Cette page est en semi-protection longue.

Jul (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jul
Description de cette image, également commentée ci-après
Jul en 2018.
Informations générales
Surnom Le J, L'ovni, Ju-Ju-Jul, La machine
Nom de naissance Julien Mari
Naissance (30 ans)
Marseille 12e, France
Activité principale Rappeur, Chanteur
Genre musical Hip-hop, rap français, RnB, pop
Instruments voix
Années actives Depuis 2007
Labels D'or et de platine (actuel)
Liga One Industry (2007 - août 2015)
Influences Psy 4 de la Rime, Fonky Family

Jul, (/dʒuːl/ (Djoul)), de son vrai nom Julien Mari[1], est un rappeur et chanteur français, né le dans le 12e arrondissement de Marseille.

Il publie son premier single, Sort le cross volé, en suivi en d'un album entier, Dans ma paranoïa, le premier d'une série prolifique : deux albums complets par an depuis le début de sa carrière, tous certifiés au moins disque de platine.

En 2015, Jul quitte le label Liga One Industry à la suite de désaccords financiers et fonde son propre label indépendant, D'or et de platine. L'année suivante, il reçoit la récompense du meilleur album de musique urbaine aux 32e Victoires de la musique pour l'album My World.

Biographie

Débuts

D'origine corse[2], Jul est originaire de la cité Louis-Loucheur du quartier de Saint-Jean-du-Désert de Marseille[3]. Il commence à rapper dès l'âge de 12 ans[4].

À 17 ans, il est renvoyé de son établissement où il effectuait un BEP vente après trois mois de cours et commence à enchaîner des petits boulots puis à travailler avec son père dans des chantiers de construction de piscines[5],[6]. Sa première paie lui sert à s'offrir un micro et une carte son, tandis qu'un ordinateur lui a été fourni à son entrée au lycée[4]. Il tient un an dans les chantiers avant d'arrêter, « traumatisé », et de se lancer à plein temps dans la musique[7],[8].

Il se met alors à produire des chansons sous le nom de « Juliano 135 », en recopiant des instrumentaux d'autres artistes, puis en chantant dessus. De ce fait, il est rapidement repéré par le label marseillais Liga One Industry[9],[10]. Adoptant le pseudonyme « Jul », il rejoint le groupe Ghetto Phénomène avec Veazy, Houari, Friz et Bil-K, tout en continuant à produire des chansons en solo[11].

Gain de notoriété avec Liga One Industry

Dans ma paranoïa : début du succès (2014)

En , il sort son premier single, Sort le cross volé, qui le fait connaître dans l'univers du hip-hop français[10]. Le clip, publié sur YouTube par le label Liga One Industry, fait plus de 30 000 000 de vues en quelques semaines[12]. La chanson est intégrée comme premier extrait de son premier album, Dans ma paranoïa, sorti le . L'album devient disque de platine[13],[14].

Lacrizeomic et Je trouve pas le sommeil (2014)

En , Jul publie Lacrizeomic, un street album qui atteint la quatrième place des classements français et la 69e place des classements belges[15],[16],[17]. L'album deviendra disque d'or[18]. Le même mois, son manager, Karim Tir, est assassiné par balles à Asnières-sur-Seine[19].

Le , Jul publie son deuxième album complet, Je trouve pas le sommeil. Cet album contient les titres Señora, Nique-le ou encore Je trouve pas le sommeil. Jul y collabore avec Mister You, Le Rat Luciano, Cheb Khalass, Simo et d'autres membres de son label, Liga One[20]. L'album est certifié disque de platine[13].

Album gratuit, Je tourne en rond et départ de Liga One Industry (2015)

En , il sort un album gratuit[21]. Son troisième album, intitulé Je tourne en rond, est publié le . En deux semaines, l'album est certifié disque d'or et est aujourd'hui double disque de platine[22].

Quelques jours après la sortie de cet album, Jul annonce avoir quitté son label Liga One, qui ne lui aurait pas versé d'argent sur la vente de ses albums et de ses T-shirts. Le label supprime alors sa page Facebook, qui est son unique moyen de communication puisqu'il refuse les interviews et n'utilise pas d'autres réseaux sociaux, et sa chaîne YouTube[23]. Jul recrée alors une page Facebook, sur laquelle il annonce qu'il a préparé un nouvel album dont il publiera une chanson par jour[22]. La première de ces chansons est Je perds mon self-contrôle[22], qui sort le [23]. En septembre, Liga One publie une vingtaine de morceaux inédits de Jul[24].

Avec D'or et de platine (depuis 2015)

En , Jul annonce la création de son nouveau label, D'or et de platine, et publie quelques chansons pour accompagner l'annonce[25],[26]. Le nom du label viendrait des récompenses qu'il a reçues pour ses albums[9].

My World, réédition et Album Gratuit Vol. 1 (2015-2016)

Le , Jul sort son quatrième album, intitulé My World. Une des chansons de l'album est une reprise de Barbie Girl de Aqua[18].

En trois jours, l'album est disque d'or[27]. En trois semaines, l'album comptabilise 115 000 ventes et est donc certifié disque de platine[28]. En , l'album passe double disque de platine avec plus de 200 000 ventes[29] et dans le même temps, Jul fait sa première apparition à la télévision dans la Fête de la chanson française sur France 2 où il interprète son titre My World[30]. Le , il sort la réédition de l'album.

Le , il sort son Album gratuit Vol. 1 qui contient pas moins de trente chansons. Il sera certifié disque de platine[31].

En , Jul reçoit la récompense du meilleur album de musique urbaine aux 32e Victoires de la musique pour l'album My World[32]. En , l'album devient disque de diamant en atteignant les 500 000 ventes[33].

Émotions, Album gratuit Vol. 2 et L'Ovni (2016)

Le cinquième album studio de Jul est Émotions, sorti le . Il contient notamment les tubes Mon bijou dont le titre est certifié single de diamant[34], La classe ou encore Toujours la dalle. En une semaine, l'album s'écoule à 40 370 exemplaires[35]. L'album devient disque d'or une semaine plus tard, soit deux semaines après sa sortie[36]. Il devient disque de platine début septembre[37]. L'album est certifié triple disque de platine en [38]. L'album est aujourd'hui vendu à plus de 470 000 exemplaires[39].

En , il sort son Album gratuit Vol. 2 qui contient une quinzaine de chansons dont notamment J'aime, On détale ou encore Tchikita[40]. Sans clip, Tchikita sera certifié single de diamant[41] et vu plus de 234 millions de fois sur YouTube en .

Son album suivant, L'Ovni, sort le . Il devient disque d'or en une semaine avec 72 314 exemplaires écoulés (signant le meilleur démarrage de la carrière de Jul)[42], puis devient disque de platine en moins de deux semaines en atteignant les 100 000 ventes[12],[18]. En , Jul fait sa première tournée de concerts, L'Ovni Tour, dont au Zénith de Paris où il invite les animateurs Cyril Hanouna et Cauet à monter sur scène avec lui[43]. L'album passe double disque de platine début [44]. En , il est certifié triple disque de platine[45]. L'album est aujourd'hui vendu à plus de 485 000 exemplaires[39].

Album gratuit Vol. 3 et Je ne me vois pas briller (2017)

En , il publie son Album gratuit Vol. 3 qui contient une quinzaine de titres dont Imagine, Lacrizeotiek ou encore Drôle de vie.

Trois mois après l'album gratuit, il sort l'album Je ne me vois pas briller le qui contient les titres Saoûlé, Ça rêve ou encore Ma Jolie dont le titre sera certifié single de platine[46] et le clip vu plus de 100 millions de fois.

L'album devient devient disque d'or en dix jours[47] et disque de platine en un mois[48]. L'album est aujourd'hui double disque de platine[49].

Album gratuit Vol. 4, La tête dans les nuages et pause (2017-2018)

En , il sort son Album gratuit Vol. 4 qui contient notamment les tubes Je lève la moto, En crabe ou encore Parfum quartier.

L'album La tête dans les nuages sort le [50]. Après sa sortie, Jul décide de faire une pause dans ses sorties d'albums afin de produire un jeune rappeur de sa cité nommé Moubarak[51]. L'album est double disque de platine[52]. La pause dans la production de Jul est la plus longue depuis le début de sa carrière : six mois sans nouvelle chanson[53].

Inspi d'ailleurs et La Zone en personne (2018)

Le , Jul annonce son retour avec un nouvel album intitulé Inspi d'ailleurs. Le lendemain, il sort deux clips à la suite, Inspi D'ailleurs et Fais moi la passe. L'album contient 22 titres, dont des collaborations avec Soprano, Alonzo, Shay et Sofiane[51]. L'album sort le et est certifié disque d'or deux semaines après sa sortie[54] puis disque de platine à la mi-août soit un peu moins de deux mois après sa sortie[55].

En , Jul annonce la sortie de l'album La Zone en personne dont la publication est prévue le [56]. L'album devient disque d'or en une semaine[57], disque de platine en trois semaines puis double disque de platine en [58].

Album gratuit Vol. 5, Rien 100 Rien et réédition (2019)

Le , il publie son Album gratuit Vol. 5 sur YouTube, dont le premier titre est Pocahontas[59]. L'album compte au total dix-sept chansons.

Le , Jul sort l'album Rien 100 Rien et il fête la sortie de cet album avec ses fans au Stade Vélodrome le (la veille de la sortie de l'album). La séance de dédicace est organisé par son distributeur Believe et par la plate-forme française de streaming Deezer[60]. L'album devient disque d'or en deux semaines avec plus de 50 000 ventes[61], puis disque de platine fin juillet[62]. Fin septembre, Jul atteint les 2 milliards de vues sur sa chaîne YouTube[63]. Le , il sort la réédition avec sept nouvelles musiques[64]. Une semaine après la sortie de la réédition, l'album s'écoule à 7265 exemplaires, ce qui fait un total de 156 578 ventes[65]. Fin octobre, il dévoile sa propre application qui atteint plus de 200 000 téléchargements en quelques jours[66]. En , l'album Rien 100 Rien est certifié double disque de platine[67].

Tournée, C'est pas des LOL et record de vente de l'histoire du rap français (2019-2020)

Le , il dévoile la pochette ainsi que le nom de son nouvel album C'est pas des LOL prévu pour le [68]. Le , il entame une tournée à travers l'hexagone en commençant par l'Arkéa Arena de Bordeaux, puis passant par le Zénith de Toulouse et la Halle Tony Garnier à Lyon. Le lendemain, il se rend à l'AccorHotels Arena mais le concert est perturbé par des incidents suite à l'intrusion dans la salle de plusieurs personnes (des prétendus fans du PSG) venu attaquer des spectateurs[69],[70]. Le , il publie l'album C'est pas des LOL[71] puis le clip Beuh magique sur YouTube. En une semaine, l'album s'écoule à 36 993 exemplaires[72]. Dans le même temps, il bat le record du plus long freestyle sur la radio Skyrock[73]. Deux semaines après sa sortie, l'album est certifié disque d'or en atteignant le cap des 50 000 ventes[74]. Fin décembre, Jul atteind la barre des trois millions de ventes, il s'agit du deuxième rappeur français à atteindre ce chiffre après MC Solaar[75],[76],[77],[78]. Dans le même temps, on apprend que Jul est l'artiste le plus écouté de la décennie en France sur la plateforme de streaming Spotify[79]. En , l'album est certifié disque de platine en atteignant le cap des 100 000 ventes[80]. Le , Jul affirme dans une vidéo sur son compte Instagram être devenu le plus gros vendeur de l'histoire du rap français avec plus de quatre millions d'albums vendus. Dans la même vidéo, il indique que son concert au Stade Vélodrome le est complet[81]. En , il annonce le report de ce concert, en raison de la pandémie de Covid-19[82]. Quelques semaines plus tard, le rappeur annonce mettre ses disques de certifications aux enchères afin de récolter de l'argent pour les hôpitaux pour lutter contre le Covid-19, ses ventes atteindront plus de 300 000 euros[83].

La Machine et Bande organisée (2020-...)

Quelques jours plus tard, le 26 mars, il sort un morceau inédit intitulé Sousou, son premier titre de l'année 2020[84]. Le 29 avril, sur son compte Instagram, il annonce le nom et la date de sortie de son prochain album La Machine dont la sortie est prévue pour le 19 juin[85],[86]. Le 9 mai, il dévoile le clip Fait D'or, deuxième extrait (après Sousou) de son prochain album[87]. Le 13 mai, il annonce que La Machine sera un double album[88]. Le 26 mai, il dévoile la tracklist de l'album[89], suivi du clip de Folie le lendemain, titre inspiré de la chanson Nuit de folie[90]. Le 19 juin, il sort l'album La Machine et le clip Italia sur YouTube, qui atteindra plus de 9 millions de vues en une semaine[91],[92]. Une semaine après sa sortie, l'album s'écoule à 42 246 exemplaires[93]. Le 29 juin, l'album est certifié disque d'or, soit dix jours après sa sortie[94]. L'album devient disque de platine début août[95]. Quelques jours plus tard, il annonce le projet Bande organisée, un projet « 100% Marseillais », regroupant plusieurs autres rappeurs de la ville, dont SCH, Naps, Alonzo, Soso Maness, Kofs, L'Algérino ou encore les groupes IAM, Fonky Family et Ghetto Phénomène[96].

Processus créatif

Jul affirme se considérer comme un « rappeur-chanteur » très influencé par Future. Il utilise souvent l'Auto-Tune et fait tous ses accompagnements seul pendant l'ensemble de sa carrière[22].

Une chanson lui prend trois ou quatre heures d'enregistrement : d'abord, il crée la piste instrumentale dans Pro Tools, puis il écrit ses paroles et chante sur l'accompagnement[9]. Il tourne la grande majorité de ses clips dans son quartier d'origine, à Saint-Jean-du-Désert, et mobilise pour ce faire des habitants du quartier et ses amis d'enfance[22].

Accueil

Team Jul

Le public de Jul, surnommé la « Team Jul » par l'artiste, reproduit souvent son signe de mains emblématique : un J fait avec la main gauche, le U formé par le creux des mains et un L avec la main droite[97]. Pendant la campagne de l'élection présidentielle française de 2017, Philippe Poutou, Benoît Hamon et Alain Juppé ont été pris en photo faisant ce signe[9].

Un autre signe de ralliement du groupe est le mot « mercé », « merci » en occitan de Marseille[98], et systématiquement utilisé par l'artiste et ses fans[4].

En parallèle de sa production, Jul a l'habitude de publier un grand nombre de singles gratuits en streaming pour la « TeamJul »[22] : on compte 5 albums gratuits en 2019 ainsi que des titres inédits, en plus des quelque 200 chansons de ses albums vendus[99]. Il affirme produire ces opus gratuits pour remercier ses fans[4].

Opinion d'artistes français

Jul compte autant d'admirateurs que de détracteurs. Faisant plusieurs millions de vues sur Internet avec ses chansons, ses albums se classent généralement très bien en termes de ventes. Il est soutenu par plusieurs rappeurs comme Soprano, Alonzo, L'Algérino, Mister You, Maître Gims, Shay ou encore Le Rat Luciano. Booba estime que seul Jul peut surpasser les ventes de ses albums et le respecte, étant souvent en contact avec lui. Ils ont même envisagé un featuring qui n'a pas vu le jour[100].

Keny Arkana, figure emblématique du rap conscient elle aussi originaire de Marseille, déclare que, si elle n'adhère pas à la musique de Jul, elle salue son honnêteté, son côté anti-bling-bling et ainsi le compare au Rat Luciano. En effet, Jul ne fait que peu d'apparitions médiatiques, ne fait pas de gangsta-rap et sort un certain nombre d'albums gratuits destinés à ses fans qui sont en prison ou qui n'ont pas les moyens d'acheter des albums payants[101].

Rapport aux médias

Jul refuse la grande majorité des interviews demandées, et l'accueil critique de ses albums est régulièrement très négatif[99]. Son entourage et son avocat s'occupent de gérer les demandes et exigent qu'on leur fournisse les questions en avance, pour vérifier que l'interview n'a pas pour but de se moquer de son niveau d'instruction ou d'affaires polémiques. Trois sujets ne peuvent pas être abordés : son ancien label Liga One Industry, ses démêlés judiciaires, et son père[9].

Plutôt que de donner des interviews, Jul s'appuie sur les réseaux sociaux pour communiquer directement avec ses fans[9]. Il se démarque par son orthographe très approximative, qui lui vaut les moqueries d'une partie des médias[99]. Il affirme vouloir continuer à faire ces fautes même avec ces moqueries et malgré l'existence de correcteurs automatiques efficaces : « quand c'est trop bien écrit, ils savent que ce n'est pas moi »[4].

Affaires judiciaires

Mai 2017 : mise en danger d'un policier

En , Jul est convoqué par la police pour avoir cité le nom d'un policier de la Direction centrale de la Sécurité publique des Bouches-du-Rhône dans sa chanson L'Hiver au quartier où il rappe « Fuck les banal' et [nom du policier] »[50]. Jul supprime son titre d'Internet à la demande des enquêteurs. Le rappeur affirme également ne pas connaître le policier en question et ne pas avoir écrit ce passage, le morceau ayant été rédigé à quatre[102].

Juillet 2017 : Tapage nocturne à Marseille

En , des habitants du quartier de Saint-Jean-du-Désert se plaignent des soirées organisées pour fêter les retours du rappeur dans la cité : ces soirées incluent des barbecues interdits, des bruits de scooters et de la musique à haut volume jusqu'à tard dans la nuit[103]. Le maire du 3e secteur de Marseille, Bruno Gilles, rencontre Jul et lui propose de lui « prêter la Maison pour Tous de Saint-Pierre quand il vient » à condition de ne pas troubler le sommeil des riverains et qu'il ne tourne plus de clips dans les rues du quartier[104]. Le label de Jul répond aux critiques en disant qu'il n'y a « ni drogue ni violence » dans ces rassemblements : Jul a même signé des autographes à des policiers venus s'enquérir du tapage nocturne. Un membre du label critique les propos de Bruno Gilles, qui aurait déclaré « Avec les millions qu'il a, il ne peut pas les tourner ailleurs, ces clips sauvages ? ». La volonté affichée de Jul est d'offrir des produits dérivés aux enfants de la cité et de les rencontrer régulièrement « pour ne pas qu'ils tombent dans la délinquance », sans aucune communication de sa part auprès des médias[105].

Octobre 2017 : arrestation au volant

Le , le chanteur est arrêté par la BAC et placé en garde à vue à Marseille pour avoir conduit à 160 km/h avec un passager armé à bord d'une voiture de location sur l'A50, en direction de Marseille. Le passager, un jeune homme de 24 ans, a tenté de dissimuler un pistolet de calibre 9 mm et une petite quantité de haschich[106]. Le , Jul publie une déclaration d'excuses à destination de ses fans sur ses comptes Facebook et Twitter, affirmant qu'il ne veut pas donner le mauvais exemple et qu'il apprend de ses erreurs. Cependant, son message est truffé de fautes d'orthographe, ce qui entraîne de nombreuses moqueries[107]. Jul publie une réponse à ces remarques : « Je suis parti de rien sans savoir écrire bien et ça n'est pas ça qui m'a empêché d'écrire des tubes »[108]. Le lendemain de l'affaire, il publie une chanson gratuite intitulée Mauvaise journée[4].

Discographie

Albums studios

Notes et références

  1. « M. Julien MARI, Gérant de JUL sur DIRIGEANT.COM », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 21 janvier 2019)
  2. " « Jul - MC "J'suis corse et alors ? Je suis pas un facho, mec" », sur www.rapelite.com (consulté le 29 mars 2020)
  3. « Marseille : crispation autour des retours au quartier de Jul », LaProvence.com,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018).
  4. a b c d e et f « Jul, rappeur hyperactif et capitaine d'équipe », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 4 juillet 2018)
  5. Parlez-vous Cefran, « Portrait : Jul », sur YouTube, (consulté le 4 juillet 2018)
  6. « Jul : Je travaillais dans les piscines moi avant », sur Rap Français sur SinoxDVD.com, (consulté le 9 janvier 2020)
  7. « Jul révèle le métier qu'il faisait avant de faire du rap », melty,‎ (lire en ligne, consulté le 4 juillet 2018)
  8. « Jul: découvrez son métier avant le rap! », Ma Chaîne Étudiante TV,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2017)
  9. a b c d e et f « Libération.fr – Jul expliqué à vos darons », sur Libération.fr (consulté le 4 juillet 2018)
  10. a et b Prisma Média, « Jul - La biographie de Jul avec Gala.fr », sur Gala.fr (consulté le 1er juillet 2018)
  11. « Ghetto Phénomène: « Même si Jul est en solo, il fait partie du groupe! » », sur mcetv.fr, (consulté le 17 mars 2017)
  12. a et b « Jul ou le triomphe d'un rappeur sans bling-bling », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 4 juillet 2018)
  13. a et b « Top Charts #2 : Les meilleurs s'en vont les premiers ? », Rapunchline : C'est tout le rap français sur un seul site !,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  14. « Jul est certifié Disque de Platine », sur Rapelite.com (consulté le 9 janvier 2020)
  15. (en) Booska-p, « Lacrizeomicmek de Jul. », Booska-p,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  16. « JUL - Lacrizeomic », sur lescharts.com (consulté le 10 juillet 2014).
  17. « JUL - Lacrizeomic », sur ultratop.be/fr/ (consulté le 10 juillet 2014).
  18. a b et c « JUL est peut-être l'artiste qui a le mieux compris la musique en 2017 », Slate.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  19. « Le manager du rappeur Jul retrouvé mort à Asnières », LCI,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  20. (en) Booska-p, « Je trouve pas le sommeil de Jul. », Booska-p,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  21. (en) Booska-p, « Jul lâche le premier extrait de son nouvel album gratuit ! [SON] », sur www.booska-p.com (consulté le 9 janvier 2020)
  22. a b c d e et f « Jul, le feuilleton de l'été », Noisey,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  23. a et b « Jul : Je Perds Mon Self Contrôle, le son fuite sur internet ! », melty,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  24. « Jul : son label dévoile des titres inédits à son insu [vidéo] », mouv',‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  25. « Jul lance son propre label et dévoile des titres inédits [audio] », mouv',‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  26. « Jul : Qu'est ce qui se passe, un son en featuring avec Benjamin Mendy (OM) dévoilé ! », (consulté le 3 octobre 2015).
  27. « Jul : disque d’or en 3 jours les chiffres de ventes renversants de son album MY WORLD », sur Rapelite.com (consulté le 11 janvier 2020)
  28. « Jul: ses chiffres de ventes lui font « péter un plomb » », sur MCE TV, (consulté le 11 janvier 2020)
  29. « Jul est double disque de Platine avec « My World » ! », sur RapGhetto (consulté le 11 janvier 2020)
  30. rapghetto.com, « Jul interprète en live le titre "My World" sur France 2 ! », sur rapghetto.com (consulté le 18 mai 2017)
  31. « Certification "Album gratuit Vol. 1" », sur SNEP (consulté le 21 mai 2020)
  32. « Qui sont les gagnants des Victoires de la musique 2017 », sur Le Huffington Post, .
  33. (en) Booska-p, « JUL obtient un disque de diamant avec « My World » ! », sur www.booska-p.com (consulté le 9 janvier 2020)
  34. « Notre base de données - SNEP », sur Syndicat National de l'édition Phonographique
  35. « Jul cartonne avec son nouvel album "Émotions" », sur non-stop-people.com (consulté le 22 mai 2020)
  36. « Jul disque d'or avec "Émotions" », sur mcetv.fr (consulté le 22 mai 2020)
  37. « Jul est disque de platine avec son album « Émotions » », sur gentsu.fr (consulté le 22 mai 2020)
  38. « JUL annonce un triple disque de platine pour "L'Ovni", il se plante ! », sur MCE TV, (consulté le 9 janvier 2020)
  39. a et b < « Les rappeurs français qui ont le plus vendu », sur sens critique.
  40. (en) Booska-p, « JUL : Les 6 premiers titres de « album gratuit vol.2 » ! [SON] », sur www.booska-p.com (consulté le 9 janvier 2020)
  41. « Jul : Son titre », sur RapGhetto (consulté le 9 janvier 2020)
  42. « Jul : L'OVNI, Numéro 1 au Top Albums, les ventes exactes de la première semaine », sur 13or-du-hiphop.fr (consulté le 22 mai 2020)
  43. « Concert : Jul, l'Ovni fait son show à domicile », France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  44. « Jul : «L’ovni» déjà double disque de platine! », sur NRJ.fr (consulté le 11 janvier 2020)
  45. (en) Booska-p, « Jul certifié triple disque de platine avec « L'Ovni » », sur www.booska-p.com (consulté le 9 janvier 2020)
  46. « Certification "Ma Jolie" », sur SNEP (consulté le 22 mai 2020)
  47. « Jul : Je ne me vois pas briller, certifié disque d'or en seulement 10 jours », melty,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  48. « Jul : Je ne me vois pas briller, nouveau disque de platine à ajouter à sa collection », melty,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  49. « Les certifications : Jul - Je ne me vois pas briller », sur SNEP (consulté le 11 janvier 2020)
  50. a et b « Jul sort son nouvel album "La Tête dans les nuages" », France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  51. a et b Generations, « Quand Jul sort l'un des projets les plus aboutis de sa carrière avec Inspi d'ailleurs ! », sur generations.fr (consulté le 1er juillet 2018)
  52. « « La Tête dans les Nuages » de Jul certifié double disque de platine ! », Rapunchline : C'est tout le rap français sur un seul site !,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  53. « Jul revient avec «Inspi d'ailleurs» », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 4 juillet 2018)
  54. « Jul décroche un énième disque d'or avec Inspi d'ailleurs ! », sur Generations, (consulté le 9 janvier 2020)
  55. « JUL: son album "Inspi d'ailleurs" certifié disque de platine », sur MCE TV, (consulté le 9 janvier 2020)
  56. (en) « JUL : nom, date de sortie et cover de son nouvel album ! », Booska-p,‎ (lire en ligne, consulté le 30 octobre 2018)
  57. « Jul : son dernier album La Zone en personne est certifié disque d’or en une semaine ! », sur Generations, (consulté le 9 janvier 2020)
  58. « L'album « La Zone en personne » de Jul est certifié double disque de platine ! », sur RapGhetto (consulté le 9 janvier 2020)
  59. « JuL déjà de retour : il lâche "Pocahontas" extrait de son "Album Gratuit Vol. 5" », sur Mouv (consulté le 9 janvier 2020)
  60. « JuL débarque au Vélodrome en Twingo et en claquettes chaussettes », sur Mouv (consulté le 9 janvier 2020)
  61. « Jul est disque d'or avec son album « Rien 100 Rien » ! », sur RapGhetto (consulté le 9 janvier 2020)
  62. « JUL certifié disque de platine avec son album "Rien 100 Rien" ! (VIDEO) », sur MCE TV, (consulté le 9 janvier 2020)
  63. « JUL: le rappeur bat un nouveau record sur Youtube ! », sur MCE TV, (consulté le 9 janvier 2020)
  64. « JUL: la réédition "Rien 100 Rien" sortira le 4 octobre ! (PHOTO) », sur MCE TV, (consulté le 9 janvier 2020)
  65. 14 Octobre 2019 | 11 H. 07 Min, « Ventes de la semaine 41 : Niska toujours N°1, Mika débarque dans le Top 10 », sur aficia, (consulté le 9 janvier 2020)
  66. « JuL est "double platine" avec son application », sur Mouv (consulté le 9 janvier 2020)
  67. « L'album Rien 100 Rien de Jul est certifié double disque de platine », sur Rap Ghetto (consulté le 27 février 2020)
  68. « JuL lâche la cover de son nouvel album "C’est pas des Lol" », sur Mouv (consulté le 9 janvier 2020)
  69. « Catastrophe au concert du rappeur marseillais JUL à Paris... », sur Public.fr (consulté le 9 janvier 2020)
  70. « Jul : Bagarres et agressions pendant son concert, le chanteur s'excuse », sur www.purepeople.com (consulté le 9 janvier 2020)
  71. « JUL DÉVOILE UN NOUVEL ALBUM DE 38 TRACKS, C’EST PAS DES LOL [SONS] », sur www.raprnb.com (consulté le 9 janvier 2020)
  72. « JUL : LES CHIFFRES DE VENTES DE SON ALBUM C’EST PAS DES LOL », sur www.raprnb.com (consulté le 9 janvier 2020)
  73. Rap2france, « News Jul a explosé le record du freestyle le plus long sur Planète Rap de Skyrock ! », sur Rap2France, (consulté le 9 janvier 2020)
  74. « L'album « C'est pas des LOL » de Jul est certifié disque d'or », sur RapGhetto (consulté le 9 janvier 2020)
  75. ZeZ XXI, « Jul rejoint la légende MC Solaar dans ce nouveau chiffre de ventes stratosphérique ! (Photo) », sur Rapunchline : C'est tout le rap français sur un seul site !, (consulté le 9 janvier 2020)
  76. Squat, « Gims, Booba et MC Solaar battus par Jul au classement du plus grand vendeur dans du Rap Français », sur 13OR-du-HipHop, (consulté le 10 janvier 2020)
  77. « Jul : les 1ers chiffres de ventes de son album C'est pas des LOL », sur raprnb.com (consulté le 30 avril 2020)
  78. « Les rappeurs français qui ont le plus vendus », sur senscritique.com (consulté le 30 avril 2020)
  79. « Artistes de la décennie les plus écoutés sur Spotify France : le rap emporte tout », sur europe1.fr (consulté le 22 mai 2020)
  80. « Certification de l'album C'est pas des LOL », sur SNEP (consulté le 27 février 2020)
  81. « Jul annonce officiellement être devenu le plus gros vendeur de rap », sur Raprnb (consulté le 27 février 2020)
  82. « Jul annonce qu'il reporte son concert au stade Vélodrome », sur www.rapghetto.com (consulté le 28 mars 2020)
  83. « Jul : Sa vente aux enchères récolte plus de 306 500 euros ! », sur raprnb.com (consulté le 23 juin 2020)
  84. « Le rappeur marseillais Jul sort un nouveau titre », sur laprovence.com (consulté le 28 mars 2020)
  85. « Jul annonce le nom et le mois de sortie de son nouvel album ! (Photo) », sur rapunchline.fr (consulté le 29 avril 2020)
  86. « Jul dévoile la date de sortie de son album « La Machine » ! (Photo) », sur rapunchline.fr (consulté le 20 mai 2020)
  87. « Vidéo : le rappeur marseillais Jul sort le deuxième extrait de son prochain album », sur laprovence.com (consulté le 10 mai 2020)
  88. « Jul annonce que "La Machine" sera un double album ! », sur rap2france.com (consulté le 13 mai 2020)
  89. « JuL: la tracklist de son double album « La Machine » enfin dévoilée ! », sur mcetv.fr (consulté le 26 mai 2020)
  90. « Jul s'inspire de "Nuit de folie" pour son titre "Folie" », sur Mouv.fr (consulté le 30 mai 2020)
  91. « Musique : Jul sort "La Machine" », sur laprovence.com (consulté le 22 juin 2020)
  92. « JuL: le clip « Italia » passe la barre des 9 millions de vues sur YouTube », sur mcetv.fr (consulté le 26 juin 2020)
  93. « Jul réalise le meilleur démarrage de l'année avec "La Machine", les ventes sont monstrueuses », sur www.13or-du-hiphop.fr (consulté le 26 juin 2020)
  94. « JuL est déjà disque d'or avec "La Machine" », sur Mouv.fr (consulté le 29 juin 2020)
  95. « JuL décroche son 14e disque de platine avec son dernier album "La Machine" », sur rap2france.com (consulté le 2 août 2020)
  96. « Jul annonce "Bande organisée" avec SCH, Naps, Kofs, Soso Maness... », sur Mouv.fr (consulté le 15 août 2020)
  97. « Comment le geste du rappeur Jul est devenu le signe d'aujourd'hui et de deux mains », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  98. « On dit merci ! », sur France Bleu (consulté le 9 janvier 2020)
  99. a b et c « Jul, héros ou zéro ? », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le 4 juillet 2018)
  100. Randy Assala, « Booba : Que pense-t-il de Jul et Nekfeu ? Il répond ! », sur melty, (consulté le 9 janvier 2020)
  101. « Jul validé par Keny Arkana », melty,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  102. « Exclusif - Marseille : le rappeur Jul auditionné par la police », LaProvence.com,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  103. « À Marseille, le rappeur Jul excède les riverains : "C'est un bordel atomique !" », sur RTL.fr (consulté le 9 janvier 2020)
  104. « Une rencontre Bruno Gilles - Jul à la rentrée ! », sur LaProvence.com, (consulté le 9 janvier 2020)
  105. « Marseille : crispation autour des retours au quartier de Jul », LaProvence.com,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  106. Prisma Média, « Le rappeur Jul arrêté et placé en garde à vue : du cannabis et une arme de poing retrouvés dans sa voiture - Gala », sur Gala.fr (consulté le 9 janvier 2020)
  107. Prisma Média, « Le rappeur Jul s’excuse après son arrestation : les internautes se moquent de ses fautes d’orthographe - Gala », sur Gala.fr (consulté le 9 janvier 2020)
  108. « Moqué pour ses fautes d'orthographe, Jul répond dans un nouveau post, et c'est encore pire ! », sur Ohmymag, (consulté le 9 janvier 2020)

Voir aussi

Article connexe

Liens externes