Tunnel de la Major/la Joliette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tunnel de la Major
Tunnel de la Joliette
Image illustrative de l’article Tunnel de la Major/la Joliette
Tête sud du tunnel de la Major.

Type Tunnel routier
Géographie
Pays France
Département Bouches-du-Rhône
Communes Marseille
Itinéraire Tunnel du Vieux-Port-A55
Traversée Zone urbaine
Coordonnées 43° 18′ 17″ nord, 5° 22′ 01″ est
Exploitation
Exploitant Métropole d'Aix-Marseille-Provence
Caractéristiques techniques
Longueur du tunnel Tunnel de la Major : 1 418 mètres
Tunnel de la Joliette : 1 020 mètres
Nombre de tubes 2x1
Nombre de voies par tube 2
Construction
Début des travaux 1992 (Major)
2007 (Joliette)
Fin des travaux 2002 (Major)
2011 (Joliette)
Ouverture à la circulation (Major)
(Joliette)

Le tunnel de la Major, ainsi appelé car il passe près de la Cathédrale de la Major, et le tunnel de la Joliette sont deux tunnels routiers situés dans le quartier de la Joliette, à Marseille. Ils relient le tunnel du Vieux-Port au Sud et l'autoroute A55 au Nord. Sa longueur est de 1 418 mètres[1] pour le tunnel de la Major et 1 020 mètres pour celui de la Joliette.

Description[modifier | modifier le code]

Les tunnels de la Major et de la Joliette sont deux tunnels monotubes, unidirectionnels, à deux voies. Chaque voie est d'une largeur de 3 mètres. Ils disposent de deux zones de garage sur le premier tiers des ouvrages et d'une aire de retournement sur le dernier tiers des ouvrages[1].

Le tunnel de la Joliette est emprunté dans le sens nord-sud tandis que celui de la Major dans l'autre sens.

Historique[modifier | modifier le code]

Le tunnel de la Major a été construit en vue de faciliter la circulation des véhicules entre le centre-ville et l'extérieur de Marseille. Pendant longtemps, cette fonction était assurée par un autopont disgrâcieux. Dans le cadre du projet Euroméditerranée, le tunnel de la Major est construit en plusieurs étapes pour permettre la suppression de l'autopont, la libération du quai de la Joliette tout en améliorant les conditions de circulation.

Le est mis en service le tunnel des Dames qui, sous l’avenue Robert-Schuman, s'étend de la rue Marchetti à la place de la Joliette. Ce tunnel est coupé à la circulation entre et pour permettre la réalisation du Tunnel de la Major, mis en service le .

Le , l'axe nord-sud de l'autoroute est déclassé sur 1 kilomètre entre le Silo et la cathédrale de la Major pour entrer dans la voirie de Marseille Provence Métropole, ce qui amènera la partie terminale du viaduc de la Joliette à sa fermeture puis à sa destruction en . Pour anticiper ces travaux, la rampe de descente de la sortie 2 de l’autoroute est détruite le 25 mars 2008 pour la remplacer par une autre un peu plus au nord mais provisoire qui sera mise en service lors de la fermeture du viaduc principal.

Entre le et le , le tracé du viaduc démoli est remplacé par un itinéraire de substitution provisoire géré par la DIR Méditerranée empruntant des emprises du port autonome.

Le , le tunnel de la Joliette est mis en service. L'autopont provisoire est démoli en mai 2011 pour réaménager la voirie de surface. La nouvelle bretelle de sortie sera mise en service trois ans plus tard, en mai 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Photos prises lors des travaux de construction du Tunnel

Tunnel de la Joliette sur WikiSara

Tunnel de la Major sur WikiSara

Article connexe[modifier | modifier le code]