Mont Puget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mont Puget
image illustrative de l’article Mont Puget
Géographie
Altitude 563 m
Massif Calanques de Marseille
Coordonnées 43° 13′ 20″ nord, 5° 27′ 31″ est
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Géologie
Roches Calcaire

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Mont Puget

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Mont Puget

Le mont Puget est le point culminant des calanques situées entre Marseille au nord-ouest et Cassis à l'est.

Il se trouve à l'est du massif de Marseilleveyre et atteint l'altitude de 563 mètres au-dessus de la mer Méditerranée. Dominant la ville, qui s'étale à ses pieds, il offre une vue unique sur les rades Nord et Sud de Marseille.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Puget est le diminutif du mot provençal « puech » qui vient du latin « podium » et désigne une éminence, un lieu élevé. Sa ligne de crête évoque vaguement le profil d'un visage couché. Cette paréidolie est à l'origine d'une légende selon laquelle la montagne aurait été sculptée par le célèbre sculpteur et archictecte marseillais Pierre Puget[réf. nécessaire].

Géologie[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup de collines marseillaises, il est formé de calcaires crétacés blancs d'âge urgonien.

Escalade et promenades[modifier | modifier le code]

Vue du mont Puget enneigé en février 2012.

Le mont Puget peut procurer d'intéressantes voies d'escalade et de randonnée.

Pour atteindre le sommet, les itinéraires les plus classiques sont :

  • au départ du col de la Gineste ;
  • au départ de Luminy, en rejoignant le col de Sugiton puis en prenant le GR jusqu'au col de la Candelle ;
  • au départ de Luminy, en prenant le sentier du Centaure puis le couloir de l'aiguille Guillermin[1].

Du sommet, on a un panorama sur la Grande Candelle, les calanques, le cap Canaille, la ville de Marseille, le massif de l'Étoile, le massif du Garlaban, voire celui de la Sainte-Baume et, par très beau temps, il est possible d'apercevoir les Alpilles, le mont Ventoux et le massif du Luberon[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]