Lisette Narducci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lisette Narducci
Illustration.
Lisette Narducci en 2014.
Fonctions
Adjointe au maire de Marseille
En fonction depuis le
(2 ans et 3 mois)
Élection
Réélection
Maire Michèle Rubirola
Benoît Payan
Conseillère générale puis départementale des Bouches-du-Rhône

(20 ans, 3 mois et 8 jours)
Avec Jean-Noël Guérini
(2015-2021)
Élection 18 mars 2001
Réélection 16 mars 2008
29 mars 2015
Circonscription Canton de Marseille-La Belle-de-Mai (2001-2015)
Canton de Marseille-2 (2015-2021)
Prédécesseur Jean Dufour
Successeur Nouriati Djambaé
Maire du 2e secteur de Marseille

(19 ans, 3 mois et 19 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Jean-Noël Guérini
Successeur Anthony Krehmeier
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Marseille (France)
Nationalité Française
Parti politique PS (jusqu'en 2012)
PRG (jusqu'en 2014)
La Force du 13
PR

Lisette Narducci, née le à Marseille, est une femme politique française. Elle est maire du 2e secteur de Marseille de 2001 à 2020 et adjointe au maire de Marseille depuis 2020.

Biographie[modifier | modifier le code]

Initialement membre du Parti socialiste et proche de Jean-Noël Guérini, elle quitte le PS en 2012 pour se présenter face à Patrick Mennucci aux élections législatives dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône[1]. Elle est éliminée dès le premier tour.

Elle adhère ensuite au Parti radical de gauche (PRG) et est candidate aux élections municipales de 2014 à sa propre rééelection dans le 2e secteur de Marseille[2]. Arrivée en seconde position au premier tour, elle s'allie avec la liste UMP de Solange Biaggi arrivée première[3] et décide de soutenir Jean-Claude Gaudin. À la suite de cet accord — dénoncé par le PRG[4] — Lisette Narducci est réélue maire du secteur le [5],[6].

En , Lisette Narducci et sa directrice de cabinet Michelle Azoulay sont accusées de harcèlement moral, injures, diffamation et violences par dix agents municipaux qui ont déposé une plainte auprès du procureur de la République, l’enquête pour harcèlement moral est en cours[7]. La commission de discipline de la ville de Marseille propose à Jean-Claude Gaudin de suspendre Michelle Azoulay pour dix mois le [8].

Lisette Narducci annonce en quitter la majorité municipale pour se représenter aux élections municipales de 2020 dans son secteur[9]. Elle rejoint Bruno Gilles le . Au premier tour des élections, sa liste arrive en deuxième position dans le 2e secteur de Marseille avec 16,7 % des voix. Elle s'allie avec la liste LREM de Maliza Saïd-Soilihi pour le second tour[10], lors duquel elle arrive en troisième position (19,9 % des voix) et perd la mairie de secteur au profit du candidat du Printemps marseillais, Benoît Payan, qui l'emporte avec 46,3 % des suffrages exprimés[11].

Après l'élection, elle rallie le groupe mené par Samia Ghali, qui soutient l'élection de Michèle Rubirola à la mairie de Marseille, et est élue maire-adjointe[12] chargée des familles, des mémoires et des anciens combattants[13].

Détail des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Marseille : Lisette Narducci (PS) entre en dissidence face à Patrick Menucci », France-Soir,‎ (lire en ligne).
  2. Gilles Rof, « Les Radicaux de gauche ne rallieront pas Patrick Mennucci », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. « Accord UMP/PRG à Marseille : Gaudin vise le grand chelem », France 3,‎ (lire en ligne).
  4. « Jean-Michel Baylet « désavoue totalement l’accord avec Gaudin » », sur PRG.
  5. Le Point, magazine, « Municipales 2014 - Lisette Narducci : "Mon parti, c'est Marseille" », Le Point,‎ (lire en ligne).
  6. « A Marseille, les alliances opportunes de Lisette Narducci », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  7. « Lisette Narducci poursuivie par une dizaine de fonctionnaires pour harcèlement moral », Marsactu,‎ (lire en ligne).
  8. « Accusée de harcèlement, la directrice de cabinet de Narducci vers une lourde sanction », sur Marsactu, .
  9. « Municipales de 2020 à Marseille : Lisette Narducci quitte la majorité LR », sur France 3, .
  10. « Municipales à Marseille : fusions, retraits, maintiens... Les candidats du 2e tour dans les huit secteurs », sur La Provence, (consulté le ).
  11. « Municipales à Marseille 2e secteur : Benoît Payan (DVG) élu maire des 2e et 3e arrondissements », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le ).
  12. « Municipales à Marseille : les adjoints de la nouvelle maire Michèle Rubirola », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  13. « Les délégations des adjoints à la mairie de Marseille dévoilées », sur francebleu.fr, (consulté le ).

Articles connexes[modifier | modifier le code]