Le Château de ma mère (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Château de ma mère
Description de cette image, également commentée ci-après
L'écrivain, dramaturge et cinéaste Marcel Pagnol, en 1948
Réalisation Yves Robert
Scénario Yves Robert
Jérôme Tonnerre
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Productions de la Guéville
TF1 Films Production
Gaumont Production
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Biopic
Durée 98 minutes
Sortie 1990

Série Cycle Souvenirs d'enfance

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Château de ma mère est un film français d’Yves Robert, sorti en 1990.

Le film est basé sur le scénario de Jérôme Tonnerre, d’après le roman du même nom du cycle des Souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol publié en 1957[1].

Il s'agit de la suite de La Gloire de mon père, sorti la même année dans les salles. Philippe Caubère et Nathalie Roussel incarnent les parents de Marcel Pagnol (Julien Ciamaca) et Paul (Victorien Delamare). L'oncle Jules et la tante Rose sont interprétés par Didier Pain et Thérèse Liotard. Des passages du texte du roman original sont narrés par Jean-Pierre Darras.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le château de la Buzine, le « château de ma mère » selon Pagnol.
La Bastide Neuve de La Treille, dans les collines du Garlaban.
La Treille, et les collines du Garlaban de Marcel Pagnol, près de Marseille.

Chaque fin de semaine et en été, le jeune Marcel Pagnol passe ses vacances d'enfance en famille, à la Bastide Neuve de La Treille, dans les collines du Garlaban, au-dessus de Marseille. Marcel a hâte de retrouver son « petit frère des collines », Lili des Bellons. Mais le trajet est long depuis la cité phocéenne. Joseph, le père de Marcel, décide alors de passer illégalement par les berges du canal pour raccourcir la marche de plusieurs kilomètres, ce qui n'est pas du goût d'Augustine, sa femme, angoissée à l'idée de traverser des propriétés privées. La famille Pagnol se fait bientôt surprendre dans les jardins du château de la Buzine appartenant à un ancien militaire.

Marcel s'éprend bientôt de la prétentieuse Isabelle Cassignol, fille d'un soi-disant riche poète en vacances à La Treille. Aveuglé par l'amour, le jeune garçon, manipulé par Isabelle, délaisse bientôt sa famille et son ami Lili.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Le Château de ma mère

Bande originale de Vladimir Cosma
Film Le Château de ma mère
Sortie 2014 (CD)
Durée 2H34
Genre Musique de film
Format CD
Compositeur Vladimir Cosma

Vladimir Cosma signe l'ensemble des titres des bandes originales des deux films[11], qu'il enregistre en dirigeant l'Orchestre philharmonique de Paris[12].

Face 1
No TitreAuteur Durée
1. Le Château De Ma MèreVladimir Cosma 2:32
2. Mon Ami LiliVladimir Cosma 1:00
3. Les VacancesVladimir Cosma 2:19
4. IsabelleVladimir Cosma 1:51
5. Marcel Et AugustineVladimir Cosma 1:29
6. Le Temps RetrouvéVladimir Cosma 2:03
7. La Belle IsabelleVladimir Cosma 1:41
8. AugustineVladimir Cosma 2:33
9. La Valse d'AugustineVladimir Cosma 2:51
10. The Song Of Departure (Piano Rag)Vladimir Cosma 2:19
11. Sans titreVladimir Cosma 1:14
12. Souvenirs D'EnfanceVladimir Cosma 2:20
13. Le Branle De ReichshoffenVladimir Cosma 1:20
14. La Peur D'AugustineVladimir Cosma 2:03
15. La Gloire De Mon PèreVladimir Cosma 2:44

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Entre 1991 et 1992, Le Château de ma mère a été sélectionné 6 fois dans diverses catégories et a remporté 1 récompense[13],[14].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Remarques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [vidéo] Le château de ma mère (bande annonce) sur YouTube
  2. a et b « Le Château de ma mère », sur cinoche.com (consulté le ).
  3. a et b (en) « Le Château de ma mère - Titres et dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  4. (en) « Le Château de ma mère - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  5. (en) « Le Château de ma mère - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  6. (en) « Le Château de ma mère - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  7. « Le Château de ma mère – Classification » sur Allociné (consulté le ).
  8. « Visa et Classification - Fiche œuvre Le Château de ma mère », sur CNC (consulté le ).
  9. « Le Château de ma mère », sur cinebel.dhnet.be (consulté le ).
  10. Carrière de Julie Timmerman
  11. « Vladimir Cosma – La Gloire De Mon Père / Le Château De Ma Mère (Bande Originale Du Film) », sur www.youtube.com.
  12. « Vladimir Cosma – La Gloire De Mon Père / Le Château De Ma Mère (Bande Originale Du Film) », sur www.discogs.com.
  13. (en) « Le Château de ma mère - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  14. « Palmares du film Le Château de ma mère », sur Allociné (consulté le ).
  15. Claude Langlois, « Le rosé du « Château de Ma Mère » », Journal de Montréal,‎ (lire en ligne)
  16. Marie-Sophie N'Diaye, « Immersion dans l'univers de Marcel Pagnol au Château de la Gaude », Madame Figaro,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]