Raspigaous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raspigaous
Pays d'origine France
Genre musical reggae
Années actives depuis 1997

Raspigaous est un groupe de Reggae/Ska marseillais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raspigaous est un groupe de Reggae/Ska Marseillais qui voit le jour en 1997, dans le quartier du Panier, à Marseille.Très vite, le groupe compte une quinzaine de musiciens, et monte un répertoire de morceaux Reggae et Ska, très festif. Les textes, alors chantés par Lionel "Léo" Achenza, et Marie "Sista Chance" Riou, sont très engagés socialement et conte les aléas sociaux de la vie de tous les jours. Le groupe connait, dans ses six premier mois d'existence, une ascension fulgurante, d'abord locale, puis très vite nationale, grâce à l'éclectisme de leurs compositions, mais aussi grâce à l'efficacité de groupe de leur auto-production. On les croise alors sur toutes les scènes des cafés-concerts et des festivals de France. Ils y font des concerts bourrés d'énergie et de revendications joyeuses, sur fond de composition musicale puisant ses inspirations dans les styles les plus divers; on retrouve des sonorités du monde entier, le tout guidé par le Reggae, le Roots et le Ska...Parmi leurs refrains les plus connus, on chante encore aujourd'hui "Vitrolles", "Zappe", ou encore le très fameux "Sers Le Jaune Collègue", qui s'entonne encore aujourd'hui dans tous leurs concerts. En 1999, au final de leur première tournée, les RASPIGAOUS font une halte à Lille, et enregistre au "Studio Bunker", grâce à l'argent récolté sur les concerts, leur premier album "CHAUD TIME", vendu à 30 000 exemplaires environ à ce jour. C'est l'album qui connaitra le plus de succès et qui reste encore aujourd'hui un indispensable dans le paysage du Reggae Français. Cet opus les emmènent à jouer partout en France, et impose le groupe dans de nombreux festivals et salles de concerts célèbres (Les Vieilles Charrues, Le Divan Du Monde, La Cigale, Les Docks Des Suds, etc...) Ce qui les conduit à enregistrer, toujours en auto-prod, leur deuxième album qui sortira en 2002 "CHIENS DES QUAIS". L'album connait un franc succès, et le Band Marseillais ayant gagné en maturité musicale, propose un album dense et léché, riche en harmonie et en composition. On y retrouve la recette qui fait la notoriété du groupe : des cuivres, des chœurs, des cordes, de longs solos musicaux de clavier, guitare ou saxophone, et des parties Dub profondes, ainsi qu'une piste cachée ou l'on peut découvrir en enregistrement live lors d'une de leur répétition la version "deux" de leur titre "Vitrolles". Viens alors le temps des divergences et l'équipe fondatrice se rompt à cause de radicales divergences concernant la gestion du groupe et de son avenir. Une grande partie des musiciens quittent le groupe et l'aventure. Lionel Léo Achenza, prend alors le parti de continuer l'histoire avec une nouvelle équipe de musiciens, et enregistre en collaboration avec "Arsenic & Champagne" et "Boucans Prod", le troisième album du groupe "MAUVAISE HERBE", qui, malgré les déboires récents se présente comme un album aux compositions solides, présentant toujours des refrains efficaces aux harmonies entêtantes . On y retrouve des morceaux forts comme "l'Arapède", "S'échapper" ou le très lancinant "La Ballade de l'Huissier". Malgré l'évident déclin de l'industrie du Cd, RASPIGAOUS écoule à bon nombre cet exemplaire où l'efficacité musicale et de composition est encore au rendez-vous, le point fort de cet album étant sa fluidité et son fil conducteur qui permettent de l'écouter d'une traite. Après une tournée nationale, l'équipe alors en place cède de nouveau, et Lionel Léo Achenza décide alors de prendre une pause en 2007 qui durera jusqu'en 2013. Le chanteur à la voix claire et puissante, bien connue grâce à ses célèbres phases de scats directement inspirées de Barrington Levy, en profite pour repartir en solo sur les routes, et développe un projet acoustique sous le nom de LÉO, et sors un premier album "PARCE QUE C'EST BON" en 2009. Ce n'est qu'en 2013, que l'association KABBA ROOTS fait alors appel à RASPIGAOUS pour remonter sur scène à l'occasion d'un concert de soutien pour le projet "United For Jamaîca". Lionel Léo Achenza, s'associe alors avec le backing band Marseillais "THE HANDCART", bien connu des tous les festivals Reggae d'Europe, pour avoir backé les plus grandes légendes du Reggae (Pablo Moses, The Abyssinnians, Linval Thompson, etc...) et la toute nouvelle équipe décide d'unir leurs forces pour faire remonter le groupe sur les planches. Ils sortent en 2014, en collaboration avec "Transfuge" un Ep 4titres "HAUT & FORT", qui les emmene à renouer avec la scène nationale Reggae. Ce n'est qu'en 2017, que Lionel Léo Achenza présente au groupe un assortiment de 13 compositions originales, variant du Roots au Ska, que le groupe décide d'enregistrer son quatrième album. Denis Rastyron Thery, alors propriétaire du STUDIO K à Port-De-Bouc, séduit par la qualité de composition de Lionel, décide de co-produire l'album et ouvre les portes du studio au groupe. RASPIGAOUS enregistre alors "NOUVEL R", qui sort en 2019 dans les bacs. Le groupe reprend alors le chemin des tournées et des lives avec sa puissance scénique très particulière, ne laissant personne indifférent...


Style musical[modifier | modifier le code]

Raspigaous est un groupe de Reggae , qui puise sa force et ses compositions dans divers style tels que le Funk, la Soul, la Salsa, ou encore de fortes consonances World et musiques du monde. Même si le Reggae est à 80% à la base de leur musique, le groupe met toujours un point d'honneur à mixer leur son avec diverses variations harmoniques. Le point fort du groupe étant les concerts et les lives, ou une énergie débordantes caractérise toutes leurs apparitions scéniques. Lionel Léo Achenza, le chanteur, est connu pour ses longues phases de scats improvisées...

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

En concert[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]