Transit (film, 2018)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Transit
Description de cette image, également commentée ci-après
L'équipe de Transit à la Berlinale 2018.
Réalisation Christian Petzold
Scénario Christian Petzold
Pays de production Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre drame
Durée 101 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Transit est un film allemand réalisé par Christian Petzold, sorti en 2018.

C'est une nouvelle adaptation du roman éponyme d'Anna Seghers, après le film de 1991 de René Allio. Il a été sélectionné en compétition officielle à la Berlinale 2018.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Parabole des réfugiés fuyant des régimes fascistes pour l'Amérique, transitant par un Marseille contemporain même si les indices temporels sont flous[1],[2].

Tout comme Un Juif pour l'exemple (2016)[3], le film se passe dans les années 1940 mais met en avant le côté contemporain de l'histoire avec des anachronismes délibérés[Note 1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,5/5, et des critiques spectateurs à 3/5[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anonyme, « Le nazisme conjugué au présent », Courrier international N°1433, Courrier International SA, Paris, , p.45,
  • Pierre-Edouard Peillon, « A Marseille, l'Occupation recommencée », Le Nouveau Magazine Littéraire N°5, Sophia Publications, Paris, , p. 82, (ISSN 2606-1368)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans le film, on aperçoit ainsi des constructions récentes comme le nouveau tramway de Marseille, la tour CMA-CGM et le Mucem.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Berlinale 2018 : Isabelle Huppert, une Eva sans saveur », sur Le Figaro,
  2. « Le Fantôme de la Liberté », sur Film de Culte
  3. Antoine Duplan, « Jacob Berger : « La mission de l’écrivain est d’aller touiller l’immonde » », Le Temps, 3 août 2016 (page consultée le 16 mai 2018).
  4. « Transit », sur Allociné (consulté le ).

Lien externe[modifier | modifier le code]