Villa Méditerranée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’architecture ou l’urbanisme image illustrant Marseille
Cet article est une ébauche concernant l’architecture ou l’urbanisme et Marseille.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Villa Méditerranée
La Villa Méditerranée.jpg

Villa Méditerranée, sur l'esplanade du J4.

Présentation
Architecte
Construction
Hauteur
19 m
Propriétaire
Géographie
Pays
Région
Région
Commune
Adresse
Promenade Robert Laffont
13002 Marseille
Accès et transport
Autobus
Autobus de MarseilleLigne 49 Ligne 60 Ligne 82 Ligne 82S 
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Marseille
voir sur la carte de Marseille
Red pog.svg

La Villa Méditerranée est un bâtiment public situé dans le 2e arrondissement de Marseille, sur l'esplanade du J4, dans le quartier de la Joliette (périmètre Euroméditerranée). Il est destiné à abriter des conférences, des réunions et des expositions .

L'édifice, conçu par l'architecte italien Stefano Boeri, appartient au conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur dans l'objectif de « donner à tous des clés de compréhension sur la Méditerranée contemporaine »[2].

Vue la Villa Méditerranée avec la Cathédrale de la Major en fonds, Marseille, 2013.

Le bâtiment a été inauguré le et les parcours d'exposition sont ouverts au public depuis le [3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le bâtiment est caractérisé par sa structure en porte-à-faux.

Le projet architectural de la Villa Méditerranée fait l'objet d'un concours qui est remporté en 2004 par l'Italien Stefano Boeri. La construction, entreprise par Fayat Métal, démarre en 2010 pour un coût estimé de 70 millions d'euros[4] et financé par la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

« J’ai proposé de construire un bâtiment qui accueillerait la mer, qui s’ouvrirait à elle, qui serait une porte d’entrée et non une barrière. »

— Stefano Boeri, Architecte de la Villa Méditerranée.

La base du bâtiment se trouve à 2,25 mètres de profondeur sous la mer et se compose d’une agora dédiée aux parcours d’exposition, d’un amphithéâtre de 400 places et de deux salles de réunion. Le rez-de-chaussée propose un atrium de 350 m2 où peuvent être projetées des images sur un mur de 25 mètres de long, ainsi qu’un café.

La Villa comporte une avancée en porte-à-faux de 40 mètres de long, qui s’élève à 19 mètres au-dessus d’un bassin de 2 000 m3. Il s'agit du plus long porte-à-faux habité au monde[5]. Le porte-à-faux contient un plateau d’expositions de 760 m2 ainsi qu’un belvédère.

Programmation[modifier | modifier le code]

La Villa Méditerranée donne à voir des « parcours d'exposition » liés aux problématiques contemporaines de l'espace méditerranéen.

Ces parcours sont assortis d'une « programmation artistique et culturelle pluridisciplinaire »[6] : événements ponctuels tels que conférence, débat, spectacle vivant, cinéma, assortis de rencontres avec les artistes.

La « coopération internationale »[7] est également mise à l'honneur et la Villa Méditerranée accueillera des experts de l'espace méditerranéen dans le cadre de colloques et de rencontres-débats.

Fonctionnement et budget[modifier | modifier le code]

La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur confie à partir du 1er janvier 2015 la gestion de la Villa Méditerranée à l'AViTeM (Agence des villes et territoires méditerranéens durables) et conserve la propriété et la responsabilité financière et politique[4]. L'Avitem, Groupement d'intérêt public (GIP) réunit le Commissariat général à l'égalité des territoires, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille Provence Métropole, Toulon Provence, L'Établissement public Euroméditerranée et Métropole Nice Côte d'Azur[4].

Le budget annuel de la Villa Méditerranée est estimé à 4,4 M€ et l'effectif permanent à 40 salariés[4].

Le coût de construction de la Villa Méditerranée, son budget ainsi que son utilité ont été l'objet de débats au cours de l'élection régionale de 2015.[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]