ABC Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

ABC Records

alt=Description de l'image Logo ABC Records.jpg.
Filiale American Broadcasting-Paramount Theaters
Fondation 1955
Disparition 1979
Fondateur Samuel Clark
Statut Racheté
Maison de disques Am-Par Record Corporation
Genre pop, jazz, rhythm and blues, Country
Pays d'origine États-Unis
Siège New York, États-Unis

ABC Records est un label de musique, sous-filiale de « American Broadcasting-Paramount Theaters » créé en 1955 à New-York.

Histoire[modifier | modifier le code]

ABC Records débute sous le nom de « The Am-Par Record Corporation » en 1955[1]. Elle édite des titres de pop, de jazz, de rhythm and blues et de chorale sous le label ABC-Paramount. Parallèlement à son activité de production de disques, ABC permettait à des labels indépendants régionaux de développer leurs titres à l'échelle nationale[2]. ABC Records fut le premier label important à s'être formé après le mouvement rock and roll. Au printemps 1955, Robert O'Brian, président d'ABC-Paramount rencontre Roy Oliver Disney pour évoquer les relations entre ABC et Walt Disney Productions dont le succès de la série Davy Crockett (1954)[3]. O'Brian évoque la création prochaine d'un label ABC et demande à Disney le nom d'une personne capable de gérer cette filiale[3]. Roy Disney convoque Jimmy Johnson, responsable de Walt Disney Publications en charge de l'édition musicale qui conseille Sam Clark[3], plus tard embauché pour le poste[4]. Un contrat est par la suite signé entre Disney, Golden Records et ABC pour les musiques issues de l'émission The Mickey Mouse Club, le premier fournissant les chanteurs, le second les masters et ABC assurant la distribution via son nouveau label[4]. Mais Golden s'est rapidement retiré et au bot d'un an, le studio Disney a assuré lui-même la production des masters puis la distribution au travers d'un label interne Disneyland Records[4].

« The Am-Par Record Corporation » prit le nom de « ABC-Paramount Records Inc. » en 1962 puis « ABC Records, Inc. » en 1967. La société racheta respectivement les labels Dunhill et Duke/Peacock en 1966 et 1973. Puis suivit Duke Records et Peacock Records en 1973; et « Gulf and Western Industries, Inc. » (incluant les sous-filiales Famous music Records en 1974, Dot Records et Blue Thumb Records).

Mais le milieu des années 1970 furent difficiles pour les majors du disque. Pour faire des économies, ABC Records supprima les masters (originaux) de chacune des pistes instrumentales des disques produits, pour ne plus conserver que les masters finaux. Elle perdit par là même la possibilité de remixer des CD de qualité. Des masters mono-instrumentaux de quelques grands artistes ayant signé avec elle, comme Ray Charles, ont cependant été conservés[5].

En 1974, ABC rachète le label de musique chrétienne Word Records fondé en 1950 par Jarrell McCracken et en 1976, le catalogue est transféré à ABC Entertainment[6].

En février 1979, la société est rachetée par la Music Corporation of America (MCA) pour 20 millions d'USD et le 5 mars 1979, le label disparaît quand les 300 employés sont licenciés[7]. De par le fait que Word Records appartient à ABC Entertainment, le label est resté dans le giron d'ABC[6].

En 1992, Word Records est revendu 72 millions d'USD à Thomas Nelson[6].

Artistes associés à ABC Records[modifier | modifier le code]

Labels associés à ABC Records[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Labels de musique Américains

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ashley Kahn: The House That Trane Built (Granta Books, London, 2006)
  2. ABC Records
  3. a, b et c (en) Jimmy Johnson, Inside the Whimsy Works, p. 73
  4. a, b et c (en) Jimmy Johnson, Inside the Whimsy Works, p. 74
  5. ABC-Paramount Records Story
  6. a, b et c (en) Don Cusic, Encyclopedia of contemporary Christian music : pop, rock, and worship, Santa Barbara, Billboard Books,‎ 2003, relié, 505 p. (ISBN 978-0-313-34425-1, LCCN 2009029545), p. 356-358
  7. (en) Fred Bronson, Billboard's hottest hot 100 hits, New York, Billboard Books,‎ 2003, 3e éd., poche, 544 p. (ISBN 978-0-8230-7738-0, LCCN 2002111304), p. 194

Lien externe[modifier | modifier le code]