ASPTT Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
ASPTT Marseille
Logo du ASPTT Marseille
Généralités
Nom complet Association sportive des postes, télégraphes et téléphones Marseille
Fondation 1907
Équipement sportif Complexe sportif René Magnac
Siège Maison de la Mer
Entrée no 1 – Port de la Pointe Rouge
13008 Marseille
Président Jacky Percheval (depuis novembre 2021)
Site web https://marseille.asptt.com/

L'ASPTT Marseille est un club omnisports fondé en 1907 et basé à Marseille. Elle fait partie des Associations sportives des postes, télégraphes et téléphones.

Athlétisme[modifier | modifier le code]

La section athlétisme est fondée en 1920[1]. René Combes, affilié au club, dispute le marathon masculin aux Jeux olympiques d'été de 1968 à Mexico[2]. Caroline Dubois évolue à l'ASPTT de 2005 à 2014.

Basket-ball[modifier | modifier le code]

La section basket-ball est fondée en 1944[1]. Les internationales françaises Irène Guidotti (1965-1969), Jacqueline Biny et Arlette Rustichelli-Borel ont évolué à l'ASPTT Marseille.

Chasse sous-marine[modifier | modifier le code]

Alain Zerbini, affilié au club, est sacré champion de France de chasse sous-marine en 1991. Gérard Ségura et Didier Desprat remportent la Coupe de France en 1993[1].

Danse[modifier | modifier le code]

La section danse est fondée en 1989[1].

Équitation[modifier | modifier le code]

La section équitation est fondée en 1983[1].

Escrime[modifier | modifier le code]

Jean-Michel Henry, qui sera champion olympique, évolue de 1972 à 1980 à l'ASPTT Marseille[1].

La section escrime organise le Challenge Jeanty, une épreuve de la Coupe du monde d'escrime[1].

Football[modifier | modifier le code]

La section football est la section originelle du club, fondée en 1907[1]. Jean Tigana, Luc Borrelli, Hugo Magnetti, Anthony Mendy, Lionel Falzon, Jérémy Bru et Jérémie Boga sont passés par l'ASPTT Marseille.

L'équipe féminine des moins de 13 ans, composée notamment de Caroline Pizzala et Véronique Pons, est finaliste de la Coupe fédérale en 2001[3]. L'équipe féminine senior est éliminée au premier tour fédéral du Challenge de France féminin 2007-2008.

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison Division Classement/Tour final
1911-1912 USFSA - Littoral 5e
1912-1913 USFSA - Littoral 6e
1913-1914 USFSA - Littoral 5e ou 6e
  • Vainqueur
  • Promotion en division supérieure
  • Relégation en division inférieure

Golf[modifier | modifier le code]

La section golf est fondée en 1991[1].

Handball[modifier | modifier le code]

La section handball est créée en 1956[4] .

La section handball masculine évolue en Nationale (première division) dans les années 1960[5], et est vice-championne de France de handball à onze lors de la saison 1958-1959[6].

L'équipe masculine des moins de 18 ans remporte le Challenge de France Honneur 2006-2007.

Marie-Paule Gnabouyou a évolué à l'ASPTT Marseille.

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Masculins à sept
Saison Division Classement/Tour final Coupe de France
1957-1958 Honneur (D3) Vice-champion[7]
1964-1965 Excellence (D2) Poule A
1965-1966 Excellence (D2) Poule A
Vainqueur barrages
1966-1967 Nationale (D1) 7e Poule Sud
1967-1968 Excellence (D2)
1968-1969 Nationale 2 (D2)
1969-1970 Nationale 2 (D2)
1970-1971 Excellence (D3) Poule E
1971-1972 Nationale 2 (D2)
1972-1973 Excellence (D3) Poule G
1973-1974 Nationale 3 (D3)
Féminins
Saison Division Classement/Tour final Coupe de France
1963-1964 Excellence (D2) Poule A
  • Vainqueur
  • Promotion en division supérieure
  • Relégation en division inférieure

Judo[modifier | modifier le code]

Bernard Tchoullouyan, affilié au club, dispute le tournoi de judo aux Jeux olympiques d'été de 1980 à Moscou dans la catégorie des moins de 80 kg, et obtient la médaille de bronze[8],[9]. Il deviendra par la suite entraîneur au sein de son club formateur[10].

Natation[modifier | modifier le code]

La section natation est championne de France interclubs de Nationale 3 en 1993[1].

Audrey Guérit rejoint l'ASPTT Marseille en 1995[1].

Nicolas Manaudou est entraîneur de l'ASPTT Marseille depuis 2014[11].

Rugby à XV[modifier | modifier le code]

La section rugby à XV est fondée en 1920[1].

Ski[modifier | modifier le code]

Annie Cottet, affiliée au club, est sacrée championne de France de ski sur herbe en 1993[1].

Taekwondo[modifier | modifier le code]

Claude Serrano, affilié au club, est sacré champion de France junior de taekwondo dans la catégorie des moins de 58 kg en 1993[1].

Tennis[modifier | modifier le code]

En 1993, les seniors messieurs accèdent en Nationale 4 et les seniors dames en Nationale 3[1].

Tennis de table[modifier | modifier le code]

La section tennis de table est championne de France inter ASPTT en 1993[1].

Voile[modifier | modifier le code]

Alice Honoré, affiliée au club, est vice-championne du monde cadette de planche à voile en 1993, médaillée de bronze aux Championnats d'Europe de funboard en 1997[1].

Les skippers Emmanuelle Rol et Hélène Defrance sont passées par l'ASPTT Marseille.

Volley-ball[modifier | modifier le code]

Jérôme Corda, affilié au club, est sélectionné en équipe de France jeunes en 1999[1]. L'internationale française Camille Crousillat a débuté à l'ASPTT Marseille.

L'équipe masculine accède en Nationale 2 en 1999[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s « L'histoire de l'ASPTT Marseille », sur marseille.asptt.com (consulté le )
  2. (en) « René Combes », sur www.olympedia.org (consulté le )
  3. Frédéric Hamelin & Hugo Lebrun, « Finales jeunes : les sentiers de la gloire », Onze Mondial, no 150,‎ , p. 26 (ISSN 0995-6921)
  4. « Un club ensoleillé : l'ASPTT Marseille », Hand-ball, gallica.bnf, no 160,‎ , p. 13-14 (lire en ligne, consulté le )
  5. « Championnats de France - Résultats et classements », Hand-ball, gallica.bnf, no 34,‎ , p. 5-6 (lire en ligne, consulté le )
    L'article donne la date erronée de 1966.
  6. « Palmarès 1958-1959 » [PDF], sur Centre de ressources documentaires de la FFHB, Fédération française de handball (consulté le )
  7. « Palmarès 1957-1958 » [PDF], sur Centre de ressources documentaires de la FFHB, Fédération française de handball (consulté le )
  8. (en) « Bernard Tchoullouyan », sur www.olympedia.org (consulté le )
  9. Déborah Chazelle, « Le champion de judo marseillais Bernard Tchoullouyan leur manque déjà tellement », La Provence, La Provence,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Décès de Bernard Tchoullouyan », sur www.ffjudo.com, (consulté le ).
  11. « L'ASPTT Marseille grandit dans l'ombre du Cercle », sur www.laprovence.com, La Provence, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]