Robert Nouzaret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Robert Nouzaret
Image illustrative de l’article Robert Nouzaret
Robert Nouzaret en 2007
Biographie
Nationalité Français
Naissance (79 ans)
Marseille (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
1954-1964 Olympique lyonnais
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1964-1969 Olympique lyonnais130 0(2)
1969-1970 Girondins de Bordeaux011 0(0)
1970-1972 Montpellier LSC059 0(6)
1972-1974 FC Gueugnon066 0(0)
1974-1976 Arago Orléans
1977-1978 Montpellier PSC001 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1974-1976 Arago Orléans19v 15n 29d
1976-1980 Montpellier PSC66v 40n 47d
1980-1982 SR Saint Dié21v 17n 35d
1982-1983 FC Bourges07v 07n 16d
1983-1985 Montpellier PSC34v 23n 18d
1985-1987 Olympique lyonnais48v 26n 20d
1988-1990 SM Caen18v 16n 29d
1996-1998 Côte d’Ivoire10v 04n 02d
1998-2000 AS Saint-Étienne36v 29n 24d
2000-2001 Toulouse FC08v 08n 10d
2001-2002 SC Bastia19v 06n 19d
2002-2004 Côte d’Ivoire04v 01n 03d
2004 Montpellier HSC03v 04n 13d
2005 Mouloudia d'Alger06v 02n 07d
2006-2009 Guinée10v 06n 08d
2010-2011 RD Congo06v 01n 06d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Robert Nouzaret, né le à Marseille dans les Bouches-du-Rhône, est un footballeur puis entraîneur français.

Dans les années 1960 et 1970, il joue dans plusieurs clubs de l'élite du football français. Il devient ensuite entraîneur de plusieurs clubs en France et à l'étranger ainsi que de sélections nationales africaines. Il est président délégué de l'AC Arles-Avignon de à .

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à l'Olympique lyonnais, il joue au poste de milieu de terrain puis de défenseur du milieu des années 1960 au milieu des années 1970. il joue ensuite aux Girondins de Bordeaux, à Montpellier Littoral SC, au FC Gueugnon et termine sa carrière au Football Club Orléanais (devenu en 1982 le FCO Saint-Jean-de-la-Ruelle)[1],[2].

Robert Nouzaret commence ensuite une longue carrière d'entraîneur. Connu pour son fort tempérament mais aussi pour sa franchise et ses qualités humaines, il contribue fortement à la renaissance d'une équipe de football professionnelle à Montpellier avec son ami d'enfance Louis Nicollin. Il entraîne à plusieurs reprises le Montpellier HSC, dont il en sera aussi le directeur sportif en 1991 et y restera en place pendant 5 ans, mais aussi l'Olympique lyonnais, l'AS Saint-Étienne, le Toulouse FC et le Sporting Club de Bastia.

Il effectue également une carrière en Afrique où il est à deux reprises sélectionneur et directeur technique de l'équipe de Côte d'Ivoire. Il prend sa retraite d'entraîneur, le , après un dernier poste de sélectionneur de la République démocratique du Congo.

Il devient le , président délégué de l'AC Arles-Avignon.

Le , Nouzaret annonce qu'il met un terme à sa carrière sportive d'entraîneur, après une dernière expérience au centre de formation de Montpellier HSC, venant ponctuer 37 années effectuées et 806 matchs officiels dirigés[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Le , à l'âge de 67 ans, il annonce que la sélection de République démocratique du Congo est la dernière sélection qu'il entraînera avant sa retraite d'entraîneur[5]. Il résilie son contrat avec la Fédération congolaise de football association le mercredi et met ainsi un terme à sa carrière d'entraîneur[6]. Le , il devient président délégué de l'AC Arles-Avignon[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Robert Nouzaret », sur mhscfoot.com (consulté le )
  2. (en) « Robert Nouzaret complete profile on Playerhistory », sur soccerdatabase.eu (consulté le )
  3. Changements au centre de formation de Montpellier : Robert Nouzaret part en retraite, Laurent Robert s'en va, sur France Bleu - Hérault, 2 mai 2020 (consulté le 3 mai 2020).
  4. « Fiche de Robert Nouzaret », sur footballdatabase.eu
  5. « Dernier contrat pour Nouzaret », sur www.lequipe.fr, L'Equipe.fr, (consulté le )
  6. « Nouzaret démissionne et arrête », sur www.lequipe.fr, L'Equipe.fr, (consulté le )
  7. « Laurey succède à Hadzibegic » [archive du ], sur www.lequipe.fr, L'Equipe.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]