Marius et Jeannette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marius et Jeannette
Réalisation Robert Guédiguian
Scénario Jean-Louis Milesi
Robert Guédiguian
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 105 minutes
Sortie 1997


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Marius et Jeannette est un film français réalisé par Robert Guédiguian et sorti en 1997. Sélectionné au Festival de Cannes 1997 dans la section Un certain regard.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Tout se passe à Marseille, tout au nord de l'Estaque, un quartier populaire, autrefois village de pécheurs, d'agriculteurs et de charpentiers puis peuplée des ouvriers des fabriques de savon, de tuiles, de ciment, de verre, de soufre et de soude[1].

Marius vit seul dans une immense cimenterie désaffectée et en voie de démolition qui domine le quartier.

Jeannette élève seule ses deux enfants avec son maigre salaire de caissière. Elle habite une minuscule maison ouverte sur une petite cour typique de l'habitat méditerranéen.

Ses voisins de cour, Caroline et Justin, Monique et Dédé, l'encouragent avec force éclats de rire et coups de gueule.

La rencontre de Marius et de Jeannette n'est pas simple. Outre les difficultés inhérentes à leur situation sociale, leur histoire personnelle les a respectivement meurtris.

Le film décrit la renaissance de leur capacité à être heureux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[2][modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pechiney et la Compagnie Leblanc, fondée en 1881 à l’Estaque, produisent 40 000 tonnes de soude et de soufre par an à partir des pyrites de Salindres dans le Gard et espagnoles extraites des mines de la Compagnie d’exploitation des minerais de Rio-Tinto, dont elle est la filiale française. Cette production alimente notamment les savonneries et les verreries voisines. La Compagnie générale des produits chimiques du Midi construit à proximité de sa soudière de l’Estaque une usine d’osséine (ingredient de base pour la colle), car elle est utilisée pour la fabrication du chlore, très demandé dans l’industrie textile et de l’armement.
  2. Prix pour Marius et Jeannette sur IMDb

Liens externes[modifier | modifier le code]