Lara Fabian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lara.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabian.

Lara Fabian

Description de cette image, également commentée ci-après

Lara Fabian en 2012

Informations générales
Nom de naissance Lara Sophie Katy Crokaert
Naissance 9 janvier 1970 (44 ans)
Etterbeek, Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale Auteur-compositrice-interprète
Genre musical Variété, dance
Années actives Depuis 1986
Labels 9Productions
Warner Music France
Universal Music Benelux
Universal Music Suisse
Polydor
Sony Music
Universal Music Group
Musicor
Site officiel larafabian.com

Lara Fabian (de son vrai nom Lara Crokaert) est une auteure-compositrice-interprète belgo-canadienne née le 9 janvier 1970 à Etterbeek, en Belgique.

Elle reçoit la nationalité canadienne à l’âge de 26 ans, en 1996[1], et détient donc la double nationalité[2]. En 2009, elle atteint le nombre de 13 millions de disques vendus[2].

Elle chante en français, anglais, allemand, néerlandais, italien, portugais, espagnol, russe, hébreu et dernièrement turque (en duo avec le célèbre chanteur Mustafa Ceceli, dont le single est sorti en vente en août 2014).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Lara Fabian est l’enfant unique[2] de Pierre Crokaert, un Flamand, et de Maria Luisa Serio, une Sicilienne. Le prénom Lara vient du personnage principal féminin du Docteur Jivago : c’est un prénom qui se prononce de la même façon dans toutes les langues et avec tous les accents, à l’inverse de Laura qui était le prénom que sa mère voulait initialement lui donner (Laura se prononce lâwra en italien, mais lôra en français)[2].

Son nom de scène est inspiré par un oncle appelé Fabiano[3].

Née en Belgique, elle passe ses cinq premières années au pied du volcan Etna, à Catane, puis revient dans la périphérie de Bruxelles, à Ruisbroek. C’est également à l’âge de 5 ans qu’elle commence à s’intéresser à la musique et à la chanson en écoutant Ève Brenner à la radio[4]. Ses parents décident alors de l’inscrire à des cours de chant et, plus tard, de solfège, de piano et de théâtre[5],[6]. Elle débute son éducation musicale au Conservatoire royal de Bruxelles en 1978. Elle y étudie le chant lyrique pendant dix ans, tout en commençant à écrire des chansons. À cette époque, ses artistes fétiches sont Barbra Streisand (qu’elle rencontrera plus tard à New York)[2] et Queen. Auparavant, elle s'est présentée à l'âge de 8 ans aux tests d’entrée au conservatoire de danse mais le verdict « elle a les pieds plats et de grosses cuisses » brise son rêve d'enfance d'être ballerine, ce qui engendrera ses difficultés à accepter l'image de son corps[7]. Elle commence à chanter dans les clubs et piano-bars de Bruxelles et de la région dès l'âge de 14 ans, accompagnée à la guitare par son père qui fut guitariste et choriste pour Petula Clark avant de se reconvertir technicien chauffagiste[8].

En 1986, elle rencontre Marc Lerchs, étudiant en journalisme, qui paie ses études en faisant du piano-bar à Bruxelles. Il lui compose huit chansons. Elle gagne différents concours amateurs, dont le Tremplin de la musique du Festival de Wallonie où elle remporte trois prix, et demande à Lerchs deux titres pour son premier 45 tours intitulé L’Aziza est en pleurs (un hommage à Daniel Balavoine)[6]. Profitant des entrées de Lerchs à la RTBF, elle enregistre quelques maquettes, essentiellement des compositions de Lerchs qu’elle cosigne parfois[9]. Grâce à Yvan Léonard (qui mixa ces titres), le 45 tours arrive dans les mains de l'animateur de RTL Luxembourg Claude Rappe qui le donne au producteur Hubert Terheggen. Ce dernier lui rend alors visite au piano bar le Black Bottom à Bruxelles. Séduit, il décide de la sélectionner pour représenter le Luxembourg au Concours Eurovision 1988. Elle y chantera Croire (chanson qui se vendra à 600 000 exemplaires), et terminera 4e[10].

Elle entreprend ensuite des études de droit et de criminologie infantile en Italie, qu'elle arrête au bout d’un an. Elle rencontre Rick Allison au Crescendo, piano-bar de Bruxelles en mai 1990. Cette rencontre musicale et sentimentale se révèle déterminante pour la suite de sa carrière, puisqu'ils décident de tenter leur chance au Québec[11].

Départ pour le Québec à vingt ans[modifier | modifier le code]

C’est en août 1991 que son 1er opus Lara Fabian sort au Canada. Le disque se vend à 100 000 exemplaires[12], porté par les titres Le jour où tu partiras et Qui pense à l’amour[13]. Il sera certifié or, puis platine l’année suivante. Nommée aux Félix, elle multiplie les concerts à travers le Canada pendant 2 ans - une dizaine de festivals durant l’été 1993 et les FrancoFolies de Montréal[13]. Rétrospectivement, elle estime que, plus encore que le Concours Eurovision qui a lancé sa carrière, c’est son départ pour le Québec à 20 ans qui a été le tournant le plus important de sa carrière[2].

En 1994, sort son 2e album, Carpe Diem, qui est un succès immédiat au Canada : en deux semaines, l’album devient disque d’or grâce aux singles Tu t’en vas, Si tu m’aimes et Leila. L’année suivante, l’album est certifié triple platine[6]. Elle entame alors sa 1re tournée, Sentiments acoustiques, à guichets fermés. 1995 est l’année des récompenses au Québec : elle reçoit le Félix de l’Interprète québécoise de l’année et du Meilleur spectacle. Elle est également récompensée à Toronto, pour l’équivalent anglophone des Félix. En janvier 1995, Serge Lama l’invite à chanter avec lui Je suis malade à Paris, au Palais des Congrès.

En 1996, les studios Walt Disney lui demandent de prêter sa voix à Esméralda dans le dessin animé Le Bossu de Notre-Dame. Cette version figurera également sur le disque américain de la bande originale. Cette même année, elle compose une chanson pour le film Daylight avec Sylvester Stallone[11].

C’est à cette période que sort son 3e album, Pure, qui sera certifié disque de platine au Québec[14]. En 1997, elle remporte le Félix de l’Album de l’année et est également nommée aux Junos (l'équivalent au Canada anglais) pour l’Interprète féminine et l’Album francophone de l’année. Un duo avec le chanteur américain Richard Marx, Surrender to me paraît sur le 5e album du chanteur.

Retour en Europe[modifier | modifier le code]

En juin 1997, l’album Pure sort dans les pays francophones européens. Disque d’or en Belgique et disque de diamant en France, Pure se vend à plus de 2 millions d’exemplaires en quelques mois[14], grâce au succès des titres Tout, Je t’aime, Humana, Si tu m’aimes et La différence. La même année, elle signe un contrat avec Sony pour enregistrer des albums en anglais.

L’année 1998 commence par une grande tournée en France et en Belgique[15]. Elle reçoit une Victoire de la Musique pour la Révélation de l’année et, en septembre, rejoint Johnny Hallyday au Stade de France pour y chanter Requiem pour un fou avec lui. Elle obtient alors son effigie en cire au Musée Grévin[16]. Début 1999, sort son 1er album live, Live 98, qui se classe immédiatement no 1 en France et en Belgique. Elle reçoit un prix au World Music Awards pour être la chanteuse à avoir vendu le plus de disques cette année-là dans le Benelux[17].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

En juillet 1999, Polydor décide de sortir les albums québécois de Lara Fabian en Europe. Elle enregistre ensuite son 1er album en anglais aux États-Unis, écrit entre autres par elle, Rick Allison, Patrick Fiori et Patrick Leonard[18]. L’album Lara Fabian sort en 1999 avec le single Adagio, et dépasse les 2 millions d’exemplaires vendus[17]. En mai 2000, l’album sort aux États-Unis et le single I will love again devient no 1 des charts dance et 32e au Billboard[19]. Elle part alors en promotion dans le monde entier (Japon, Europe, Amérique du Sud, États-Unis…) et reçoit en novembre le Félix de l’Artiste s’étant le plus illustré hors Québec dans une autre langue que le français, avant de chanter en décembre au Madison Square Garden. En 2001, le single Love by Grace connaît un grand succès au Brésil[17].

En mai 2001, elle obtient une nouvelle fois le prix des World Music Awards pour la chanteuse ayant vendu le plus de disques dans le Benelux[20]. Elle enregistre alors les chansons The Dream Within pour le film Final Fantasy: The Spirits Within et For Always pour le film A.I. Intelligence artificielle de Steven Spielberg, en duo avec Josh Groban.

Retour dans la francophonie[modifier | modifier le code]

En août 2001, son 4e album en français, Nue, est lancé à Montréal. Porté par J’y crois encore, Immortelle, Aimer déjà et Tu es mon autre (en duo avec Maurane), l’album reçoit un double disque de platine en France, et un disque d’or en Suisse et en Belgique (où il se classe no 1)[21]. Fin 2001, elle part en tournée, dont sera issu un 2e album live, Live 2002.

L’année 2002 voit la publication d’un DVD, Intime. Elle organise également un concert privé qui lui donnera l’idée du spectacle En toute intimité, qu’elle présente en Europe francophone en 2003. Après un duo avec Maurane (Mais la vie…) et une chanson pour Nolwenn Leroy (Inévitablement), son 3e album live En toute intimité sort en octobre 2003, et reçoit un disque de platine en France. En 2004, elle poursuit sa tournée acoustique qui l’emmène à Tahiti, en Russie et au Liban.

Après un nouveau duo avec le chanteur britannique Russell Watson (The alchemist), son 2e album en anglais, A wonderful life, sort en Europe en juin 2004. Malgré la parution de deux singles (No big deal en Europe francophone et The last goodbye pour les autres pays), la promotion de l’album est interrompue suite à une rupture de contrat avec Sony Music. Elle participe alors au film musical De-Lovely d’Irwin Wrinkler, pour lequel elle monte les marches à Cannes. Elle écrit également pour Chimène Badi la chanson Dis-moi que tu m’aimes.

En février 2005, paraît son 5e album français, 9, qui marque un tournant dans sa carrière car elle se sépare de son compagnon depuis les débuts Rick Allison pour la 1re fois (l’album est un 4-mains avec son compagnon Jean-Félix Lalanne), les deux artistes se poursuivant dès lors en justice pour des questions de droits sur leurs chansons communes[22]. Disque de platine en France et en Belgique, l’album contient notamment les singles La lettre et L’homme qui n’avait pas de maison, ainsi que Un ave maria, Il ne manquait que toi et Ne lui parlez plus d’elle.

En octobre 2006, après une tournée européenne de 80 dates, sort l’album live qui en découle, Un regard 9, porté par l’inédit Aime. À la même époque, elle enregistre un duo avec le chanteur italien Gigi d’Alessio, Un cuore malato, qui sort en single en Italie, puis en France, en Belgique et en Suisse sous une version franco-italienne qui passe inaperçue.

En 2007, elle donne naissance à son premier enfant, Lou, fille de Gérard Pullicino (dont elle se séparera en 2012)[23].

Toutes les femmes en moi[modifier | modifier le code]

Le 25 mai 2009 sort l’album Toutes les femmes en moi, composé uniquement de reprises de chanteuses, dont Soleil, Soleil ou encore Amoureuse. Disque de platine en France, il reçoit également un disque d’or en Belgique et en Russie.

Fin 2009, un 2e album hommage, Every woman in me (composé cette fois de reprises de chanteuses anglophones) est mis en vente lors de ses concerts.

Best of[modifier | modifier le code]

Un double Best-Of est paru le 15 novembre 2010, comprenant notamment deux inédits : On s’aimerait tout bas, écrit par Maxime Le Forestier et composé par Stanislas, et Ensemble, un duo posthume avec Ray Charles. Il est certifié Platine en Belgique[24]. Le 19 avril 2011, paraît le premier Best-of québécois de Lara Fabian, Je me souviens…, composé de ses succès obtenus au Québec.

Mademoiselle Zhivago et l'Europe de l'Est[modifier | modifier le code]

En 2007, elle commence une collaboration musicale avec le compositeur russe Igor Krutoy (en) séduit après un de ses concerts à Moscou[11].

Pendant l'été 2010, Lara Fabian participe au Festival New Wave à Jurmala en Lettonie, où elle interprète 3 titres de son album Mademoiselle Zhivago[25].

En novembre, sort l'album multilingue en Russie et dans les pays de l'Est, où l'album connaît un grand succès. Chacune des 11 chansons bénéficient d'un clip qui, mis bout à bout, forment un film musical racontant l'histoire d'une femme, à travers 11 époques différentes. Mais, suite à un désaccord avec le réalisateur Alan Badoev, le projet est annulé. La chanteuse part alors en tournée dans les pays de l'Europe de l'Est et du Nord, où elle se produit notamment 3 soirs au Kremlin. Le spectacle sera diffusé à la télévision russe quelques semaines plus tard. L'album paraît finalement en France le 21 juin 2012 avec 2 inédits, Je t'aime encore et Always sous la forme d'un Livre-CD-DVD[26].

Elle est invitée par David Foster pour chanter au concert David Foster and Friends. Elle interprète Caruso et un duo avec Michael Bolton, The Prayer, que l’on retrouve sur le CD/DVD live.

Le 30 janvier 2011, elle chante Always à la cérémonie d’ouverture des Jeux Asiatiques d’Hiver, à Astana (Kazakhstan). En mars 2011, elle se rend en Tchetchenie pour la journée internationale des femmes, sur l’invitation du président Ramzan Kadyrov[27],[28]. Sa présence fait polémique : Ramzan Kadyrov est en effet régulièrement accusé de bafouer les droits de l’homme dans son pays, d’instaurer l’islamisation par la force et créer un climat de terreur au sein de la population par ses pratiques mafieuses. Les défenseurs des droits de l’homme accusent la chanteuse de « légitimer un régime criminel » par sa participation aux festivités officielles[29],[30].

Au printemps 2011, elle participe au spectacle musical 1939 pour trois représentations exceptionnelles, puis à l’album de Thierry Gali, Il était une fois, en soutien de l’action de l’Unicef[31], ainsi qu'à celui de George Perris (en), célèbre chanteur grec, pour lequel elle écrit les titres Dis-moi comment t'aimer et La Solitude en duo avec ce dernier[32].

Le Secret, son retour en France[modifier | modifier le code]

Son nouvel album Le Secret sort le 15 avril 2013. Fin décembre 2012, elle interprète l'extrait Deux ils, Deux elles, lors d'une soirée en faveur du mariage pour tous. Le clip de la chanson est dévoilé par la chanteuse sur Youtube le 4 avril 2013. L'album est produit par son propre label 9Producions. Pour sa distribution de disques en France, Lara Fabian déclare qu'elle a été remerciée par Pascal Nègre, PDG d'Universal France et qu'elle a rejoint Warner Music France[11]. L'album s'écoule à 18 768 exemplaires en une semaine et se classe no 1 des ventes d'albums[33].

Le 29 juin 2013, elle épouse le magicien italien Gabriel di Giorgio[34]. Fin octobre 2013, et après les protestations de plusieurs ONG, Lara Fabian annule son concert en Ouzbékistan prévu lors d’un festival organisé par Gulnara Karimova, fille du président Islam Karimov, visant à redorer l’image du pays et à promouvoir le régime du père. La chanteuse a annulé son concert, pour ne pas servir de faire-valoir au pouvoir en place, et éviter toute récupération politique ou médiatique[35].

À partir du 26 juillet 2013, elle est membre du jury de l'émission The Best, le meilleur artiste diffusée sur TF1.

Le 6 novembre 2013, Lara Fabian annonce qu'elle est contrainte d'annuler plusieurs dates de sa tournée afin d'observer une période de repos. Suite à un choc auditif reçu sur un plateau de télévision quelques mois auparavant, elle souffre d'un traumatisme bilatéral de l'oreille interne. Elle est dans l'obligation d'arrêter la scène afin de ne pas s'exposer à la pression acoustique que nécessiteraient les concerts[36].

Le 11 novembre 2013, Le Secret est publié en édition collector CD + DVD. Il y comprend l'album, un CD bonus contenant des titres en duo avec Amel Bent, Anggun, Laura Pausini, Véronique Dicaire et Tina Arena ainsi que deux remixes et un DVD[37]. Lara Fabian apparait également sur la compilation de Laura Pausini, 20 - The Greatest Hits, sortie le lendemain, avec le duo Io canto (Je chante)[38].

En janvier 2014, Lara Fabian annonce qu'elle doit finalement renoncer totalement aux concerts pendant plusieurs mois afin d'éviter que ses problèmes auditifs ne s'aggravent en surdité profonde[39]. Fin juillet, elle a annonce sur Facebook la sortie de Make Me Yours Tonigh, un nouveau single en duo avec le chanteur turc Mustafa Ceceli.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Lara Fabian.

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Lara Fabian
  • 1994 : Carpe Diemincluant Je suis malade
  • 1996 : Pureincluant les singles Tout, Je t’aime, Humana, La différence et Si tu m’aimes
  • 1999 : Lara Fabianalbum en anglais incluant Adagio, I will love again et I am who I am
  • 2001 : Nueincluant J’y crois encore, Immortelle, Aimer déjà, Tu es mon autre et Bambina
  • 2004 : A Wonderful Lifealbum en anglais incluant No big deal
  • 2005 : 9réalisé par Jean-Félix Lalanne, incluant La lettre, Ne lui parlez plus d’elle, Un Ave Maria, Il ne manquait que toi et L’homme qui n’avait pas de maison
  • 2009 : Toutes les femmes en moihommage chanteuses francophones comme Françoise Hardy, Édith Piaf, Catherine Lara[40]
  • 2009 : Every woman in mehommage chanteuses anglophones comme Barbra Streisand, Annie Lennox, Sarah McLachlan[41]
  • 2010 : Mademoiselle Zhivagoalbum composé par Igor Krutoy incluant des titres en 5 langues (français, anglais, espagnol, italien et en russe), sorti initialement en Russie et en Ukraine puis en France en 2012 dans un coffret comprenant photos, interviews, CD et DVD capté au Kremlin
  • 2013 : Le Secret
  • 2014 : Make me yours tonight - EP en duo avec Mustafa Ceceli, sortie CD physique en Turquie, distribution digitale mondiale

Albums en public[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Lara Fabian Live 98 (incluant Requiem pour un fou avec Johnny Hallyday)
  • 2002 : Live 2002
  • 2003 : Lara Fabian : Live En Toute Intimité
  • 2006 : Un Regard 9 - Live (incluant Aime)

Best of[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

  1. Requiem pour un fou avec Johnny Hallyday
  1. Aller plus haut avec Roch Voisine et Daniel Lévi
  2. Et si tu n’existais pas avec Daniel Lévi (Meldey)
  1. Hey oh avec Yves Lecoq (Medley)
  2. Sur un prélude de Bach avec Elsa, Catherine Lara et Muriel Robin
  3. La vie ne m’apprend rien avec Chimène Badi, Maurane et Jean-Louis Aubert
  4. Prendre l'air avec Jean-Jacques Goldman (Medley)

Long Box[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Long Box Lara Fabian incluant 47 titres dont 1 CD en direct, 1 CD de ses plus beaux succès et 1 CD de titres inédits.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Live 2002 et Intime
  • 2003 : En toute intimité
  • 2005 : DVD « 9 » (9 clips réalisés par Marc Hollogne + making of)
  • 2006 : Un Regard 9
  • 2006 : Chante avec Lara Fabian coffret DVD + Micro
  • 2010 : Mademoiselle Zhivago (Film musical multilangue : français, anglais, espagnol et italien. Le projet sort en octobre 2010 dans les pays de l’Est)[42].
  • 2010 : TLFM Font Leur Show
  • 2012 : Mademoiselle Zhivago Live au Kremlin

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Félix de la Meilleure interprète de l'année
  • 1995 : Félix du Meilleur spectacle
  • 1997 : Félix de L'Album populaire de l'année
  • 1998 : Victoire de la Musique de la Révélation de l'année
  • 1999 : Artiste ayant vendu le plus d’albums dans le Benelux aux World Music Awards
  • 2000 : Félix de L’Artiste s’étant le plus illustré dans une autre langue que le français
  • 2000 : Femme sans frontières aux Femmes en or
  • 2001 : Artiste ayant vendu le plus d’albums dans le Benelux aux World Music Awards
  • 2005 : Étoile Chérie FM Meilleure chanteuse de l'année
  • 2007 : Nomination au Félix pour le meilleur DVD de l’année de Un Regard 9 Live

Auteure-compositrice[modifier | modifier le code]

Lara Fabian a écrit et/ou composé 56 chansons pour ses propres albums. Elle a également écrit pour d’autres, comme :

Elle a aussi écrit et composé pour Mario Pelchat et bien d’autres.

Tournée[modifier | modifier le code]

Elle a organisé bénévolement un concert caritatif en septembre 2006 au Casino de Paris au profit de l’association Assistance médicale toit du monde dont elle est devenue la marraine, et qui a permis de récolter 49 000 € au profit des enfants du Népal et du Tibet.

Au printemps 2007, elle était aussi en tournée avec Night Of The Proms, une tournée à travers la France et la Belgique.

Le 2 mars 2007, elle s’est aussi produite au théâtre Ariston en Italie lors du Festival de la musique italienne à San Remo avec la chanteur italien Gigi d’Alessio, pour y interpréter Adagio et Un Cuore Malato diffusé en direct sur la première chaîne télévisée italienne Rai Uno.

Elle était en concert pour l’inauguration officielle de l’Olympia de Montréal, durant deux jours, pour présenter pour la première fois dans son intégralité au Canada, son spectacle Un regard 9.

La fin de l’année 2009 voit démarrer la tournée Toutes les Femmes en moi font leur Show. Sur scène, la technologie inédite de l’holographie est employée. Cette tournée mondiale amène la chanteuse à se produire, dans de nombreuses villes en France, en Belgique, sa patrie de naissance, en Suisse, en Russie, en Moldavie, en Ukraine, en Arménie et, pour la première fois, en Israël en mars 2010.

En 2012, Lara Fabian entame une tournée de trente dates en Europe de l'Est et en Russie (Saint-Pétersbourg, Moscou, Kiev, etc.) avec son album Mlle Zhivago[43].

La tournée européenne de son nouvel album Le Secret commencera en Belgique en septembre 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lara Fabian, biographie.
  2. a, b, c, d, e et f Émission Thé ou café du samedi 23 mai 2009.
  3. Voici.fr, « Je suis une princesse », 3 septembre 2012.
  4. Émission Fréquenstar 1er décembre 1998 (2 min 50).
  5. Biographie.
  6. a, b et c Biographie du site officiel, page 1[PDF].
  7. Patricia Hervé, « Lara Fabian : "J'aurais voulu être Noureïev" », sur Le Journal du Dimanche,‎ 3 mars 2013
  8. Lara Fabian : Biographie, site musicattitude.com
  9. Dont les titres Ces oiseaux-là, Si demain, Nuits blanches, Lettre anonyme.
  10. Lara Fabian sur TV5 Monde
  11. a, b, c et d Isabelle Morizet, Interview de Lara Fabian dans l'émission Il n’y a pas qu’une vie dans la vie sur Europe 1, 26 mai 2013
  12. Biographie de Lara Fabian, RFI musique.
  13. a et b Biographie du site officiel, page 3[PDF].
  14. a et b Biographie du site officiel, page 4[PDF].
  15. Lara Fabian, les retrouvailles Belgique-Québec-Belgique : second début, quotidien belge Le Soir du 26 janvier 1998.
  16. Lara de cire, quotidien belge Le Soir du 5 septembre 1998.
  17. a, b et c Biographie officielle, page 5[PDF].
  18. MUSIQUE Lara Fabian sort son premier album en anglais Quand c’est showtime, c’est showtime!, quotidien belge Le Soir du 29 novembre 1999.
  19. (en) Historique charts Billboard.
  20. Artistes récompensés, quotidien belge Le Soir du 4 mai 2001.
  21. Lara Fabian - Nue, sur lescharts.com.
  22. « Lara Fabian poursuivie à son tour », sur radio-canada.ca,‎ 12 avril 2007
  23. « Lara Fabian annonce sa rupture avec Gérard Pullicino sur Facebook », sur Métro France,‎ 15 novembre 2012 (consulté le 15 novembre 2012).
  24. http://www.ultratop.be/fr/certifications.asp?year=2011
  25. Toccami, en italien, Mademoiselle Hyde, en anglais et un titre vocalise Ascolta la voce
  26. « Lara Fabian en guest sur l'album de George Perris »,‎ 18 avril 2012.
  27. TCHETCHENIE. Happy birthday Mister president, sur http://tempsreel.nouvelobs.com du 5 octobre 2011.
  28. Ramzan Kadyrov, le chef qui prend de plus en plus de pouvoir, par Benjamin Quenelle, sur lesoir.be du 10 mars 2011.
  29. Polémique : Lara Fabian chante en Tchétchénie, par Madeleine Leroyer, sur rsr.ch du 8 mars 2011.
  30. Le Match de la honte, par Christian Rappaz, sur illustre.ch du 24 mai 2011.
  31. (fr) « Lorie, Laurent Voulzy, Lara Fabian : tous réunis pour un vrai conte de fées », sur purepeople.com,‎ 28 juillet 2011.
  32. « Lara Fabian : l'album "Mademoiselle Zhivago" disponible en France le 21 juin »,‎ 11 mai 2012.
  33. Jonathan Hamard, « Lara Fabian numéro un des ventes d'albums avec "Le secret" », sur chartsinfrance.net,‎ 24 avril 2013 (consulté le 1er mai 2013)
  34. « La chanteuse a dit oui à son magicien », sur [1],‎ 28 juin 2013 (consulté le 29 juin 2013)
  35. http://www.lesoir.be/346914/article/actualite/fil-info/fil-info-culture/2013-10-24/lara-fabian-annule-son-concert-en-ouzbekistan
  36. « Lara Fabian annule ses prochains concerts : "Si je veux m'en sortir, je dois m'arrêter" », sur chartsinfrance.net,‎ 6 novembre 2013
  37. Lara Fabian Le Secret Edition Collector sur discogs.com
  38. Laura Pausini 20 : Greatest Hits sur discogs.com
  39. « Lara Fabian atteinte de surdité "plane et profonde" », sur lefigaro.fr,‎ 28 janvier 2014
  40. « Lara Fabian : Toutes les infos sur son nouvel album ’Toutes les femmes en moi’ »,‎ 27 avril 2009.
  41. « Every Woman In Me’, le nouvel album de Lara Fabian »,‎ 30 octobre 2009.
  42. « Lara Fabian sera Mademoiselle Zhivago ».
  43. « Lara Fabian Site Officiel ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]