Justin de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Justin de Marseille
Réalisation Maurice Tourneur
Scénario Carlo Rim
Acteurs principaux
Sociétés de production Pathé-Natan
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre drame
Durée 95 minutes
Sortie 1935

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Justin de Marseille est un film français réalisé par Maurice Tourneur et sorti en 1935.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Marseille, sa vie, ses habitants, son port. Lors du débarquement du bateau Le Mauritanie éclate un incident. Une bande de malfrats s'empare d'une cargaison d'opium cachée dans le siège d'un passager invalide et l'emporte sous le feu nourri des douaniers. L’évènement crée l'émoi dans la presse et dans le milieu car la marchandise était destinée à la mafia chinoise.

Justin, figure notoire du tout Marseille, lui-même chef de gang, n'apprécie pas ce coup d'éclat qui fait des vagues et désorganise le marché de la contrebande. Il apprend bien vite que l'auteur du vol est Esposito, ambitieux parrain napolitain, et prend sur lui de le remettre à sa place.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en extérieurs à Marseille et aux studios de Joinville-le-Pont.

Critiques[modifier | modifier le code]

« Maurice Tourneur confirme ici, au cœur de sa seconde période française, son talent raffiné de réalisateur. Les multiples scènes d'action lui permettent de donner libre cours à son sens de l'ellipse et du raccourci. Sécheresse du trait qui n'a pas grand-chose à envier aux maîtres du film noir américain qui, à la même époque, faisaient le bonheur de la Warner. En fait, le cinéaste parvient ici à faire coïncider sa passion pour les atmosphères poétiques et la faconde de ses protagonistes avec la rigueur du thriller, son réalisme et sa cruauté. Un très grand film de genre du cinéma français d'avant guerre... »

— Olivier de Bruyn, Télérama, 19 avril 2008

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Avant sa réalisation, Carlo Rim a demandé au truand marseillais Paul Carbone son autorisation, aucun film sur le milieu marseillais ne pouvait alors être tourné à Marseille sans son accord.
  • Louis de Funès, 20 ans, était présent lors du tournage du film en tant que clapman.
  • Il s'agit du premier film de Tino Rossi, 27 ans, mais on n'y entend que sa voix.
  • C'est à tort que ce titre figure parfois dans la filmographie de Jean Gabin, qui n'y apparaît absolument pas.
  • La scène du faux enterrement est tournée à Marseille le 9 octobre 1934, au même moment et dans la même ville, le roi Alexandre Ier et le ministre Louis Barthou sont assassinés.
  • Lors de sa sortie, le film fut interdit de diffusion à Marseille, puis à l'initiative du député Fernand Bouisson dans tout le département des Bouches-du-Rhône. Des cars sont alors mis à la disposition des Marseillais par le distributeur pour leur permettre d'aller le voir à Toulon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]