Léon Gozlan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gozlan.
Léon Gozlan
Description de cette image, également commentée ci-après

Léon Gozlan,
photographié par Nadar.

Naissance
Marseille
Décès
Paris
Activité principale
Distinctions
Officier de la Légion d'Honneur

Léon Gozlan, né à Marseille le et mort à Paris le , est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léon Gozlan est le fils d’un riche négociant, Jacob Gozlan, né à Alger, qui participa à la constitution à Marseille de la première colonie juive organisée en 1783. Son père ayant fait faillite du fait des guerres maritimes, Léon Gozlan abandonne ses études au lycée de Marseille [1] pour se lancer dans l’aventure maritime. Il voyage en Afrique et au Sénégal. Ses souvenirs de voyages sont rapportés dans la nouvelle Pour avoir voulu imiter Robinson. Il devient chroniqueur à Paris, au journal Vert-Vert, par l'intermédiaire de son ami et compatriote l’avocat Méry.

Léon Gozlan est surtout resté célèbre pour son livre-souvenir sur Honoré de Balzac, Balzac en pantoufles (1856). Régis Messac présente Gozlan comme « celui qui fut le secrétaire de Balzac. Sans avoir, dit-il, autant d'originalité que son maître, ce fut un écrivain assez considérable. Il avait des dons naturels et beaucoup de métier. S'il a laissé certaines pages boursoufflées, il en a laissé d'autres, alertes et gouailleuses, qui mériteraient d'être relues. Polydore Marasquin appartient à cette seconde catégorie. »[2]

Son esprit vif et léger, ses chroniques, le font apprécier de ses confrères. Il succède à Balzac à la présidence de la Société des gens de lettres et il préside aussi la Société des auteurs et compositeurs dramatiques[3]. Il s’essaye également au théâtre avec des drames et des comédies, dont la Pluie et le beau temps, créé au Théâtre Français (1861), et Tempête dans un verre d’eau (1849). On lui doit encore une excellente série monographique intitulée Châteaux de France, parue en deux volumes sous le titre Tourelles en 1839 [4].

Gozlan est enterré au cimetière de Montmartre.

Tombe de Léon Gozlan (cimetière de Montmartre, division 21)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Citation[modifier | modifier le code]

Jules Barbey d'Aurevilly écrit, en 1863[5] : « Léon Gozlan, un esprit chaud, coloré, condensé, aiguisé, vivant et vibrant, plein d’invention, un maître qui fait d’abord le diamant et qui après le taille, et quand il n’a pas de diamant, qui prend un bouchon de liége et en fait sortir le feu du diamant par une incroyable magie !... Mais savent-ils même à l’Académie qu’il existe un Léon Gozlan ?... »

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1820: les Émotions de Polydore Marasquin, édition : H. Laurens (Paris) (160 p.-4 f. de pl. en coul. : ill. ; in-16) [6],[7]
    • (sans date) édition: F. Rouff (Paris) (32 p. : couv. ill. en coul. ; gr. in-8) [8],[9]
  • 1825: Plus joyeuses aventures d'Aristide Froissard, édition : F. Rouff (Paris) (48 pages)[10],[11]
  • 1828: Mémoires d'un apothicaire sur la Guerre d'Espagne, pendant les années 1808 à 1814., avec: Sébastien Blaze, (1785-184.), édition: Ladvocat (Paris) (2 vol. 447, 400 p. ; 22 cm) [12],[13]
  • 1834: Les Intimes, roman en 3 volumes, avec Raymond Brucker, publié sous la signature Michel Raymond, Paris, Eugène Renduel,
Pour faciliter le succès de Les Intimes, Michel Brucker le publia aves la signature Michel Raymond. Cette nom était connu: Michel Brucker avait publié un autre livre avec Michel Masson: Le Maçon, mœurs populaires, roman en 4 volumes, Paris, Ambroise Dupont et Cie, 1828. Sous le nom Michel Masson, pseudonyme formé de la réunion des prénoms des deux auteurs. Cette livre n'obtint que des éloges de toute la presse.
Après la publication de Les Intimes, Michel Masson ne réclama pas, mais il rompit toute collaboration avec Brucker, qui ne se gêna point pour continuer pendant longtemps à lui emprunter la moitié de son nom, et, voulant profiter lui-même du bénéfice du pseudonyme, il s'en servit pour les deux premiers volumes de ses Contes de l'atelier ou Daniel le Lapidaire. (1832 à 1833 (4 vol. in-8). Puis, voyant le succès assuré, il le substitue de Masson. Le succès fut très-grand. Les sujets ont presque tous été au théâtre[14].
  • 1836: Le Notaire de Chantilly, édition : Dumont (Paris) (2 vol. in-8°)[15],[16],[17],[18]
  • 1839: Le Médecin du Pecq
    • 1858: (Nouvelle édition), édition: Michel Lévy frères (Paris) (1 vol. 349 p.; in-18) [19],[20]
  • 1839: Les tourelles, Histoire des châteaux de France, édition: Dumont (Paris) (2 vol. (358, 348 p.) ; in-8) [21],[22] , [23],[24]
  • 1843: Aristide Froissard
    • 1886: édition: Librairie illustrée (Paris) (410 p.; in-8) [25],[26]
  • 1845: Les Nuits du Père-Lachaise, édition: A. Lemerle (Paris) (3 vol. in-8°) [27],[28],[29],[30]
  • 1848: Le Lion empaillé
  • 1849: Une tempête dans un verre d’eau, représentée pour la première fois, a Paris, sur le Théâtre historique, le 18 décembre 1849
  • 1850: La Queue du chien d'Alcibiade, comédie en 2 actes, représentée pour la première fois dans le Théâtre-Français, Paris, le 29 mai 1850, édition: Michel-Lévy fr. (Paris) (48 p. ; In-12)[32],[33]
  • 1852: Les Paniers de la comtesse
  • 1854: Louise de Nanteuil : pièce en cinq actes, représentée pour la première fois dans le Théâtre du Vaudevilles, Paris, le 14 janvier 1854, édition : Michel-Lévy frères (Paris)(22 p. : fig.; 31 cm)(1860) [34],[35]
  • 1855: Le Gâteau des reines, comédie en 5 actes, en prose, représentée pour la première fois dans le théâtre, 31 août 1855, édition: Michel-Lévy frères (Paris)(In-18, 112 p.) [36],[37]
  • 1856: Balzac en pantoufles
    • 1886: édition: Librairie illustrée (Paris)(IV-388 p.; in-18) 1886 [38],[39]
  • 1857: Le Folle du logis
    • 1859: Le Folle du logis, édition : Librairie nouvelle (Paris), (In-18, 317 p. ) [40],[41]
  • 1857: Un fou couronné, édition : A. de Vresse (Paris) (3 vol. 295, 302, 311 p. ; in-8 ) (1857)[42],[43],[44],[45]
  • 1857: Les Émotions de Polydore Marasquin, (2e édition) suivi de la Ville des gens de bien., édition : Michel-Lévy frères (Paris) (In-18, 291 p. ) [46],[47]
    • 1864: Les Émotions de Polydore Marasquin, ou Trois mois dans le royaume des singes, (3e édition) édition : Librairie internationale (Paris) (In-18, 301 p.)[48],[49]
    • 1887: édition : Librairie illustrée (Paris) (322 p. : ill., couv. ill. ; in-16) ill. Fraipont et Mas [50],[51]
  • 1859: La Comédie et les Comédiens, édition: Michel Lévy, Paris, 1859, troisième édition. 17 × 11 cm. IV+345 p
  • 1861: La Pluie et le beau temps, comédie en 1 acte, en prose, édition: Calmann Levy, Paris, (nouvelle édition, 1878) (28p, in.12)
  • Édition sur Wikisource Balzac chez lui, Paris, Michel Lévy frères,  Télécharger cette édition au format ePub ─ L’édition originale a paru en 1862.
1886: Balzac intime : Balzac en pantoufles, Balzac chez lui (Nouv. éd.), édition: Librairie illustrée (Paris)(IV-388 p. ; in-18) 1886 [38],[39]
  • 1861: Le Vampire du Val-de Grâce
  • 1861: Le Faubourg mystérieux, Le Vampire du Val de Grâce, édition : E. Dentu (Paris) (In-18, 335 p.) (1861)[52],[53]
  • 1866: Le capitaine Maubert, édition: C. Vanier (Paris), (1 vol. (174 p.) ; in-18 )[54],[55],
  • 18??: Le dragon rouge,
    • édition 1876: Bureaux du "Siècle" (Paris) 1 vol. (265-345); in-4) [56]
  • 18??: Les martyrs inconnus, édition : E. Plon (Paris) (1 vol. 246 p.; in-16) (sans date) [57],[58]
  • 1872: La Vivandière, édition: E. Dentu (Paris), (In-18, 315 p.)[59],[60]
Nouvelles 
  • Échec à l'Éléphant
  • La Main cachée
  • La Villa Maravigliosa
  • Le Fifre
  • Comment on se débarrasse d'une maîtresse
  • Léopold Spencer
  • Le Feu, histoire de quatre savants
  • Les Petits Machiavels
  • Mouton
  • Voyage de M. Fitz-Gérald à la recherche des mystères
  • La Frédérique
  • 1853: La Group, Un Homme arrivé, Le plus beau reve d'un Millionnaire, Histoire d'un Franc, Un moine Méconnu, nouvelles, édition : Michel-Lévy frères (Paris) (In-18, 383 p.) [61],[62]
  • 1857: Un Mot sur les Journaux, pages 31-44, dans: Le Diable à Paris. Paris et les Parisiens, édition : Michel-Lévy frères (Paris) (In-12, 312 p.) [63],[64]
Livre pour enfants 
  • Aventures merveilleuses et touchantes du Prince Chènevis et de sa jeune sœur J Hetzel
    • 1860: dans: Le Nouveau Magasin des Enfants, redaction: J.Hetzel (Paris), édition: L. Hachette et Cie (Paris), (1 vol. 324 p.: 240 vignettes; 25 cm) [65],[66]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce lycée deviendra au début du XXe siècle le lycée Thiers. Concernant les études de Gozlan dans ce lycée : voir Jacques Delmas, Livre d'or : Histoire du lycée de Marseille, Marseille, Imprimerie marseillaise, , p. 121.
  2. Régis Messac, les Romans de l'homme-singe
  3. fondée en 1777 par Beaumarchais.
  4. Pierre Echinard et Georges Jessula
  5. Édition sur Wikisource Jules Barbey d'Aurevilly, « M. Jules Sandeau », dans Les Quarante Médaillons de l’Académie
  6. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k805000
  7. bnf.fr les Émotions de Polydore Marasquin
  8. Gallica.bnf.fr Les émotions de Polydore Marasquin
  9. bnf.fr les Émotions de Polydore Marasquin
  10. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k936940c
  11. bnf.fr Aristide Froissard
  12. Gallica.bnf.frMémoires d'un apothicaire
  13. bnf.frtome 1. ark:/12148/bpt6k6576001m
  14. P.Larousse, Dictionnaire du XIX Siècle, Tome 10, L-MEM, 1873, KB Den Haag, LZ Ency. 15.LAG.
  15. Gallica.bnf.fr Le Notaire de Chantilly
  16. bnf.fr tome 1, ark:/12148/bpt6k9734544g
  17. Gallica.bnf.fr Le Notaire de Chantilly tome 2
  18. bnf.fr tome 2: ark:/12148/bpt6k9734427m
  19. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k6441479b
  20. bnf.fr Le médecin du Pecq
  21. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k64546263
  22. bnf.fr vol 1, Les tourelles
  23. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k64476208
  24. bnf.fr vol 1, Les tourelles
  25. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k804074
  26. bnf.fr Aristide Froissart (Nouv. éd.)
  27. Gallica.bnf.fr tome 1:
  28. bnf.fr ark:/12148/bpt6k55312854
  29. Gallica.bnf.fr tome 3
  30. bnf.fr ark:/12148/bpt6k55310737
  31. gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k54704787
  32. Gallica.bnf.fr La Queue du chien d'Alcibiade
  33. bnf.fr ark:/12148/btv1b520000340
  34. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k56827384
  35. bnf.fr Louise de Nanteuil
  36. Gallica.bnf.fr Le Gâteau des reines
  37. bnf.fr ark:/12148/bpt6k840989j
  38. a et b Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k620418
  39. a et b bnf.fr Balzac intime : Balzac en pantoufles, Balzac chez lui (Nouv. éd.)
  40. Gallica.bnf.fr Folle du logis
  41. bnf.fr ark:/12148/bpt6k61322455
  42. Gallica.bnf.fr vol 1: ark:/12148/bpt6k5544621s
  43. BNF.fr Un fou couronné
  44. Gallica.bnf.fr vol2 : ark:/12148/bpt6k55444339
  45. Gallica.bnf.fr vol 3: ark:/12148/bpt6k56757270
  46. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k55313204
  47. bnf.fr 2e edition + la ville des gens bien
  48. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k313540k
  49. bnf.fr 3e édition
  50. gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k62295r
  51. bnf.fr 3e/4e edition
  52. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k55306003
  53. bnf.fr Le Faubourg mystérieux. Le Vampire du Val de Grâce
  54. gallica.bnf.fr Le capitaine Maubert
  55. bnf.fr ark:/12148/bpt6k6362287t
  56. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k5701408p
  57. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k65529935
  58. bnf.fr Les martyrs inconnus
  59. Gallica.bnf.fr La Vivandière, par Léon Gozlan
  60. Bnf.fr ark:/12148/bpt6k5530839n
  61. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k55439826
  62. bnf.fr Nouvelles
  63. Gallica.bnf.fr ark:/12148/bpt6k63940561
  64. bnf.fr Le Diable à Paris
  65. Gallica.bnf.fr Le Nouveau Magasin des Enfants
  66. bnf.fr ark:/12148/bpt6k65665472

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]