Gilles Azzopardi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gilles Azzopardi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
Nationalité
Activités
Acteur, dramaturge, metteur en scèneVoir et modifier les données sur Wikidata

Gilles Azzopardi est un dramaturge, metteur en scène et comédien français, né le à Marseille et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

La carrière artistique de Gilles Azzopardi débute par la musique en 1995. C'est alors qu'il rencontre le compositeur et musicien Richard Larroze. De leur collaboration naîtra un groupe "Azzo" et un premier album "IL=" qui recèlera 12 compositions originales, enregistrées au studio "La Tarente" à Aubagne. En 1997, alors que l'album est en cours de mixage, Gilles Azzopardi répond à une petite annonce de casting. Luc Besson est en repérage à Marseille pour le tournage de son premier "Taxi" qu'il produira et qui sera réalisé par Gerard Krawscyk. Même si le rôle est modeste, il a valeur de révélateur pour Gilles Azzopardi qui interrompt immédiatement sa parenthèse musicale pour se consacrer désormais entièrement à sa carrière de comédien. Il passe alors un second casting avec Gérard Moulevrier pour le rôle du frère d'Iréné dans un remake "hasardeux" du "Schpountz" de Marcel Pagnol réalisé par Gerard Oury. Il n'obtiendra pas le rôle mais la certitude que comédien est bel et bien un "métier" avec une technique et que ce métier doit s'apprendre avant de prétendre le pratiquer.

En 1998, Gilles Azzopardi pousse la porte du "Chocolat-Théâtre", lieu de spectacle mythique à Marseille créé par le fantasque et pétulant Claude Prévos, qui fut un découvreur de talents (Titof, etc.), un programmateur avisé et une sorte de mécène. Gilles s'inscrit au cours de la comédienne Catherine Gillet où il fera son apprentissage des planches pendant 3 ans. Le "Chocolat-Théâtre" lui ouvre ensuite sa scène et c'est ainsi que Gilles va pouvoir apprendre concrètement et rapidement les métiers de comédien, auteur et metteur en scène. En 2000, il va créer sa compagnie "Les Spécimens" et montera sa première création " Hallucinémation". Il y en aura sept autres qui suivront dans la foulée. Depuis, avec sa compagnie théâtrale, Les Spécimens, Gilles Azzopardi monte et joue ses propres pièces et cumule ainsi les casquettes d'auteur dramatique, comédien et metteur en scène. Il est aussi professeur de théâtre.

Il meurt le 30 octobre 2020 à l'âge de 53 ans des suites d'une longue maladie[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Auteur, comédien et metteur en scène[modifier | modifier le code]

  • 2001 : "Hallucinémation" mise en scène et joué par Les Spécimens
  • 2002 : Masculin Plurielle mise en scène et joué par Les Spécimens
  • 2003 : "Château, scalpel et viande froide" mise en scène et joué par les Spécimens (Musique originale Cédric Milard)
  • 2004 : Le grand chambardement avec Julie Charbonnel
  • 2005 : Les snipers de l'info avec Jeff Carias, Alexandra Legarrec, Ludovic Pérez et Tewfik Behar
  • 2006 : Buzz Off avec Stéphane Aizac et Thierry Sanna[2]
  • 2007 : Le Grand Cirque avec Les Spécimens
  • 2009-2011 :Le grand chambardement (reprise) avec Nicole Ferroni et Franck Kaloustian[3].
  • 2010 : La chaise ou qui veut gagner des milliards ? création en au Théâtre Le Panache à Marseille [4],[5] avec Les Spécimens
  • 2012 : " Don Facciomacco" Création en au Théâtre Mazenod de Marseille (musique originale Cédric Milard).

Auteur et metteur en scène[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Télévision, cinéma[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Prix de la mise en scène et prix d'interprétation pour 'Buzz Off au festival de Gémenos 2006 ;
  • 2007 : Prix de la meilleure comédie pour "Masculin Plurielle" au festival FADA.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Théâtre : mort du Marseillais Gilles Azzopardi à l'âge de 53 ans », sur www.laprovence.com, (consulté le 31 octobre 2020)
  2. « Buzz Off », sur Théâtre Le Panache
  3. « Le grand chambardement », sur Théâtre Le Panache
  4. « La chaise ou qui veut gagner des milliards ? », sur Théâtre Le Panache
  5. Gilles Azzopardi, « La chaise ou qui veut gagner des milliards ? (Teaser) », sur Dailymotion
  6. « L'œuf, la poule ou Nicole? » [PDF], sur espacegerson.com

Liens externes[modifier | modifier le code]