modifier le code]

Distribués par genre musical :

Soul

Gospel

  • Divinity

Rock

Jazz

  • Jazz
  • Workshop
  • Chisa
  • Blaze
  • MoJazz

Country et Western

  • Hitsville
  • Melodyland
  • MC

Spoken word

  • Black Forum

Musique à caractère « social »

  • Gaiee
  • Ecology

Dans plusieurs pays d'Europe, les artistes de l'« écurie » Motown, sous contrat avec divers labels (Tamla, Motown, Gordy, Soul) ont été distribués, dans les années 1970, sous un label unique intitulé Tamla Motown. Toutefois, le groupe blanc Rare Earth y a été distribué sous son label d'origine (Rare Earth).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie "MIchael Jackson" par J. Randy Taraborrelli éditée en Français chez Flammarion. Dépôt légal Juin 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Florent Mazzoleni et Gilles Pétard, Motown Soul & Glamour, Monaco, Le Serpent à Plumes - Éditions du Rocher,‎ 2009 (ISBN 978-2-268-06855-8)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Motown : la véritable histoire (Standing in the shadows of Motown), film documentaire de Paul Justman, États-Unis, 2003, 105'

Liens externes[modifier | modifier le code]