Universal Music Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Universal Music Group (UMG), aussi connu sous le nom d'Universal, est un label de musique américain appartenant à Vivendi. Autrefois inclus dans Universal Pictures, dont les activités de musique et de cinéma ont été séparées en 1998, UMG est aujourd'hui indépendant des studios Universal, propriété de NBCUniversal. UMG est le plus grand des trois majors du disque avec une part de marché de 38,9 %[1].

Activités[modifier | modifier le code]

UMG a produit des albums musicaux pour de nombreux artistes[2], dont "Lena Meyer-Landrut", Miley Cyrus, Akon, Madonna, Wisin & Yandel,Selena Gomez, Bob Marley, The Killers, McFly, Shania Twain, Bon Jovi, Elton John, Method Man, Tupac Shakur, Aaliyah, Jay-Z, Mariah Carey, Alister, Eminem, Dr. Dre, Diana Ross, Reba McEntire, André Rieu, Luciano Pavarotti, U2, Roch Voisine, Blink-182, Kanye West, Booba, Fally Ipupa Admiral T, Ashlee Simpson, Rihanna, Mylène Farmer, Bone Thugs-N-Harmony, Rammstein, Nightwish, Lady GaGa, Tokio Hotel, The Pussycat Dolls, Girlicious, Marc Lavoine, Dorothée, 50 Cent, Maroon 5, Khaled et plein d'autres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pour l'histoire de UMG avant 1998, voir :

Article détaillé : Universal Pictures.

UMG a été créé en 1998 lorsque le groupe Seagram a fusionné les activités de PolyGram et de MCA Music Entertainment Group. MCA était propriétaire d'Universal Pictures, actif dans la musique et le cinéma, tandis que Polygram n'était présent que dans la musique. Afin de regrouper les activités semblables, Universal Pictures est séparé en deux entités : Universal Studios pour les activités cinématographiques et la télévision, et Universal Music Group (UMG) pour les activités musicales. L'ensemble a été acquis par le groupe français Vivendi en 2000. Celui-ci possède toujours UMG, mais a revendu Universal Studios en 2004.

Le , Universal Music achète l'Univision Music Group à Univision Communications pour l'associer à ses labels Universal Music Latino et Machete Records[3].

Le 6 septembre 2011, Universal Music Group rachète le MBO Group à Egmont[4].

En novembre 2011, Universal Music rachète sa concurrente anglaise EMI pour la somme de 1,2 milliard de livres sterling[5], renforçant sa suprématie dans le monde de la musique avec 38,9 % de part de marché mondial. Toutefois, la filiale d'EMI nommée Parlophone est cédée pour 487 millions de livres sterling (570 millions d'euros) à Warner Music Group à la suite des demandes de diverses autorités de la concurrence[6].

Les Labels[modifier | modifier le code]

Les principaux labels de EMI ayant intégré depuis novembre 2011 Universal Music Group (une partie d'EMI a été cédé pour des raisons de concurrence) sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « UMG le plus grand des trois majors du disque » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Vivendi
  2. Universal Music Group
  3. Universal Music Group To Acquire Univision
  4. Universal Music Acquires Denmark's MBO Group
  5. AFP, « Universal rachète EMI Music - Le groupe met la main sur l'activité de musique enregistrée de sa concurrente », Le Devoir,‎ 12 novembre 2011 (lire en ligne)
  6. « Universal Music détient enfin EMI et cède Parlophone à Warner Music », sur pcinpact.com,‎ 8 février 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Major du disque
  • Jiwa, site de musique qui permet la lecture en continu d'une grande partie du catalogue d'Universal Music (Attention, universal a retiré son catalogue de jiwa à présent : on ne peut écouter à présent que 30 secondes d'une musique d'Universal music)
  • Vevo, partenariat avec YouTube pour la diffusion de clips en haute qualité

Liens externes[modifier | modifier le code]