Marche à l'ombre (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marche à l'ombre.
Marche à l'ombre
Réalisation Michel Blanc
Scénario Michel Blanc et Patrick Dewolf
Acteurs principaux
Sociétés de production Films A2, Les Films Christian Fechner
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 85 minutes
Sortie 1984

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Marche à l'ombre est un film français réalisé par Michel Blanc et sorti en 1984.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux « sans domicile fixe », François (Gérard Lanvin), baroudeur costaud mais sensible et Denis (Michel Blanc), éternel râleur et hypocondriaque, sont de retour en France afin de se relancer dans la musique avec l'aide d'un vague ami résidant près de Paris.

Une fois parvenus à la porte de leur comparse, ils apprennent brutalement que celui-ci a dû partir sans laisser d'adresse ni même d'explication.

Désappointés et pratiquement sans le sou, François et Denis logent dans un hôtel miteux et font la manche dans la rue ainsi que dans le métro, en jouant quelques morceaux avec la guitare de François. C'est lors de l'une de ses « représentations » que François rencontre la jolie Mathilde (Sophie Duez), une danseuse professionnelle et en tombe immédiatement amoureux, tandis que son compagnon Denis se voit vivre des histoires successives sans lendemain.

N'ayant plus d'argent pour s'héberger ni pour se nourrir, ils sont accueillis dans un bâtiment désaffecté au sein d'une troupe de gens d'origine africaine.

Entre notes de musiques, rixes et affaires louches, ils tenteront malgré tout de parvenir au bout de leurs rêves.

Tout au long du film, les deux amis se disputeront souvent mais ne se sépareront jamais…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Michel Blanc pense à l'origine à Bernard Giraudeau et Mathilda May (il a d'ailleurs écrit le rôle pour elle, d'où le prénom Mathilde du personnage féminin), mais ils sont indisponibles, si bien qu'il choisit Gérard Lanvin qu'il avait rencontré dans un magasin (l'un volant du plâtre, l'autre des clous) et Sophie Duez alors mannequin[1].

Le tournage a eu lieu en mai 1984 à Marseille (L'Estaque, port autonome de Marseille), Paris (cinéma Mac Mahon, station Porte-des-Lilas), aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle et New York (Queensboro Bridge, Times Square)[réf. nécessaire].

Accueil[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film réalise 6,1 millions d'entrées[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Lombard, Les 100 films les plus populaires du cinéma français, Éditions First, , p. 121
  2. Jean-Michel Frodon, L'âge moderne du cinéma français, Flammarion, , p. 465

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]