Tokio Hotel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tokio Hotel

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Tokio Hotel u Comet 2011

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Rock alternatif[1]
Années actives Depuis 2001
Labels Island Records Universal Music Universal Records Cherrytree Records Interscope Records
Site officiel www.tokiohotel.com
Composition du groupe
Membres Bill Kaulitz
Tom Kaulitz
Georg Listing
Gustav Schäfer
Logo

Tokio Hotel est un groupe de rock alternatif fondé en 2001 à Magdebourg, en Allemagne. Ils ont aujourd'hui enregistré 5 albums studio : Schrei [2005], Zimmer 483 [2007], Scream [2007], Humanoid [2009 ; en 2 versions : allemande et anglaise] et Kings of Suburbia [2014].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe Tokio Hotel est constitué de quatre jeunes allemands :

Historique du groupe[modifier | modifier le code]

Devilish (2001-2004)[modifier | modifier le code]

Bill Kaulitz lors d'un concert à Dietikon en 2006.

En 2001, Bill et Tom rencontrent Gustav, dans un petit club lors d'un concert à Magdebourg que tous deux donnaient. Celui-ci leur présente à son tour Georg, qu'il connaissait du conservatoire que tous deux fréquentaient. Ensemble ils fondent « Devilish » (« Démoniaque » en français). Six mois après, le groupe joue dans de nombreux clubs de Magdebourg et des alentours[2]. Ils sortent sous ce nom un petit album de 7 titres qu'ils autoproduisent et vendent eux-mêmes à la sortie de leurs concerts. Ils l'envoient dans les maisons de disques, sans résultat. Bill Kaulitz participe par ailleurs à l'émission « Star Search » (version allemande de Graine de star). En 2004, ils commencent à travailler avec une équipe de producteurs et paroliers de Hambourg qui les a remarqués lors d'un de leurs concerts : Peter Hoffmann, Pat Benzner, Dave Roth, et David Jost, qui contribueront à rendre leur approche plus professionnelle. Hoffmann, Benzner, Roth et Jost ont composé et produit de nombreux artistes (Falco [3], The Corrs et Sarah Brightman[4], ...) ou remixé d'autres (The Doors[5], Faith Hill[6],...). C'est à ce moment qu'ils changent de nom et deviennent « Tokio Hotel ». Hoffmann leur fait passer plusieurs essais devant différentes maisons de disques et c'est finalement Sony BMG qui décide de signer avec le jeune groupe. Peu de temps avant la sortie de leur premier album, la multinationale décide de mettre fin au contrat la liant avec Tokio Hotel.

Les débuts: le succès en Europe (2005-2007)[modifier | modifier le code]

En 2005, Tokio Hotel obtient un nouveau contrat avec Universal Music. Directement propulsé en tête des records de ventes en Allemagne et en Autriche avec le single Durch den Monsun, lancé le 15 août 2005, le groupe s'installe et monopolise la place de numéro 1 des semaines durant, devenant disque d'or en Allemagne et en Autriche. Le groupe sort quelques mois plus tard son premier album Schrei. Cet album a été quelques semaines plus tard certifié disque de platine avec plus de 200 000 exemplaires vendus. Son deuxième single, Schrei, devient également disque d'or en Allemagne. Grâce au premier album, le succès gagne toute l'Europe de l'Est[4]. C'est en 2006 que sortiront deux autres singles : Der Letzte Tag et Rette Mich tous deux arriveront no 1 des charts allemands. Durant la tournée européenne baptisée Schrei Tour la voix du chanteur Bill Kaulitz mue ce qui entraîne la sortie d'une réédition Schrei (so laut du kannst) dans laquelle certaines chansons (Schrei, Der letzte Tag, Rette Mich) sont chantées quelques tons plus bas.

Le groupe arrive en France en septembre 2006 à la demande d'un public qui les a découverts sur Internet puis les a plébiscités sur des radios comme NRJ. Schrei (so laut du kannst) atterrit dans les bacs français la semaine même où le groupe se produit pour la première fois à Paris au Trabendo le 28 septembre 2006 devant quelques centaines de personnes puis au Bataclan en novembre. Le groupe consacre la fin de l'année 2006 à l'enregistrement de son second album.

Le premier extrait du second album du groupe, Übers Ende der Welt, sort le 26 janvier 2007 et occupe la première place du top allemand. Le 23 février 2007 en Allemagne et le 26 février 2007 en France, sort le deuxième album du groupe Zimmer 483. L'album arrive directement numéro 2 en France et numéro 1 en Allemagne, en Suisse et en Autriche. Le 16 mars, la tournée Zimmer 483 Tour démarre en Allemagne. Elle s'arrête au Zénith de Nancy le 18 avril. Contre toute attente, le public français plébiscite et impose des concerts en allemand bien que les versions anglaises commencent à être jouées dans d'autres pays européens. Bill Kaulitz expliquera : « J'ai été sidéré de la réaction du public quand j'ai chanté en anglais. Je pensais lui faire le mal mais, à chaque concert, les pancartes surgissaient : « Plus jamais en anglais ! » »[7] Malgré cela, Tokio Hotel produit en 2007 l'album Scream composé d'une sélection de titres des deux premiers albums allemands traduits « mot pour mot » en anglais. Le groupe a en effet expliqué qu'il voulait être au plus près du sens des textes originaux.

Succès international (2008)[modifier | modifier le code]

Début février 2008, Tokio Hotel débarque aux États-Unis et au Canada, renouant avec les conditions de ses débuts : petites salles intimistes[8] et succès sont au rendez-vous avant même la sortie du disque Scream (America). L'album ne sortira aux États-Unis que le 6 mai 2008. Cette version spécialement faite pour l'Amérique présente une tracklist légèrement différente de Scream et certains titres ont été remixés comme Ready, Set, Go! (Übers Ende der welt). Leur entrée à la 5ème place du Billboard magazine lors de la sortie de l'album est une première pour un groupe allemand[9].

Le groupe revient en Europe en mars pour une série de concerts qui sera écourtée pour des raisons médicales. Fin avril, le groupe sort le single Heilig, extrait de l'album Zimmer 483.

Après le retour du groupe début mai au Bamboozle Festival. Le groupe annonce des dates en Europe en été dans des stades ou des parcs. Un des plus grands concerts ayant jamais été donnés par le groupe fut celui au Parc des Princes, le 21 juin 2008. Le groupe retourne en août aux USA pour une tournée. Le groupe va début septembre dans une des plus prestigieuses cérémonies de récompenses américaines, les MTV Video Music Awards où il gagne le prix de « Best New Artist ».

Après leur deuxième tournée mondiale « 1000 Hotels European Tour » et « North America Summer Tour 2008 » les Tokio Hotel retournent en studio pour enregistrer leur troisième album. Annoncé pour le 2 octobre 2009, il est enregistré en allemand et en anglais[10]. Le 5 décembre, un DVD intitulé Tokio Hotel TV – Caught on Camera[11] sort, retraçant la biographie du groupe et évoquant son avenir.

Humanoid et Best-of (2009 - 2010)[modifier | modifier le code]

Le manager du groupe ainsi que le label Polydor ont annoncé officiellement le 9 juillet 2009 la sortie d'un nouvel album le 5 octobre 2009 et la mise sur les ondes d'un single mi-septembre[12]. Le 20 juillet 2009, le nom de l'album, Humanoid, est dévoilé sur le blog officiel de Tom Kaulitz (sur le site officiel). Bill Kaulitz a annoncé qu'il voulait changer un peu de style dans cet album, découvrir des horizons pop, disco. Il aimerait aussi enregistrer des duos[13]. Lors d'une entrevue réalisée dans leur DVD Tokio Hotel TV – Caught on Camera, il dit également souhaiter que cet album soit comme un reset. Pour cet album le groupe a travaillé avec les quatre producteurs habituels ainsi que The Matrix et Desmond Child. Le premier single extrait de cet album est Automatisch (Automatic en version anglaise), sorti le 21 septembre 2009. Le clip qui a été tourné en Afrique du Sud en août est apparu sur Internet le 3 et 4 septembre respectivement pour Automatic et Automatisch.

Le 9 octobre, le groupe a donné un concert à Athènes pour le MTV Day, qui a été par la suite retransmis dans le monde pour le MTV World Stage. Le 22 octobre, le groupe annonce une nouvelle tournée européenne destinée à promouvoir l'album, Welcome to Humanoid City Tour qui débutera quelques mois plus tard. Le 5 novembre, Tokio Hotel gagne un award pour la 3e année consécutive aux MTV Europe Music Awards, dans leur pays, à Berlin. Ils ont joué en live World Behind My Wall. La performance a bénéficié d'effets pyrotechniques spectaculaires. Le deuxième single extrait de l'album Humanoid est Lass uns Laufen (World behind my Wall en version anglaise)[14], sorti le 19 décembre 2009.

Le 22 février 2010, le groupe entame sa 4e tournée, Welcome to Humanoid City Tour pour une trentaine de dates à travers l'Europe. Lors de cette tournée, Georg et Tom jouent du synthétiseur et du piano en plus de la basse et de la guitare durant cette tournée. Dans la bande-annonce du film Alice au pays des merveilles, sortie le 2 mars 2010 Tokio Hotel interprète Strange, en duo avec la chanteuse Kerli. La tournée se clôture le 14 avril 2010 dans le Palais Omnisport de Paris Bercy, plein qu'à 70 %[réf. nécessaire]. L'avant dernier concert de la tournée, qui a lieu à Milan le 12 avril 2010, a été enregistré et est sorti en DVD et CD live le 19 juillet à travers le monde sous le nom de Humanoid City Live. Le DVD se classe numéro 1 des ventes dans plus de sept pays dont la France et l'Allemagne.

La chanson Darkside of The Sun est utilisée comme troisième single de l'album Humanoid. Le clip n'est cependant qu'une vidéo promotionnelle créée à partir des images du DVD Humanoid City Live[15] et aucune version physique ou virtuelle ne sera proposée à la vente. Le 31 juillet le groupe participe au MTV World Stage en Malaisie en compagnie notamment de Katy Perry.

Fin novembre 2010, la tournée Welcome to Humanoid City Tour est de passage en Amérique Latine pour la première fois. Le concert programmé à Monterrey (Mexique) et annoncé sold-out se voit subir une annulation pour cause d'insécurité.

Le 13 décembre 2010 a vu la sortie du premier Best-of du groupe, qui se nomme Best of, à travers le monde. C'est une compilation des meilleures chansons de Tokio Hotel, reprenant leurs plus grands tubes depuis 2003 jusqu'à 2009. En bonus, l'album comprend deux chansons inédites et un DVD contenant tous les clips et leurs makings-of. Une des chansons inédites a servi de single promotif : Hurricanes and Suns. Les clips de ces deux chansons sont apparus en avant première sur le site officiel du groupe le 2 décembre.

Promotion au Japon et vers un nouvel album (2011)[modifier | modifier le code]

Début février, le groupe se rend pour la seconde fois au Japon, afin de promouvoir une édition spéciale de leur Best-Of, renommée Darkside Of the Sun pour le marché japonais. Bill et Tom, habitant maintenant à Los Angeles, commencent à travailler à distance avec Gustav et Georg, restés en Allemagne, sur le prochain album.

Le 3 juin 2011, le groupe assiste aux MUZ TV Awards à Moscou en Russie. Avant d'interpréter les chansons Darkside of the sun, World behind my wall et Automatic, les garçons ont répondu aux questions de leurs fans, concernant un éventuel grand retour sur scène.

Fin juin 2011, Tokio Hotel retourne au Japon, pour collecter des fonds en soutien aux victimes du séisme et du tsunami du mois de mars dernier, aux MTV Japan « Music Aid ». Le groupe a été nommé grand gagnant de la catégorie « Best Rock Vidéo » notamment grâce au clip de Darkside of the sun.

Après ces quelques apparitions, le groupe annonce qu'il se retire de la vie médiatique pour quelques mois, afin de se consacrer à l'écriture et à l'enregistrement du futur album.

Bill et Tom jury dans une émission TV DSDS 2012 - 2013[modifier | modifier le code]

À partir de septembre 2012, des rumeurs lancées sur le net laissent entendre que les jumeaux pourraient rentrer en Allemagne et intégrer le télécrochet allemand "Deuschtland sucht den Superstar" (équivalent de 'Nouvelle Star') en tant que membres du jury. Ces rumeurs seront finalement confirmées quelques jours plus tard. Le 16 mars 2013, débutent les directs de Deutschland sucht den Superstar, annonçant ainsi un début de retour médiatique pour les jumeaux Bill et Tom mais aussi pour le groupe.

Kings of Suburbia[modifier | modifier le code]

Le groupe à déjà dévoilé au public leur premier titre: Run Run Run , puis ils ont posté leur deuxième titre qui s'appelle Girl Got A Gun. Le 1er single officiel du groupe s’appellera :Love Who Loves You Back , le clip Love Who Loves You Back sortira le 26 Septembre 2014. le groupe sortira le 03 Octobre leur nouvel album Kings of Suburbia en Allemagne puis dans les autres pays. Ils commenceront leur promo en Allemagne le 04 Octobre dans une émission tv " wetten dass " en direct sur la chaîne ZDF. L'album Kings of Suburbia sortira en France le 06 Octobre 2014.

Origine du nom du groupe[modifier | modifier le code]

Dans de nombreuses entrevues les membres du groupe ont expliqué le choix de leur nom : ils désiraient que leur nom reflète une grande ville dynamique, et considérant Tokyo comme méconnue du grand public, ils décidèrent de l'adopter (Tokyo s'écrit Tokio en allemand d'où la graphie différente du nom français). De plus la prononciation de "Tokio" se révèle être la même dans un grand nombre de langues. À cela, ils ajoutèrent le mot Hotel qui, à leurs yeux, est un symbole d'un groupe qui réussit et donc fait des tournées, allant de ville en ville et d'hôtel en hôtel.

Ils ont cependant déclaré, dans une interview de Rock Mag'[réf. nécessaire], que le nom du groupe venait simplement du fait qu'ils adoraient la ville de Tokyo et qu'ils avaient beaucoup aimé dormir à l'hôtel.

Logo du groupe[modifier | modifier le code]

Le logo du groupe Tokio Hotel représente un "T" (la plus petite barre horizontale ainsi qu'une partie de la barre verticale) et un "H" (Les deux plus longues barres horizontales ainsi qu'une partie de la barre verticale), ces deux lettres étant les initiales du nom du groupe. Ce logo est souvent accompagné du nom du groupe, dans une police d'écriture du même esprit que le logo (éclaboussures ...).

Logo accompagné du nom du groupe

En 2014, à l'occasion de leur grand retour et en vue de la sortie de leur cinquième album studio "Kings Of Suburbia", le groupe change son logo. Il s'agit en fait d'une version plus stylisée du logo précédent. On observe également un changement au niveau de l'écriture du nom du groupe.

Police d'écriture[modifier | modifier le code]

Depuis son album Schrei et dans tous ses albums jusqu'à Humanoid, le groupe utilise la police d'écriture Aachen Bold pour le nom des titres au dos des albums, ainsi que pour les paroles de leurs chansons dans les livrets.

Thèmes abordés et perception[modifier | modifier le code]

Tom Kaulitz lors d'un concert à Sursee en 2006.

À l'exception de trois ou quatre titres qu'ils n'ont pas signés eux-mêmes (dont les célèbres Schrei et Rette mich) Bill Kaulitz écrit seul ou coécrit avec l'équipe de producteurs des textes du groupe. De même pour la musique que Tom compose avec les producteurs et parfois avec Gustav, Georg et même Bill. Le groupe alterne des pièces au son hard-rock énergique, imprégnées de rafales de cordes glam[16] avec des ballades teintées de psychodrames emo adolescents[17].

Dans les albums Schrei et Zimmer 483, les chansons abordent le plus souvent des thèmes liés aux expériences de la vie, ce qui créé une mise en opposition entre leurs textes frappants et leur apparence de l'époque, encore adolescente. Les thèmes présents dans ces chansons sont principalement :

  • L'amour et la déception amoureuse : Durch den Monsun (« À travers la mousson »), Ich bin nich' ich (« Je ne suis pas moi »), Hilf mir fliegen (« Aide moi à voler »), Totgeliebt (« Aimer à mort »), 1000 Meere (« 1000 océans »), Geh (« Va »). Les textes des chansons d'amour ont en commun l'utilisation fréquente d'allégories et de métaphores propres au romantisme (recours aux thèmes du voyage, du miroir, de la nuit, de la nostalgie, des saisons et des éléments naturels pour exprimer ses sentiments).
  • La drogue : Stich ins Glück (Piqûre de Bonheur), l'histoire d'une jeune fille sous l'emprise de la drogue
  • Le suicide : Spring nicht (Ne saute pas), malgré son titre, aux États-Unis la chanson a été perçue comme une incitation au suicide et a donné lieu à une polémique en raison du clip où l'on voit Bill sauter dans le vide à la fin. La version anglaise pour les États-Unis a été modifiée en conséquence pour que le prétendant au suicide retourne en arrière[18].
  • Le divorce : Gegen meinen Willen (Contre ma volonté). Tout le groupe a participé à l'écriture de ce morceau et les garçons font nettement référence au traumatisme qu'a été le divorce de leurs parents (pour les jumeaux Bill et Tom, quand ils avaient 6 ans, et pour Georg, quand il avait 15 ans).
  • La vie après la mort : Unendlichkeit (L'infini), petit texte assez hermétique. Wir Sterben Niemals Aus (Nous ne disparaîtrons jamais), où l'important est de laisser une trace derrière soi qui ne disparaîtra jamais. Allusion à eux-mêmes où apparaît leur volonté très affirmée de marquer l'histoire de la musique.
  • La solitude, le désespoir, la mort : Wenn nichts mehr geht (Quand rien ne va plus) évoque le fait qu'on reste présent pour les personnes qu'on aime, même après la mort, Schwarz (Noir), textes où s'expriment le plus les tourments de l'adolescence.
  • L'indifférence face à la souffrance : Vergessene Kinder (Les enfants de l'oubli), la chanson parle des enfants des rues, des enfants « oubliés » que personne ne remarque et ne veut voir.
  • La rébellion envers l'école et l'ordre établi, la soif de liberté : Schrei so laut du kannst (« Crie aussi fort que tu peux »), Jung und nicht mehr jugendfrei (« Jeune mais plus innocent »), Ich Brech aus (« Je me casse »).
  • Les faiblesses humaines et mesquineries du quotidien : Beichte (Confessions), étrange chanson où Bill confesse ses fautes au diable en lui demandant d'intervenir auprès de Dieu.
  • Mais aussi la foi en l'avenir, la rage de vivre : Leb' die Sekunde (Vis la seconde), Übers Ende der Welt (Après la fin du monde).
  • La fraternité, In die Nacht (Dans la nuit) qui raconte le lien spécial qui lie les deux frères.

Les textes de l'album Humanoid (2009) sont plus difficiles à interpréter, notamment à cause des nombreuses différences existant entre les paroles anglaises et allemandes. On y retrouve cependant des thèmes chers au groupe, dans les titres suivants :

  • La quête de l'amour, la déception amoureuse, la rejouïssance amoureuse, etc : Für immer jetzt (Forever now), Zoom (Zoom into me), Kampf der Liebe (Pain of love)
  • L'acceptation de la différence : Alien, Humanoid, Hey du : dans ces textes, Bill s'exprime sur le sentiment d'être différent/à part qui l'accompagne depuis son adolescence. A de nombreuses reprises, les jumeaux ont déclaré qu'ils avaient souvent eu l'impression à cette époque de venir d'une autre planète, d'être exclus, notamment à cause de leurs looks ;
  • La célébrité : World behind my Wall : chanson traitant du poids de la célébrité, de la sensation d'étouffement qui peut l'accompagner, et du sentiment qui en découle de vivre comme coupé du monde(uniquement pour la version anglaise) ;
  • Le mensonge et la superficialité : Automatisch : il s'agit ici du portait d'une personne qui agit de manière factice et calculée. Le groupe dénonce à travers cette chanson la superficialité des comportements et des attitudes qui régissent le monde des célébrités et plus précisément de la musique.
  • L'attachement, l'amitié, la fraternité : In your shadow : chanson bonus pouvant être interprétée comme traitant du lien unissant les jumeaux, au même titre que In Die Nacht. Bill déclarera que cette chanson a été écrite et est dédiée à toutes les personnes sans lesquelles il lui serait impossible de vivre ou de rester en vie.

L'accueil de Tokio Hotel par la critique et le public[modifier | modifier le code]

Dans le milieu rock, dès les premiers mois de son arrivée sur les chaînes musicales européennes, Tokio Hotel a reçu un accueil mitigé de la part des critiques. Certains lui trouvent un attrait, l'allure, l'imagerie du groupe, la langue allemande (ressentie comme une originalité par rapport à l'anglais prépondérant et uniformisant), une musique efficace et énergique ainsi que les thèmes abordés seraient à l'origine d'un vrai phénomène ; les autres en revanche se servent du nom du groupe comme d'une bonne plaisanterie, à l'instar du destin de Kyo, il y a quelques années. Les reproches principalement formulés sont[19] :

  • Les visées commerciales d'un groupe très vite médiatisé ;
  • La fragilité de la composition rock, vue comme édulcorée ;
  • La trop grande médiatisation des jumeaux Kaulitz ;
  • Le marketing agressif développé par leurs producteurs avec des produits dérivés et la traduction de leurs albums en anglais ;
  • L'attitude hystérique de nombreuses groupies durant les concerts.

Lors de leur tournée américaine 2008, les critiques ont dans l'ensemble plutôt bien accueilli le groupe (le magazine Rolling Stone[17], le New York Times[20], The Roxy[8] ont été élogieux, même si ce n'est pas le cas du Los Angeles Times[21]).

Le rôle d'Internet[modifier | modifier le code]

Ce n'est pas leur présence dans les médias classiques (presse, TV, radios) qui a « lancé » le groupe en dehors des frontières de l'Allemagne et qui fait leur succès actuel mais le bouche à oreilles sur Internet. Comme le signale le Chicago Tribune, une simple recherche sur YouTube affiche 123 000 vidéos par rapport aux 88 100 pour les Jonas Brothers. Les centaines de blogs et forums dans le monde et en particulier en France et en Angleterre illustrent ce phénomène. Sur les 200 forums les plus actifs du WEB francophone (en nombre de messages postés), la part consacrée à Tokio Hotel représente à elle seule la moitié de l'activité dans la catégorie « Forums de musique » [22].

Une stratégie médiatique qui mise sur l'interactivité[modifier | modifier le code]

Le groupe communique beaucoup avec ses fans à travers les sites officiels et publie de nombreux messages. En effet, le guitariste Tom a tenu pendant près de deux ans une rubrique sur le site officiel nommée « Tom's blog », dans laquelle il partageait de nombreuses photos et vidéos, en lien avec la carrière du groupe, ou d'ordre plus personnel.

Fin 2011, le groupe lance deux nouvelles interfaces de communication avec leurs fans :

  • le VipCall : concept tout droit venu d'Allemagne, qui permet aux abonnés de recevoir en exclusivité des appels pré-enregistrés du groupe sur son téléphone mobile. Les membres ainsi enregistrés peuvent également laisser des messages vocaux et poser des questions auxquelles le groupe peut choisir de répondre par le biais de ce type de messages.
  • BTK App : Bill et Tom ont créé et lancé leur propre application, disponible sur l'Android Market et le Apple store. Les mises à jour sont quotidiennes, et les jumeaux partagent avec les fans des messages, photos et vidéos exclusifs de leur vie quotidienne à Los Angeles et les tiennent informés de l'avancée de l'album. Très régulièrement, les jumeaux répondent aux commentaires laissés par les fans en réaction à leurs posts.

De même, le groupe produit lui-même sa proche chaîne TV gratuite sur le Net : Tokio Hotel TV[23]. Le groupe y diffuse chaque semaine des épisodes, sorte de carnets de voyage, sur leur actualité, leurs vies, leurs concerts, leurs rencontres et l'envers du décor.

Ambassadeurs de la langue allemande[modifier | modifier le code]

Le succès international du groupe auprès de leur jeune public a réveillé un nouvel engouement à la langue allemande. Ainsi d'après l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, les inscriptions en première langue ou en seconde langue en faveur de l'allemand se sont multipliées chez les collégiens français[24]. Cependant le groupe Rammstein reste encore le plus gros vendeur de disques en langue allemande à ce jour[25].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Tokio Hotel.

Devilish

Albums studio

Albums Lives, Rééditions, Best-of

DVD

Tournées[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tournées de Tokio Hotel.

Spectacles[modifier | modifier le code]

Le 14 Juillet 2007, le groupe est invité à se produire sur scène lors du Concert de la fraternité, aux pieds de la Tour Eiffel. Trois chansons seront interprétées, devant un public de près de 500.000 personnes. À plusieurs reprises, le groupe a cité cet événement comme un des plus beaux souvenirs de leur carrière.

En novembre 2007 à l'occasion des MTV Europe Music Awards pour lesquels ils étaient nommés dans deux catégories : « Best Band 2007 » et « Inter act »., le groupe a fait une prestation scénique de « Monsoon » [26], avec effets spéciaux de tempête et déluge d'eau sur scène. Remarquée et saluée par les professionnels et les média. Deux ans plus tard, lors du même événement, le groupe choisit cette fois d'utiliser des effets pyrotechniques lors de leur interpréation de World Behind my Wall.

Le 21 juin 2008, Tokio Hotel s'est produit au Parc des Princes devant près de 40 000 personnes[27].

Les récompenses du groupes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Awards de Tokio Hotel.
  1. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Comet Award 2005 - Meilleur nouvel artiste (Best Newcomer), Super Comet.
  2. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Eins Live Krone 2005 - Meilleur nouvel artiste
  3. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Echo 2006 - Meilleur nouvel artiste international
  4. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Steiger Awards 2006 - Nouvelle génération.
  5. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Regenbogen Award 2006 - Nouvel Artiste
  6. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Bravo Otto Show 2006 - Meilleur Groupe de Rock.
  7. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Bild Oscar 2006 - Musiques
  8. Monde Dans le monde : World Music Awards 2006 (Londres) - Meilleur groupe allemand.
  9. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Goldene Stimmgabel 2006 - Meilleur groupe de Pop.
  10. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Eins Live Krone 2006 - Meilleur Artiste en Live.
  11. Drapeau de la France France : European Border Breakers Awards 2007 (EUROPE, Cannes) - Groupe ayant vendu le plus d'albums hors Allemagne.
  12. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Culture Awards 2007 (Berlin) - Rock.
  13. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Echo 2007 - Meilleur Clip (Der Letzte Tag)
  14. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Comet 2007 - Meilleur Groupe, Meilleur Clip (Der Letzte Tag), Super Comet
  15. Drapeau de l'Italie Italie : Festivalbar 2007 - Digital (Vote sur internet)
  16. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Goldene Stimmgabel 2007 - Groupe Pop International.
  17. Drapeau de la Belgique Belgique : TMF Awards 2007 - Meilleur groupe international, Best vidéo, Best album, Best pop
  18. Drapeau de l’Union européenne Europe : MTV Europe Music Awards 2007 - Meilleur groupe sur le web
  19. Drapeau de la Suède Suède : Rockbjörnen Awards 2008 - Meilleur Groupe étranger
  20. Drapeau de la France France : NRJ Music Awards 2008 - Meilleur groupe international de l'année
  21. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Goldene Kamera 2008 - Meilleur musique nationale
  22. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Comet 2008 - Meilleur Clip (An deiner Seite), Meilleur Groupe, Meilleur Concert, Super Comet
  23. Drapeau des États-Unis États-Unis : MTV Video Music Awards MTV VMA's 2008 - Meilleur nouvel artiste
  24. Drapeau de la Belgique Belgique : TMF Awards 2008 - Meilleur Artiste Masculin, Meilleur Clip International
  25. Drapeau du Mexique Mexique : MTV Premios Principales - Meilleur Nouvel Artiste International, Meilleure Sonnerie, Meilleure Chanson de l'Année, Meilleur Fan-Club (Venezuela)
  26. Drapeau de l’Union européenne Europe : MTV Europe Music Awards 2008 - Meilleur concert de l'année
  27. Drapeau de l'Italie Italie : TRL Awards 2009 - Meilleur artiste TRL de l'année
  28. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Comet 2009 - Meilleur artiste en ligne
  29. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Audi Generation Awards - International
  30. Drapeau de l’Union européenne Europe : MTV Europe Music Awards 2009 - Meilleur groupe
  31. Drapeau de la France France : NRJ Music Awards 2010 - Meilleur groupe international de l'année
  32. Drapeau de l'Autriche Autriche : Golden Penguin 2010 - Groupe de l'année, Album de l'année
  33. Drapeau de la Pologne Pologne : Bravoora Awards 2010 - Groupe de l'année
  34. Drapeau de la Finlande Finlande : Emma Gala Awards 2010 - Meilleur Artiste International
  35. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : König-Pilsener Arena - Walf of Fame
  36. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Radio Regenbogen Awards 2010 - Meilleur Groupe International
  37. Drapeau du Mexique Mexique : Premios Principales 2010 - Meilleur Groupe International
  38. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Kids Choice Awards 2010 - Star Music Favoris
  39. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Comet 2010 Live Comet
  40. Drapeau de l'Espagne Espagne : Meilleur Concert MTV EUROPE MUSIC AWARDS 2010
  41. Drapeau de la Suède Suède : Rockbjörnen Awards 2010 - Meilleur Chanson, Meilleur concert
  42. Drapeau des États-Unis États-Unis: MTV OMA Awards - Best Fan Army 2011
  43. Drapeau du Japon Japon : MTV VMAJ Awards - Best Rock Video 2011
  44. Drapeau des États-Unis États-Unis: O MUSIC AWARDS Best Fan army 2011
  45. Drapeau de la Russie Russie Muz TV Awards - Best Headliner 2011
  46. Drapeau des États-Unis États-Unis : Mtv OMA Awards - Best Fan army 2012
  47. Drapeau des États-Unis États-Unis : Mtv OMA Awards - Best Fan army 2013
  48. Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas : Mtv EMA's - Biggest FanBase 2013
  49. Drapeau de la Hongrie Hongrie: MUSICDAILY - Biggest Fan Base 2013

Ils ont obtenu plus de 115 récompenses entre 2005 et 2013[28]

Diverses reprises et utilisations des chansons de Tokio Hotel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Egalement groupe de teen pop » (consulté le 15 novembre 2010)
  2. Tokio hotel - Devilish Video sur Youtube
  3. MOST FRESH Productions MySpace.com]
  4. a et b TOKIO HOTEL sur universalmusic.fr
  5. Dave Roth : THE DOORS « Peace Frog »
  6. FAITH HILL « Free » remixé par Dave Roth et David Jost
  7. Star Club N°242, janvier 2008
  8. a et b Le Roxy
  9. Ein ostdeutscher Exporthit erobert die USA
  10. Tokio Hotel : So stark wird ihr neues Album Bill sprudelt über vor neuen Ideen. Es wird richtig rockig...
  11. Tokio Hotel : Premières images du DVD ’Caught On Camera’ !
  12. Tokio Hotel : nouvel album le 2 octobre
  13. Tokio Hotel : Un nouvel album intitulé ’Reset’ ?
  14. Tom's blog
  15. Tokio Hotel : Écoutez le nouveau single Dark Side of the Sun' !
  16. Tokio Hotel sur hybridmagazine.com
  17. a et b Rolling Stone 15 mai 2008
  18. Tokio Hotel : polémique dans Télé Star (Vidéo)
  19. Tokio Hotel, groupe musical ou produit commercial ?
  20. A Wild Welcome to a German Teen-Pop Band
  21. Live: Tokio Hotel
  22. Tentative de cartographie des forums francophones les plus actifs
  23. Tokio Hotel TV sur Youtube
  24. Écouter Tokio Hotel inciterait les élèves à étudier l'allemand
  25. http://www.ouifm.fr/premier-best-of-de-rammstein
  26. Vidéo de Tokio Hotel lors des MTV Europe Music Awards
  27. Alors Tokio Hotel un super groupe au Parc des Princes ?
  28. http://www.web-libre.org/breves/Tokio-hotel,17910.html
  29. American country singer Dave Hazelnut Covers Tokio Hotel
  30. Guitar Hero : World Tour, la tracklist complète
  31. Scream au générique d'un film de Bajo la Sal
  32. Tokio Hotel et bien d'autres dans Rock Band 2
  33. http://www.youtube.com/watch?v=tqriJLHrqKo

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]