Florence Foresti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foresti.

Florence Foresti

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Florence Foresti en 2008.

Naissance 8 novembre 1973 (40 ans)
Vénissieux
Rhône
Drapeau de la France France
Profession Humoriste
Actrice
Films notables Mes amis, mes amours
Hollywoo
Barbecue
Site internet florenceforesti.com

Florence Foresti est une humoriste et actrice française, née le 8 novembre 1973 à Vénissieux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Florence Foresti est née le 8 novembre 1973 à Vénissieux en France, près de Lyon, dans une famille d'origine italienne[1]. Son père est chef d'entreprise de la société LTI Bourgogne (associé avec Lucien Letourneaux) et sa mère est employée de bureau. Elle grandit « dans une famille très classique », selon elle, et passe une bonne partie de son enfance dans la ville de Brignais. « Je suis restée une petite fille sans histoire jusqu'à l'âge de 8 ans environ […] puis je suis brusquement devenue une sorte de garçon manqué, un chef de bande », se décrit-elle[2].

Florence Foresti est la cadette d'une famille de deux enfants. Sa sœur aînée, Claire Foresti, née en 1971[3], est responsable d'un salon de massage[4]. Après avoir passé un baccalauréat littéraire option anglais au lycée de Saint-Just à Lyon, Florence Foresti intègre une école de cinéma et de vidéo, toujours à Lyon, l'ARFIS. Elle fait son stage de fin d'études dans l'émission Thalassa. À vingt ans, elle intègre un cours de théâtre classique à Lyon, qu'elle quitte au bout de deux jours. Elle exerce quelques petits boulots et entre au service audiovisuel d'EDF à Lyon où elle devient finalement infographiste. Dans Psychologies magazine, Florence Foresti révèle qu'elle a fait treize ans d'analyse. Son objectif était de « surmonter [ses] attaques de panique ». « J'adorais ça, j'y allais jusqu'à trois fois par semaine », précise-t-elle[2].

Elle se marie une première fois puis divorce au début des années 2000. Florence fut ensuite en couple avec Jérôme Daran, son coauteur, jusqu'en 2002. Florence Foresti met au monde sa fille Toni le 10 juillet 2007, ce qu'elle confirme elle-même dans une vidéo présentée au festival Juste pour rire[5]. Elle déclare à propos de la maternité : « J'avais peur d'être transformée par la maternité. Peur que le sens des réalités me fasse perdre mon humour, mon autodérision nécessaire à ma création. J'avais peur que ma carrière s'arrête. »[2]. Elle a ensuite vécu trois ans avec le père de sa fille avant de retourner au célibat[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1998-2003)[modifier | modifier le code]

Florence Foresti ne renonce pas à ses ambitions artistiques. En 1998, l'humoriste fait ses débuts au café-théâtre Le Nombril du monde au sein d'un trio féminin, Les Taupes models, avec Céline Iannucci et Cécile Giroud, tout en continuant à exercer le métier d’infographiste. Le trio se fait repérer, tourne en province. Florence plus particulièrement est repérée par Chris Loung alors auteur, productrice exécutive et directrice artistique (PVO audiovisuel). L'ayant vue sur scène au festival de Tournon-sur-Rhône en trio elle lui demande si elle a une vidéo seule en scène que Florence lui envoie; suite au visionnage de cette vidéo Chris Loung l'invite sans délai à venir à Paris afin de participer à différents projets qu'elle a créés et qu'elle dirige pour PVO tous destinés à la télévision. Florence Foresti commence alors à faire de nombreux aller-retour entre Paris et Lyon pour différents projets et notamment son 1er seule en scène qu'elle présentera d'abord dans le quartier Pigalle avant d'être repérée par la société de production « Juste pour rire » qui la produira au théâtre du Point-Virgule. La carrière de Foresti est lancée. En 2001, son premier one-woman-show, Manquerait plus qu’elle soit drôle, remporte le prix du jury au festival d’Antibes.

Elle fait aussi une apparition en tant que candidate dans l'épisode 5 de la première saison de l'émission Burger Quiz.

Révélation au grand public (2004-2007)[modifier | modifier le code]

Elle apparaît dans l’émission de Stéphane Bern, 20 h 10 pétantes dans Bern Académie, une parodie de l'émission de téléréalité Star Académie. Elle fait ensuite son entrée dans l'émission On a tout essayé menée par Laurent Ruquier, en interprétant deux fois par semaine des personnages fictifs, délirants et loufoques. Elle y crée une galerie de personnages hauts en couleur, qui deviennent populaires en eux-mêmes et apportent à la comédienne la possibilité de présenter une large palette de caricatures et parodies.

Le succès est tel que lors des absences de Florence Foresti, l'émission diffuse des Best Of de ses sketches. Internet prend le relais, et ses passages sont les vidéos d'humour les plus regardées sur YouTube. Le dvd compilant ses meilleures apparitions sera un énorme succès commercial, avec plus de 700 000 exemplaires vendus, et une place de no 1 des ventes de vidéos en France.

En 2005, elle entame une tournée avec un nouveau one-woman-show, Florence Foresti fait des sketches, tout en continuant de coécrire des sketches pour la télévision avec un autre humoriste, Jérôme Daran. Sa plus grande source d’inspiration est, selon elle, les rapports entre les femmes et les hommes. L’année 2006 la propulse sur le devant de la scène. Son DVD est vendu à 700 000 exemplaires. Conséquence du succès de son spectacle, sa tournée se prolonge toute l'année. Elle donne une première représentation à l’Olympia en avril 2006, et clôture l’année avec six spectacles dans la même salle. Entre-temps, elle tourne Dikkenek, un film belge d’Olivier Van Hoofstadt avec, entre autres, Dominique Pinon, Jérémie Renier, Marion Cotillard et Mélanie Laurent, qui sort en juin 2006. Elle prête aussi sa voix à l’un des personnages du film d’animation Lucas, fourmi malgré lui, sorti en août. En septembre de la même année, elle quitte l’émission On a tout essayé pour rejoindre la nouvelle émission de Laurent Ruquier : On n'est pas couché.

Sa tournée s'achève le 13 janvier 2007 à Dijon[7], date retardée après son opération de l’appendicite. Le 22 du même mois, le public apprend qu’elle est enceinte de trois mois et Florence annonce qu’elle arrête toute apparition télévisuelle, pour une « pause bébé ». Toutefois, elle revient en avril 2007 pour promouvoir son DVD Best of, Florence Foresti a tout essayé, et participe à plusieurs émissions télé.

L'hebdomadaire Paris Match lui consacre sa couverture, et elle est élue humoriste préférée des Français dans un sondage repris par différents médias. Elle est désormais une star, sur le nom de laquelle il est devenu possible de monter un film, ce qui sera son projet suivant avec la comédie Hollywoo, où elle partage l'affiche avec Jamel Debbouze.

Théâtre (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Florence Foresti joue pour la première fois au théâtre dans une pièce intitulée L’Abribus, mise en scène par Philippe Sohier, dans laquelle elle partage l'affiche avec Philippe Elno. Florence Foresti y joue une comédienne célèbre, tombée en panne en pleine campagne et tombant sur un homme qui ne la reconnait absolument pas. Divers quiproquos s'en suivent.

La pièce est créée à Lyon, salle Paul-Garcin, les 27 et 28 décembre 2007. Elle est ensuite jouée au théâtre de la Gaîté-Montparnasse du 17 janvier au 10 mai 2008 et retransmise en direct le samedi 10 mai 2008 sur France 4[8]. Elle sort ensuite en dvd.

Mother Fucker (2009-2011)[modifier | modifier le code]

En mai 2009, Florence Foresti présente un nouveau spectacle, qui parle de la maternité : Mother Fucker. En tournée en France, au Palace à Paris à partir de septembre 2009, elle joue au Palais des sports de Paris de mars à avril 2011. Le spectacle est sacré « meilleur one-man-show » au Globes de Cristal 2010. Le DVD du spectacle sort en novembre de la même année. En l'espace d'un mois et demi, il devient le septième DVD le plus vendu en France cette année là[9].

À la télévision, la diffusion du spectacle rassemblera près de 3 millions de téléspectateurs sur TF1[10]. La rediffusion de ce spectacle sur TMC attirera pratiquement 2 millions de téléspectateurs, et la seconde diffusion 1,7 million[11].

Foresti Party (2012)[modifier | modifier le code]

Florence Foresti entame en septembre 2012 une nouvelle tournée de huit dates pour un total d'environ 80 000 spectateurs[12]. Elle passe par Lyon (Halle Tony Garnier) et pour cinq soirs à Paris au POPB. Ce petit nombre de villes visitées s'explique par le fait que la scène est trop importante à transporter : « rien ne rentre dans les camions[13] ». Après la mise en vente des billets, les dates sont complètes en quelques jours. Elle rajoute ainsi une date à Lyon, et deux à Paris. Son spectacle n'est plus uniquement un one-woman-show puisqu'il comporte divers invités comme Kyan Khojandi, des comédiens issus du Palmashow et Alice Belaïdi, des interludes sous forme de sketchs télévisés, et des chansons, et chorégraphies avec une quarantaine de danseurs[13].

On l'y voit évoquer les personnages, qu'elle a parfois parodiés dans l'émission On n'est pas couchés de Laurent Ruquier notamment, comme Madonna ou Isabelle Adjani, et certains personnages déjà présentés dans ses sketchs sur scène, comme Shakira ou Beyoncé. Elle propose également de nouvelles parodies, comme celle de Lady Gaga, de publicités télévisées (Schweppes, J'adore de Dior), ou de personnages qui l'ont marqués personnellement comme Chrystal, une chanteuse fan de Johnny Hallyday qui avait participé à X Factor. On voit également Sonia Lacen qui avait participé à The Voice et qui interprète Beautiful de Christina Aguilera durant un entracte, pour permettre à Florence Foresti de revenir déguisée d'un body telle la chanteuse Shakira. Elle crée également une suite à certains de ses sketches célèbres : J'aime pas les garçons/j'aime pas les filles devient J'aime bien les garçons/j'aime bien les filles, avec désormais une vision différente de celle évoquée précédemment, de même pour le sketch L'avion de Barbie. Elle évoque également sa nounou gothique, et autres moments restés cultes de ses spectacles passés. Elle met par ailleurs en scène des moments supposés être ceux de sa vie privée avec sa fille et son chien, lors d'un sketch vidéo parodiant la série Bref, auquel participe Mélissa Theuriau.

Ce spectacle est retransmis en septembre 2012 via internet, et également dans 250 cinémas Gaumont/Pathé-Live[14] rassemblant 86 000 spectateurs[12]. Un DVD intitulé Foresti Party sort en novembre 2012, enregistré durant les dates du spectacle au Palais Omnisports de Paris-Bercy ; celui-ci se classe no 1 des ventes en France, et se vend à plus de 400 000 exemplaires[15].

Madame Foresti (2014)[modifier | modifier le code]

Le spectacle est annoncé par Florence Foresti elle-même mi-décembre 2013. Elle fait une série de spectacle au Châtelet à Paris du 16 septembre au 31 octobre 2014 et ensuite onze autres dates dans le reste de la France dont deux au Zénith de Toulouse. Elle déclare : « Dès que je m'absente 5 minutes c'est le bordel dans ce pays. Je me vois donc dans l'obligation de remonter sur scène au plus vite un peu d'ordre dans ce merdier. D'ici là, tachez de tenir bon ! ». En janvier 2014, elle participe à L'Émission pour tous sur France 2[16].

Elle effectue des avant-premières de ce nouveau spectacle du 12 au 26 avril 2014 au Complexe du rire de Lyon, la salle où elle a débuté, ainsi qu'une avant-première exceptionnelle dans la ville d'Aulnay-sous-Bois (93) en juin 2014. En septembre 2014, elle participe au single inédit Kiss & Love au profit du Sidaction[17],[18].

Personnages[modifier | modifier le code]

Florence Foresti en 2011.

Dans l'émission On a tout essayé, Florence Foresti incarne :

  • Brigitte, une bimbo écervelée âgée de 24 ans et 12 mois ;
  • Clotilde, surnommée « Clo », une lycéenne révolutionnaire et rebelle, super « vénèr’ », 16 ans et demi, en terminale au lycée Jean-Luc Lahaye (Émile Zola dans le premier sketch) ;
  • Anne-Sophie de la Coquillette, une châtelaine bourgeoise finalement transsexuelle et zoophile, mère de Charles-Apollon et épouse de Jean-Childebert. Nommée Marie-Anne-Sophie du Colon pour sa première apparition à l’écran, Anne-Sophie est devenue un personnage récurrent, surnommé aussi Anne-So du Coco.
  • Michelle deux L-E, une garçonne tour à tour garagiste, camionneuse, et gréviste cheminot, habitante de Montfion-sur-l’Orge, maire de Montfion et mère de Jason ;
  • Catherine Barma, parodie de la productrice de l’émission en femme d’affaires fébrile ;
  • Lady Zbouba, une jeune femme des banlieues ;
  • Belle-maman Myriam, parodie de la belle-mère de Laurent Ruquier.
  • Younelle Jospine, une voyante « homonyme » de Lionel Jospin ;
  • Dominique Pipeau, une femme politique plus vraie que nature, ministre des Affaires problématiques.

Dans l'émission On n'est pas couché, Florence Foresti parodie également des personnalités existantes. Elle est « l'invitée qu'on n'a pas pu avoir » de l'émission, et a ainsi interprété Isabelle Adjani, Céline Dion, Paris Hilton, Madonna[Note 1], Ségolène Royal, Cécilia Sarkozy, et Britney Spears. Elle arrête l'émission en janvier 2007 en raison de sa grossesse.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Manquerait plus qu'elle soit drôle
  • 2004 : Florence Foresti fait des sketches
  • 2008 : L’Abribus
  • 2008 : Florence Foresti and friends
  • 2010 : Mother Fucker
  • 2012 : Foresti Party LyonLyon) et Foresti Party BercyParis)
  • 2014 : Florence Foresti au Châtelet (au Châtelet à Paris)
  • 2014 : Madame Foresti

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • Florence Foresti fait des sketches à la Cigale (9 mars 2006), contient son spectacle.
  • Florence Foresti - Édition collector 2 DVD (22 mars 2007), contient son spectacle et une interview par Frédéric Lopez : « Un dimanche à la maison ».
  • Florence Foresti a tout essayé - Coffret 2 DVD (25 avril 2007), contient plusieurs de ses sketchs joués dans On a tout essayé.
  • Florence Foresti et Philippe Elno - L'Abribus (18 novembre 2008), contient son spectacle.
  • Florence Foresti and friends (4 février 2009), festival Juste pour rire (Nantes 2008) rejoué à Paris.
  • Florence Foresti toute entière (21 octobre 2009), coffret collector 6 DVD, comprenant les quatre produits précédemment cités.
  • Florence Foresti Mother Fucker (17 novembre 2010), enregistré à Bruxelles le 26 juin 2010.
  • Florence Foresti Hollywoo (2012) DVD comprenant le film tourné a Hollywood avec Jamel Debbouze.
  • Foresti Party Bercy (28 novembre 2012), enregistré au Palais Omnisports de Bercy à Paris, les 22 et 23 septembre 2012

Apparitions et collaborations télévisées[modifier | modifier le code]

  • Elle a fait une apparition dans la mini-série Bref. (épisode du 19 mars 2012, Bref. Y'a des gens qui m'énervent)[Note 2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Grande fan de Madonna, on apprend dans l'émission Panique dans l'oreillette que c'est le seul sketch qu'elle n'a jamais assumé puisqu'elle se moque de l'adoption de son fils David
  2. Dans son spectacle de 2012 Foresti Paris Bercy, elle parodie cette série dans un sketch filmé et diffusé sur scène. Dans ce sketch apparait Mélissa Theuriau.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Une journée avec Florence Foresti », sur Elle Magazine,‎ 18 avril 2007 (consulté le 22 avril 2007) : « Moi, je suis de Lyon. D'origine italienne mais de Lyon. »
  2. a, b et c « Le Divan Florence Foresti », Psychologie Magazine, no 288,‎ septembre 2009, p. 22-28 (ISSN 0032-1583)
  3. Marie France, mars 2008
  4. Libération, 16 janvier 2008
  5. Naissance de Toni
  6. Article sur l'actualité de Florence Foresti. 7 sur 7.
  7. Report du spectacle au Zénith de Dijon.
  8. Extraits vidéos.
  9. Le top 10 des DVD les plus vendus en France en 2010.
  10. [1].
  11. [2].
  12. a et b « Foresti au top », L'Express, no 3207,‎ 19 décembre 2012, p. 46 (ISSN 0014-5270)
  13. a et b Nathalie Dupuis, « Florence Foresti, Belle de scène », Elle, no 3493,‎ 7 décembre 2012, p. 130 à 134 (ISSN 0013-6298)
  14. Florence Foresti fait son show sur grand écran sur allocine.fr, 24 juillet 2012
  15. « Énorme carton pour le DVD Foresti Party. », sur leblogtvnews.com,‎ 27 décembre 2012)
  16. Mathieu Sicard, Florence Foresti dans "L'émission pour tous" de Laurent Ruquier, sur www.metronews.fr, le 21 janvier 2014
  17. « Kiss & Love : 120 artistes chantent pour sidaction », sur RFM,‎ 1er septembre 2014 (consulté le 3 septembre 2014)
  18. « Alizée, Maitre Gims, Tal, M Pokora... : le single #KissAndLove du Sidaction réuni 70 artistes ! », sur Public,‎ 28 août 2014 (consulté le 3 septembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :