Mondial la Marseillaise à pétanque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Demi-finale du Mondial La Marseillaise à pétanque en 2006

Le Mondial La Marseillaise à pétanque est, à ce jour, le plus grand tournoi international de pétanque du monde qui regroupe annuellement plus de 10 000 joueurs de tous niveaux. Il accueille 50 000 spectateurs le premier jour, et plus de 130 000 pour l’ensemble de la compétition. Il se déroule, à Marseille au parc Borely et sur un réseau de terrain dans toute la ville. Les phases finales se disputant généralement sur le Vieux-Port.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette épreuve a été créée en 1962 sur une idée originale du journal La Marseillaise et de Paul Ricard. Son directeur national des ventes de l'époque, Charles Pasqua[1],[2] , les journalistes du service des sports dont le chef de service Pierre Andréis[3] avec la direction du journal, dont le directeur des relations extérieures (Michel Montana, président du Mondial la Marseillaise de 1986 à 2016 [4]) mirent en place un concours de pétanque qui se déroula dans les quartiers de Marseille. La première édition réunit 1 164 joueurs[5].

Au cours des ans, ce concours, de local devint régional puis national avant de prendre une envergure internationale[6]. « C'est le Roland-Garros des boules », a dit de lui Yves Mourousi qui, le premier, l'a présenté en direct à la télévision, le 15 juillet 1985.

Cet événement de la pétanque et bien aujourd'hui le tournoi le plus prestigieux et populaire au niveau mondial.

Le Mondial commence chaque année le premier week-end de juillet et se dispute sur cinq jours, du dimanche au jeudi voire au vendredi.

Depuis 1989, le Mondial des Jeunes est ouvert aux filles et aux garçons de 6 à 15 ans. Surnommé successivement L'Écureuil La Marseillaise des Jeunes, Le Crédit mutuel" Mondial des Jeunes , il se déroule aussi en Triplette ( équipe de trois joueurs mixte) [6].

Le Mondial La Marseillaise à pétanque débute traditionnellement le 1er dimanche de juillet dans les allées du parc Borély. C'est un concours à élimination directe. Lors de l'édition de 2012, il opposait 4 416 équipes en triplettes, soit 13 248 joueurs. Ceux-ci venaient de 84 départements, 2 territoires d'outre-mer et 20 pays[7].

Parallèlement, avec France 3 et RTL partenaires média de la compétition, Le Mondial La Marseillaise à Pétanque organisent le "Trophée des Artistes Henri Salvador", compétition opposant les célébrités en triplette par tirage au sort .

Les Salvadors de la Pétanque Trophée voulu par le président du Mondial, Michel Montana[8], récompensent eux chaque année le comité départemental ou le groupe bouliste désigné comme le plus méritant par la Fédération française de pétanque et de jeu provençal[6].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Pour cette 51e édition, le chiffre 51 avait été supprimé de l'affiche officielle, « par crainte de mécontenter Ricard », ancien sponsor de l'épreuve mais pourtant faisant partie du même groupe de spiritueux que Pastis 51[9].
  • La première télévision à s'être intéressée au Mondial à pétanque était Canal+ en 1984, sous la réalisation de Michel Rivelin. Ce documentaire devait être diffusé en clair, mais Gaston Defferre, maire de Marseille et propriétaire du Provençal (devenue depuis La Provence) a imposé que ce documentaire soit diffusée en crypté.
  • Pour la venue de TF1 et d'Yves Mourousi et son fameux journal de 13 h en 1985, le maire de Marseille et ministre de l'Intérieur de François Mitterrand, Gaston Defferre, était très mécontent de cette promotion. Il aurait demandé au journaliste de ne pas faire le 13 h à l'International Ricard La Marseillaise . Yves Mourousi aurait accepté. Seulement en contrepartie, le journaliste informe le maire de Marseille qu'il ne ferait pas le traditionnel interview du président de la République le 14 juillet. Le 15 juillet 1985, le fameux « Bonjour » de l'animateur était en direct du parc Borély.
  • 1961 est la vraie année de la création du Mondial à pétanque, alors appelé Critérium du Sud-Est à pétanque. Mais ce n'était pas un franc succès. En 1962, non plus, mais Ricard était là.
  • Les évolutions des appellations de la compétition générale : 1961, Critérium du Sud-Est à pétanque" - 1971, International Ricard La Marseillaise à pétanque - 1988 (sous la forme associative) Mondial La Marseillaise à pétanque" - 2013.
  • En 1974, Marco Foyot a été le joueur de boule le plus recherché par l'armée. Effectivement, étant en finale du Mondial, il ne pouvait pas revenir à sa caserne en région parisienne et il était considéré comme "déserteur". Le colonel de sa garnison a dit aux organisateurs : « Très bien j'accepte qu'il fasse ce concours, mais s'il perd, il va au trou ».
  • en 1963, Henri Salvador débarque au parc Borély avec le chanteur Tom Jones.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Mondial à pétanque - Concours général (triplettes mixte)[modifier | modifier le code]

Le record des victoires reste à ce jour détenu par Albert Pisapia avec 7 victoires en 1964, 1966, 1971, 1979, 1982, 1985 et 1990. Il est talonné de prés par Jean-Marc (« Marco ») Foyot avec 6 victoires dont 3 consécutives en 1974, 1975 et 1976 avec ses partenaires du moment François Mélis et Raymond Authieu détenant ainsi le record des victoires consécutives.

Jean Kokoyan a également gagné 6 fois le trophée suprême en 1968, 1972, 1980, 1981, 1983 et 1984.

Stéphane Robineau a remporté la Marseillaise 5 fois, en 2007,2010,2012,2013 et 2017.

Pour Philippe Quintais, c'est 4 victoires en 1997, 2004, 2005 et 2009, tout comme Dylan Rocher en 2010,2012,2013 et 2017 (à chaque fois avec Stéphane Robineau) et tout comme Charles Simon, dit « Charly de Géménos », en 1965, 1966, 1969 et 1977.

De 1962 à 2016 les triplettes Hommes ayant remporté le Mondial sont[10],[11] :

Édition Année
Prénom, nom [12]
Département ou pays [12]
Nombre de triplettes [12]
56 2017 Stéphane Robineau, Henri Lacroix, Dylan Rocher VAR 4152
55e 2016 Jean-Charles Dugeny, Thierry Grandet, Didier Chagneau
Gironde
54e 2015 Patrick Messonnier, Cédric Salvini, Kevin Lellouche
Hautes-Pyrénées
4160
53e 2014 Georges Delys, Gérard Garagnon, Frédéric Bauer
Bouches-du-Rhône
4112
52e 2013 Antoine Dubois, Stéphane Robineau, Dylan Rocher
Var, Loire, Var
4320
51e 2012 Antoine Dubois, Stéphane Robineau, Dylan Rocher
Gard, Loire, Alpes-Maritimes
4416
50e 2011 Alain Bascunana, Hervé Caillol, Marcel Guilhem
Bouches-du-Rhône
4624
49e 2010 Antoine Dubois, Stéphane Robineau, Dylan Rocher
Gard, Puy-de-Dôme, Sarthe
4368
48e 2009 Philippe Pécoul, Philippe Quintais , Philippe Suchaud
Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes, Alpes-Maritimes
4592
47e 2008 Julien Castano, Daniel Hernandez, Richard Hovéguimian
Bouches-du-Rhône
4324
46e 2007 Michel Adam, Gilles Gayraud, Stéphane Robineau
Bouches-du-Rhône, Bouches-du-Rhône, Sarthe
4224
45e 2006 Kader Benefissa, Antoine Dubois, Joseph Dubois
Bouches-du-Rhône, Gard, Gard
4112
44e 2005 Philippe Pécoul, Philippe Quintais, Philippe Suchaud
Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes, Alpes-Maritimes
4320
43e 2004 Philippe Pécoul, Philippe Quintais, Philippe Suchaud
Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes, Alpes-Maritimes
4160
42e 2003 Jean-Francois Costa, Dominique Lacroix, Gilbert Noguera
Bouches-du-Rhône
4000
41e 2002 Jean-Marc Foyot, Pascal Mileï, Dominique Usaï
Hérault, Saône-et-Loire, Puy-de-Dôme
3632
40e 2001 Henri Lacroix, Max Oddoux, Max Poncet
Var
3460
39e 2000 Louis Lacroix, Étienne Lacroix, Jean Dubois
Vaucluse
3560
38e 1999 Yazid Triaki, André Laborde, Mario Marcou
Hérault
3456
37e 1998 Jean-Pierre Albentosa, Gilles Gayraud, Patrick Vilfroy
Bouches-du-Rhône, Bouches-du-Rhône, Var
3278
36e 1997 Joseph Fabre, Philippe Quintais, Jean-Luc Robert
Hérault, Eure-et-Loir , Eure-et-Loir
3408
35e 1996 Noël Bengler, Alain Caciagli, Philippe Roux
Bouches-du-Rhône
3200
34e 1995 Raymond Allier, Joël Benoi, Jean-Marc Budet
Gard
3024
33e 1994 Attilio Catoio, Lucien Journoud, Gilbert Tuppo
Bouches-du-Rhône
3096
32e 1993 Noël Bengler, Claude Burgos, Éric Kalazic
Bouches-du-Rhône
2936
31e 1992 Yvon Deluy, Jean-Marie Faure, Louis Molinas
Bouches-du-Rhône, Haute-Savoie, Bouches-du-Rhône
2848
30e 1991 René Di Mase, Paul Gortchakoff, Roland Sembolini
Bouches-du-Rhône
2224
29e 1990 Fernand Moraldo, Albert Pisapia, Adrien Schatz
Bouches-du-Rhône, Vaucluse , ?
2064
28e 1989 Daniel Armando, Jean-Louis Carlin, Alfred Checconi
Alpes-Maritimes
2060
27e 1988 Cyprien André, Bernard Bossy, Jean-Paul Ré
Bouches-du-Rhône
2058
26e 1987 Rachid Adraouamine, Hamid Agueni, Marcel Manzon
Bouches-du-Rhône
2271
25e 1986 Gérard Garagnon, Henri Izopet, Alain Valéro
Bouches-du-Rhône
2228
24e 1985 Noël Bengler, Albert Pisapia, Daniel Texier
Bouches-du-Rhône
2211
23e 1984 Jean-Marc Foyot, Jean Kokoyan, René Lucchesi
Bouches-du-Rhône , Paris
?
22e 1983 Jean-Marc Foyot, Jean Kokoyan, René Lucchesi
Bouches-du-Rhône
?
21e 1982 Albert Ferrit, Eugène Lubrano, Albert Pisapia
Bouches-du-Rhône, Gard
2120
20e 1981 Jean Kokoyan, René Lucchesi, Serge Rouvière
Bouches-du-Rhône
?
19e 1980 Jean Kokoyan, René Lucchesi, Serge Rouvière
Bouches-du-Rhône
?
18e 1979 Roger Capeau, Émile Chavillon, Albert Pisapia
Gard, Bouches-du-Rhône
?
17e 1978 Santiago Baldo, Pierre Chaldjian, José Garcia
Bouches-du-Rhône
1980
16e 1977 François Bezza, Charles Simon, Pierre Brocca
Bouches-du-Rhône
2008
15e 1976 Raymond Authieu, Jean-Marc Foyot, François Mélis
Paris, Seine-et-Marne
?
14e 1975 Raymond Authieu, Jean-Marc Foyot, François Mélis
Paris, Seine-et-Marne
1902
13e 1974 Raymond Authieu, Jean-Marc Foyot, François Mélis
Paris, Seine-et-Marne, Paris
?
12e 1973 Eugène Lubrano, Joseph Ruiz, Yvan Raimond
Bouches-du-Rhône
?
11e 1972 Georges Audry, Jean Kokoyan, Triestino Magnani
Bouches-du-Rhône
?
10e 1971 Gabriel Binder, Pierre Brocca, Albert Pisapia
Bouches-du-Rhône
?
9e 1970 René Macari, Georges Gabanon, Denis Salvador
Gard
?
8e 1969 Roger Bacciardi, François Bezza, Charles Simon
Bouches-du-Rhône
?
7e 1968 Frédéric Calbet, Jean Kokoyan, Clément Messal
Bouches-du-Rhône
?
6e 1967 Ange Arcolao, Jean Tricon, Péragoux
Alpes-Maritimes
?
5e 1966 François Bezza,Albert Pisapia, Charles Simon
Bouches-du-Rhône
?
4e 1965 Joseph Béranger, Joseph Papalino, Charles Simon
Bouches-du-Rhône
?
3e 1964 François Bezza, Eugène Lubrano, Albert Pisapia
Bouches-du-Rhône
?
2e 1963 Jean Costello, Henri Nunari, Georges Mascon
Bouches-du-Rhône
782
1re 1962 Jo Canavese, César Brauer, Jo Vedel
Bouches-du-Rhône, Drôme, Hérault
388

Le Grand Prix féminin à pétanque (triplettes femmes)[modifier | modifier le code]

Créé en 2002, le Grand Prix féminin a aussi ses stars, notamment Fabienne Berdoyes (6 victoires) ou Sylvette Innocenti (4 victoires) .

La triplette Fabienne Berdoyes (point), Sylvette Innocenti (milieu) et Agnès Lesaine (tir) détient d'ailleurs le record de 3 victoires pour une même équipe en 2012, 2014 et 2016.

De 2002 à 2016 les triplettes femmes ayant remporté le Grand Prix féminin à pétanque sont [13] :

Année
Prénom, nom [14]
Département ou pays [14]
Nombre de Triplettes [14]
2016 Fabienne Berdoyes, Sylvette Innocenti, Agnès Lesaine

Yvelines, Bouches-du-Rhône, Yvelines

2015 Angélique Papon, Ludivine D'Isidoro, Audrey Bandiera
Puy-de-Dôme (France Nationale)
132
2014 Fabienne Berdoyes, Sylvette Innocenti, Agnès Lesaine

Yvelines, Bouches-du-Rhône, Yvelines

171
2013 Amandine Fossat, Morgane Hautemayou, Corinne Mattei

Bouches-du-Rhône , Var , Bouches-du-Rhône

152
2012 Fabienne Berdoyes, Sylvette Innocenti, Agnès Lesaine

Yvelines, Bouches-du-Rhône, Yvelines

152
2011 Ludivine Lovet, Laura Radosavljevic, Agnès Viens

Gard, Hérault , Gard

160
2010 Fabienne Berdoyes, Ludivine D'Isidoro, Agnès Lesaine

Yvelines, Puy-de-Dôme, Yvelines

150
2009 Fabienne Chapus, Patricia Foyot, Muriel Scuderi

Gard, Puy-de-Dôme, Gard

?
2008 Hotance Annick Ramananandro, Véronique Randrianarizafy, Hanta Francine Randriambahiny
Madagascar,Madagascar, Bouches-du-Rhône
155
2007 Fabienne Chapus, Virginia Lauer, Muriel Scuderi

Gard, Moselle, Gard

?
2006 Virginia Lauer, Martine Sarda, Muriel Scuderi

Moselle, Gard, Gard

?
2005 Fabienne Albentosa, Audrey Arnaud, Fabienne Berdoyes

Bouches-du-Rhône , Gard , Eure-et-Loir

141
2004 Audrey Arnaud, Ludivine Lovet, Agnès Viens

Bouches-du-Rhône, Gard, Gard

144
2003 Fabienne Berdoyes, Nathalie Clément, Florence Petit

Eure-et-Loir, Paris, Paris

?
2002 Sylvette Innocenti, Eliane Perez, Muriel Scuderi

Bouches-du-Rhône, Gard, Gard

?

Le Crédit mutuel Mondial des jeunes à pétanque (triplettes jeunes mixtes)[modifier | modifier le code]

Le Mondial des jeunes existe depuis 1989 ; Le Mondial Jeune attire les meilleurs joueurs de la pétanque de chaque générations.

En 2007, Dolorès Vercellotti [15] est la seule féminine a remporter le titre avec ses équipiers Florent Aillaud et Karim Lachheb.

En 1991, Romain Scultore remporte le trophée à l'age 7 ans [16] avec ses partenaires Dominique Helfrid et Simon Marsille.

De 1989 à 2016 les triplettes ayant remporté le Mondial Jeunes sont [13] :

Année
NOM Prénom [17]
Département ou Pays [17]
Nombre de Triplettes
2016 PELLEGRINI Tom, REYES Lucas, TROPINI Mathieu

Var

?
2015 ALBERTINI Cyril, LEFEBVRE Fabien , SABATIER Charles,

Var

108
2014 DUBOIS Fernand, MOLINAS Joseph "Tyson" , SCHUTT Dayron

Gard

102
2013 DUBOIS Jacques, GORGONE Anthony, MOLINAS Wesley [18]

Alpes-Maritimes , Bouches-du-Rhône , Bouches-du-Rhône

100
2012 DUBOIS Jacques, FARALLI Kenzo, SANTIAGO Antoine

Bouches-du-Rhône

?
2011 AGUER Jérémie, ARISTE Jordan-Marc, SANTIAGO Ludovic

Bouches-du-Rhône

100
2010 DUBOIS Jacques, DUBOIS Fernand, MOLINAS Joseph "Tyson"

Gard

88
2009 AFLALO Samuel, DELGA Damien, PETRUCCI Dylan

Bouches-du-Rhône, Tarn , Bouches-du-Rhône

?
2008 Thomas LUCCHETTA, SANS Jérémy, VAZ Kévin

Haute-Garonne

111
2007 AILLAUD Florent, LACHHEB Karim, VERCELLOTTI Dolorès [15]

Alpes-Maritimes

?
2006 Gaël DE BENEDITTIS, FAURE Valentin, GARRIGA Anthony

Loire

138
2005 CAILLOT William, PERSONNETTAZ Manuel, VIOUX Guillaume

Var

177
2004 CALISSI Christophe, PASQUAL Thomas, TIGANI Anthony

Alpes-Maritimes

180
2003 BOYER Ludovic, CAMACARIS Mathias, VANEL Maxime

Vaucluse , Loire , Gard

?
2002 PERRET Tony, RICHARD Mathieu, SAVIN Angy

Vaucluse

?
2001 CALISSI Christophe, CORDIER Jonathan, GRANDI Loïc

Alpes-Maritimes

?
2000 ALIBERT Christophe, CARRILLO Nicolas, SOUBEYRAND Mathieu

Drôme , Drôme , Ardèche

?
1999 ENCIZO Michel, MARTINETTI Thibault, SARNELLI Florian

Alpes-de-Haute-Provence

130
1998 SCULTORE Romain, SORENTE Cédric, BASSET ?

Bouches-du-Rhône

?
1997 JOUAN Cyril, RIFFI Kamel, SORENTE Cédric

Bouches-du-Rhône

156
1996 Michel BAYLE, Thierry GODINES, Billy PATEAU

Vaucluse

153
1995 Yohann BARDE, GUILHOT Jérémy, OLLIVIER Pascal

Drôme

148
1994 Jean-François BARBIER, Yohann BARDE, Jim DESTENAY,

Drôme

?
1993 Brice CHAUDERON, Emmanuel FEREZ, Jérémie LLOMBARD,

Drôme

?
1992 BARDE Yohann, GUILHOT Jérémy, OLIVIER Pascal

Drôme

90
1991 Dominique HELFRID , Simon MARSILLE, Romain SCULTORE

Bouches-du-Rhône

74
1990 Michaël EVRARD, Nicolas IVANES, Christophe TAÏS

Nord , Bouches-du-Rhône , Bouches-du-Rhône

59
1989 BESNARD Pascal, DESCHATRETTE Sébastien, MARATRAY Laurent

Indre , Indre , Côte d'Or

34

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Mondial à pétanque en vidéo
  2. Charles Pasqua est le créateur du Mondial de pétanque sur le site leparisien.fr
  3. Gael Biraud, « Au revoir, monsieur Andréis », Journal La Marseillaise,‎ (lire en ligne)
  4. nouvellespublications.com, « Michel Montana : l'homme qui a fait de Marseille la capitale mondiale des boules », Nouvelles Publications, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  5. Anthony Hernandez, « « La pétanque est un sport, et c’est le plus convivial » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  6. a, b et c Le Mondial la Marseillaise
  7. Participation française et internationale
  8. « Michel Montana : le dernier des marseillais », sur lemonde.fr,
  9. Les liaisons dangereuses, un article du mensuel provençal le Ravi, octobre 2012
  10. Palmarès du Mondial La Marseillaise de 1962 à 2012
  11. Le Mondial la Marseillaise à pétanque sur le site FR3
  12. a, b et c « Palmares du Mondial La Marseillaise », sur robert.salou.chez-alice.fr (consulté le 22 juillet 2016)
  13. a et b « Mondial La Marseillaise à pétanque - Site officiel », sur Mondial La Marseillaise à Pétanque - Site officiel (consulté le 22 juillet 2016)
  14. a, b et c « Palmares National Féminin La Marseillaise », sur robert.salou.chez-alice.fr (consulté le 22 juillet 2016)
  15. a et b Francis Casanova, « #Mondialàpétanque : La Marseillaise porte crédit à la source - Journal La Marseillaise » (consulté le 22 juillet 2016)
  16. La Marseillaise, « Romain Scultore : " Une Marseillaise se gagne pour la gloire " - Journal La Marseillaise » (consulté le 22 juillet 2016)
  17. a et b « Palmares National Jeunes de La Marseillaise », sur robert.salou.chez-alice.fr (consulté le 22 juillet 2016)
  18. « Gorgone, Molinas et Dubois s'imposent chez les minots - France 3 Provence-Alpes » (consulté le 22 juillet 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Échinard, Il était une fois la Mondial La Marseillaise à pétanque, 2004, Éditions EEMP et Livandi, (ISBN 2-911988-47-7)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]