Carla Rutili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carla Rutili
Description de cette image, également commentée ci-après
Carla Rutili dans le rôle de Marguerite (Faust)
Nom de naissance Josette Carla Rutili
Naissance Marseille, Drapeau de la France France
Activité principale Artiste lyrique
Soprano lyrique
Style Opéra
Années d'activité 1958-1995

Carla Rutili est une soprano lyrique française née à Marseille.

Au cours de ses quarante ans de carrière, elle a abordé avec plusieurs styles de musique : opéra, opérette, comédie musicale, variété.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carla Rutili est née à Marseille de parents corses installés sur le continent. À l'âge de 3 ans, sa famille s'installe à Sète où son père exerce les fonctions de pilote du port. Elle y fréquente assidûment l'École nationale de musique où elle étudie le chant et le piano. Elle participe aussi très régulièrement dans le sud de la France et à Paris à différentes compétitions qu'elle remporte, parmi lesquelles la coupe de France des variétés, le concours Conord et la Cigale d'or.

En 1956, lors de sa participation au concours Conord, elle attire l'attention du président du jury, Robert Van Cauteren, qui devine les possibilités de la jeune fille. Le travail vocal commencé sous sa direction en 1957 donne, en l'espace d'une seule année, des résultats spectaculaires : Carla Rutili, qui ne dépassait pas le la4 monte désormais jusqu'au contre-mi bémol, aigu qu'elle conserve pendant toute sa carrière. Cette métamorphose la conduit à postuler en 1958 pour la troupe de l'Opéra de Marseille, où elle est admise en chantant l’air de Louise de Gustave Charpentier.

De 1958 à 1964, elle bénéficie pleinement du système de formation au sein de la troupe, se voyant confier avec succès les petits rôles, les troisièmes rôles puis les seconds plans. Cette progression régulière voit son apogée lors d'un remplacement au pied levé en 1964 du rôle-titre de Mireille de Gounod, qui lui permet de passer en un soir du rôle secondaire de Vincenette au statut de première chanteuse. Son nom restera attaché à cet ouvrage pendant de longues années puisqu'elle s'y produira régulièrement jusqu'en 1980.

Son répertoire s'enrichit rapidement avec Rigoletto (1964), Madame Butterfly (1964), Les Pêcheurs de perles (1966), Thaïs, Manon, Roméo et Juliette, La traviata, etc. Dès lors, sa carrière nationale est lancée et l'amène à aborder un large répertoire, principalement en France et en Belgique mais ponctuellement aussi à l'étranger (Allemagne, Italie, Suisse, Espagne). Elle participe ainsi à un certain nombre de créations historiques en compagnie de nombreux partenaires prestigieux.

Elle donne également de nombreux concerts où elle mêle opéra-comique, opérette, comédie musicale, chansons françaises et standards internationaux.

Depuis octobre 1986, elle enseigne le chant à l’École normale de musique de Paris, en collaboration avec Caroline Dumas.

Carrière[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Opéra-bouffe, opérette[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j En version française