Montredon (Marseille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Montredon
Montredon (Marseille)
Le port de la Madrague de Montredon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ville Marseille
Arrondissement municipal 8e
Circonscriptions des Bouches-du-Rhône Deuxième circonscription des Bouches-du-Rhône
Cantons des Bouches-du-Rhône Canton de Marseille-9
Démographie
Population 4 905 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 43° 14′ 19″ nord, 5° 21′ 55″ est
Transport
Bus Autobus de MarseilleLigne 19Ligne 20Bus de nuit 583
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montredon
Géolocalisation sur la carte : Marseille
Voir sur la carte administrative de Marseille
City locator 14.svg
Montredon

Montredon est un quartier du 8e arrondissement de Marseille.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Montredon est d'origine occitane. Il s'orthographie Montredond en occitan normalisé et Mountredoun en provençal. Il est composé du substantif mont, dérivé, comme le mot français identique, du latin mons, montis, qui désigne un endroit élevé, et de l'adjectif redond qui signifie rond, arrondi (ici probablement la colline nommée « Mont Rose », qui domine le port de la Madrague. Le nom de Mont-Redon vient plus vraisemblablement du collet (petite colline) qui dominait le quartier de Bonneveine. Ce collet était surmonté d’un château XIXe dans le style troubadour qui a été démoli dans les années 1960 pour être remplacé par un petit groupe d’immeubles. Ce collet calcaire est sans doute le reste d’une ile qui a été réunie à la terre par les atterrissements de l’Huveaune qui ont créé la plaine alluviale de Bonneveine. Le collet, d’une altitude d’environ 45m, est entaillé de nombreux fronts de carrière que l’on peut voir facilement sur les images aériennes[1]. ). Cette étymologie explique pourquoi Montredon se prononce « Mont-redon ».

Une madrague était sous l'ancien régime un port où se pratiquait la pêche au filet, mais seulement sur autorisation royale. Il existait deux madragues à Marseille : la madrague de la ville au nord, et la madrague de Montredon au sud.

Béouveyre, nom du sommet (alt. 366 m.) qui domine Montredon, est aussi occitan : bèou est la forme provençale de l'adjectif occitan bèu, « beau », et veyre est le verbe « voir ». C'est donc un endroit d'où on peut « beau-voir » (c'est bien le cas).

La Grotte Rolland tient son nom d'un brigand qui, selon la légende, l'aurait choisi comme repère au Moyen-Âge, et y aurait caché sa fortune[2]. Le boulevard qui s'en approche en a pris le nom.

Samena, crique située au-delà du Mont Rose, du verbe provençal signifiant « semer » (samenar en occitan standard). Il y avait ici une ferme, celle de Monsieur Esprit[3].

Histoire industrielle[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, de nombreuses industries étaient établies à Montredon, quartier excentré de la ville de Marseille : verrerie, marbrerie, usine à plomb (l'Escalette), usine d'acide tartrique (Legré-Mante), alimentées en eau par le canal de Marseille, et qui ont laissé des friches industrielles et des pollutions encore présentes au sol et dans les cheminées rampantes qui dominent le quartier.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Statistiques quartiers 8e arrondissement de Marseille

Liens externes[modifier | modifier le code]

Une partie du quartier de Montredon se situe sur le territoire du Parc national des Calanques, notamment les lieux suivants :

Le quartier est fortement marqué par d'anciennes industries.

Notes et références[modifier | modifier le code]