Gare de Séon-Saint-Henri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Séon-Saint-Henri
Image illustrative de l’article Gare de Séon-Saint-Henri
Vue, en direction de l'Estaque, des quais et d'une partie de l'ancien bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Marseille
Quartier Saint-Henri
Adresse chemin de Bernex
13016 Marseille
Coordonnées géographiques 43° 21′ 45″ nord, 5° 20′ 24″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER PACA
Caractéristiques
Ligne(s) classique Paris - Marseille
Voies 2
Quais 2
Altitude 52 m
Historique
Mise en service de la ligne le
Correspondances
Bus voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Séon-Saint-Henri

La gare de Séon-Saint-Henri ou gare de Séon-Saint-Henry[1] est une gare ferroviaire de la ligne classique de Paris à Marseille, située sur le territoire du 16e arrondissement de la ville de Marseille, dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

C'est une halte ferroviaire de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains express régionaux TER Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

En sortie sud de la gare, la séparation des voies à l'approche du raccordement de la LGV Méditerranée.
En sortie sud de la gare, la séparation des voies à l'approche du raccordement de la LGV Méditerranée.

Établie à 52 m d'altitude, la gare de Séon-Saint-Henri est située au point kilométrique (PK) 853,218 de la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles, entre les gares ouvertes de l'Estaque et de Marseille-Saint-Charles. Elle est séparée de cette dernière par les gares fermées de Séon-Saint-André, de Saint-Louis-les Aygalades, de Saint-Joseph, du Canet et de Saint-Barthélémy[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Séon-Saint-Henri, est l'une des stations prévues sur l'axe ferroviaire de Paris à Marseille. Elle est située sur la section d'Avignon à Marseille concédée le à Paulin Talabot, Joseph Ricard, Chaponnière et Étienne Émilien Rey de Foresta, suivant les clauses du cahier des charges du , modifié le 12 juin[3].

En mai 1844, la Compagnie du chemin de fer d'Avignon à Marseille rencontre des difficultés avec la population de Séon-Saint-Henri qui proteste contre un arrêté de la préfecture autorisant temporairement l'occupation de terrains près de la voie en construction. Pour satisfaire ses besoins en briques, elle doit faire appel à des ouvriers belges pour les fabriquer, les prix des fabriques[4] locales étant prohibitifs, mais l'utilisation de l'argile des terrains provoque un mécontentement qui ne cesse qu'avec l'intervention de la force publique[5].

Les travaux se poursuivent néanmoins et la section de ligne entre la gare du Pas-des-Lanciers et celle de Marseille est ouverte au service ferroviaire le [5].

En 2014, c'est une gare voyageurs d'intérêt local (catégorie C : moins de 100 000 voyageurs par an de 2010 à 2011), qui dispose de deux voies, deux quais et une traversée de voies piétons (TVP)[6].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

L'abri à voyageurs sur le quai impair (direction Saint-Charles). Au second plan, l'ancien bâtiment voyageurs, aujourd'hui fermé
L'abri à voyageurs sur le quai impair (direction Saint-Charles). Au second plan, l'ancien bâtiment voyageurs, aujourd'hui fermé.

Halte[7] SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à entrée libre. Pour s'acquitter d'un titre de transport, un panneau sur le quai indique au voyageur qu'il est nécessaire de s'adresser au contrôleur à bord de la rame.

Desserte[modifier | modifier le code]

Séon-Saint-Henri est desservie[7] par les trains TER Provence-Alpes-Côte d'Azur de la ligne 07 Marseille-Miramas (via Port de Bouc ou Rognac). Depuis 2015, la fréquence des trains dans cette gare a été augmentée avec une fréquence d'un aller-retour par heure aux heures de pointe.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Des places de parking sont disponibles à proximité. Elle est desservie par des bus du réseau RTM (lignes 25 et 96).

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'orthographe officielle SNCF / RFF comporte un i à la fin, selon le document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2015, page 104, mais un y pages 216 et 521 du même document ; ainsi que dans les documents commerciaux. C'est également avec un y dans l'ouvrage de Douté (cité dans une autre référence). Quant au quartier de Saint-Henri où est implantée la gare, il est orthographié avec un i sur la carte de l'IGN.
  2. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [830/11] Miramas - Marseille », p. 152.
  3. Bulletin des lois, imprimerie Royale, 1844, p. 86-106 lire (consulté le 19 juillet 2011).
  4. Quelques années auparavant, en 1825 on recense à Séon-Saint-Henri, « 60 fabriques de tuiles et briques, elles emploient 700 ouvriers et produisent annuellement 2350000 briques et tuiles », Jules Julliany, Essai sur le commerce de Marseille, volume 3, p. 334 lire (consulté le 19 juillet 2011).
  5. a et b Site Persée, « L'histoire du chemin de fer de Paris à Marseille », par Mathieu-Georges May, in: Revue de géographie alpine, 1931, Tome 19 no 2, p. 478 lire (consulté le 19 juillet 2011).
  6. SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Réseau ferré de France, (consulté le 13 janvier 2015).
  7. a et b Site SNCF Ter Paca, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Halte ferroviaire de Séon-Saint-Henri lire (consulté le 11 janvier 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Miramas L'Estaque TER Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille-Saint-Charles Marseille-Saint-Charles