Friends

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Friends (homonymie).

Friends

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la série

Titre original Friends
Genre Sitcom, Comédie
Création Marta Kauffman
David Crane
Production David Crane
Kevin Bright
Marta Kauffman
Scott Silvieri
Acteurs principaux Jennifer Aniston
Courteney Cox
Lisa Kudrow
Matt LeBlanc
Matthew Perry
David Schwimmer
Musique Michael Skloff
The Rembrandts (chanson du générique I'll be there for you)
David Crane
Marta Kauffman (chanson du générique)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 10
Nb. d'épisodes 236
Durée 22 minutes
Diff. originale 22 septembre 19946 mai 2004

Friends est une sitcom américaine en 236 épisodes de 22 minutes, créée par Marta Kauffman et David Crane, et qui a rencontré un large succès dans de nombreux pays.

La série a été diffusée entre le 22 septembre 1994 et le 6 mai 2004 sur le réseau NBC. En France, la diffusion a débuté le 16 avril 1996 sur Canal Jimmy en version originale sous-titrée et sur France 2 le 25 juin 1997 en version doublée française. Elle a depuis été rediffusée sur les chaînes NRJ 12, France 4, D17, Comédie+, RTL9, AB1, M6, W9, NRJ Paris et dès le 19 août 2013 sur D8[1] et le 2 septembre sur D17. Au Québec, elle est diffusée depuis le 14 mai 2012 sur Mlle. Au Maroc, elle a été diffusée sur la chaîne 2M.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Monica Geller, une jeune cuisinière d'environ 25 ans, vit dans un appartement situé à Manhattan, dans le Greenwich Village. Un jour, son amie d'enfance, Rachel Green, qu'elle n'avait plus vue depuis des années, lui rend visite après avoir rompu avec son fiancé le jour de leur mariage. Rachel devient alors la nouvelle colocataire de Monica et s’intègre sans problème à son groupe d'amis, composé de : Phoebe Buffay (l'ancienne colocataire de Monica), Ross Geller (le frère de Monica, qui est secrètement amoureux de Rachel depuis le lycée), Chandler Bing (qui est le meilleur ami de Ross depuis l'université) et Joey Tribbiani (le colocataire actuel de Chandler). Ces deux derniers vivent dans l'appartement juste en face de celui de Monica, sur le même palier.

La série raconte la vie quotidienne de ces six amis, ainsi que l'évolution de leur vie professionnelle et affective.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les 6 acteurs principaux.

Acteur Personnage Doublage en français[2]
Jennifer Aniston Rachel Karen Green Dorothée Jemma, puis Monika Lawinska dans les saisons 9 et 10
Courteney Cox Monica E. Geller-Bing Marie-Christine Darah
Lisa Kudrow Phoebe Buffay Hannigan Michèle Lituac
Matt LeBlanc Joseph Francis Tribbiani dit "Joey" Mark Lesser, puis Olivier Jankovic dans les saisons 9 et 10.
Matthew Perry Chandler Muriel Bing Emmanuel Curtil, puis Antoine Nouel dans les saisons 9 et 10
David Schwimmer Ross Eustace Geller Michel Lasorne

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

D'autres acteurs apparaissent fréquemment[3].
Leurs relations par rapport aux personnages principaux et leur rôle sont expliqués dans la section Autres personnages récurrents ci-après.

Giovanni Ribisi, qui interprète le personnage de Frank Buffay Junior.
Acteur Personnage Doublage en français
James Michael Tyler Gunther Marc Bacon
Elliott Gould Jack Geller Bernard Tiphaine
Christina Pickles Judy Geller Tania Torrens puis Liliane Patrick
Maggie Wheeler Janice Littman Guralnick Martine Reigner
June Gable Estelle Leonard Maaike Jansen
Anita Barone puis Jane Sibbett Carol Willick Marie-Martine Bisson
Jessica Hecht Susan Bunch Valérie de Vulpian
Cole Sprouse[4] Ben Geller
Lisa Kudrow Ursula Pamela Buffay Michèle Lituac
Giovanni Ribisi Frank Buffay Jr. Denis Laustriat
Paul Rudd Mike Hannigan Alexandre Gillet
Tom Selleck Richard Burke Francis Lax
Helen Baxendale Emily Waltham Blanche Ravalec
Hank Azaria David Bernard Bollet et Gérard Rinaldi dans l'épisode 1.10
Anna Faris Erika Barbara Villesange
Aisha Tyler Charlie Odile Schmitt

Adaptation française[modifier | modifier le code]

Jennifer Aniston, qui interprète le personnage de Rachel Green.

Lors de leur sortie en France, les épisodes ont été doublés en français. Ce doublage a été largement décrié par les critiques et les fans, et parfois même par les comédiens français eux-mêmes[5] (voir section Critiques et controverses). Les critiques envers le doublage de la série ont souvent fait préférer aux puristes la version originale sous-titrée, adaptée par Stéphane Lévine et Laura Cynober pour TVS, plus fidèle à l'esprit et à l'humour de la version originale.

Certains des comédiens français ont également changé au cours de la série. En effet, en janvier 2003, au début de la diffusion de la neuvième saison, les comédiens français se sont mis en grève pour réclamer une augmentation de salaire, ce qui n'avait pas été fait depuis le début de la série, malgré son succès croissant. Leur employeur a alors décidé de licencier ceux qui refusaient de reprendre le travail. C'est ainsi que les voix françaises des personnages de Rachel, Joey et Chandler ont changé pour les deux dernières saisons[2].

Invités[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des guest stars dans Friends.

La popularité de Friends a attiré vers cette sitcom un nombre important d'apparitions d'acteurs de premier plan[2], notamment Robin Williams, Bruce Willis, Brad Pitt, George Clooney, Jean-Claude Van Damme, Helen Hunt, Hugh Laurie, Charlie Sheen, Sean Penn, Christina Applegate, Charlton Heston, Ben Stiller, Julia Roberts, Reese Witherspoon, Dakota Fanning, Denise Richards, Sasha Alexander, Paget Brewster, Ellen Pompeo, Danny DeVito, Gary Oldman, John Bennett Perry, Jon Favreau, Winona Ryder, Jeff Goldblum, Isabella Rossellini, etc.

D'autres personnalités y ont fait des apparitions, comme les mannequins Jill Goodacre et Elle Macpherson, les présentateurs Jay Leno, Donny Osmond et Dick Clark, le milliardaire Richard Branson, le créateur Ralph Lauren, la duchesse d'York Sarah Ferguson ou encore Trudie Styler, l'épouse du chanteur Sting.

Personnages[modifier | modifier le code]

Article connexe : Personnages de Friends.
David Schwimmer qui interprète le personnage de Ross Geller.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Rachel Green interprétée par Jennifer Aniston : amie de Monica au lycée. Elle est issue d'une famille aisée, qu'elle abandonne dans le premier épisode après avoir quitté son fiancé devant l'autel. Elle aura pour colocataires successifs Monica, Phoebe, Ross et Joey. Elle entretient une relation compliquée avec Ross, qui sera brièvement son époux et dont elle aura une fille, Emma. Après avoir longtemps été serveuse au café Central Perk, elle se lance dans le monde de la mode et travaille chez Bloomingdale's, puis chez Ralph Lauren.
  • Monica Geller interprétée par Courteney Cox Arquette : sœur de Ross. Anciennement obèse, toujours maniaque de l'ordre et de la propreté, elle deviendra chef cuisinier dans différents restaurants, dont "l'Alessandro". Après avoir partagé son appartement avec Phoebe, elle devient la colocataire de Rachel. Elle épousera Chandler, avec qui elle adoptera des jumeaux : Jack et Erika, Jack est le prénom du père de Monica et Erika est le prénom de leur mère biologique.
  • Phoebe Buffay interprétée par Lisa Kudrow : ancienne colocataire de Monica, elle sera brièvement la colocataire de Rachel avant que son appartement ne brûle. Son passé semble agité : elle a vécu dans la rue après le suicide de sa mère et son père s'est enfui. Elle a une sœur jumelle, Ursula, avec qui elle ne s'entend pas et un demi frère, Frank junior. D'un naturel cependant joyeux et anticonformiste, elle est masseuse et chanteuse amatrice au Central Perk. Elle sera la mère porteuse des triplés de son frère et d'Alice. Elle se mariera à Mike, un pianiste, dans la dernière saison.
  • Joey Tribbiani interprété par Matt LeBlanc : colocataire de Chandler, puis de Rachel, avec laquelle il aura une brève liaison. Issu d'une famille italo-américaine nombreuse, il exerce le métier d'acteur sans faire preuve d'un grand talent. Le sommet de sa carrière sera le rôle du Dr. Drake Ramoray dans le soap opera Les Jours de notre vie (Days of our lives[6]). Bien qu'il ne soit pas très intelligent, il accumule les conquêtes féminines, auxquelles il ne s'attache d'ailleurs que très rarement.
  • Chandler Bing interprété par Matthew Perry : colocataire de Joey dans les premières saisons, c'est un ami de longue date de Ross, dont il épousera la sœur, Monica. Même après son mariage, il est souvent l'objet de malentendus concernant ses orientations sexuelles, en raison de son attitude jugée peu virile. Il exerce un métier ennuyeux, à l'intitulé imprécis (on sait tout juste qu'il travaille dans la « reconfiguration de données » et la « facturation statistique »), avant de se réorienter dans la publicité. Son père est un travesti meneuse de revue à Las Vegas et sa mère écrit des best-sellers érotiques. Depuis le divorce de ses parents, il utilise l'humour comme arme de défense.
  • Ross Geller interprété par David Shwimmer : frère de Monica, ami de Chandler depuis le lycée. Il est paléontologue, métier qui le passionne mais qui ennuie profondément ses amis. Il sera trois fois marié et divorcé : une fois avec Carol, une lesbienne avec qui il aura un fils, Ben ; puis avec Emily, une anglaise avec qui il a entretenu une relation de quelques mois ; enfin avec Rachel, épousée lors d'une cuite à Las Vegas. Après leur divorce, Ross et Rachel auront ensemble une fille, Emma, avant de se remettre ensemble à la fin de la série.

Autres personnages récurrents[modifier | modifier le code]

D'autres personnages apparaissent fréquemment. Parmi ceux apparaissant le plus souvent[3], citons :

  • Gunther : travaillant au Central Perk (comme gérant), c'est le personnage le plus fréquemment présent de la série en dehors des six acteurs principaux. Amoureux de Rachel, il se montre aigre avec ses prétendants, en particulier Ross, qu'il ne supporte pas.
  • Jack et Judy Geller : les parents de Monica et Ross. Ils adulent Ross et sont souvent odieux avec Monica au point d'oublier parfois son existence. Tandis que Judy rabaisse tout le temps sa fille, Jack le fait beaucoup plus involontairement et cherche maladroitement à se rattraper lorsqu'il s'en aperçoit : en lui offrant sa Porsche par exemple.
  • Janice Littman Guralnick : ancienne petite amie de Chandler, elle apparaît à chaque saison. Sa voix et surtout son rire sont horripilants. Sa phrase Oh my god ! (Oh mon dieu ! en français) est répétée à maintes reprises lorsqu'elle est étonnée. Joey ne la supporte pas, et elle aura une brève relation avec Ross. Au cours de la série, elle aura 3 maris (dont un sourd), et aura deux enfants un avec son premier et le deuxième avec son dernier mari. Avant que Chandler se soit marié avec Monica, ils se remettront fréquemment ensemble, souvent contre la volonté de celui-ci.
  • Estelle Leonard : il s'agit de l'agent de Joey. Elle entretient un look extravagant (maquillage à outrance, vêtements léopards, cigarettes à la chaîne) malgré son âge sans doute bien avancé. C'est grâce à elle que Joey a eu son rôle du célèbre docteur Drake Ramoray dans la série Les Jours de notre vie. Dépendante à la cigarette, elle meurt d'une embolie pulmonaire dans la saison 10.
  • Carol Willick : première épouse de Ross. Elle a décidé de divorcer quand elle a découvert qu'elle était lesbienne et vit désormais en couple avec une femme, Susan Bunch. Dans la première saison, Carol accouche de Ben, le fils de Ross, conçu avant leur divorce, qu'elle élèvera avec Susan. Ross est en bons rapports avec Carol, mais il ne supporte pas Susan.
  • Emma Geller Green : la fille de Rachel et Ross, née à la fin de la huitième saison. On peut notamment retenir d'elle qu'elle a prononcé son premier mot au téléphone à Rachel et que ce mot est « gleba ». Lorsque Rachel lit la définition de ce mot, Ross devient très content à l'idée de voir en sa petite fille une future scientifique et ce, en laissant Rachel perplexe.
  • Ben Geller  : le fils de Ross et Carole, né à la fin de la1re saison. Ben est très gaffeur et imaginatif. Lorsque Rachel le garde, elle apprend à Ben des tas de betises ce qui laisse Ross perplexe. Le prénom a été trouvé grâce à Phoebe, qui a porté l'uniforme d'un certain Ben alors qu'elle était coincée avec Susan et Ross pendant que Carole accouchait.
  • Ursula Buffay : sœur jumelle de Phoebe. Serveuse dans un café, elle est, durant une courte période, star de films X sous le nom de sa sœur jumelle. Malgré leur lien de parenté, les deux sœurs sont très distantes l'une de l'autre et ne se ressemblent que physiquement. Ursula apparaît en effet comme un personnage peu sympathique, malhonnête et menteur. Elle sortira momentanément avec Joey.
Paul Rudd, l'acteur interprétant le rôle de Mike Hannigan
  • Frank Buffay Junior : demi-frère de Phoebe et Ursula. Quand Phoebe le rencontre il est célibataire et a pour passion de brûler des objets, puis il épousera son professeur, Alice, qui a 30 ans de plus que lui et avec qui il élèvera trois enfants : Leslie, Frank Junior Junior et Chandler (le dernier étant une fille, contrairement à ce que son prénom pourrait laisser penser). Alice et Frank ne pouvant avoir d'enfants, c'est Phoebe qui sera la mère porteuse des triplés.
  • Mike Hannigan : ancien avocat devenu pianiste, Mike apparaît pour la première fois dans la saison 9, en tant que petit ami de Phoebe. C'est par l'intermédiaire de Joey qu'ils se sont rencontrés, par hasard. Échaudé par un divorce, Mike refuse dans un premier temps de se marier avec Phoebe, mais après une brève rupture, change d'avis. Ils se marient dans la saison 10 et annoncent vouloir un enfant.
  • Richard Burke : petit ami de Monica lors de la saison 2, c'est un vieil ami de son père Jack Geller. Dans la saison 3 elle décide de rompre avec lui car il ne veut pas avoir d'enfants. Mais il se rend compte, trop tard, qu'il est toujours amoureux d'elle. Il a une fille, Michèle, et un fils, Timothy, avec qui Monica va sortir, mais leur liaison ne dure pas, car « il embrasse comme son père ».
  • Emily Waltham : seconde femme de Ross. Ce dernier ayant prononcé le nom de Rachel à la place du sien lors de leur mariage, il se séparèrent pour de bon quelques épisodes plus tard. En effet, Emily annonce à Ross qu'elle est prête à faire fonctionner leur mariage à condition qu'il ne voie plus Rachel, ce qu'il refuse.
  • David  : ex petit-ami de Phoebe rencontré dans la saison 1, il apparaît plusieurs fois au fil des saisons. En raison d'un de ses projets scientifiques impliquant son départ pour Minsk, Phoebe et lui durent se séparer. Dans la saison 9, il retourne à New-York pour de bon et se remet avec Phoebe, alors séparée de Mike. Il demande en mariage Phoebe mais est interrompu par Mike, qui annonce à cette dernière qu'il veut se marier avec elle.

La genèse des Friends[modifier | modifier le code]

Les épisodes des dix saisons de la série comportent de nombreux retours en arrière qui permettent de savoir, bribe par bribe, comment s’est constitué le groupe des Friends avant le premier épisode.

Ross et Monica, en tant que frère et sœur, constituent le noyau dur de cette petite communauté. Les autres membres du groupe se sont greffés à cette cellule de départ au fil des années.

Rachel est une amie d’enfance de Monica. Ross l’a donc connue très jeune (vers 5-6 ans), et il a très tôt éprouvé une attirance, qui s'est transformée en amour transi. Rachel était la meilleure amie de Monica, mais elles se sont perdues de vue après le lycée. Alors que Rachel est fiancée, elle rencontre par hasard Monica au bar qui précéda le « Central Perk », mais ces retrouvailles furent sans lendemain. Rachel ne songe même pas à inviter Monica à son mariage.

Chandler rencontre Ross à l'université lorsqu'il devient son colocataire, ils forment alors un groupe. Lors de ses premières entrevues avec Monica, celle-ci lui manifeste de l’intérêt, mais il se montre distant. Il va même émettre une remarque blessante sur l’obésité de Monica, qui la bouleverse (en voulant se venger, elle lui coupera accidentellement une partie d'un de ses orteils) et la détermine à retrouver sa ligne. Par la suite, leurs relations se normalisent puisque Chandler finit par louer le logement en face de celui de Monica. Il existe un semblant d'incohérence dans le scénario lorsque, dans le premier épisode, Monica présente Chandler à Rachel : la scène donne l'impression que Chandler et Rachel ne se connaissent pas ; or, lors des nombreux flash-backs, il apparaît clairement qu'ils s'étaient rencontrés à plusieurs reprises.

Phoebe rejoint le groupe plus tard, en devenant la colocataire de Monica. Toutefois, elle ne parvient pas à supporter la maniaquerie de cette dernière. Son départ en catimini libère la chambre qui permettra à Monica de recueillir Rachel.

Joey est le dernier à rejoindre le groupe, en devenant le colocataire de Chandler. Au départ, celui-ci n’est pas enthousiaste de cette cohabitation (on apprendra que Joey n'était pas le premier choix de Chandler mais Joey s'installera à la suite d'un malentendu), mais sa relation avec Joey devient vite une amitié chaleureuse. Lors d'un flash-back, on apprend que le premier jour où est arrivé Joey, Monica le drague et l'invite à boire une limonade. Joey comprend, à tort, qu'elle veut coucher avec lui, et celui-ci se retrouve nu au milieu du salon.

Lors du tout premier épisode, Rachel fait irruption en robe de mariée : elle vient de s’enfuir de son mariage, et elle demande à Monica de l’héberger. Les autres personnages l'aideront alors à couper les ponts avec la petite fille à papa qu'elle était jusque-là, l’aventure des Friends commence.

Tournage[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des épisodes de Friends.

Friends se répartit en 10 saisons de 24 ou 25 épisodes, à l'exception de la dernière qui n'en comporte que 18. Cela constitue un total de 236 épisodes[7] qui s'étalent sur 10 ans.

Plateau de tournage[modifier | modifier le code]

Le plateau d'enregistrement de Friends
L'immeuble visible dans la série, dans Greenwich Village

La plupart des épisodes de Friends ont été tournés à Burbank, en Californie, dans les studios de la Warner Bros Company, à l'exception de certaines scènes extérieures[8]. L'extérieur de l'immeuble notamment existe réellement à New York dans le quartier de Greenwich Village (à l'angle de Grove Street et Bedford Street), ainsi que l'immeuble où travaille Chandler (le Solow Building). Seuls les décors du café, de l'appartement de Monica et celui de Joey sont des décors permanents[9]. Les autres décors utilisés sont montés selon les besoins des épisodes, dans les emplacements situés de part et d'autre du public. Certains reviennent fréquemment, comme les appartements de Ross et de Phoebe. Il existe aussi un décor caché, situé derrière le public, et rarement utilisé. Il l'a toutefois été à l'occasion de scènes impliquant la nudité d'un acteur, par exemple. Certains décors ont été enrichis au fur et à mesure du succès croissant de la série. Par exemple, la rue devant le café n'existait pas dans la première saison, les vitres étant floutées et masquées par des plantes vertes[2].

Par la suite, les détails du décor étaient poussés jusqu'à un réalisme extrême. Les aliments dans l'appartement de Monica étaient par exemple changés toutes les semaines, tout en gardant un rangement logique correspondant avec la rigueur du personnage. De même, le réfrigérateur de Joey et celui de Monica fonctionnaient réellement[10], ce qui est assez rare sur un plateau de tournage. Ils trouvaient d'ailleurs leur utilité pendant le tournage et les répétitions. De même, les tableaux dans le Central Perk étaient changés toutes les 3 semaines[10], certains étant même peints pour l'occasion.

Le tournage d'un épisode[modifier | modifier le code]

Le tournage d'un épisode se décomposait en plusieurs étapes, généralement réparties sur une semaine[11].

  • Lundi : le script est lu en présence des auteurs et des producteurs. Les acteurs et les auteurs travaillent à d'éventuelles retouches du scénario et du script.
  • Mardi : première répétition par les acteurs dans l'ordre chronologique du scénario et avec les décors.
  • Mercredi : répétition dans les conditions du tournage et en présence des producteurs.
  • Jeudi : dernière répétition générale en présence des producteurs de la Warner Bros Pictures Company, qui ont le droit de s'exprimer sur d'éventuels sujets choquants.
  • Vendredi : c'est le vendredi que l'épisode est tourné en intégralité. Le tournage commence l'après-midi devant environ 300 personnes. Il se prolonge jusque tard dans la soirée, chaque scène étant tournée plusieurs fois.

Générique[modifier | modifier le code]

Manhattan, où Friends est censé se dérouler. Ces immeubles apparaissent d'ailleurs dans certains génériques
Article détaillé : I'll Be There for You.

Le générique de la série contient une chanson rock intitulée I'll Be There for You (Je serai là pour toi), interprétée par The Rembrandts. Elle fut écrite spécialement pour la série ; quelques heures seulement après sa composition, les six Friends enregistraient déjà le générique[12]. Cette chanson, qui devint un tube, est probablement l'un des plus célèbres génériques de série télévisée qui soient. Très appréciée du public, elle n'évoque guère de joie aux acteurs qui refusent de l'écouter et qui changent même de station quand elle est jouée. Le souvenir douloureux de leur séparation est ancré dans chaque rythme de la chanson[13].

Les images du générique ont été tournées dans une fontaine à Burbank au Warner Bros. Ranch, à partir de 4 heures du matin, et pendant plusieurs heures, dans une eau particulièrement froide[14]. Ces scènes, qui constituent l'intégralité du générique des deux premiers épisodes, ont été réutilisées dans tous les autres génériques. Lorsqu'un second générique a dû être tourné pour les besoins de l'épisode Celui qui aurait pu se passer (Saison 6), les acteurs ont cette fois-ci eu droit à de l'eau chauffée[2]. Le générique change au rythme de deux fois par saison, et inclut des images des épisodes précédents ou à venir.

Le générique de Friends durant moins d'une minute et la chanson originale I'll Be There for You durant aux alentours de trois minutes, la chanson du groupe The Rembrandts n'est pas entièrement audible pendant le générique. Les paroles du générique de Friends correspondent au début de la chanson I'll Be There for You :

Textes originaux Traduction non officielle[15]
So no one told you life was gonna be this way

Your job's a joke, you're broke, your love life's D.O.A.
It’s like you’re always stuck in second gear
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year
But, I'll be there for you (When the rain starts to pour)
I'll be there for you (Like I've been there before)
I'll be there for you ('Cause you're there for me too).

Alors comme ça, personne ne t'avais prévenu que la vie était ainsi

Ton boulot est une blague, tu es fauché et ta vie amoureuse est une cause perdue (D.O.A. signifie « dead on arrival »)
C’est comme si tu restais bloqué en seconde vitesse
Quand ça n’a pas été ton jour, ta semaine, ton mois, ni même ton année,
mais, je serai là pour toi (quand la pluie commencera a tomber)
Je serai là pour toi (comme je l’ai été avant)
Je serai là pour toi (car tu es là aussi pour moi).

New York[modifier | modifier le code]

La ville de New York est très présente dans Friends. Pourtant, la série est tournée en studio à Burbank, en Californie. Des plans filmés de New York sont intercalés entre les séquences et les héros de Friends fréquentent des lieux typiquement new-yorkais : le Madison Square Garden, Central Park, le Metropolitan Museum of Art (« Met »). L'immeuble où sont censés se trouver les appartements de Monica et de Joey existe à l'angle de Bedford Street et de Grove Street[2], dans Greenwich Village, à Manhattan (40° 43′ 57″ N 74° 00′ 20″ O / 40.7325, -74.0056). À quelques pas de là, le coffee-shop Central Perk est censé être situé à l'angle de Christopher Street et de la 7e avenue (40° 44′ 01″ N 74° 00′ 10″ O / 40.73361, -74.0028) — en réalité, à cette adresse se trouve une civette (boutique de cigares) nommée Village Cigars qui apparait d'ailleurs à l'écran dans le sixième épisode de la deuxième saison (18:06), ainsi que dans le film Manhattan de Woody Allen.

Production[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Tout commence à New York : deux amis, Martha Kauffman et David Crane, voyant le succès de quelques-unes de leurs pièces de théâtre à New York décident de migrer vers Hollywood pour mettre en œuvre quelques idées florissantes de séries[16]. Ils y rencontrent en 1989 Kevin Bright, producteur et créent Dream On. La série est un succès et Warner Bros. Pictures et NBC signent le projet. Friends Like Us[17]. (« des amis comme nous », titre initial) deviendra le bien connu Friends.

La première diffusion, en 1994, conquiert directement le public et la première saison de la série obtient douze nominations aux Emmy Awards, et ce n'est que le début d'une longue histoire. En effet, dix ans plus tard, Friends est, financièrement parlant, la sitcom qui aura eu le plus de succès dans l'histoire de la télévision. Au cours des deux dernières saisons, chacun des six acteurs principaux recevait un cachet de 1 200 000 dollars par épisode[18].

Pourtant, les premiers visionnages effectués par des téléspectateurs-test (pratique extrêmement courante aux États-Unis) ont eu des résultats inquiétants[19], puisque le panel mis à contribution avait jugé que Friends manquait de tout : originalité, intelligence et aptitude à distraire. Ces premiers téléspectateurs qui n'étaient pas très favorables à la diffusion de la série, recommandaient plus d'humour, plus de proximité entre les personnages et le spectateur, plus de personnages plus âgés… Et un café moins funky que le Central Perk.

Diffusion et audience[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

La série a été diffusée aux États-Unis entre le 22 septembre 1994 et le 6 mai 2004 sur le réseau NBC. Elle rencontra un succès rapide[20], comme en témoigne l'audience présentée ci-dessous[21]:

Saison Heure (heure locale) Épisode 1 Dernier épisode Année Rang Téléspectateurs sans compter les rediffusions
(en millions)
Téléspectateurs en comptant les rediffusions
(en millions)
1 Jeudi 20:30 (22 septembre 1994 - 23 février 1995)
Jeudi 21:30(23 février 1995 - 18 mai 1995)
22 septembre 1994 18 mai 1995 1994-1995 5e 24.3 24.8
2 Jeudi 20:00 (21 septembre 1995 - 18 janvier 1996)
Dimanche 22:13 (28 janvier 1996)
Jeudi 20:00 (1er février 1996 - 16 mai 1996)
21 septembre 1995 16 mai 1996 1995-1996 2e 29.4 31.7
3 Jeudi 20:00 (19 septembre 1996 - 17 mai 2001) 19 septembre 1996 15 mai 1997 1996-1997 3e 25.0 26.3
4 25 septembre 1997 7 mai 1998 1997-1998 3e 24.1 25.0
5 24 septembre 1998 20 mai 1999 1998-1999 2e 23.5 24.7
6 23 septembre 1999 18 mai 2000 1999-2000 4e 20.7 22.6
7 12 octobre 2000 17 mai 2001 2000-2001 3e 20.2 21.7
8 Jeudi 20:00 (27 septembre 2001 - 4 octobre 2001)
Jeudi 20:50 (11 octobre 2001)
Jeudi 20:00 (18 octobre 2001 - 16 mai 2002)
27 septembre 2001 16 mai 2002 2001-2002 1er 24.5 26.7
9 Jeudi 20:00 (26 septembre 2002 - 15 mai 2003) 26 septembre 2002 15 mai 2003 2002-2003 2e 21.6 23.9
10 Jeudi 20:00 (25 septembre 2003 - 29 avril 2004)
Jeudi 21:00 (6 mai 2004)
25 septembre 2003 6 mai 2004 2003-2004 2e 22.8 25.3

Friends est donc une série qui, en termes d'audience, a toujours bien fonctionné pour la chaîne NBC, ce qui est une des causes de sa longévité sur les ondes. En moyenne, la série rassemblait environ 26 millions de personnes chaque semaine. L'audience la plus forte fut de 52,9 millions de téléspectateurs (46 % de parts de marché) le 28 janvier 1996 pour l'épisode 2.12 The One After The Super Bowl (en français, Celui qui retrouve son singe) diffusé, comme son titre original l'indique, juste après le Super Bowl. La saison 2 a d'ailleurs été la saison la plus suivie avec une moyenne phénoménale de 31,7 millions de téléspectateurs. Suit la saison 10 avec une moyenne de 27 millions d'américains puis la saison huit avec une moyenne de 26,7 millions d'américains. Le Series Finale (c'est-à-dire l'ultime épisode), quant à lui, a rassemblé 51,1 millions[22],[23] (ou 52,5 millions[19] selon les sources) de personnes (43 % de part de marché et 29,8 % des ménages) devant leur petit écran le 6 mai 2004. L'ultime épisode de Friends est le quatrième dernier épisode d'une série à avoir été le plus vu aux États-Unis et ce, derrière les finaux de M*A*S*H avec 105,94 millions de téléspectateurs, Cheers avec 84,4 millions d'américains et de Seinfeld avec 76,3 millions de téléspectateurs.

À l'inverse, l'épisode le moins regardé de toute l'histoire de la série a tout de même su rassembler 15,6 millions d'Américains (17 % de PDM) en 2001 durant la saison 7 (épisode 7.21 "The One With The Vows"). La saison 7 est d'ailleurs la saison qui a été la moins suivie (« seulement » 22 millions de téléspectateurs) et ceci à cause de l'apparition d'une émission concurrente, innovante à l'époque : Survivor (le Koh-Lanta américain), diffusée à la même heure que Friends sur CBS[19]. Mais la série a très vite repris du poil de la bête et n'a par la suite connu que des victoires face à Survivor.

Meilleures audiences[modifier | modifier le code]

Pas moins de 33 épisodes ont dépassé les 30 millions de téléspectateurs, 14 proviennent de la Saison 2.

Épisode Audience Saison Date
Celui qui retrouve son singe 52 900 000 2e / 12-13 28 janvier 1996
Ceux qui s'en allaient 52 460 000 10e / 17-18 6 mai 2004
Celui qui avait un bébé 34 910 000 8e / 23-24 16 mai 2002
Celui qui n'avait demandé personne en mariage 34 010 000 9e / 23-24 26 septembre 2002
Celui qui a failli aller au bal 33 600 000 2e / 14 1er février 1996
Celui qui tombe des nues 32 900 000 2e / 7 9 novembre 1995
Celui qui a fait, on ne sait quoi, avec Rachel 2e / 15 8 février 1996
Celui qui se dédouble 32 200 000 2e / 10 4 janvier 1996
Celui qui a une nouvelle fiancée 32 100 000 2e / 1 21 septembre 1995
Celui qui venait de dire oui 31 700 000 8e / 1 27 septembre 2001
Celui qui n'apprécie pas certains mariages 31 600 000 2e / 11 18 janvier 1996
Celui qui se marie 4e / 23-24 7 mai 1998
Celui qui fait craquer Rachel 31 300 000 1e / 24 18 mai 1995
Celui qui ne voulait pas partir 31 200 000 2e / 19 28 mars 1996
Celui qui vit sa vie 31 100 000 2e / 16 15 février 1996
Celui qui avait dit Rachel 5e / 1 24 septembre 1998
Celui qui faisait sa demande 30 700 000 6e / 24-25 18 mai 2000
Celui qui devient Papa - 2e Partie 30 500 000 1e / 17 23 février 1995
Celui qui gagnait au poker 30 400 000 1e / 18 2 mars 1995
Celui qui est mort dans l'appart du dessus 30 200 000 2e / 2 5 octobre 1995
Celui qui a oublié un bébé dans le bus 2e / 6 2 novembre 1995
Celui qui remplace celui qui part 2e / 17 22 février 1996
Celui qui disparaît de la série 31 100 000 2e / 18 21 mars 1996
Celui qui a épousé Monica 30 050 000 7e / 23-24 17 mai 2001
Celui qui avait un sweat rouge 30 040 000 8e / 2 4 octobre 2001
Celui qui a un dentiste carié 30 000 000 1e / 20 6 avril 1995

En France[modifier | modifier le code]

En France, la série a également connu un grand succès, comme en témoigne le grand nombre de chaînes sur lesquelles elle a été diffusée. Citons Canal Jimmy et Canal+, puis sur France 2, RTL9, Comédie !, AB1, France 4, NRJ 12, NRJ Paris, M6 et W9. Elle a été diffusée sur NRJ 12 (du lundi au vendredi à 12h01)[24], RTL9 (à 19h10 tous les jours), Comedie ! et NRJ Paris.

Sur France 2, programmé le mercredi soir à 18 h 30, Friends a rassemblé près de 1,4 million de téléspectateurs chaque semaine, représentant 11,5 % des parts de marché. C'est auprès des 18-25 ans qu'elle a trouvé le plus de succès, puisque la série a été suivie par 30 % de cette classe d'âge[25].

Sur M6, où la série a été diffusée du lundi au vendredi à 20 h 10, ainsi que dans la matinée, le premier épisode a rassemblé 2,6 millions de téléspectateurs, ce qui représente 10,1 % de part d'audience. La série a en particulier attiré les ménagères de moins de 50 ans, puisqu'elles ont été 19 % à le suivre. Cela constitue une progression pour la chaîne[26].

Pendant l'été 2012, elle est rediffusée sur Jimmy le dimanche après-midi.

Depuis le 19 août 2013 elle est rediffusée sur D8 en version restaurée haute définition et multilingue, pour la première fois en France. En parallèle, elle est également diffusée sur D17 depuis le 2 septembre 2013[27]

Dans les autres pays[modifier | modifier le code]

La série a été diffusée dans de nombreux pays du monde. Sortie en 1994 aux États-Unis, elle a été retransmise, entre autres[28] :

Attention, cette liste n'est pas exhaustive ; Friends a notamment été diffusé au Maroc, en Belgique, en Suisse, en Estonie, en Finlande, en Grèce, au Mexique, en Bosnie, en Serbie en Pologne, au Cameroun, au Liban, et sur les chaînes OTV, MBC, Infinity[réf. nécessaire]

Ayant atteint d'excellents audimats à l'étranger, notamment dans les pays anglophones, la série a été et est toujours diffusée dans de très nombreux pays du monde. Plus de 50 pays ont en effet acheté les droits pour la retransmettre[29].

En Australie, Friends a été la série la plus regardée de 1998 à 2000[30]. Elle est classée deuxième en 2001, et troisième en 2003 et 2004. Elle a rassemblé en moyenne entre 1,6 et 1,9 millions de téléspectateurs par épisode[31]. Ceci classe la série dans les programmes les plus regardés en Australie : elle est classée deuxième en 1999, et apparaît régulièrement dans les 5 programmes les plus regardés[32].

Au Royaume-Uni, où la série était diffusée sur Channel 4, l'audience a été très bonne, classant régulièrement les épisodes dans le top 10 des audiences de la semaine, tous programmes confondus[33]. Enfin, la série est diffusée sur MBC 4 pour les pays du Moyen-Orient. Elle a également été diffusée en Suisse sur la chaîne TSR.

Succès et critiques[modifier | modifier le code]

Analyse du succès[modifier | modifier le code]

Le succès de cette série repose notamment sur des personnages que le public n'a pas tardé à trouver attachants : Ross, l'intellectuel timide et malheureux en amour, Joey, le séducteur qui compte plus sur son physique que sur son intelligence pour plaire, Chandler, le blagueur aux réparties diversement accueillies, Phoebe, la farfelue, Monica, la maniaque de la propreté et du rangement, et Rachel, la paresseuse désordonnée[34]. Les six amis se voient très souvent (en particulier au Central Perk, un café où ils passent ensemble la plupart de leur temps libre), parlent travail, argent, amour, se disputent, se soutiennent, rient et pleurent côte à côte.

En somme, Friends est une histoire d'amitié, de liens solides qui se renforcent à mesure que le temps passe. Grâce à l'évolution des personnages sur dix ans, la série se présente comme un parcours initiatique, traité sur un mode humoristique, montrant de jeunes adultes affronter les difficultés de la vie. Les spectateurs peuvent s'identifier aisément à cette histoire de gens ordinaires car la plupart des sujets ordinaires y sont traités.

Friends est une sitcom (situation comedy), c’est-à-dire une série humoristique dont l'action se déroule presque exclusivement dans les mêmes décors, plus proche de la pièce de théâtre filmée que du « feature film ».

Certaines constantes formelles se retrouvent dans quasiment tous les épisodes :

  • les rires des spectateurs en fond sonore : les sitcoms américaines sont souvent enregistrées en public, ce qui est partiellement le cas de Friends : bien que les rires et une partie des voix soient ré-enregistrés en post-production, et que certaines scènes (extérieurs notamment) soient réalisées à part, et bien que le montage des épisodes diffusés ne soit pas réalisé en direct, Friends est tourné en public et d'une traite, à l'issue de près d'une semaine de répétitions. Le tournage face à un public d'environ trois cents personnes s'étale sur environ cinq heures et est enregistré par quatre à cinq caméras en même temps.
  • l'utilisation d'un humour à la fois visuel (mimiques ou cascades) et verbal ;
  • le titre de tous les épisodes de la série en anglais commence par « The one with/when/where/who ... », imitant la façon dont on décrit dans le parler familier un épisode dont on ne connait pas le titre (« Celui où... », « Celui avec... »). Dans les titres français, l'effet humoristique n'est pas le même, puisque les titres d'épisodes commence par « Celui qui ... », ce qui ne correspond pas au sens voulu par les auteurs de la série.

Gags récurrents[modifier | modifier le code]

L'une des particularités de l'humour de Friends est le retour régulier, tout au long des dix ans de la série, des mêmes gags, exploités de toutes les façons imaginables. Ce procédé a permis de cultiver la complicité avec le public qui suit la série au fil des années. Les principaux gags sont les suivants :

  • « Oh-mon-dieu! » (Oh-my-god!) : exclamation de Janice, chaque fois qu'elle fait irruption dans la vie de Chandler, généralement de façon fracassante, et toujours dans des situations embarrassantes pour ce dernier. Par « contamination », Chandler a tendance à employer lui-même cette expression, mais en clamant en VF : « Oh-my-god ».
  • « Hey, ça va, toi? » (how ya doin’? contraction de How are you doing?) : phrase systématiquement employée par Joey, avec un grand sourire, pour aborder ses futures conquêtes, toujours avec succès.
  • « Salut ! » : quand un Friend dit "Salut" aux autres, ceux-ci lui répondent tous à leur tour "Salut" toujours d'une façon différente. Par exemple, Chandler a tendance à changer sa voix et à prendre une voix ridicule tantôt très grave ou aiguë.
  • Quel est le métier de Chandler ? : l'activité de Chandler a un rapport avec l'informatique et la « reconfiguration de données et les factures statistiques », mais elle reste profondément mystérieuse. Faute de pouvoir répondre à cette question lors d’un pari, Monica et Rachel perdront temporairement leur appartement au profit de Chandler et Joey.
  • La coupe de cheveux de Ross : dans les premières saisons, on se moque beaucoup de sa coiffure en lui faisant remarquer qu'il met trop de gel.
  • Les problèmes de violence de Ross : dans beaucoup d'épisodes, on reproche souvent à Ross d'avoir des problèmes psychologiques sûrement dus à sa jeunesse. Nous retenons le jour où Ross découvre la liaison entre Monica et Chandler.
  • Joey et la nourriture : Joey aime la nourriture et ne la partage pas. Il apprécie particulièrement les sandwichs aux boulettes de viande. Quand Rachel lui demande s'il devait choisir entre le sexe et la nourriture lequel il « laisserait tomber », il a du mal à se décider et finit par lâcher « Je veux des filles sur du pain ! ».
  • L'homosexualité des Friends : sans doute le plus récurrent des gags de la série, qui joue sur la confusion des relations des Friends entre camaraderie et séduction. Chandler est la principale victime de ces gags en raison de goûts jugés peu virils, qui le font prendre systématiquement pour un homosexuel. Mais tous les Friends sont impliqués dans des scènes qui vont de la forte allusion (surtout pour les scènes de séduction involontaire entre les filles) à des baisers plus ou moins consentis : Ross embrasse Joey (pour l’entraîner à jouer un rôle gay) ; Rachel embrasse un personnage joué par Winona Ryder pour ressusciter le souvenir d’une nuit d’excès, puis elle se laisse embrasser par Phoebe, qui souhaite faire une comparaison. D'autres scènes vont dans la même direction. Ainsi, Ross et Joey découvrent les plaisirs de la sieste commune, et se retrouvent dans une situation gênante quand ils sont pris sur le fait. Dans un épisode sur le nouvel an, Chandler se plaint de n'avoir personne à embrasser et Joey l'embrasse pour le faire taire. Il ne s'agit pas de se moquer de l'homosexualité ou des homosexuels, mais de rire de l'embarras provoqué par des situations équivoques[réf. nécessaire]. Par ailleurs, David Crane, un des deux créateurs de Friends, est homosexuel. Enfin, il faut noter que, par rapport à la version originale, la version française a tendance à atténuer ou même à supprimer ces allusions.
  • We were on a break ! : le "Mais on avait rompu !" revient plusieurs fois au fil des saisons. Il s'agit d'une éternelle dispute entre Ross et Rachel sur le fait de savoir qui avait tort ou raison lors d'une de leurs ruptures, sachant que Ross avait couché avec une autre pendant la "pause", et qu'il ne considérait pas l'avoir réellement trompée puisqu'ils "étaient en pause".
  • L'obésité de Monica : devenue très svelte, Monica fut une adolescente obèse. De nombreux gags, souvenirs et flash-backs sont basés sur ce contraste. Monica a brusquement changé de comportement à la suite d'une réflexion blessante de Chandler.
  • Ross et les dinosaures : Ross est un ancien nerd (fanatique des sciences). Son intérêt passionné pour les dinosaures reste incompris de ses amis. De plus, lorsque Phoebe lui demande ce qu'il aime le plus entre le sexe et les dinosaures, il hésite.
  • Gunther soupire après Rachel : Gunther est le gérant du Central Perk où les Friends aiment à se retrouver. N’ayant droit qu'à quelques répliques étalées sur dix ans de série, Gunther manifeste pourtant un amour passionné, désespéré et silencieux envers Rachel, qui ne se rend compte de rien.
  • Les obsessions de Monica : le comportement de Monica est fortement affecté par une série de manies. Elle manifeste une tendance au rangement, au classement et à l'organisation qui touche à l'obsession. De nombreux gags sont fondés sur sa hantise de la propreté, son refus de perdre le contrôle de la situation, sa pulsion intense de compétition, ou la nécessité désespérée de se faire aimer de ses amis, et en particulier d'être considérée comme une parfaite hôtesse. Ces traits de caractères rendent la cohabitation avec Monica franchement difficile, en raison des multiples exigences qu'elle formule. Phoebe, qui fut sa colocataire, en vint à fuir son appartement, ce qui permit à Rachel de récupérer sa chambre. Chandler entend souvent des commentaires ironiques sur son courage pour partager sa vie avec une telle maniaque. En revanche, les Friends savent user et abuser du comportement de Monica, pour trouver table ouverte ou faire appel à ses talents d’organisatrice. Victime consentante, Monica se montre très heureuse de faire plaisir à ses amis. Mais, dans de rares moments de lucidité, elle se rend compte que son comportement compulsif fait fuir tous ses petits amis, ce qui explique pourquoi elle est seule la plupart du temps. Enfin, il est difficile de ne pas voir dans sa volonté d'être parfaite une conséquence du comportement dédaigneux de ses parents à son égard.
  • Monica et ses parents : les parents Geller sont si fiers de leur fils Ross et de sa réussite scolaire et universitaire qu'ils l'affichent ouvertement comme leur favori, au détriment de Monica. L'humour lié à cette situation vient du caractère inattendu des avanies subies par Monica. Ainsi, ils transforment sa chambre en salle de sport, tout de suite après son départ de la maison familiale. Son père utilise les cartons contenant les souvenirs d'enfance de Monica comme barrage contre l'eau qui menace sa voiture dans son garage. Ils vont même jusqu'à préférer soigner leur chienne, plutôt que de payer un appareil dentaire pour leur fille adolescente. La relation de Monica avec sa mère est particulièrement difficile. Celle-ci dénigre sa fille par petites touches, et elle exprime le manque total de confiance qu'elle lui inspire. Elle souligne fréquemment que Monica n'a, selon elle, aucun espoir de trouver un conjoint. Monica en vient à se chercher une mère de substitution auprès de la mère de Rachel, sans aucun succès. De façon plus cruelle, la mère de Monica dit à Rachel qu'elle est « comme la fille qu'elle n'a jamais eue ». De même, elle affirme à Ross qu'en cas de décès de ce dernier, elle se retrouverait sans enfant. Monica résume ses sentiments en affirmant à son frère : « Si je pouvais changer de parents, je voudrais les tiens ! ».
  • La pornographie : les Friends sont décrits pour la plupart comme des consommateurs réguliers ou occasionnels de pornographie :
    • Joey se montre le principal amateur du genre, ce qui entraîne de nombreux gags (revues qui traînent, cassettes vidéo, films payants dans les hôtels…). Il a lui-même joué un rôle de figurant dans la version pornographique de Pinocchio (épisode 1 - saison 1). Il partage volontiers cette attirance avec Chandler. Ainsi, durant tout un épisode, ils passent l'essentiel de leur temps devant leur télévision, fascinés par une chaîne pornographique sur le câble.
    • Monica accepte plus ou moins bien le penchant de Chandler, notamment lorsqu'elle raconte l'avoir surpris à plusieurs reprises en train de se caresser devant leur télévision. Elle fait toutefois preuve de complaisance en allant louer des films X pour faire plaisir à Chandler, et même un « porno-requin » à la suite d'un malentendu.
    • Ross se montre plus discret, mais plusieurs épisodes suggèrent qu'il loue également des cassettes pornographiques.
    • De son côté, Rachel se trouve dans une position délicate lorsque Joey découvre dans sa chambre un roman pornographique, auquel elle a recours lors d'une longue période d'abstinence sexuelle (2 ans !). Toutefois, elle se défend crânement, en revendiquant la masturbation comme une forme de sexualité légitime.
    • Quant à Phoebe, elle fait de fréquentes allusions au sado-masochisme, en s'attribuant le plus souvent le rôle de dominatrice. Elle montre ainsi une grande expertise (fantasmée ou réelle) dans l'utilisation d'une paire de menottes trouvée dans la chambre de Rachel.
    • Le plaisir trouvé dans les films pornographiques semble avoir une répercussion sur les pratiques sexuelles des Friends. Ainsi, Monica et Chandler se font surprendre par Joey, alors qu'ils s'apprêtent à se filmer en train de faire l'amour. De même, Rachel et Ross se montrent très excités à l'idée de visionner une cassette où ils ont involontairement enregistré leurs ébats. Enfin, les Friends ne résistent pas à la tentation de visionner un film sado-masochiste où joue Ursula, la sœur jumelle de Phoebe (en utilisant le prénom de cette dernière comme pseudonyme).
  • Les divorces de Ross : bien que Ross n'aspire qu'à une vie de couple stable, il se retrouve au fil des péripéties divorcé à trois reprises (Carole - elle est lesbienne, Émilie - Ross prononce le nom de Rachel à l'église lors de leur mariage, Rachel - ils se marient à Las Vegas en étant saouls), ce qui est l'objet de moqueries récurrentes de la part de Joey et Chandler.
  • L'enfance de Chandler : Chandler a mal vécu la séparation de ses parents, les relations homosexuelles de son père, et les livres torrides rédigés par sa mère. Chandler décrit son enfance comme un pur cauchemar.
  • Les chansons de Phoebe : Phoebe, persuadée de ses talents de guitariste et de chanteuse, se produit au Central Perk. De nombreux sketches sont fondés sur le caractère décalé de ses chansons, de sa musique et de sa voix. Sa chanson la plus connue est « Smelly Cat » (traduite en français par « Tu pues le chat »).

Des thèmes plus graves[modifier | modifier le code]

Les scénarios de Friends sont essentiellement fondés sur les déboires sentimentaux des personnages. Mais des thèmes plus graves (si l'on considère que l'amour n'est pas un thème grave) sont aussi traités, ce qui correspond bien à la fonction initiatique de la série, même si le ton reste humoristique[34].

  • La mort d'un parent ou d'un proche : Phoebe évoque souvent le suicide de sa mère, un soir de Noël, alors qu'elle avait 13 ans. Elle doit également affronter le décès de sa grand-mère. De même, Monica et Ross perdent leur grand-mère lors de la saison 1. Rachel est confrontée à la disparition de sa supérieure hiérarchique. Joey culpabilise après la mort de son impresario, Estelle. Les Friends ont parfois une réaction peu convenable à l'annonce de la mort d’une personne. Ainsi, Monica explose de joie lorsqu’elle apprend le décès d’une tante avec qui elle ne s’entendait pas. Plus tard, Rachel et Ross spéculent sur le décès d'une voisine âgée, pour récupérer son appartement.
  • Les relations conflictuelles entre membres d'une même famille : Friends ne donne pas une image idéalisée de la famille. Ainsi, les parents de Ross et Monica préfèrent ouvertement leur fils à leur fille, et Monica a toujours souffert d'être « la dernière » à leurs yeux. Chandler a honte de ses parents, en particulier de son père travesti et chanteur dans un cabaret à Las Vegas, et a mal vécu leur divorce. Le père de Joey trompe sa mère depuis plusieurs années. Phoebe s'entend mal avec sa sœur jumelle, Ursula, et Rachel n'a pas de très bons rapports avec ses sœurs, Amy et Jill, leur reprochant d'être restées des « filles à papa ». Les relations entre ces différents personnages ne vont d'ailleurs pas nécessairement s'améliorer avec le temps, chose assez rare dans une sitcom. Mais Friends ne donne pas non plus une image complètement négative de la famille : Ross et Monica sont ainsi des exemples de frère et sœur ayant de très bonnes relations entre eux.
  • La perte d'un travail et la recherche d'un emploi : tous les Friends seront confrontés un jour ou l'autre à ces problèmes. Ross se fait renvoyer du musée dans lequel il travaille lors de la saison 5 et sera ensuite professeur à l'université. Joey, en tant qu'acteur, est en permanence à la recherche d'un rôle ; il joue si peu qu'il finit par en perdre sa couverture sociale, alors même qu'il souffre d'une hernie. Monica et Phoebe se font renvoyer de leurs emplois respectifs. Rachel et Chandler quittent volontairement leur poste en espérant trouver une activité plus conforme à leurs souhaits (Rachel se fera par la suite elle aussi renvoyer), mais avec de gros problèmes financiers à la clef.
  • La maternité : Phoebe, pour rendre service à son demi-frère, accepte d’être mère porteuse pour son frère et sa belle-sœur, et elle se retrouve enceinte de triplés. En fait, les scénaristes ont rendu le rôle compatible avec la grossesse de l'actrice Lisa Kudrow. Rachel se retrouve involontairement enceinte de Ross, et elle décide de garder l'enfant pour l'élever toute seule. Une sœur de Joey, Gina, se retrouve également enceinte, alors qu'elle était « la seule à être allée à la fac » de la famille Tribbiani.
  • La stérilité dans un couple et l'adoption d'un enfant : Monica désespère de ne pas pouvoir avoir d'enfant avec Chandler, alors que son seul désir est celui d'être mère. Ils apprennent qu'ils sont confrontés à un problème de stérilité et ils décident de recourir à l'adoption. La série montre alors leurs espoirs d'être choisis comme famille d'accueil. Après quelque temps d'attente, ils assistent à la naissance de leurs enfants adoptifs, des jumeaux mis au monde par une jeune femme, Erika.

Critiques et controverses[modifier | modifier le code]

Un phénomène de cette ampleur a également suscité des critiques, portant notamment sur :

  • Les doublages en français[35] : la plupart des critiques ou des fans préfèrent de loin la version originale en anglais[36]. Sont reprochés notamment de trop fréquentes erreurs de traduction, des traductions trop éloignées des textes originaux et des jeux de mots dénaturés, ainsi que le changement des voix françaises de Rachel, Chandler et Joey.
  • Le fait que la plupart des acteurs soient blancs : notons qu'il faudra attendre la neuvième saison pour voir apparaître le premier personnage récurrent de couleur (le personnage de Charlie, incarné par Aisha Tyler)[37].
  • La vulgarité de certains épisodes, qui adoptent un langage parfois corsé ou utilisent des allusions sexuelles pour provoquer un effet comique. Certains thèmes abordés entraîneront des classifications restrictives pour certains épisodes dans plusieurs pays[38].
  • Les gags récurrents sur les homosexuels et le comportement de certains d'entre eux (notamment Ross envers Susan) sont à l'origine d'accusation d'homophobie envers la série[39][40].

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

La série Friends et ses acteurs ont reçu en tout l'impressionnant total de 56 récompenses et 153 nominations[41], attestant du succès commercial, mais aussi du succès critique de la série.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Une éventuelle reprise[modifier | modifier le code]

Un succès commercial de cette ampleur a favorisé les envies et les rumeurs de remake.

En 2006, une rumeur s'est répandue dans la presse et sur Internet, annonçant que la chaîne NBC aurait proposé aux 6 acteurs de Friends la somme de 5 millions de dollars chacun pour le tournage de 4 épisodes spéciaux d'une heure, prévus pour 2007[42],[43]. La chaîne américaine a aussitôt démenti l'information dans un communiqué formel[44].

Les informations actuelles provenant des créateurs ou des acteurs indiquent clairement que cette idée n'est pas à l'ordre du jour[45].

Séries dérivées[modifier | modifier le code]

Matt LeBlanc, qui interprète le personnage de Joey Tribbiani dans Friends et sa série dérivée Joey.

Une série dérivée (spin-off en anglais) se déroulant à Los Angeles et ayant comme titre et héros Joey a débuté sur les écrans américains le 9 septembre 2004[46]. Néanmoins, faute d'avoir su trouver un vrai succès parmi les anciens spectateurs de Friends, le tournage de cette série s'est brusquement interrompu au cours de la deuxième saison[47].

Par ailleurs, la production d'un second spin-off, intitulé It's A Guy Thing (reprenant les personnages de Joey, Ross et Chandler)[42] a également été démentie par NBC en janvier 2006[44].

Friends, le film[modifier | modifier le code]

Depuis l'arrêt de Friends en 2004, la rumeur d'une adaptation au cinéma refait régulièrement surface. Certaines sources prétendent que les succès commerciaux des films Sex and the City et les Simpsons, eux aussi issus d'une série télévisée, aurait donné des idées aux producteurs de Friends[48]. Cependant, les six acteurs principaux et les créateurs l'ont toujours niée. En juillet 2008, le journal The Daily Mail annonce que Courteney Cox et Jennifer Aniston auraient envisagé de produire le film Friends mais, quelques semaines plus tard, Courteney Cox déclare « Non ! Rien ne se passe actuellement, donc ces rumeurs sont fausses. »[48].

En 2009, James Michael Tyler, alias Gunther, affirme que les six comédiens sont intéressés et que les créateurs de la série, Marta Kauffman et David Crane, auraient donné leur accord pour écrire et produire ce film.

Dès lors, il est annoncé que David Crane et Marta Kauffman écriraient le scénario et produiraient le long-métrage et que les responsables du studio Warner seraient prêts à rémunérer généreusement les comédiens, qui touchaient des cachets à six zéros par épisode durant la dernière saison de la série.

Le Central Perk[modifier | modifier le code]

Le canapé du Central Perk
Article détaillé : Central Perk.

Une franchise s'est inspirée du fameux café de Friends et a vu le jour[49]. Plusieurs cafés dans le monde ont donc ouvert sous ce nom. Le décor et l'ambiance se veulent le plus proche possible du café de la série.

Autres produits[modifier | modifier le code]

  • Les coffrets DVD, existent sous plusieurs formats (par saison, les dix saisons réunies, différentes versions, bonus, etc.).
  • La série a également fait l'objet d'une remasterisation en Haute-Définition pour une sortie en Blu-ray[50].
  • Plusieurs livres sur la série ont profité de son succès commercial pour faire vendre des anecdotes sur le tournage, le script des épisodes, les résumés, etc.
  • Trivia Friends, un jeu de société autour de Friends[51], et Scene-it Friends, un jeu de société de quiz.
  • Des jeux vidéo, basés sur le thème de la série, dont Friends : Celui qui répond à toutes les questions et qui consiste en un quiz[52] ont été commercialisés.
  • Le 14 novembre 2012 est sorti le coffret Blu-ray de friends réunissant les 10 saisons sur 21 disques et de nombreux bonus jusqu'alors inédit chez nous.

Influence[modifier | modifier le code]

Un phénomène mondial[modifier | modifier le code]

Grâce à ses larges audiences Friends a exercé une certaine influence sur son public et au-delà, notamment dans le domaine de la langue et des modes de vie.

  • Influence de la culture américaine dans la lignée de l’American way of life : le goût pour les Coffee Shop, l'attention portée à la mode, la notion d'appartement cosy avec cuisine « à l'américaine ».
  • La coupe de cheveux, arborée par le personnage de Rachel Green dans les deux premières saisons, a eu un grand succès[53] jusqu'à être surnommé « The Rachel ». Plusieurs stars, imitées en cela par de nombreuses jeunes filles, ont adopté cette coiffure, déclenchant un phénomène de mode mondial[54]. Jennifer Aniston précisera lors d'une interview : « je pense que c'était la plus laide coupe que je n'ai jamais vu[54]. »
  • L'idée de faire une liste pour énumérer les défauts et les qualités d'une personne (et par extension d'un objet) avant de prendre une décision a été popularisée par Friends (voir l'épisode où Ross se voit choisir entre Rachel et Julie). Le principe a été repris entre autres par le Hollywood Stock Exchange[55].
  • De nombreuses expressions ont été reprises dans le langage quotidien, surtout dans le monde anglophone, et notamment le fameux « How ya doin'? » (« Ça va vous ? ») de Joey[56]. Certains néologismes (« bamboozled » pour « s'embrouiller dans ses idées »), blagues ou expressions sont devenues courants dans les discussions.

Références à Friends[modifier | modifier le code]

D'autres films ou séries font références à Friends.

  • Dans la série Raising Hope, Virginia déclare à Jimmy qu'il finira comme Ross s'il n'est pas courageux avec sa belle Sabrina.
  • Scrubs fait plusieurs fois référence à la relation entre Ross et Rachel.
  • Le centième épisode des Frères Scott fait allusion à Ross se trompant de nom devant l'autel le jour de son mariage.
  • Dans Skins, une jeune fille russe apprend l'anglais grâce à Friends et réutilise plusieurs expressions typiques de la série.
  • Dans Futurama (Matt Groening), différentes apparitions des Friends.
  • Dans Le Terminal, le personnage principal (joué par Tom Hanks) apprend l'anglais en lisant un livre touristique. La première page qu'il lit parle de la série, illustrée des Friends sirotant des milkshakes avec plusieurs pailles.
  • Dans NCIS, McGee se blanchit les dents, comme Ross dans la série, et Dinozzo le fait remarquer.
  • Dans un épisode des Simpson, la famille regarde à la télévision une série japonaise ayant pour générique celui de Friends. Dans un autre épisode, Homer cherche du travail et se demande si la série Friends n'a pas besoin d'un autre personnage. Quans Lisa lui répond que la série est terminée, il soupire et dit qu'il aurait été parfait dans le rôle du petit cousin de Rachel.
  • Toujours dans les Simpson, l'épisode 16 de la saison saison 23 fait référence à la coupe de cheveux de Rachel quand toute la famille Simpson se retrouve dans le rêve d'Homer et que la maman de ce dernier apparaît et explique qu'elle est toujours vivante dans ses rêves. Homer exprime alors : "C'est comme mes cheveux !" en se voyant pousser les cheveux de Jennifer Aniston, Marge lui répond que c'est la coiffure de Rachel et Homer rétorque : "Exactement comme Chandler, toujours à critiquer !" avant que ses cheveux ne tombent brusquement.
  • Dans un épisode de la première saison d’Une nounou d'enfer, Maggie dit qu'elle voudrait vivre assez longtemps pour voir si Ross et Rachel se mettraient finalement ensemble.
  • Dans le second épisode de la huitième saison de la série éponyme, Monk est excédé par un africain qui joue de la musique traditionnelle en bas de son immeuble. En apprenant que sa femme a été renversée à l'endroit où il joue, Monk accepte d'accueillir l'homme chez lui pour la soirée, et va se lier d'amitié avec lui. L'étranger confessera à l'enquêteur qu'il a découvert la culture américaine grâce à la série Friends.
  • Dans l'épisode "Comment manger avec son cul" (E10S05) de South Park, Eric Cartman n'arrive plus à rire, il a perdu le sens de l'humour. Monsieur Mackey, le conseiller psychologue de l'école primaire de South Park le reçoit en consultation et lui dit qu'il "pourra toujours être scénariste pour la série Friends".
  • Dans un épisode de How I Met Your Mother, le groupe d'amis de cette série qui ont l'habitude de se retrouver dans un bar essaye un café ressemblant beaucoup au Central Perk. Ils se disent d'ailleurs qu'ils préfèrent le pub.
  • Dans American Dad!, la famille Smith part en Arabie saoudite où Hayley rencontre un jeune homme ayant habité aux États-Unis à qui il demande si Ross et Rachel sont finalement ensemble.
  • Dans le dessin animé Casper, on peut voir Casper et ses trois oncles entrer dans une télévision qui montre les six Friends.
  • Dans la saison 3 de Six Feet Under, on peut voir Nate regarder un épisode de Friends.
  • Dans le huitième épisode de la saison 3 de The L Word, Alice dit avoir une ex-petite-amie qui lui faisait la tête car elle avait rêvé d'elle couchant avec David Schwimmer parce qu'à l'époque, à cause de Friends, on ne voyait que lui à la télévision.
  • Dans le film Dreamcatcher (l'attrape-rêves), l'acteur Morgan FreeMan qui incarne le Colonel Mortis dit à un militaire que ces gens ne ratent jamais les épisodes de la série Friends.
  • Dans la série H, Aymé dit à Sabri "I am your FRIENDS" puis chante le début du générique de la série.
  • Dans la série Chuck, à l'épisode 6 de la saison 4, Morgan Grimes dit à Casey qu'ils ont une discussion « à la Ross et Rachel ».
  • Dans la série Greek, Casey veut regarder Friends au lieu de faire l'amour avec son petit copain, et quand sa Jordan part à New-York, Rusty dit qu'elle sera au Central Perk pour trouver un nom au bébé de Rachel.
  • Dans la série Ce que j'aime chez toi (What I Like About You), saison 4, Holly Taylor cite les personnages de Friends.
  • Dans la série Glee, à l'épisode 20 de la saison 1, la mère de Rachel demande à Rachel comment ses deux pères ont choisi son prénom et elle répondit qu'ils étaient fan de la série Friends.
  • Dans la série Glee, à l'épisode 13 de la saison 5, le générique de Friends est parodié.
  • Dans Somewhere de Sofia Coppola, le personnage principal regarde un épisode de Friends en italien dans un hôtel avec sa fille.
  • Dans la série Vampire Diaries, Stefen dit à Elena qu'il trouve que Friends a été la meilleure série réalisée ces cinquante dernières années.
  • Dans les livres de la série CHERUB, Kerry Chang regarde souvent la série Friends à la télévision.
  • Dans un spectacle, l'humoriste Manu Payet explique que la rupture entre Ross et Rachel l'a achevé. Il dit "C'est Ross qui avait raison!! Ils étaient en break!!", faisant ainsi référence à leur célèbre et éternelle dispute.
  • Dans la série Dr House, un patient explique qu'il a "fait une pause" avec sa copine comme Ross et Rachel (épisode 14 saison 8)[57].
  • Dans un épisode de la série Arabesque, Jessica Fletcher (Angela Lansbury) enquête sur le meurtre de la créatrice d'une série télévisée intitulée Buds (que l'on peut traduire par "potes"), série qui présente de nombreuses similitudes avec la série Friends : les six personnages, la coiffure de l'une des actrices qui ressemble à celle de Rachel, le décor, la musique, l'humour, les lettres du titre séparées par des points, ainsi que le nom de la maison de production (We're Here for You Productions, qui fait référence à I'll Be There for You, la chanson du générique de Friends). Lors d'un dîner avec l'un des acteurs, Jessica Fletcher se déclare étonnée qu'une série avec "des jeunes gens qui discutent à longueur de journée de leur sexualité" ait autant de succès. Arabesque et Friends étaient diffusées à la même heure, et les audiences de la première ont chuté devant l'engouement provoqué par la seconde.
  • Dans le film Les Miller, une famille en herbe, une petite blague a été faite à Jennifer Aniston durant le tournage : lors d'une scène dans le camping-car, lorsque Jason Sudeikis allume la radio, la chanson Waterfalls doit démarrer, mais lors de la 1re prise, c'est le générique de Friends (I'll be there for you) qui démarre. Jennifer est étonnée, alors que les trois autres acteurs chantent. Cette scène est visible dans le bêtisier du film.
  • Dans The Voice, la rubrique "la saga des coach" reprend comme générique la musique I'll be there for you, de la série Friends.
  • Dans la série de Courteney Cox, Cougar Town, Matthew Perry fait une apparition dans la saison 5, à la fin de l'épisode, on peut voir quelques scènes de bêtisier dans lesquelles on voit Matthew partir en saluant les personnages "Grayson, Monica."
  • Dans la dernière saison de The client list, les personnages Dale et Lacey font allusion à Friends et notamment à Ross et Rachel.
  • Dans un épisode de la saison 6 de Will & Grace, Karen et Jack sont attristés par la fin de la série Friends. Un peu plus tard dans l'épisode Jack donne rendez-vous à Karen au Central Perk avant que celle-ci ne lui explique que ce lieu n'existe pas.
  • Dans l'épisode 3 de la saison 6 de Drop Dead Diva, Jane parle de son bal de promo où une jeune fille avait la même coupe de cheveux que Rachel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.toutelatele.com/friends-l-integrale-en-hd-et-version-multilingue-sur-d8-51466
  2. a, b, c, d, e et f Diverses anecdotes sur Friends
  3. a et b Casting personnages secondaires
  4. Également interprété par Charlie Allen, Jack Allen, John Christopher Allen et Charles Thomas, au fil des saisons
  5. Interview de Maïk Darah, voix française de Monica
  6. Pour l'anecdote, il existe réellement un feuilleton intitulé Days of our lives : il s'agit d'un soap opera diffusé depuis 1965, dont le titre français est Des jours et des vies. John Aniston, le père de Jennifer, interprète d'ailleurs l'un des personnages principaux de cette série. Dans la VF de Friends, le titre original, Days of our lives, est traduit littéralement par Les Jours de notre vie.
  7. Des classements lui attribuent 238 épisodes, faisant référence à deux « épisodes » rétrospectives placés juste avant le double épisode final et parus uniquement en version originale.
  8. Lieux de tournages de Friends sur l'IMDB
  9. Anatomie des décors de Friends
  10. a et b (en) Détails de l'interview d'Oprah Winfrey
  11. Le tournage d'un épisode
  12. Clip vidéo
  13. Résumé d'interview après le tournage du dernier épisode
  14. (en) Pollak, Michael. "F. Y. I.", New York Times, 27 septembre 2005
  15. page du fan club français
  16. (en) Article "'Friends' creators share show's beginnings" sur MSNBC, Matt Lauer, 04/05/2005
  17. Autres anecdotes sur Friends
  18. Franck Beulé, 10 ans de Friends collector : L'encyclopédie exhaustive de la série culte, Éditions des Écrivains,‎ 2005 (ISBN 978-2-7480-2421-0 et 2-7480-2421-4, lire en ligne), p. 147
  19. a, b et c Suite des anecdotes sur Friends
  20. (en) « 'Friends' say final goodbye. The show was a hit instantly, it had the highest rating for ten years in a row. It has touched peoples lives and it will always be remembered by millions. The staple of NBC's must-see lineup may have hung around a little too long, but it was a trend-setter », San Antonio Express-News,‎ 6 mai 2004
  21. (en) Audience aux États-Unis
  22. Audiences historiques pour Friends, paru le 9 mai 2004]
  23. (en) « Estimated 51.1M Tune in for 'Friends' Finale », Fox News,‎ 7 mai 2004
  24. « Friends sur le site de NRJ 12 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-29
  25. Audience de Friends sur France 2
  26. M6 : Friends suivi par 2.6 millions de téléspectateurs, paru le 3 janvier 2007
  27. Friends revient sur D8 : celui qui se refaisait une beauté, paru le 19 août 2013
  28. Dates de premières diffusions sur l'IMDB
  29. Friends en quotidien sur M6, paru le 13 décembre 2006
  30. L'audience avant 1998 n'est pas disponible
  31. (en) « Audience australienne de Friends » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-29 (cette page et pages suivantes)
  32. (en) « Audience australienne tous programmes confondus » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-29 (cette page et pages suivantes)
  33. (en) « Audience hebdomadaire au Royaume-Uni de 1998 à nos jours » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-29
  34. a et b Friends saison 10
  35. Critique de Friends sur DVD Rama
  36. La polémique VO/VF
  37. Friends manque de couleurs…
  38. Friends sur l'IMDB
  39. How Sitcoms Promote 'Socially Sanctioned' Homophobia
  40. La série Friends serait-elle homophobe?
  41. Liste détaillée des prix, récompenses et nominations
  42. a et b Friends de retour, paru le 24 janvier 2006.
  43. Evénement : les "Friends" prépareraient leur retour, paru le 24 janvier 2006
  44. a et b NBC dément le retour de Friends, paru le 24 janvier 2006
  45. Friends : Il n'y aura pas de réunion, paru le 11 janvier 2007
  46. Joey sur l'IMDB
  47. (en) Article du World Entertainment News Network 16/05/2006
  48. a et b « Friends, le film ? »,‎ 4 juillet 2008 (consulté le 30 janvier 2010)
  49. (en) La franchise Central Perk
  50. Sortie du coffret Blu-ray de Friends, sur Le Nouveau Cinéphile
  51. Trivia Friends
  52. Friends : Celui qui répond à toutes les questions
  53. (en) 'The Rachel' remains a cut above the rest by Jae-Ha Kim, Chicago Sun-Times, 29 avril 2004.
  54. a et b (en) Design Museum et Paula Reed, Fifty fashon looks that changed the 1990s, Londres, Conran Octopus, coll. « Fifty Fashion Looks »,‎ octobre 2013, 112 p. (ISBN 978-1840916270, présentation en ligne), « 'The Rachel' - The hairstyle of the 1990s », p. 64 à 65
  55. (en) La laminated list
  56. (en) S. Anne, « How you doin », The Hindu,‎ 27 déc. 2004 (lire en ligne)
  57. http://clinic-duty.livejournal.com/48671.html#

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Guides officiels[modifier | modifier le code]

  • David Wild, Friends, le guide officiel de la saison 1, Éditions 84, 1998, ISBN 2-277-25021-X
  • Penny Stallings, Friends, le guide officiel des saisons 2 et 3, Éditions 84, 1999, ISBN 2-277-25038-4
  • (en) Lauren Johnson, Friends, the official trivia guide, New American Library, 2004, ISBN 0-451-21162-6
  • (en) Penny Stallings, The Ultimate Friends Companion (saison 4), Boxtree Limited, 1998, ISBN 0-7522-2194-9
  • (en) Penny Stallings, Making Friends in the UK, Channel 4 Books, 1998, ISBN 0-7522-2194-9
  • (en) Wild, David (2004). Friends…'Til the End: The One with All Ten Years. Londres: Headline. ISBN 0-7553-1321-6.
  • David Wild, Friends, l'Intégrale, Éditions Mango, 2004, ISBN 2-914353-55-3 (même que ci-dessus dans sa version française)

Guides non officiels[modifier | modifier le code]

  • Stefan Peltier, Friends, la famille idéale, DLM Éditions, 1999, ISBN 2-87795-127-8
  • (en) Jim Sangster, David Bailey, Friends Like Us, l'intégrale des saisons 1 à 6, Éditions Hors Collection, 2002, ISBN 2-258-05444-3
  • Franck Beulé, 10 ans de Friends, l'encyclopédie exhaustive de la série culte, La Société des Écrivains, 2005, ISBN 2-7480-2421-4

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 22 juillet 2008 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.