Kheops (DJ)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Ne doit pas être confondu avec Cheops.
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Khéops (homonymie).
Kheops
Description de cette image, également commentée ci-après
DJ Kheops du groupe IAM dans son bureau à Marseille © BORIS HORVAT / AFP.
Informations générales
Surnom Blondin
Nom de naissance Éric Mazel
Naissance (53 ans)
Marseille, Drapeau de la France France
Activité principale Disc jockey, producteur
Genre musical Hip-hop, rap français
Labels Delabel, EMI Music Distribution, Ovaca, Sad Hill Records

Kheops, de son vrai nom Éric Mazel, né le à Marseille, est un disc jockey et producteur de hip-hop français. Il fonde en 1986, aux côtés du rappeur Akhenaton le mythique groupe de rap français IAM. Kheops dirige son propre label discographique, Sad Hill Records, qu'il lance en 1997. Il est également connu pour être un grand collectionneur de disques vinyles[1] : sa collection compte plus de 20 000 pièces.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éric Mazel est né le à Marseille. Lui et Philippe Fragione (Akhenaton) se rencontrent dans un club vers l'été 1984, et lancent en 1986 le groupe de hip-hop IAM, initialement Lively Crew puis B-Boy Stance vers 1987 avec l’arrivée du rappeur Shurik’n et d'Imhotep (Pascal Perez) ainsi que les danseurs Abdedmalek Sultan et Divin Kephren[2] vers 1988-89. IAM publie l’album Concept sur le label indépendant Roker Promocion du Massilia Sound System[2].

En 1997, Kheops lance son label Sad Hill Records sur lequel sont signés Def Bond, Yak, Tony et Paco. La même année, il publie son premier album solo intitulé Sad Hill, un album-concept où il fait participer des rappeurs tels que Faf Larage, Pit Baccardi et Def Bond[3], et produit tous leurs titres. L'album ressort en 1998 avec un titre inédit, Secret Défense en featuring avec Def Bond et Akhénaton[4]. Il anime également durant plusieurs saisons son émission de radio, Total Kheops, sur Skyrock, tous les lundis de minuit à h, coprésentée avec Def Bond[5]. En 1999, il sort sur son label le premier album solo de Def Bond, intitulé Le thème.

En 2000, Kheops publie son deuxième album solo Sad Hill Impact qui fait notamment participer ses protégés, Psy 4 de la Rime[6]. La même année, il lance le site web officiel de son label Sad Hill Records[1]. En 2001, Kheops publie un mini-album intitulé Sad Street.

Il se découvre, en 2000, une passion pour la bête du Gévaudan. En neuf ans, il rassemble une bibliographie de plus de 1 000 ouvrages sur ce mystère. Il participe au numéro consacré à la Bête de Secrets d'histoire animée par Stéphane Bern. En 2009, il publie avec la collaboration de Pierre-Yves Garcin un livre consacré à cet épisode : La bête du Gévaudan à travers 250 ans d'images, paru aux Éditions Gaussen. Chez le même éditeur, il publie en Le Funk et moi en collaboration avec Olivier Cachin.

Le , il participe à la soirée « Old School Session » aux Étoiles de Paris[7]. Il est aussi annoncé le à La Garenne à Gap[8].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Les années Mia
  • 1997 : Sad Hill
  • 2000 : Sad Hill Impact
  • 2001 : Sad Street
  • 2001 : Total Prélude
  • 2002 : Opération Funk
  • 2002 : Opération Funk 2
  • 2007 : Opération Funk 3
  • 2007 : Opération Funk 4
  • 2008 : Opération Funk 5
  • 2009 : Total Kheops - Classic Rap - Volume 1
  • 2010 : Opération Funk 6
  • 2011 : Opération Funk 7

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gilles Rof, Stéphan Muntaner, Fred Guilledoux et Didier Deroin, IAM : Le livre, Soleil productions : Plein Sud, (ISBN 9782877645492)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Kheops sur le net. Le DJ d'IAM se met en ligne. », sur RFI Musique, Marseille, (consulté le 31 mars 2016).
  2. a et b « Biographie de IAM », sur alerterouge.com (consulté le 31 mars 2016).
  3. (en) « Kheops - Sad Hill Overview », sur AllMusic (consulté le 31 mars 2016).
  4. « Kheops - Sad Hill - Chronique », sur Cosmic Hip Hop (consulté le 31 mars 2016).
  5. Laurent Bouneau, Fif Tobossi et Tonie Behar, Le Rap est la musique préférée des Français (lire en ligne).
  6. Damien Conaré, « Sad Hill Impact », sur Les Inrocks, (consulté le 31 mars 2016).
  7. « Dj Kheops (IAM) « Old School Session » aux Etoiles », sur planeteparis.fr (consulté le 31 mars 2016).
  8. « DJ Khéops d’IAM en résidence ce soir à la discothèque La Garenne à Gap », sur frequencemistral.com, (consulté le 31 mars 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]