Vanessa Paradis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paradis (homonymie).

Vanessa Paradis

Description de cette image, également commentée ci-après

Vanessa Paradis en 2012 au festival du film de Cabourg.

Informations générales
Nom de naissance Vanessa Chantal Paradis
Naissance 22 décembre 1972 (41 ans)
Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne)
Activité principale Chanteuse, actrice, mannequin
Genre musical Variété française, pop, rock
Instruments Guitare, piano, tambourin, harmonica
Années actives 1987 - présent
Labels Barclay, Universal, Polydor
Site officiel VanessaParadis.fr

Vanessa Paradis, née le 22 décembre 1972 à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne, est une chanteuse, actrice et mannequin française. Elle devient célèbre dès l'âge de 14 ans avec son premier disque Joe le taxi et mène, depuis, une carrière dans la musique, le cinéma et la mode.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vanessa Paradis nait le 22 décembre 1972 à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne[1],[2]). Elle passe son enfance et son adolescence à Villiers-sur-Marne avec ses parents, André et Corinne Paradis ainsi que sa sœur Alysson Paradis, née en 1984 et qui deviendra actrice. Elle s'inscrit à des cours de danse, apprend les bases du piano et se présente, avec peu de succès, à quelques castings pour enfants mannequins.

Carrière[modifier | modifier le code]

Musicale[modifier | modifier le code]

1981-1986 : Les débuts[modifier | modifier le code]

Vanessa Paradis fait sa première apparition télévisée à l'âge de 8 ans, le 3 mai 1981[3] dans l'émission L'École des fans, animée par Jacques Martin, où elle reprend le titre Émilie Jolie.

En 1983[N 1], elle enregistre La Magie des surprises parties, chanson écrite par Les Forbans pour le compte d'AB disques. Elle l'interprète lors du festival italien Ambrogino en décembre 1985, mais ne gagne pas le premier prix[N 2][réf. insuffisante] ; le disque ne sortira pas[N 3]. La même année, elle fait partie des chœurs sur deux chansons de l'album de Franck Langolff, Normal.

1987-1988 : Les premiers singles[modifier | modifier le code]

La carrière de Vanessa Paradis débute véritablement deux ans plus tard, en avril 1987, avec la chanson Joe le taxi, écrite par Étienne Roda-Gil et Franck Langolff. À quatorze ans, elle reste no 1 du Top 50 pendant onze semaines[4] (plus d'un million de ventes)[5] et connaît le succès à l'étranger : no 1 en Belgique pendant 13 semaines, au Canada durant huit semaines, en Suisse et en Israël[6][réf. insuffisante], ainsi qu'un Top 3 en Angleterre, un record qu'aucune autre chanson en langue française n'a connu depuis Je t'aime… moi non plus de Serge Gainsbourg et Jane Birkin en 1969[réf. nécessaire].
Le disque sort sur tous les continents et est commercialisé aux États-Unis en mars 1989. Une version espagnole est également enregistrée.
À la fin de son exploitation, le 45 tours Joe le taxi s'est écoulé à 3 200 000 exemplaires dans le monde.

Après deux mois de promotion à l'étranger durant l'automne 1987, sort en décembre son 2e single, Manolo Manolete aux ventes correctes (no 10 au Top 50).

1988-1994 : Les premiers albums[modifier | modifier le code]

En juin 1988, est publié son 1er album, M&J[N 4], entièrement écrit par Etienne Roda-Gil et composé par Franck Langolff, dont quatre singles sont extraits : Marilyn & John, Maxou, Coupe coupe et Mosquito. Grâce au succès de Joe le taxi, il bénéficie d'une sortie mondiale, mais ne connaît le succès que dans l'Hexagone avec 360 000 exemplaires vendus.
Parallèlement, la chanteuse âgée de 15 ans, poursuit ses études. Si elle arrive à combiner les deux durant une année[N 5], elle est contrainte d'y renoncer l'année suivante, subissant un lynchage permanent d'une partie du public, ainsi que par certains élèves et professeurs[N 6]. D'un commun accord avec ses parents, elle arrête ses études en mars 1989.

Le 3 février 1990, Vanessa Paradis reçoit la Victoire de la Musique de l'artiste interprète féminine de l'année.

En 1990, alors que son deuxième album se prépare avec des textes de Renaud et Alain Souchon, Vanessa Paradis fait la rencontre de Serge Gainsbourg qui demande à en écrire l'intégralité. Gainsbourg signe donc toutes les paroles de l'album Variations sur le même t'aime, toujours sur des musiques de Franck Langolff. Sa sortie en mai 1990 crée l'événement. Porté par trois singles (Tandem, Dis-lui toi que je t'aime et L'Amour en soi), il s'écoule à 450 000 exemplaires et sera le dernier témoignage artistique de Serge Gainsbourg, qui disparaîtra neuf mois après la sortie du disque.

Son troisième album, Vanessa Paradis, sort en septembre 1992, composé et réalisé par Lenny Kravitz, sur lequel elle chante entièrement en anglais. L'opus est commercialisé dans le monde entier mais c'est en France qu'il rencontre le plus de succès, se classant no 1 des meilleures ventes d'albums et se vendant à 700 000 exemplaires. Quatre singles en sont extraits : Be My Baby (qui sera un tube dans plusieurs pays d'Europe), Sunday Mondays, Just as long as you are there et Natural high.
En mars 1993, elle démarre sa première tournée, le Natural High Tour, qui compte une soixantaine de dates en France (dont 10 Olympia[N 7] et un Zénith[N 8]), deux soirs au Canada et un en Angleterre, mais doit annuler ses dates japonaises et américaines pour raisons de santé. En février 1994, l'album Vanessa Paradis Live paraît, soutenu par deux singles : Les Cactus (reprise de Jacques Dutronc) et Gotta Have It. Le spectacle est diffusé sur Canal+[N 9] mais ne sera commercialisé qu'en 2010 dans le DVD L'anthologie de Vanessa Paradis.

Durant ces quelques années, elle participe également à de nombreux projets musicaux : en 1989, elle chante avec le collectif Pour toi Arménie à l'initiative de Charles Aznavour, interprète une chanson pour le film Atlantis de Luc Besson[N 10], assure les chœurs pour des titres de Johnny Hallyday[N 11], Alain Lanty[N 12], Louis Bertignac[N 13], Maxime Leforestier[N 14] et Gerry DeVeaux (cousin de Lenny Kravitz)[N 15]… Sans oublier ses participations aux Enfoirés entre 1993 et 1999.

Le 17 mai 1995, elle participe à la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes où, accompagnée par Jean-Félix Lalanne à la guitare, elle interprète Le Tourbillon de la vie en direct devant la présidente du jury, Jeanne Moreau, qui se lève et termine le titre avec elle. En avril 1996, elle offre un concert privé destiné à l'association caritative Rêves, dont elle est la marraine. Ce concert, diffusé sur Canal+, est constitué de chansons de son propre répertoire mais également de reprises diverses[N 16]. En novembre 1999, elle participe au concert privé Night Clubbing organisé par Canal+ et dans lequel elle interprète deux chansons en duo avec Iggy Pop[N 17].

2000-2001 : Bliss, l'album du retour[modifier | modifier le code]

Après huit années d'absence musicale, une longue parenthèse cinématographique et la naissance de sa fille, la chanteuse sort Bliss, son quatrième album, en octobre 2000. Pour la première fois, il est composé par plusieurs artistes (Alain Bashung, Matthieu Chédid, Franck Monnet, ainsi que Johnny Depp et Vanessa Paradis eux-mêmes).
Commando, Pourtant et Que fait la vie ? sont les trois singles extraits de l'album, permettant à celui-ci d'atteindre les 300 000 exemplaires écoulés.

Elle effectue une deuxième tournée d'une quarantaine de dates, à partir de mars 2001, Bliss Tour, qui l'emmène six soirs à l'Olympia[N 18] et un soir au Zénith de Paris[N 19]. Elle participe également aux trois Francofolies : La Rochelle, Spa et Montréal. En novembre 2001, sort son deuxième album live Vanessa Paradis au Zénith dont sont extraits L'eau à la bouche (reprise de Serge Gainsbourg) et Walk on the Wild Side (reprise de Lou Reed).

De nouvelles participations musicales viennent ponctuer cette période : elle interprète le titre-phare du film Le petit poucet réalisé par Olivier Dahan[N 20], est la marraine du projet Ma Chanson d'enfance (un album caritatif de reprises)[N 21] et chante en duo avec Charles Aznavour sur l'album Bon anniversaire Charles ![N 22]. En juillet 2004, elle interprète six titres sur la B.O du film Atomik Circus (dont elle est l'héroïne principale), composés par The Little Rabbits, dont le single Ma pétroleuse.

2007-2008 : Divinidylle, l'album du succès[modifier | modifier le code]

Vanessa Paradis en concert à Châteauroux en 2007.

À la suite de la naissance de son fils et à la sortie de plusieurs films, paraît en septembre 2007 un nouvel album, Divinidylle. Ce cinquième disque est composé en grande majorité par Matthieu Chedid, mais aussi par Brigitte Fontaine, Alain Chamfort, Jean Fauque ou encore Thomas Fersen. Soutenu par trois singles (Divine idylle, Dès que j'te vois et L'incendie), l'album est un grand succès en France : no 1 dès sa sortie, il se vend à plus de 600 000 exemplaires[7]. Il est également commercialisé dans toute l'Europe et en Asie[N 23] et lui rapporte deux Victoires de la musique : artiste interprète féminine de l'année et album de chansons, variétés de l'année.

Dès octobre 2007, la chanteuse entame sa troisième tournée, Divinidylle Tour, d'une trentaine de dates, qui l'amène à remplir Paris-Bercy[N 24], mais aussi le Zénith de Paris pour trois soirs et l'Élysée Montmartre[N 25]. En juillet 2008, elle repart sur les routes pour une tournée des Festivals et Francofolies. L'album live Divinidylle Tour sort en septembre 2008, avec deux extraits : Les Piles (en duo avec -M-) et Joe le taxi (live). La captation du concert remporte la Victoire de la musique du DVD musical de l'année en 2009.

Durant cette période, elle continue de collaborer avec d'autres artistes : elle effectue deux représentations du conte musical Le Soldat rose[N 26] créé par Louis Chedid (où elle tient le rôle de Made in Asia), chante en duo avec Ben Harper Waiting on an angel dans l'émission La musicale sur Canal+ en novembre 2007, enregistre un duo avec Albin de la Simone, Adrienne[N 27] et fait les chœurs sur une chanson de Glenn Tilbrook[N 28].

2009-2011 : Best of, l'album du bilan[modifier | modifier le code]

Vanessa Paradis en concert aux Solidays en 2010.

Le 23 novembre 2009, elle propose son premier Best of, agrémenté d'inédits, de titres rares et de duos. L'inédit Il y a, signé Gaëtan Roussel, remporte un joli succès en se hissant à la sixième place des ventes digitales. La compilation, quant à elle, se vend à 400 000 exemplaires.
Pour promouvoir sa sortie, elle donne un concert à La Cigale le 22 novembre 2009, durant lequel elle « revisite » treize de ses chansons en version acoustique arrangées par Albin de la Simone, avec ses musiciens et un quatuor à cordes. Elle propose ensuite ce concert dans une nouvelle version durant cinq soirs au Casino de Paris du 28 juin au 2 juillet 2010, puis en tournée en France durant l'été 2010 pour une vingtaine de représentations.

Elle rejoint Jacques Dutronc sur la scène du Palais des Sports pour interpréter avec lui Le petit jardin et fait partie du concert Peace one day[N 29] au Zénith de Paris, où elle partage l'affiche avec Patti Smith, Matthieu Chedid, Ayọ, Charlie Winston… et interprète trois chansons, dont une reprise de Leonard Cohen et Jeff Buckley, Hallelujah.

Le 8 novembre 2010 sort l'album Couleurs sur Paris du groupe Nouvelle Vague (dans lequel Vanessa Paradis interprète une reprise d'Étienne Daho, Week-end à Rome). Au même moment est publié le « live » Une nuit à Versailles retraçant sa tournée acoustique, ainsi qu'une anthologie DVD de ses passages télévisés[N 30].

Après s'être produite sur la scène des Folies Bergères du 24 au 31 janvier 2011 et avoir effectué une tournée internationale en février (Londres, New York, Los Angeles et Montréal), elle participe à un album-hommage à Alain Bashung, sorti en avril, dans lequel elle reprend Angora, dont la réalisation, les arrangements et les guitares sont signés Johnny Depp.

Le 8 octobre 2011, entourée de Matthieu Chédid et Sean Lennon, elle se produit sur la scène du Trianon pour un « show case » faisant suite à la projection du film d'animation Un monstre à Paris, duquel ils ont interprété la bande originale, dont le titre-phare La Seine vendu à 100 000 exemplaires.

Le 17 avril 2012, elle rejoint Elvis Costello en concert à Los Angeles et interprète avec lui trois chansons, dont une du chanteur : Alison.
Le 28 mai 2012, sort l'album Elles et lui d'Alain Chamfort dans lequel ils reprennent Malaise en Malaisie (écrite par Serge Gainsbourg).
Le 5 novembre 2012 est publié l'album Vengeance de Benjamin Biolay dans lequel les deux artistes interprètent en duo le titre Profite.

2013-2014 : Love Songs, l'album de la maturité[modifier | modifier le code]

Sorti le 13 mai 2013, Love Songs, son sixième album, est un double-album de vingt chansons, dont les singles Love Song, Les Espaces et les Sentiments et Mi amor. Entièrement produit et réalisé par Benjamin Biolay (qui signe huit titres), il comprend les participations, entre autres, de Mathieu Boogaerts, Adrien Gallo et Carl Barât[8],[9],[10].
Bien accueilli par la critique, l'album se classe no 1 des ventes à sa sortie. Il s'est écoulé à 200 000 exemplaires[11].

La chanteuse se produit sur la scène du Casino de Paris du 5 au 13 novembre 2013 et en tournée du 12 octobre au 19 décembre 2013 lors du Love Songs Tour.

Durant cette période, Vanessa Paradis effectue différentes participations musicales à des projets d'autres artistes. Le 30 septembre 2013 paraît l'album de duos de Steve Nieve, ToGetHer sur lequel elle interprète Conversation. Le 18 novembre 2013 sort l'album « collector » Long Courrier du groupe BB Brunes dans lequel elle reprend le titre Bye bye.

Le 14 février 2014, Vanessa Paradis remporte la Victoire de la musique 2014 de l'artiste interprète féminine de l'année. Elle devient la chanteuse française la plus primée dans cette catégorie avec trois récompenses (1990, 2008 et 2014).

Durant l'été 2014, elle se produit sur scène pour la seconde partie de sa tournée Love Songs Tour en Europe (Angleterre, Hollande, Espagne, Suisse) ainsi que dans de nombreux festivals en France et au Zénith de Paris, le 3 juillet.

Cinématographique[modifier | modifier le code]

1989 : Le premier film[modifier | modifier le code]

Vanessa Paradis à la 15e cérémonie des César.

Au printemps 1989, Vanessa Paradis, âgée de 16 ans, tourne son premier film, Noce blanche, sous la direction de Jean-Claude Brisseau. Elle incarne Mathilde, une lycéenne paumée et marginale qui vit une passion amoureuse destructrice avec son professeur de philosophie, joué par Bruno Crémer. La jeune actrice racontera plus tard à quel point ce tournage fut éprouvant, notamment à cause de la personnalité autoritaire du réalisateur[12].

Sorti le 8 novembre 1989, il devient le deuxième film français le plus vu de l'année (derrière Trop belle pour toi[13]), avec plus de 1 800 000 entrées. Le film sortira dans le monde entier. Le 21 février 1990, Vanessa Paradis reçoit le Prix Romy-Schneider et le 4 mars elle est élue meilleur espoir féminin lors de la cérémonie des César.

1995-1999 : Sous l'aile de Christian Fechner[modifier | modifier le code]

Après deux albums et une tournée, elle revient au cinéma en 1994 dans Élisa, aux côtés de Gérard Depardieu. Ce film, produit par Christian Fechner, marque le retour du réalisateur Jean Becker qui n'a pas tourné depuis L'Été meurtrier en 1983. Sorti le 1er février 1995, il rencontre un grand succès (plus de 2 500 000 entrées) et devient le 9e film le plus vu de l'année 1995[13]. Il sortira également dans le monde entier. Devant le succès, la jeune actrice signe un contrat d'exclusivité avec Christian Fechner pour ses trois prochains films.

En 1996, elle tourne Un amour de sorcière avec Jeanne Moreau et Jean Reno, sorti le 17 mars 1997 et enchaîne avec 1 chance sur 2, réalisé par Patrice Leconte. Sorti le 25 mars 1998, le film attire 1 180 000 spectateurs (un échec au vu de l'importance du budget) et ce, malgré le retour dans un même film d'Alain Delon et Jean-Paul Belmondo (jamais vus ensemble depuis Borsalino en 1970).

Leconte retrouvera cependant Vanessa Paradis pour La Fille sur le pont, sorti le 31 mars 1999, où elle joue aux côtés de Daniel Auteuil une jeune fille suicidaire devenant la cible d'un lanceur de couteaux dans le milieu du cirque. Le film, salué par les critiques, totalise près de 900 000 entrées en France, ce qui est estimé comme honorable pour un film en noir et blanc. Il sort aux États-Unis en juillet 2000 et connait une belle carrière internationale (6 196 421 dollars de recettes dans le monde)[14].
Pour ce film, Vanessa Paradis est nommée pour le César de la meilleure actrice en février 2000, mais ne remporte pas le prix (obtenu par Karin Viard).

En septembre 2000, Vanessa Paradis rejoint Johnny Depp et Jean Rochefort en Espagne sur le tournage du film L'Homme qui a tué Don Quichotte réalisé par Terry Gilliam dans lequel elle doit interpréter le rôle de Dulcinée. Rencontrant de multiples incidents, le tournage est interrompu au bout de trois semaines et fera l'objet d'un documentaire sorti en 2003 : Lost in La Mancha réalisé par Keith Fulton et Louis Pepe.

2004-2007 : Un retour Atomik qui ne convainc pas[modifier | modifier le code]

Deux enfants, un album et une tournée plus tard, elle revient le 21 juillet 2004 avec un film décalé, réalisé par les frères Poiraud, Atomik Circus, le retour de James Bataille, où elle est accompagnée de Benoît Poelvoorde et Jean-Pierre Marielle. Sorti en plein été et éreinté par la critique, ce film musical de science-fiction est un échec, ne totalisant que 239 000 entrées[15].

En 2004, elle tourne également Mon ange, le 1re film de Serge Frydman (scénariste de La Fille sur le pont), avec pour partenaires Vincent Rottiers et Eduardo Noriega. Il ne reste que trois semaines dans les salles, atteignant péniblement les 178 000 entrées.

Face à ces revers alors qu'elle est en tête d'affiche, Vanessa Paradis enchaîne pour la première fois de sa carrière avec un second rôle, dans le thriller La Clef de Guillaume Nicloux, où elle donne la réplique à Guillaume Canet et Jean Rochefort, sorti le 19 décembre 2007.

2010-2012 : Le retour en grâce[modifier | modifier le code]

Vanessa Paradis en janvier 2012 à l'avant-première de Café de flore.

Le 17 mars 2010, elle est à l'affiche de L'Arnacœur, le 1re film de Pascal Chaumeil, une comédie romantique encensée par les critiques[16], où elle tient le rôle principal aux côtés de Romain Duris. Il s'agit du film le plus populaire de sa carrière puisqu'il totalise 3 800 000 entrées en France et près de 2 000 000 à l'étranger[17],[18],[19].

Elle prête sa voix à Lucille, le personnage principal du film d'animation Un monstre à Paris, sorti le 12 octobre 2011, qu'elle double aux côtés de Matthieu Chédid, Gad Elmaleh et François Cluzet[20]. Elle enchaîne en janvier 2012 avec Dubaï Flamingo, réalisé par Delphine Kreuter, dans lequel elle a pour partenaires Florence Thomassin et Sergi López.

On la retrouve ensuite dans le film Café de flore, du réalisateur québécois Jean-Marc Vallée sorti le 25 janvier 2012 en France, pour lequel elle remporte deux prix : le Genie Award (Oscar canadien) et le prix Jutra (au Québec) de la meilleure actrice, pour son rôle de mère d'un enfant trisomique dans le Paris des années 1960.

Elle interprète le rôle d'Emmanuelle dans Je me suis fait tout petit, un film de Cécilia Rouaud, au côté de Denis Ménochet et joue le personnage principal du film Cornouaille de la réalisatrice Anne Le Ny sortie le 15 août 2012.

2014 : Films américains[modifier | modifier le code]

Douze ans après la tentative avortée de L'Homme qui a tué Don Quichotte de Terry Gilliam, Vanessa Paradis tourne son premier film américain à New York : Apprenti Gigolo, réalisé par John Turturro. Elle partage l'affiche avec Woody Allen, Sharon Stone, Sofia Vergara et Liev Schreiber. Il sort dans 17 pays entre avril et juin 2014 réalisant plus de 18 000 000 de dollars de recette.
Toujours sous la direction de John Turturro, Vanessa Paradis tourne en janvier 2014 un court métrage intitulé Quand il n'y a plus d'amour[21] pour le film Rio, I love you, construit à partir de plusieurs segments d'histoires[22],[23].

Elle joue l'un des onze rôles féminins du premier long métrage de l'actrice Audrey Dana intitulé Sous les jupes des filles aux côtés, entre autres, d'Isabelle Adjani, Laeticia Casta, Sylvie Testud et Marina Hands. Sorti le 4 juin 2014, le film est un succès au box-office attirant plus de 1 300 000 spectateurs en salle[24].

Mode[modifier | modifier le code]

Vanessa Paradis est très souvent présentée comme mannequin a l'étranger car elle est surtout connue en tant qu'icône de la mode. Elle a collaboré avec différentes marques notamment Chanel. Vanessa Paradis a fait autant de fois la couvertures des magazines de mode qu un top model (elle, vogue, Marie-claire etc)

1988-1989 : Castelbajac et Maniatis lui donnent sa chance[modifier | modifier le code]

  • De 1988 à 1990, elle est l'une des représentantes du coiffeur Jean-Marc Maniatis. Il crée pour elle une coupe à frange qui devient sa coupe « star » du moment. Elle défile lors de la présentation officielle de sa nouvelle collection[N 31].
  • Le 17 mars 1989, elle défile pour Jean-Charles de Castelbajac avec un manteau créé uniquement avec des peluches de Snoopy[N 32].

1991-2014 : L'ambassadrice de Chanel[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coco (parfum).
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
  • En 1991, elle devient l'égérie publicitaire du parfum Coco de Chanel, dans le but de rajeunir l'image de la marque. Un spot télévisé devenu mythique, réalisé par Jean-Paul Goude, est tourné au mois de décembre 1990[N 33] et diffusé en Europe à partir du 14 octobre 1991[N 34]. Elle y tient le rôle d'un petit oiseau dans une cage, faisant du trapèze, sifflant un classique américain : Stormy Weather ; et jouant avec une bouteille de Coco. La campagne presse durera jusqu'en 1994 et aura droit à deux visuels différents[N 35].
  • En 1993, elle retrouve Chanel à l'occasion de la présentation des bijoux mythiques du joaillier. Une dizaine de photos sont réalisées, la chanteuse étant seulement vêtue d'un jean. Elle fait la couverture du magazine Elle français, ainsi que celles des pays asiatiques.
  • En 2004, Karl Lagerfeld fait appel à elle pour lancer sa ligne de sacs Cambon. Une 1re campagne de publicité paraît dans la presse entre mars et mai, avec plusieurs visuels différents. Une nouvelle photo est ensuite utilisée pour la relance en décembre. Une 3e campagne de presse, avec de nouveaux visuels, paraît en avril et mai 2005[N 36].
  • En 2005, elle défend la ligne de sacs New Mademoiselle dans la presse entre octobre et décembre, avec six visuels différents. C'est une fois de plus Karl Lagerfeld qui réalise les photos, cette fois-ci avec un Polaroid, donnant un effet rétro à la séance.
  • En 2010, elle prête son visage à la gamme de rouge à lèvres Rouge Coco. Un cliché réalisé par Jean-Baptiste Mondino paraît dans la presse féminine aux États-Unis en mars, puis en Europe, en Asie et au Moyen-Orient à partir d'avril. Un film publicitaire est également réalisé, mettant en scène Vanessa Paradis devant un miroir, se mettant du rouge à lèvres, tout en sifflotant Daydream des Lovin' Spoonful.
  • Toujours en 2010, elle est l'icône de la collection de sacs Coco Cocoon, précédemment représentée par la chanteuse Lily Allen[25]. Les huit visuels différents paraissent dans les mensuels de mode et féminins à partir de juin 2010.
  • En 2011, elle poursuit sa collaboration avec Chanel en représentant le rouge à lèvres Coco Shine dans une campagne publicitaire réalisée par Jean-Baptiste Mondino.
  • En 2012, elle représente à travers le monde, les expositions photographiques de la célèbre Petite robe noire créée à l'origine par Coco Chanel et photographiée par Karl Lagerfeld.
  • En 2013, elle est photographiée par Karim Sadli pour le catalogue 31 rue Cambon de la marque Chanel.
  • Le 9 juillet 2014, dans le cadre de sa tournée Love Songs Tour, Vanessa Paradis donne un concert privé organisé par Chanel au Trianon de Paris.

2003 : La Redoute[modifier | modifier le code]

2008 : La parenthèse Miu Miu[modifier | modifier le code]

  • En 2008, elle devient l'image publicitaire mondiale de la marque italienne Miu Miu, du nom de sa créatrice Miuccia Prada. Une douzaine de visuels différents paraissent dans la presse féminine entre août et décembre, réalisés par le duo de photographes Mert and Marcus. Vanessa Paradis y présente les vêtements, sacs, lunettes et chaussures de la collection automne-hiver 2008-2009. Elle succède ainsi à Kirsten Dunst et sera remplacée la saison suivante par Katie Holmes.

2013 : La parenthèse H&M[modifier | modifier le code]

  • Vanessa Paradis représente la campagne internationale "printemps/été 2013" de la marque H&M, succédant à Madonna, Kylie Minogue, Lana Del Rey, Beyoncé et Laeticia Casta. Elle devient le premier visage publicitaire de la collection H&M Conscious, la branche éco-responsable symbole du développement durable, mise en place par l'enseigne suédoise. Les films publicitaires et la quinzaine de photographie, à diffusion mondiale, sont réalisées par Karim Sadli[26],[27].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Entre 1988 et 1991, elle est la compagne du chanteur Florent Pagny[28],[29]. Cette relation est jugée sulfureuse par les médias au vu de la différence d'âge des deux artistes (elle a alors 15 ans et lui 26).

Elle vit ensuite une romance tumultueuse avec Lenny Kravitz de 1992 à 1996[1],[30] puis une courte idylle de quelques mois avec l'acteur Stanislas Merhar de fin 1997 à début 1998[31].

De juin 1998 à juin 2012, Vanessa Paradis est la compagne de l'acteur américain Johnny Depp, père de ses deux enfants, Lily-Rose Melody[32], née le 27 mai 1999[33] et Jack John Christopher, né le 9 avril 2002[34]. Ils vivent avec leurs enfants à Los Angeles et dans leur propriété française du Var, au Plan-de-la-Tour.

En juin 2012, Johnny Depp annonce, via un communiqué de son agent, que leur couple décide de mettre un terme à quatorze ans de vie commune[35],[36],.

Le 13 mai 2014, lors d'un défilé Chanel à Dubaï, Vanessa Paradis officialise sa relation avec le chanteur français Benjamin Biolay, réalisateur de son album Love Songs.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Vanessa Paradis.

Album principaux[modifier | modifier le code]

Album divers[modifier | modifier le code]

Tournées[modifier | modifier le code]

Bandes originales de films[modifier | modifier le code]

Participations musicales[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films principaux[modifier | modifier le code]

Films divers[modifier | modifier le code]

Box office[modifier | modifier le code]

Rang Films Réalisateur Année Entrées France
1 L'Arnacoeur Pascal Chaumeil 2010 3 798 089
2 Élisa Jean Becker 1995 2 535 262
3 Noce blanche Jean-Claude Brisseau 1989 1 879 943
4 Sous les jupes des filles Audrey Dana 2014 1 308 445
5 Une chance sur deux Patrice Leconte 1998 1 180 403
6 Un amour de sorcière René Manzor 1997 977 354
7 La Fille sur le pont Patrice Leconte 1999 867 952
8 La Clef Guillaume Nicloux 2007 338 275
9 Cornouaille Anne Le Ny 2012 270 049
10 Atomik Circus, le retour de James Bataille Didier et Thierry Poiraud 2004 239 948
11 Apprenti Gigolo John Turturro 2014 232 651
12 Mon ange Serge Frydman 2005 173 987
13 Café de flore Jean-Marc Vallée 2012 82 082
14 Je me suis fait tout petit Cécilia Rouaud 2012 52 503
15 Dubaï Flamingo Delphine Kreuter 2012 2 801

Distinction[modifier | modifier le code]

Récompenses et prix[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Environnement artistique[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Collaborations de Vanessa Paradis.

Afin d'accompagner son travail d'image, Vanessa Paradis collabore avec beaucoup de personnes de divers domaines artistiques. Il lui arrive de faire de nouveau appel à certaines d'entre elles au fil des années pour réaliser des photos, des clips ou des émissions…

Photographes[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Auteurs / Musiciens / Chanteurs / Duos[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Réalisateurs[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Divers[modifier | modifier le code]

  • Elle est la marraine de l'association REVES, qui vient en aide aux enfants malades en réalisant leurs rêves.
  • En 1991, elle devient Marianne, une marionnette de l'émission satirique Le Bébête show sur TF1.
  • De 1993 à 2002, elle est également représentée par Vaness, une des marionnettes de l'émission pour enfants Les Minikeums sur France 3.
  • En 1993, le chanteur Louis Bertignac enregistre une chanson intitulée Vanessa inspirée par la chanteuse qui assure les chœurs sur six chansons de l'album Elle et Louis.
  • En 1997, le rappeur Doc Gynéco écrit une chanson pour Vanessa Paradis. Extrait de son premier album Première consultation, le titre Vanessa rencontre un gros succès.
  • Elle participe huit fois au Concert des Enfoirés, de 1993 à 1999 et en 2001, ainsi qu'au concert Sol En Si en 1999.

Faits divers, anecdotes et événements médiatiques[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière, Vanessa Paradis a beaucoup fait parler d'elle à propos de ses disques, de ses films ou de sa vie privée. Quelques fois, de petits faits ont été énormément médiatisés et sont loin d'être négligeables dans la construction de son image.

  • Entre 1988 et 1991, elle est la compagne du chanteur Florent Pagny[28],[29]. Une relation jugée sulfureuse par les médias au vu de la différence d'âge des deux artistes (elle a alors 15 ans et lui 26). Elle vit également une romance tumultueuse avec Lenny Kravitz de 1992 à 1996[1],[30] ainsi qu'une courte idylle avec l'acteur Stanislas Merhar de 1997 à 1998[36],[31].
  • Elle est, de juin 1998 à juin 2012, la compagne de l'acteur américain Johnny Depp, père de ses deux enfants, Lily-Rose Melody[32], née le 27 mai 1999[33] et Jack John Christopher III, né le 9 avril 2002[34].
  • Le 27 janvier 1988, Vanessa Paradis, âgée de 15 ans, se produit au MIDEM de Cannes pour interpréter Joe le taxi. Durant sa prestation en direct sur scène, une partie du public la siffle, la hue et lui envoie divers projectiles[N 38]. Elle remportera néanmoins un prix sous les applaudissements du public. Devant cette épreuve, elle envisage de mettre un terme à sa carrière mais sa passion pour ce métier la pousse à continuer[N 39]. Elle déclarera plus tard à ce sujet : « À ce moment-là, il n'était pas question de laisser aux autres la possibilité de décider de mon sort. »
  • En 1988, Michel Berger déclare dans une interview à Michel Denisot, être fasciné par Edouard Lock, Duke Ellington, le film Amadeus, Jacques Kerchache et Vanessa Paradis, confessant à son sujet : « On lui tape beaucoup dessus et c'est très-très bon signe. […] elle va devenir une grande vedette »[44]. France Gall, l'épouse du chanteur, affirmera à plusieurs reprises que "Vanessa Paradis était la chouchou de Michel Berger" et qu'il voulait lui écrire des chansons en 1992, peu de temps avant son décès. En janvier 1993, lors du premier hommage télévisé rendu à Michel Berger, la chanteuse interprète une reprise de La minute de silence.
  • En 1991, Vanessa Paradis est sollicité par le couturier Calvin Klein pour devenir l'égérie de sa nouvelle campagne publicitaire aux côtés de Mark Wahlberg. La jeune femme refuse au profit du mannequin Kate Moss dont la carrière explosera grâce à ce contrat.
  • Le 9 mars 1991, lors de la 16e cérémonie des César, elle est chargée d'ouvrir l'enveloppe contenant le nom de la lauréate du César du meilleur jeune espoir féminin. Mais, au moment de l'annonce du résultat, elle cite Judith Godrèche au lieu de Judith Henry (Judith Godrèche faisant également partie des nommées). Bien qu'elle se corrige aussitôt, cette méprise reste culte dans les incidents du direct. Judith Godrèche lui en voudra durant de nombreuses années[N 40]. Le 27 février 2010, lors de la 35e cérémonie des César, Vanessa Paradis organisera un petit sketch avec Gad Elmaleh et Valérie Lemercier en clin d'œil à cette gaffe[N 41].
  • Le 16 avril 1993, elle donne un concert au Summum de Grenoble. Comme chaque soir, après avoir interprété I'm waiting for the man, elle lance son harmonica dans le public. Mais ce soir là, l'harmonica atterrit dans l'œil d'un fan[45]. Elle demandera à le rencontrer et se dira « confuse et désolée »[N 42]. On découvre par la suite, que le fan a inventé cette histoire afin de faire parler de lui.
  • En décembre 1994, elle reprend le rôle mythique de Tippi Hedren dans Les oiseaux d'Alfred Hitchcock le temps d'une séance photographique expérimentale réalisée par Jan Kounen.
  • En février 1995, elle est arrêtée à la douane canadienne en possession de 3 grammes de cannabis. Cet incident lui vaudra une interdiction de séjour de plusieurs mois sur le sol américain, ainsi qu'une rupture de contrat avec la marque Chanel.
  • Le 17 mai 1995, elle participe à la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes. Accompagnée par Jean-Félix Lalanne à la guitare, elle interprète la chanson Le Tourbillon de la vie en direct, devant la première interprète de la chanson, Jeanne Moreau. La présidente du jury, émue, se lèvera et finira le titre en duo. Ce qui devait être une petite surprise est finalement devenu le fait le plus marquant du 48e Festival.
  • En novembre 1995, elle devient l'égérie du magazine féminin Elle. Pour fêter ses 50 ans d'existence, le célèbre journal crée l'événement en publiant quatre couvertures différentes du même numéro avec la chanteuse photographiée par Jean-Baptiste Mondino, Dominique Isserman, Jean-Paul Goude et Jean-Marie Périer.
  • Le 18 janvier 1998, elle est victime d'un accident de moto-neige au Canada qui lui cause de multiples fractures à la jambe droite. C'est donc avec un plâtre qu'elle apparait à la soirée des Enfoirés le 26 janvier (ce qui l'empêchera pour la première fois de participer aux chansons collégiales) et qu'elle assure la promotion du film 1 chance sur 2. Les magazines Photo et Elle mettront en scène une Vanessa éclopée. Elle apparait aussi à l'avant-première du film habillée en Jean Paul Gaultier haute-couture… avec des béquilles.
  • En 2000, elle est la première actrice à qui le réalisateur Jean-Pierre Jeunet propose le rôle-titre de son film Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain. Vanessa Paradis est contrainte de refuser le projet devant l'imminence de la sortie de son album Bliss et le tournage approchant du film L'Homme qui a tué Don Quichotte de Terry Gilliam. Le réalisateur se rabattra sur l'actrice anglaise Emily Watson puis, finalement, sur Audrey Tautou.[réf. nécessaire]
  • En 2001, Carla Bruni écrit plusieurs chansons pour Vanessa Paradis. Mais, les trouvant trop personnelles, elle encouragera Carla Bruni à les enregistrer elle-même, cela donnera l'album Quelqu'un m'a dit sorti en 2002.
  • En 2010, Vanessa Paradis doit incarner Simone de Beauvoir au cinéma dans un biopic intitulé My American Lover, réalisé par Lasse Hallström. Ce film devait raconter l'histoire d'amour méconnue entre la célèbre romancière française et son amant américain, l'écrivain Nelson Algren (interprété par Johnny Depp). Malgré une grande préparation et un important investissement des deux acteurs, le projet sera finalement abandonné[46].
  • En 2011, dans le cadre de sa Tournée Acoustique, Vanessa Paradis choisit de se produire en concert en Israël, décision suscitant une certaine polémique. En effet, une demande « de pro-palestiniens exhortant Vanessa Paradis et Johnny Depp à boycotter Israel et les dissuadant de rencontrer le président Shimon Peres, est publiée par Boycottfromwithin »[47]. Des militants de la campagne Boycott, désinvestissement et sanctions manifestent avant son concert à Conflans-Sainte-Honorine, appelant l'artiste à ne pas chanter en Israël[48], en dressant des « pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Vanessa, tu as entendu parler de la Palestine ? », « Vanessa, n'encourage pas les murs et les ghettos », "Vanessa, que vas-tu chanter aux enfants de Gaza ?"... »[49]. La chanteuse annule alors le concert qu'elle devait donner le 10 février 2011 à Tel-Aviv.
  • En 2014, sa chanson Mi amor est choisie pour illustrer la campagne publicitaire TV du parfum Love Story de la maison Chloé, réalisée par Mélanie Laurent.

Concerts parisiens[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres officiels[modifier | modifier le code]

Biographies non officielles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le titre a bien été enregistré en 1983, la chanteuse le dit elle-même : « J'avais dix ans » dans l'émission Frequenstar. Le titre fut ensuite chanté en 1985 lors du Festival Ambrogino
  2. Histoire relatée dans un article de 'OK ! Magazine' en décembre 1985
  3. Des 45 tours sont fabriqués en 1987, à la suite du succès de Joe le taxi, mais sont interdits de vente après un procès des parents de Vanessa Paradis avec les producteurs
  4. en hommage à Marilyn Monroe et John Kennedy
  5. Absente quasiment tout le second semestre, elle interrompt sa promotion le dernier trimestre pour passer en Première A3 (arts et littérature)
  6. « Ils sont jaloux de moi. Ils se disent que je réussis sans me donner trop d’efforts et ils me descendent, ils me cassent. Je trouve ça dégueulasse, ils sont méchants. Heureusement, j’ai une prof de français intelligente qui enseigne la seule matière qui m’intéresse. Elle est géniale… et elle me comprend… » - Interview de Vanessa Paradis dans le magazine Graffiti de décembre 1988.
  7. Entre le 30 mars et le 11 avril
  8. Le 4 juin
  9. le samedi 9 avril 94, lors d'une soirée spéciale, avec le documentaire Vanessa, la tournée
  10. Time to Get Your Lovin
  11. Si j'étais moi, sorti en France en 1989 en 45 tours et sur l'album Cadillac
  12. Tant bien que mal, sorti en France en 1991 en 45 tours et sur l'album Atlantique
  13. Oubliez-moi, Ma petite poupée, L'Amour interdit, L'Arroseur arrosé et La Fille d'Essaouira. Les deux premiers titres ont été extraits en single. L'album Elle et Louis est sorti en France en 1993
  14. Chienne d'idée. Sorti en France en 1995 en single et sur l'album Passer ma route
  15. Don't Take Back Your Love et Voici les clés (de mes secrets). Disponibles sur l'album Rhythm & Love, uniquement sorti au Japon en 1996
  16. Les Beatles, Ben Harper, The Kinks, Lou Reed, Alain Chamfort, Rita Mitsouko, etc.
  17. Don't smoke in bed et You go to my head
  18. du 20 au 25 mars
  19. le 30 mai
  20. Titres La Lune brille pour toi et Close Your Eyes
  21. Titre Le tourbillon, reprise de Jeanne Moreau
  22. Titre Au creux de mon épaule. L'émission a été diffusée le 22 mai 2004 sur TF1 à 20h50
  23. sorti en CD, le 11 décembre 2007, sur le label Wrasse (référence du CD : Wrasse 212)
  24. Le 19 décembre 2007.
  25. le 18 décembre de la même année
  26. Elles ont lieu au Grand Rex - Une représentation à 14 h 30, une autre à 20 h.
  27. Titre Adrienne, sorti en France en CD sur la seconde édition de l'album Bungalow
  28. Titre Interest & Love, sortie uniquement aux États-Unis sur l'album Pandemonium ensues
  29. mouvement humanitaire créé par Jeremy Gilley
  30. Il s'agit d'un coffret 2 DVD regroupant chansons et interviews filmées de l'artiste ainsi que des images inédites en « live » de ses tout premiers concerts à l'Olympia en 1993 et l'intégralité de son concert pour Canal+ en 1996. Ce coffret contient 3 h 30 d'images
  31. des images sont diffusées lors de l'émission 'Champs-Élysées' le 21 avril 1990 sur A2
  32. des photos paraissent dans la presse quotidienne du 18 et 19 mars ainsi que dans la presse jeune et de mode. Des images sont diffusées sur FR3, le 18 mars, dans le journal d'Île-de-France
  33. Date indiquée dans le magazine 'Elle' daté du 21 octobre 1991[réf. insuffisante]
  34. La première diffusion française a eu lieu dans l'émission Nulle part ailleurs sur Canal+ en exclusivité le 10 octobre.
  35. le 1er, montrant Vanessa Paradis assise de profil, les pieds retenus par une cordelette, a été jugé dégradant pour la femme en Amérique et en Asie. C'est pourquoi un 2nd visuel, montrant Paradis debout et renversant un flacon du parfum, a été réalisé
  36. les publicités sont parues dans tous les magazines de mode européens, asiatiques, américains et canadiens de l'époque : Vogue, Elle, Marie Claire, Vanity Fair, etc.
  37. elle prête sa voix à "la nouvelle ode" que Mathieu Kassovitz entend dans son walkman pour se relaxer
  38. L'émission est diffusée le 10 février 1988 sur TF1. Des extraits ont été diffusés sur M6 dans l'émission Frequenstar en 2001 et dans l'émission Les 100 enfants stars avec Benjamin Castaldi sur TF1 en 2008.
  39. voir l'article sur Joe le taxi
  40. « J'ai vécu ce moment très, très mal parce que ce qu'elle a fait c'est dégueulasse, vraiment dégueulasse. Elle l'a fait exprès parce que ce n'est pas possible de faire un truc pareil quand il y a marqué un mot sur une enveloppe. Surtout Godrèche. Les gens n'arrivent même pas à le retenir, alors si, en plus, quand il y a marqué Henry… C'était atroce pour ma mère… J'ai eu une intuition. Je ne me suis pas levée, j'étais pétrifiée… ». Interview de Judith Godrèche dans l'émission Mon Zénith à moi du 7 avril 1991 sur Canal+
  41. Alors qu'elle est chargée de remettre le César du meilleur réalisateur, elle se retrouve sur scène sans l'enveloppe contenant le nom du gagnant. Pendant qu'elle reste interloquée, Gad lui dit : « De toute façon, tu dis les noms que tu veux ! », sous les rires de la salle. Mais cette fois, Vanessa Paradis n'a pas fait d'erreur et a remis son trophée à Jacques Audiard.
  42. Des photos de la rencontre paraitront dans toute la presse quotidienne du 21 avril. Notamment dans Le Parisien : « Vanessa a invité sa victime »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Vanessa Paradis biography », Biography.com (consulté le 25 décembre 2012)
  2. (en) Leigh, « Happy Birthday, Vanessa Paradis! You’re 38 Today, December 22! », The Hollywood Reporter,‎ 22 décembre 2010 (consulté le 25 décembre 2012)
  3. La date est validée sur le site de l'Ina sur cette page
  4. http://lescharts.com/showitem.asp?interpret=Vanessa+Paradis&titel=Joe+le+taxi&cat=s
  5. http://www.rfimusique.com/sitefr/biographie/biographie_8953.asp
  6. Dossier de presse canadien de l'album Variations sur le même t'aime en 1990
  7. http://www.rfm.fr/Programmes/Le-Blog-RFM/News/VANESSA-PARADIS-Elle-travaille-sur-son-prochain-album
  8. http://www.huffingtonpost.fr/2012/11/08/vanessa-paradis-biolay-film-album_n_2092302.html
  9. http://www.lesinrocks.com/2012/10/06/musique/mathieu-boogaerts-jai-vocation-a-plaire-a-lhumanite-11311269/
  10. http://fr.news.yahoo.com/bb-brunes-prochain-album-vanessa-paradis-142400416.html
  11. http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/culture/vanessa-paradis-debute-une-serie-de-concerts-a-paris-05-11-2013-3288573.php
  12. http://www.allocine.fr/film/anecdote_gen_cfilm=5118.html
  13. a et b Source : le magazine de professionnel 'Le film français' daté du 31 octobre 1997 et récapitulant vingt-cinq ans de cinéma en chiffres pour l'anniversaire de l'organisme Ciné-Chiffres
  14. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=2763
  15. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-48353/box-office/
  16. http://www.allocine.fr/film/revuedepresse_gen_cfilm=148441.html
  17. magazine 'Écran Total'no 796 du 24 au 30 mars 2010
  18. L'Arnacoeur est sorti en Angleterre, en Allemagne, en Pologne, au Canada, aux États-Unis, en Espagne, en Italie, en Asie, au Brésil, en Russie, au Japon, en Australie, etc
  19. source: http://www.imdb.fr/title/tt1465487/releaseinfo
  20. source : http://www.imdb.com/title/tt0961097/
  21. http://oglobo.globo.com/cultura/rio-eu-te-amo-com-john-turturro-vanessa-paradis-encerra-filmagens-em-paqueta-11674239
  22. http://www.imdb.com/title/tt1456606/?ref_=ttmi_tt
  23. http://siterg.terra.com.br/news/2014/01/27/vanessa-paradis-rio-de-janeiro/
  24. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-221527/box-office/
  25. http://www.chanelcococoon.com/[réf. insuffisante]
  26. http://fr.news.yahoo.com/vanessa-paradis-nouveau-visage-chic-boheme-dh-m-083000842.html
  27. http://www.purepeople.com/article/vanessa-paradis-de-nouveau-mannequin-egerie-responsable-pour-h-m_a114028/1
  28. a et b (fr) « Vanessa Paradis et Florent Pagny », MSN,‎ 12 juin 2012 (consulté le 25 décembre 2012)
  29. a et b (fr) « Florent Pagny parle de son ex : Vanessa Paradis n'a pas voulu faire de duo avec lui ! », PurePeople.com,‎ 25 May 2009 (consulté le 25 décembre 2012), Citation : «  ...Vanessa Paradis, avec qui il est resté trois ans de 1988 à 1991 ».
  30. a et b Biographie "Vanessa Paradis" par Nicole Korcia/ "Paris Match" 1990/ "Fréquenstar-M6-1992/ "Télé 7 Jours" 1992[réf. insuffisante]
  31. a et b (fr) J.H., « Vanessa Paradis vit un enfer », AlloCiné,‎ 11 mars 1998 (consulté le 25 décembre 2012). Citation : « Tout n'est pas si facile pour Vanessa Paradis. Stanislas Merhar vient de la quitter. ... [I]l a préféré mettre un terme à leur relation ».
  32. a et b (en) Nepales, Ruben V., « Johnny Depp laments fan sites for daughter », Philippine Daily Inquirer,‎ 10 mai 2012 (consulté le 25 Décembre 2012).
  33. a et b (en) « Johnny Depp Profile », Metacritic (consulté le 25 juin 2012).
  34. a et b (en) « Baby boy for Depp and Paradis », BBC News,‎ 18 septembre 2002 (consulté le 25 décembre 2012).
  35. « Vanessa Paradis-Johnny Depp, la fin d'une divine idylle », Le Point, 20 juin 2012.
  36. a et b (en) Roper, Kerri-Ann, « Johnny Depp and Vanessa Paradis split after 14 years (Johnny Depp et Vanessa Paradis se séparent après 14 ans) », MSN,‎ 20 juin 2012 (consulté le 25 décembre 2012)
  37. http://www.chartsinfrance.net/Benjamin-Biolay/news-81403.html
  38. http://www.france2.fr/emissions/les-victoires-de-la-musique-varietes/palmares/annee-1987_154740
  39. http://www.france2.fr/emissions/les-victoires-de-la-musique-varietes/palmares/annee-1988_154772
  40. http://www.france2.fr/emissions/les-victoires-de-la-musique-varietes/palmares/annee-1991_154822
  41. http://www.france2.fr/emissions/les-victoires-de-la-musique-varietes/palmares/annee-1993_154874
  42. Nomination des globes de cristal
  43. http://www.france2.fr/emissions/les-victoires-de-la-musique-varietes/palmares/annee-2011_163656
  44. Mon Zénith à moi, sur Dailymotion.com
  45. Comme relaté dans l'édition du 19 avril du quotidien Le Parisien : « L'harmonica de Vanessa lui tape dans l'œil »[réf. insuffisante]
  46. http://www.gossymag.fr/vanessa-paradis-et-johnny-depp-bientot-reunis-au-cinema-art4092.html
  47. L'appel et les signataires
  48. Le Point, 18 janvier 2011
  49. Le Point du 17 janvier 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :