Chutes-Lavie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Chutes-Lavie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Ville Marseille
Canton Marseille-1
Marseille-5
Arrondissement municipal 4e arrondissement
Code postal 13004
Démographie
Population 9 495 hab. (2012)
Densité 14 721 hab./km2
Fonctions urbaines Résidentiel
Géographie
Superficie 64,5 ha = 0,645 km2
Transport
Bus Autobus de MarseilleLigne 72 Ligne 81 

Les Chutes-Lavie est l'un des quatre quartiers composants le 4e arrondissement de Marseille.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le quartier est situé au Nord-Ouest du 4e arrondissement et à cheval sur un infime bout du 13e arrondissement. Il est délimité au Nord par le boulevard des Chutes-Lavies, au Sud-Ouest, la place Leverrier, à l’Est, l’avenue de Saint-Just et l’avenue des Chartreux jusqu’au boulevard Jeanne Jugan, et à l’Ouest par la ligne du chemin de fer Marseille-Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine du nom du quartier provient d'un entrepreneur du nom de Léon Lavie (né à Constantine, le 4 septembre 1841), qui exploitait des minoteries et des moulins dans les environs. Il commence son activité dans sa ville natale en y installant des minoteries utilisant la force hydraulique, puis arrive à Marseille en 1878 attiré par l’arrivée de l’eau de la Durance. En 1882, il loue le moulin de la Briolle sur l’ancienne propriété Forestat à Saint-Marcel, sur l’Huveaune. Novateur et entreprenant, il perfectionne l’outillage du moulin en introduisant de nouveaux procédés de meunerie, avec une machine à vapeur qui augmente considérablement le rendement, triplant la production. À cette époque, l’arrivée du canal le séduit, il achète un vaste terrain à Saint-Just, et prend une concession pour la fourniture de l’eau. Il construit une série de moulins sur la pente de la colline. La déclivité assez forte produit une force motrice très puissante. L’entreprise est florissante et Lavie loue à d’autres industriels les bâtiments où s’installent alors d’autres minoteries tels Moricelly, Olive, Caire, Magaud, les huileries Verminck et le moulin Guieu qui traitait le maïs.

Population[modifier | modifier le code]

Au dernier recensement, le quartier comptait 8 769 habitants. C'est le moins peuplé du 4e arrondissement. Il fait aussi partie des quartiers de Marseille comptabilisant la plus grande proportion d'habitants de plus de 60 ans.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Statistiques de population des quartiers du 4e arrondissement de Marseille

Liste des quartiers de Marseille avec le nombre d'habitants par arrondissement et par quartier


Liens externes[modifier | modifier le code]