Gérard Blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blanc (homonymie).

Gérard Blanc

Nom de naissance Gérard Blanc
Naissance 8 décembre 1947
Paris, Drapeau de la France France
Décès 24 janvier 2009 (à 61 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale chanteur, guitariste, acteur
Genre musical rock français
Années actives 1969 - 2009
Site officiel Site officiel

Gérard Blanc, né le 8 décembre 1947 et mort le 24 janvier 2009, est un chanteur et guitariste français, membre du groupe Martin Circus depuis 1969. Il était connu individuellement pour son succès de l'année 1987, Une autre histoire. Il est le père de la comédienne Laura Blanc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre fondateur du groupe Windings (1963-1967), avec Christian Vaysse piano-chant, Jean-Jacques Peruchon guit.basse et Gérard Gabalde chant/harmonica, rebaptisé ensuite Les Balthazar (titres phares en 1969 : Samantha, Le monde en papier et Maura Maura, avec Sylvain Pauchard (dit alors « Posch »), « Bunny » Raduszinski et Noël Chavenois) (ainsi qu'éphémèrement de la formation Expérience en 1970), il rejoint -toujours avec S. Pauchard- Martin Circus en 1970, en remplacement des chanteurs P. Dietsch et P.-J. Borowski. Il obtient dès lors un énorme succès dans les discothèques : Je m'éclate au Sénégal, puis Marylène avec ce groupe.

Toujours au sein de Martin Circus, il interprète Danton dans l’opéra-rock La Révolution française (1973).

En 1987, alors que les membres du groupe Martin Circus s'éparpillent dans des aventures individuelles, il est classé en deuxième place du Top 50 pendant l'été avec la chanson Une autre histoire[1], vendue à 850 000 exemplaires et Grand Prix de la SACEM, dont le vidéo clip le met en scène dans le désert marocain avec Annie Pujol (Du soleil dans la nuit se classera dixième l'été suivant[1]). Son premier album solo, Ailleurs pour un ailleurs, sort en 1988 et les quatre singles qui en seront extraits se classeront au Top 50 en France.

Son album Mes plus belles histoires est sorti le 19 mai 2003. Il crée sa Société Blanc Musiques avec sa compagne et manager Brigitte Skiavi. Il conçoit et réalise L'anthologie de Martin Circus avec BMG en 2004. Il coproduit le CD/DVD Blanc Public en 2006. Il se produit à l'Olympia le 20 mars 2008. Il travaille à la réalisation du double CD et du DVD Gérard Blanc, Made In Paris. Sa femme et manager Brigitte Skiavi-Blanc les sortira quelques mois après sa mort en 2009.

Il est victime d'un malaise cardiaque en octobre 2008[2]. Il meurt au soir du 24 janvier 2009 à son domicile d'une hémorragie[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Ailleurs pour un ailleurs
  • 1991 : Noir et blanc
  • 1995 : À cette seconde là !
  • 1999 : Tout blanc
  • 2003 : Mes plus belles histoires
  • 2006: Gérard Blanc Public
  • 2008 : Les plus grands succès de Gérard Blanc & Martin Circus
  • 2009 : Gérard Blanc, Made in Paris

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Gérard Blanc Public - Les concerts (dvd)
  • 2009 : Made in Paris (dvd)

Parolier[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Charts.com, consulté le 26 janvier 2009
  2. « Gérard Blanc a fait un arrêt cardiaque », Voici.fr
  3. « Mort du chanteur Gérard Blanc », AFP (consulté le 25/01/09)