Le Transporteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Transporteur
Réalisation Louis Leterrier
Corey Yuen
Scénario Luc Besson
Robert Mark Kamen
Acteurs principaux
Sociétés de production EuropaCorp
TF1 Films Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Durée 92 minutes
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Transporteur (The Transporter à l'international) est un film franco-américain réalisé par Louis Leterrier et Corey Yuen, sorti en 2002.

Le film met en vedette Jason Statham dans le rôle de Frank Martin, un « transporteur » qui livre n'importe quoi et n'importe où et sans poser de questions pour le bon prix.

Premier opus d'une trilogie, il est suivi du Transporteur 2 en 2005 et du Transporteur 3 en 2008 avant que celle-ci ne subisse un reboot/préquel avec Le Transporteur : Héritage, sorti en 2015. Une série télévisée fut également créée en 2012 avec Chris Vance dans le rôle principal.

Malgré un accueil critique mitigé, le film est un succès au box-office et permet de rapporter plus de 43 millions de dollars.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Frank Martin, ancien agent des services spéciaux, prête ses services de conducteur expert à quiconque le paie. Ses règles personnelles principales consistent à ne pas s'impliquer personnellement dans les affaires auxquelles il participe, de façon purement instrumentale.

  • Règle no 1 : ne jamais modifier le contrat.
  • Règle no 2 : pas de nom.
  • Règle no 3 : ne jamais ouvrir le colis.
  • Règle no 4 : n'enfreindre les règles sous aucun prétexte.

Néanmoins, lorsque, lors d'un transport, Frank transgresse la règle no 3, et qu'il découvre dans son coffre une jeune femme ligotée, il va alors devoir payer le prix de la transgression en fuyant dorénavant non seulement les forces de l'ordre, mais aussi d'impitoyables gangsters, qui ont fait de lui leur cible. Car maintenant, il en sait trop.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La production du film a débuté le [2]. Le tournage, d'une durée de 87 jours, s'est déroulé en 2001, majoritairement en France, à Paris et dans le Sud, plus particulièrement sur la Côte d'Azur à Villefranche-sur-Mer, Saint-Tropez, Calanques de Marseille, Marseille, Cassis, Cannes (la Croisette), Èze, Nice, Saint-Rémy-de-Provence, Menton, Antibes et Cap-d'Ail[2]. Le film a également été tourné à Monaco et sur sa place[2].

Bande originale[modifier | modifier le code]

The Transporter: Music from and Inspired by the Motion Picture
Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 50:07
Genre Musique de film
Format CD
Compositeur Randy Bowland, Missy Elliott, Gerald Levert, Timbaland, Keith Sweat, Matthew Wilder (en) et Mario Winans
Producteur Al E Cat, Bink, Missy Elliott, Gerald Levert, Rick Rock (en), Timbaland, Kanye West, Matthew Wilder et Mario Winans
Label Elektra Records
Critique

The Transporter: Music from and Inspired by the Motion Picture est un album comprenant les chansons apparaissant dans le film, sorti le [3].

No Titre Interprète(s) Durée
1. Boogie 2nite Tweet 4:10
2. I Got Love Nate Dogg 3:58
3. Live Big Fat Joe, Angie Martinez et Sacario (en) 3:45
4. Rock the Party Benzino (en) 4:07
5. Muzik Knoc-turn'al (en) 3:33
6. If I Could Go! (en) Angie Martinez, Lil' Mo (en) et Sacario 4:06
7. Be Alright Tamia 4:14
8. Scream AKA Itchin Missy Elliott 3:58
9. Funny Gerald Levert 4:26
10. I'm Cool Hustlechild 4:03
11. One on One Keith Sweat 5:01
12. Life of a Stranger Nâdiya 4:46
50 min 7 s

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Dès sa sortie en salles dans les pays anglophones, Le Transporteur a rencontré un accueil critique mitigé. Sur le site Rotten Tomatoes, il obtient un score de 53 % pour un total de 126 critiques et une note moyenne de 5.6/10, le consensus du site conclut que le film offre de l'action au détriment d'une narration cohérente[4]. Sur Metacritic, le film obtient un score de 51 sur 100, sur la base de 27 critiques, indiquant des avis généralement mitigés[5]. En France, notamment sur le site Allociné, l'accueil est assez modéré avec une note de 3 sur 5 par la presse et de 2,9 étoiles sur 5 par les spectateurs[6].

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de son premier jour d'exploitation aux États-Unis et au Canada, le film se place à la quatrième place, rapportant 3 049 307 $ dans 2573 cinémas, derrière Brown Sugar, Fashion victime et Dragon rouge[7]. Il occupe encore la quatrième place pour son week-end d'ouverture, gagnant 9 107 816 $, toujours derrière Brown Sugar, Fashion victime et Dragon rouge[8]. Finalement, Le Transporteur a rapporté 43 928 932 $ au box-office mondial, dont 25 296 447 $ en Amérique du Nord et 18 632 485 $ à l'international[9].

En France, le film a effectué 541 229 entrées dont 50 915 pour son premier jour et 260 706 pour sa première semaine d'exploitation dans 508 salles[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The Transporter Movie - About », sur Thetransportermovie.net (consulté le 24 avril 2015).
  2. a, b et c (en) « Côte d' Azur & Paris Filming Locations », sur Thetransportermovie.net (consulté le 24 avril 2015).
  3. a et b (en) « The Transporter: Music from and Inspired by the Motion Picture », sur AllMusic.com (consulté le 24 décembre 2015).
  4. (en) « The Transporter (2002) », sur Rotten Tomatoes.com (consulté le 12 janvier 2016).
  5. (en) « The Transporter Reviews », sur Metacritic.com (consulté le 12 janvier 2016).
  6. « Critique du film Le Transporteur », sur Allociné.fr (consulté le 12 janvier 2016).
  7. (en) « Daily Box Office for Friday, October 11, 2002 », sur Box Office Mojo.com (consulté le 24 avril 2015).
  8. (en) « Weekend Box Office Results for October 11-13, 2002 », sur Box Office Mojo.com (consulté le 24 avril 2015).
  9. (en) « The Transporter (2002) », sur Box Office Mojo.com (consulté le 4 février 2012).
  10. « Le calendrier des sorties France - Semaine du mercredi 23/10/2002 », sur Jpbox-office.com (consulté le 31 janvier 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]