Eugène Caselli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eugène Caselli
Illustration.
Eugène Caselli en 2009.
Fonctions
Conseiller municipal de Marseille

(12 ans, 3 mois et 10 jours)
Élection 16 mars 2008
Réélection 30 mars 2014
Circonscription IIe secteur
Maire Jean-Claude Gaudin
Président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole

(5 ans, 11 mois et 21 jours)
Élection
Prédécesseur Jean-Claude Gaudin
Successeur Guy Teissier
Biographie
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Marseille (France)
Nationalité Français
Parti politique Parti socialiste
Profession Cadre bancaire

Eugène Caselli, né le à Marseille (Bouches-du-Rhône), est un homme politique français, membre du Parti socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Titulaire d’une maîtrise d'histoire à l’université d'Aix-en-Provence, il fait carrière dans le secteur bancaire, à la Caisse d'épargne et occupe successivement les postes de directeur central, directeur général adjoint chargé des ressources humaines et de la communication et enfin celui de membre du directoire de la Caisse d'épargne Provence-Alpes-Corse.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Militant socialiste[modifier | modifier le code]

À l'âge de 36 ans, il décide de s'engager au Parti socialiste (PS), et en devient, vingt ans plus tard, membre du bureau national et premier secrétaire fédéral de la fédération des Bouches-du-Rhône.

Après avoir figuré en deuxième position sur la liste conduite par Lisette Narducci (PRG) dans le deuxième secteur de Marseille lors des élections municipales de 2008, il est élu au conseil municipal de Marseille. Il décide alors de se présenter à la présidence de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM). Élu face à Renaud Muselier (UMP)[1], il quitte en sa fonction de premier secrétaire de la fédération PS des Bouches-du-Rhône afin de se consacrer pleinement à l'intercommunalité.

Président de la communauté urbaine[modifier | modifier le code]

À ce poste, il y gère et fédère une collectivité qui comprend au total 18 communes, dont Marseille qui regroupe 1,2 million d'habitants. D'autre part, de nombreux travaux, dont la communauté urbaine MPM est l'un des acteurs, sont engagés dans la cité phocéenne, dont la récente rénovation du Vieux-Port, accompagnée de la semi-piétonnisation de celui-ci, ce qui en fait l'une des plus grandes places piétonnes d'Europe.

Il cosigne en avec le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et quelques ministres, qui se sont déplacés à Marseille pour l'occasion, un accord de gouvernance partagée afin de créer la grande métropole pour la deuxième ville de France et d'achever également certaines infrastructures telle la rocade L2, ou encore la poursuite de création ou d'amélioration de structure, comme le réseau des transports marseillais.

Élections municipales de 2014[modifier | modifier le code]

Le , il se déclare candidat à la mairie de Marseille en vue des élections municipales de 2014[2],[3]. Il participe à la primaire du PS, affrontant notamment Samia Ghali, Christophe Masse, Marie-Arlette Carlotti, Henri Jibrayel et Patrick Mennucci ; il est éliminé au premier tour, au profit de Samia Ghali et Patrick Mennucci. Pour le second tour de la primaire, il apporte son soutien à ce dernier[4].

Pour les élections municipales de 2014, il conduit la liste du Parti socialiste dans le deuxième secteur (2e et 3e arrondissements), où il obtient 17,5 % des suffrages exprimés au premier tour et 32,6 % des voix au second tour[5]. Il est élu au conseil municipal de Marseille, où il siège jusqu'en 2020 dans l'opposition.

Le , après la défaite du Parti socialiste aux élections municipales, il cède son siège à la communauté urbaine MPM au député Guy Teissier (UMP)[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]