Pont-de-Vivaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont-de-Vivaux
"Quartier de Pont-de-Vivaux.jpg".jpg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Ville Marseille
Arrondissement municipal 10e
Code postal 13010
Démographie
Population 4 465 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 43° 16′ 56″ nord, 5° 25′ 12″ est
Cours d’eau Huveaune
Transport
Bus Autobus de MarseilleLigne 15Ligne 15SLigne 17Ligne 18Ligne 91Bus de nuit 518
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pont-de-Vivaux

Pont-de-Vivaux est un quartier du 10e arrondissement de Marseille. Il abrite un hippodrome. Le quartier est constitué d'une zone d'habitation concentrant majoritairement des résidences pavillonnaires et d'un secteur marchand où l'on peut trouver une pharmacie, un libraire, un bar-tabac, une poste, un magasin discount, zone qui constitue le cœur de Pont-de-Vivaux. L'implantation d'un magasin Castorama a apporté un nouveau regain économique au quartier.

Origine et Histoire[modifier | modifier le code]

Ce hameau est situé entre la Capelette et Saint-Loup, à l’endroit où la route nationale n°8 franchit l'Huveaune à l’aide d’un pont ; mais pour ne pas prendre la rivière en écharpe, la route décrit une double courbe et trouve ainsi le pont établi perpendiculairement aux deux rives. La première partie de l’appellation du hameau n’est donc pas à discuter, il y a un pont et le hameau a pris le nom de ce pont. Au XIe siècle, c’est-à-dire au moment où l’humanité commença à reprendre goût à l’existence, le quartier portait le nom de l’un de ses propriétaires. Il y avait une vigne appelée de Sorbier : vinea nominata Sorbairosa, et le mot n’était pas tombé encore en désuétude, trois cents ans après. En 1178, un Guillaume Vivaud signa, en qualité de Consul, un acte par lequel il était accordé quelques privilèges aux chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem. En 1213, un autre Guillaume Vivaud, sinon le même, figure parmi les magistrats qui achetèrent à Roucelin, ce qui lui restait de ses droits, seigneuriaux. En 1226, Syndic de la commune, il passa en cette qualité un traité entre la ville de Marseille et le roi d’Aragon. En 1232, Hugues Vivaud était syndic de la commune. Il était fils de Raymond Vivaud, dont le nom figure dans un acte du . Le , une délibération du conseil municipal, ne laisse pas de doute à cet égard. On y lit qu’un marseillais demanda et obtint la permission de construire un pont à l’endroit qui se nommait déjà Pas des Vivauds : pons factus ad passum Ybeline Vivaldorum vulgariter Pas derls Vivaulz. Dans la même ligne on voit le même nom écrit de deux manières différentes et qui répondent exactement aux termes de Vivaud et de Vivaux. M.Augustin Fabre incline à croire que c’est de l’illustre famille des Vivaud que vient le nom de la place Vivaux : nous estimons qu’il en est de même pour le pont de Vivaux. Le , un acte notarié désigne l’endroit par le terme de los Vivals sive Sorbiras. Nous ne saurions dire si jadis, c’est-à-dire avant, pendant ou immédiatement après l’occupation romaine, il y avait un pont sur ce point. Nous savons seulement que, antérieurement au XVIe siècle, on franchissait l’Huveaune à gué. En 1453, Boniface Vivaud est juge-mage. En 1475, Antoine Vivaud, notaire royal. Gabriel Vivaud fut consul, en 1478, 1491, 1499 et 1519. En 1489, Jean Vivaud fut consul. En 1524, Gabriel Vivaud se distingua dans la défense de Marseille assiégée par le connétable de Bourbon. Il partagea avec Jean de Caux le commandement de l’artillerie de la milice bourgeoise, composée de vingt pièces de canon. L’année suivante, il fut l’un des douze membres du Comité militaire. En 1559, Vivaud de Boniface était premier consul. Quelques membres de la famille exercèrent à Naples les fonctions de consuls de Marseille. Trois femmes furent abbesses du monastère de Saint-sauveur et une quatrième devint, en 1364, abbesse de celui de Saint-Pons. En 1536, le corps d’armée du marquis de Guast rejoignit l’Empereur Charles Quint pour combattre le roi de France François Ier, et faisait la jonction sur l’Huveaune jusqu’au Pont de Vivaux où se voyait alors le vieux manoir d’église, la terre du Bon Dieu, solitude aimée. Le pont de Vivaux est une terre à moi disait-il, oasis très fraîche que baigne l’Huveaune au milieu même de la sécheresse de Provence. Après 1559, il n’est plus question de Vivaud.

Longtemps encore, le moulin à farine qui appartenait déjà à Jean et à Hugon Vivaud, en 1259, porta le nom de la famille ; mais simultanément il était connu par le nom des propriétaires antérieurs, ce qui prouve bien que les termes servant à désigner des localités traversent les siècles et les révolutions sans être modifiés d’une manière absolue. En 1173, ce moulin s’appelait Molindinum Petri Guifre ; en 1696, il se nommait moulin de Boniface (Vivaud) ou de griffeus. Le Griffe avait été substitué, au commencement du XIVe siècle, au Guiffre. On n’était pas aussi difficile alors que de nos jours pour une transposition de lettre.Le hameau se compose d’une trentaine de maisons placées des deux côtés de la route. A proximité, se trouvent des moulins à farine, une fabrique de produits à farine, une fabrique de produits chimiques, etc. On y voit en outre plusieurs établissements d’horticulture en pleine prospérité.

Situation[modifier | modifier le code]

Pont-de-Vivaux se situe entre les quartier de la Capelette , Saint-Loup, de Sainte-Marguerite et de Saint-Tronc. Il est traversé par l’Huveaune d’est en ouest.

Le quartier est principalement desservi par les lignes de bus Autobus de MarseilleLigne 15Ligne 15SLigne 17Ligne 18Ligne 91Bus de nuit 518 de la Régie des transports métropolitains RTM, l’Autoroute A50 (France), L'Autoroute A507 (France) ou Rocade L2 et le boulevard Urbain Sud en périphérie.

Monuments et bâtiments remarquables[modifier | modifier le code]

CICR Centre régional d'Information et de Coordination Routière.

Église Saint-Maurice de Pont-de-Vivaux

Hippodrome de Pont-de-Vivaux

Lycée Professionnel Régional Ampère

Activités[modifier | modifier le code]

Pont-de-Vivaux est un ancien quartier ouvrier et industriel de la vallée de l'Huveaune.

Il a compté diverses industries dont ne restent que les noms (traverse de la Verrerie, impasse Bonnaud.) et d’autres tel que les moteurs Baudouin ou la société des blancs de zinc de la méditerranée, aujourd'hui remplacées par des plateformes de services divers (automobiles, magasin de bricolage).

Commerces[modifier | modifier le code]

Auchan, Castorama, Casa Gusto, Toyota

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

L’ASC Vivaux-Sauvagère est le club de football de Pont-de-Vivaux et un des clubs amateurs les plus titrés de Marseille. Il a été fondé le 1er Août 2011 (couleur noir et jaune). Il a succédé au Vivaux Marroniers créé en 1966 et dissous en 2012 (couleur vert et blanc). Plus qu'un club, une institution dans le quartier, le club de l'ASC Vivaux sauvagère a dans ses locaux du « club-house », un petit bijou du foot à visiter, un musée avec des maillots, écharpes, fanions de tous pays, photos, coupures de journaux, dédicaces de ballons de grands noms de joueurs et d'artistes Marseillais comme Kendji qui tourna une partie de son clip avec Soprano "No Me Mirès Màs" dans le stade Hubert Moruzzo.

Complexe Sportif Ledeuc, Garden Club Gym, GS La Sauvagère, Hippodrome de Pont-de-Vivaux, Parc de la capelette, Phoenix Attitude Danse

Lien interne[modifier | modifier le code]

Statistiques quartiers 10e arrondissement de Marseille