I Will Survive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

I Will Survive (« Je survivrai ») est une chanson disco écrite par Freddie Perren et Dino Fekaris, sortie en 1978, interprétée par Gloria Gaynor.

La chanson se place du point de vue d'une femme, venant d'être quittée, qui annonce à son ex-partenaire qu'elle peut très bien se passer de lui, et ne souhaite en aucun cas renouer avec lui. La chanson est aussi fréquemment rappelé en tant que symbole de l'émancipation féminine et comme un hymne gay [1][2].

Titre qui aurait inspiré Freddie Perren et Dino Fekaris[modifier | modifier le code]

La musique du générique du film Dernier domicile connu de José Giovanni sorti en 1970, composée par François de Roubaix, ressemble étrangement à la chanson de Gloria Gaynor.

Bande originale de film[modifier | modifier le code]

La chanson figure sur la bande son de nombreux films, dont Priscilla, folle du désert (version remixée).

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanson a été reprise de nombreuses fois :

Contrairement à une idée reçue, le titre Supreme de Robbie Williams n'est pas une reprise de l'instrumentation des violons de I Will Survive, mais de la musique du film Dernier Domicile Connu composée par François De Roubaix dont le titre I Will Survive est largement inspiré. De même, en 1991, le groupe britannique Erasure reprit cette phrase musicale dans le cadre d'une chanson par ailleurs complètement différente : Love To Hate You.

Il existe une reprise en français sous le titre Je survivrai

ainsi que sous le titre Plus rien ne va par Sabrina Lory,

En 1997, reprise par le groupe Hermes House Band elle devient l'hymne du Stade français, puis celui de l'équipe de France de football lors de la Coupe du monde de football de 1998. Et plus tard, la chanson devient un symbole de la victoire de l'équipe lors de la finale, réutilisée souvent par les nostalgiques de cette époque.

En 2003, lors du concert-hommage à Celia Cruz (la reine de la salsa) ¡Azúcar!, Gloria Gaynor l'a interprétée en anglais et elle a été interprétée en espagnol par Celia Cruz accompagnée d'une vingtaine d'artistes : Albita, Alicia Villareal, Ana Gabriel, Arturo Sandoval, Gilberto Santa Rosa, Gloria Estefan, Gloria Gaynor, Johnny Pacheco, José Alberto "El Canario", Jose Feliciano, Los Tri-O, Luis Enrique, Marc Anthony, Milly Quezada, Mickey Perfecto, Olga Tañón, Patti Labelle, Rosario, Paulina Rubio, Tito Nieves, Víctor Manuelle.

En 2009, les Pussycat Dolls reprennent un bout de la chanson dans leur titre Hush Hush.

Glee reprend cette chanson dans un mashup avec Survivor des Destiny's Child dans le 8e épisode de la 3e saison.

Parodies[modifier | modifier le code]

En 1999, une animation 3D humoristique appelée Alien Song (elle représente Blit Wizbok, un petit homme vert extraterrestre avec un seul œil, qui danse sur I Will Survive) a eu beaucoup de succès sur Internet.

Javier Prato a diffusé sur le site jesuswillsurvive.com la vidéo Jesus Will Survive.

Fatsah du Jamel Comedy Club en a fait une parodie dans l'un de ses sketches.

Igudesman and Joo en réalise aussi une parodie au violon dans son spectacle : ici

Anecdote[modifier | modifier le code]

I Will Survive était initialement en face B du 45 tours édité par Polydor fin 1978. En face A figurait une chanson du nom de Substitute, qui avait été considérée comme plus apte à passer en radio. Mais les programmateurs des radios inversèrent ce choix, et furent suivis par le public, amenant la maison de disques à intervertir l'ordre des faces.[réf. souhaitée]

Chansons avec le même titre[modifier | modifier le code]

Des chansons différentes portent le même titre. Parmi celles-ci, les chansons d'Enrique Iglesias (sur l'album Escape en 2001) et d'Ace of Base et aussi l'album "auprès de mon arbre" qui eut un grand succès.

Classements[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elizabeth Kaminski and Verta Taylor. "We're Not Just Lip-synching Here: Music and Collective Identity in Drag Performances". Identity Work in Social Movements, p. 58. Accédé en 26-04-2009.
  2. Nadine Hubbs. "‘I Will Survive’: musical mappings of queer social space in a disco anthem". Popular Music, 26 , pp. 231–244. Dernier accès le 26-04-2009.
  3. Bronson, p. 498.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Fred Bronson, The Billboard book of USA Number One Hits, Guinness Books,‎ 1988, 712 p. (ISBN 0-85112-396-1)