Massilia Sound System

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Massilia Sound System
Description de cette image, également commentée ci-après

Gari Greu, un des chanteurs du groupe

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Reggae/Ragga
Années actives Depuis 1984
Labels ADAM
Wagram Music
Site officiel www.massilia.com
Composition du groupe
Membres Papet J
Moussu T
Gari Greu
Blu
Janvié
DJ Kayalik
Anciens membres Lux B
Goatari
Clarence Rankine
Jagdish
Cap Fraka

Massilia Sound System est un groupe de reggae français d'expression occitane fondé à Marseille en 1984.

Connu pour avoir su développer dès sa création une version provençale du reggae jamaïcain à travers des thèmes typiquement marseillais, des paroles chantées en occitan et d'un son empreint de sonorités folkloriques, le groupe Massilia Sound System s'est ouvert par la suite à de nouvelles sonorités, dont des sonorités indiennes, électroniques, drum'n'bass, et plus récemment rock.

À ses débuts dans la scène underground marseillaise, boudé par les maisons de disques comme de nombreux groupes alternatifs français à l'époque, le groupe a fondé sa propre structure de production, Ròker Promocion. Cette structure a contribué à lancer quelques groupes désormais connus tels que Fabulous Trobadors ou encore IAM.

Le groupe s'implique depuis très longtemps dans la vie culturelle de Marseille, multipliant les concerts associatifs, les repas de quartier et autres initiatives conviviales.

Parcours[modifier | modifier le code]

Le Massilia Sound System a su redonner un peu d'énergie à la culture populaire marseillaise dans les années 1990, en conjonction avec les bons résultats de l'Olympique de Marseille et d'autres groupes de la scène marseillaise (IAM), et donner ainsi une identité positive à une génération entière de jeunes Marseillais, fiers de leur ville et de sa capacité à brasser les cultures.

Des liens régionaux se sont formés avec d'autres formations, comme les Fabulous Trobadors de Claude Sicre à Toulouse, les Nux Vomica à Nice, la Talvera de Daniel Loddo dans le Tarn, Mauresca Fracàs dub à Montpellier, Joglar'verne en Auvergne et d'autres formations reggae et ragga utilisant des valeurs régionales, notamment la langue occitane.

Article détaillé : Ligne Imaginot.

Le au Théâtre Toursky de Marseille, les membres du Massilia Sound System (René Mazzarino et François Ridel) se sont vu décorer des insignes de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres[1].

Leurs derniers albums réintègrent les sonorités rock, approfondissent les explorations world, comme l'utilisation des tablas, et font même quelques incursions dans la drum and bass.

En 2004, ils ont décidé de laisser place à des projets solo, comme ceux de Oai Star (rock et ragga festif), Papet J (dub), Moussu T e lei Jovents (le groupe de Tatou, chanson).

Oai e libertat, le dernier album du groupe, est sorti le 1er octobre 2007. Après 3 ans de travaux sur des projets solo, les membres du groupe se sont retrouvés pour travailler sur un nouvel opus. Plus numérique, cet album confirme l'éloignement du groupe de ses racines musicales originelles, pour une orientation plus électronique et pop. DJ Kayalik et Gari Greu auraient livré une multitude de riddims aux autres membres du groupe afin de réaliser ce nouvel album.

Lors de la tournée d'octobre et novembre 2007, consacrée à leur récent album Oai e libertat, les trois musiciens n'étaient accompagnés que de 3 MC, Papet J, Moussu T et Gari Greu. Le quatrième MC, Lux Botté, n'a pu participer à cette tournée pour des raisons médicales. Le , Lux décède à Gardanne des suites d'un cancer, à l'âge de 47 ans[2].

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Ce serait un truc faux si on ne faisait que du blues, on illustre ce que l'on voit. La culture monolithique, c'est terminé. On est chacun le produit de 100 000 influences, donc cette diversité est le reflet de ce qu'il y a dans nos têtes. »[3]

Prises de positions[modifier | modifier le code]

Réactions à propos du texte de loi HADOPI[modifier | modifier le code]

  • « [Le projet de loi HADOPI est] rétrograde comme méthode. En plus, ça ne va pas pouvoir fonctionner, c'est inapplicable pour plein de raisons ; ne serait-ce que parce qu’internet est plein de malins qui utilisent la connexion internet du voisin. Non, ce n’est pas une solution… Mais le tout répressif me gave, c’est un peu la solution proposée à tous les problèmes en ce moment. »[4]
  • « Moi, en tant que chanteur et musicien, qu’on me télécharge, je m’en moque ! Au contraire, ça veut dire qu’on m’écoute, que je touche les gens. Et je le comprends très bien : les jeunes d’aujourd’hui, ça fait 15 ans qu’ils téléchargent de la musique. Acheter un CD pour eux c’est un peu comme aller à la messe. Évidemment, le facteur économique m’intéresse moins qu’il n’intéresse les grosses maisons de disques. »[4]
  • « Avec Massilia Sound System, chaque fois qu’on vend un CD, je gagne 15 centimes d’euros. Alors, quand on en vend 30 000, je vous laisse faire le compte. Mes morceaux, je peux les donner, c’est pas avec ça que je mange ! Mais Universal, Carrefour, la Fnac, eux, ils mangent avec ça. Nous, on se fait baiser, on a dû trouver d’autres choses pour vivre que les ventes de disque. Nous, on fait des concerts. »[4]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Autres publications[modifier | modifier le code]

Les deux démos ont été publiées sur cassette audio et n'ont jamais été réédités sous une autre forme. Elles sont désormais complètement introuvables.

L'album live On met le òai partout, sorti en 1996, n'avait pas été réédité, à l'inverse des quatre premiers albums studio de Massilia Sound System qui ont pour leur part tous été remastérisés et réédités chez Wagram. Ce sera chose faite en avril 2011. Ce live fera partie de l'album Live e Libertat.

Participation[modifier | modifier le code]

1998 : Vas-y minot sur la compilation Amour foot

Projets parallèles[modifier | modifier le code]

En 2004, les membres du groupe décident de faire une pause afin de se consacrer à leurs projets solo respectifs. La plupart de ces projets s'inscrivent dans la continuité des expérimentations sonores de Massilia Sound System et les disques publiés peuvent être considérés comme partie intégrante de la discographie du groupe.

Òai Star[modifier | modifier le code]

Òai Star est un groupe de punk rock fondé par Lux Botté et Gari Greu. Le groupe a publié quatre albums studio et un album live. Le projet est toujours actif malgré la mort de Lux B en 2008, mais a pris depuis un tournant résolument electro et expérimental. DJ Kayalik et Blu ont également participé au projet.

Moussu T e lei Jovents[modifier | modifier le code]

Moussu T e lei Jovents est un groupe de chanson occitane et de blues fondé par Moussu T et Blu. Le groupe a publié cinq albums studio, un album live et un DualDisc DVD contenant des remixes et des vidéos.

Papet J[modifier | modifier le code]

Papet J publie pour sa part des albums en solo. Le premier, Papet-J.com, est un album de ragga assez classique enregistré avec un nouveau sound system DJ Kafra et Markus Hanky fondé pour l'occasion et baptisé Soleil FX. Le second, enregistré avec le musicien multi-instrumentiste Rit, est un album qui s'éloigne du style traditionnel de Papet J et explore des voies plus blues.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Lux B (Lux Botté) : MC (décédé le 18 juillet 2008 à l'âge de 47 ans)
  • Goatari / Lo Minot (Bruno Martin) 1989-1996 : platines, claviers, boîte à rythmes (décédé le 8 février 2015 à l'âge de 44 ans[5])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir l'annonce sur Phonopaca.com, ainsi que le discours prononcé lors de la cérémonie.
  2. Décès de "Lux B", chanteur du groupe Massilia Sound System
  3. Propos recueillis par Benjamin MiNiMuM, Mondomix n°18 Sept/Oct 2006, p26
  4. a, b et c article «Massilia Sound System en guerre contre la loi Hadopi» publié le lundi 30 mars 2009 à 17H14
  5. « Disparition de Goatari du Massilia Sound System », sur musique.jeuxactu.com,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]