Le Transporteur 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Transporteur 3
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film
Titre original Transporter 3
Réalisation Olivier Megaton
Scénario Luc Besson
Robert Mark Kamen
Musique Alexandre Azaria
Acteurs principaux
Sociétés de production EuropaCorp
Apipoulai Production
TF1 Films Productions
Grive Productions
Current Entertainment
Pays de production Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Action
Durée 104 minutes
Sortie 2008

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Transporteur 3 (Transporter 3)[1] est un film franco-américano-anglais réalisé par Olivier Megaton, sorti en 2008.

C'est le troisième opus de la trilogie, après Le Transporteur en 2002 et Le Transporteur 2 en 2005, suivi d'une série télévisée en 2012 et d'un reboot/préquel, Le Transporteur : Héritage en 2015.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un soir chez lui à Marseille, Frank Martin, un convoyeur réputé, voit son salon embouti par la voiture de son collègue Malcolm qui le remplace pour un contrat. Mais ce dernier meurt alors qu'il était venu lui demander de l'aide. Par la suite, Frank est contraint par l'employeur de transporter deux sacs et accompagner une jeune Ukrainienne de Marseille à Odessa, sous la contrainte (un bracelet explosif est fixé à son poignet).

Si Frank ignore tout de l’identité de la fille et du contenu des sacs, il est certain d’être impliqué dans un voyage à haut risque dont il va petit à petit découvrir les enjeux et essayer de rester en vie, tandis qu'à Odessa on négocie pour obliger un haut-fonctionnaire de laisser accoster au port un cargo comportant des déchets extrêmement toxiques illégaux...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

L'action se déroule à Marseille et en Ukraine ; le film a été tourné :

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le Transporteur 3
Score cumulé
SiteNote
Metacritic51/100
Rotten Tomatoes37 %
Allociné2.6 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Le Transporteur 3 a rencontré un accueil critique très mitigé. Sur le site Rotten Tomatoes, il obtient un score de 37 % pour un total de 111 critiques, pour une moyenne de 4,810. Sur Metacritic, le film obtient un score de 51100 sur la base de 26 critiques, indiquant des avis généralement mitigés. En France, notamment sur le site Allociné, l'accueil est aussi mitigé avec une note de 2.65.

Box-office[modifier | modifier le code]

Ce troisième opus est le plus gros succès de la franchise. Il totalise 108 979 549 dollars de recettes dans le monde entier, dont 31 715 062 dollars en Amérique du nord.

En France, le succès est également au rendez-vous, avec 1 430 308 entrées, ce qui fait du film le meilleur de la saga.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
31 715 062 $ 5
Drapeau de la France France 1 430 308 entrées - -

Monde Total mondial 108 979 549 $ - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2009, Le Transporteur 3 a été sélectionné 3 fois dans diverses catégories et n'a remporté aucune récompense[14],[15].

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Dans le film, la voiture de Frank est une Audi A8 W12 et celle de Tarconi une R 16.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour les séquences d'action et de violence intenses, certains contenus sexuels et du matériel de drogue. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Transporteur reprend la route
  2. (en) « Le Transporteur 3 - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  3. « Le Transporteur 3 - Société de Production / Sociétés de distribution », sur Unifrance.org (consulté le ).
  4. « Budget du film Le Transporteur 3 », sur JP box-office.com (consulté le ).
  5. (en) « Le Transporteur 3 - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  6. (en) « Le Transporteur 3 - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  7. a et b « Le Transporteur 3 », sur cinoche.com (consulté le ).
  8. a et b « Le Transporteur 3 », sur cinebel.dhnet.be (consulté le ).
  9. « Le Transporteur 3 », sur cineman.ch (consulté le ).
  10. (en) « Le Transporteur 3 - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  11. « Visa et Classification - Fiche œuvre Le Transporteur 3 », sur CNC (consulté le ).
  12. (en) « Classification Parentale au Royaume-Uni », sur bbfc.co.uk (consulté le ).
  13. « Guide Parental suisse », sur filmrating.ch (consulté le ).
  14. (en) « Le Transporteur 3 - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  15. « Palmares du film Le Transporteur 3 », sur Allociné (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]