Le Canet (Marseille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Canet.

Le Canet
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ville Marseille
Arrondissement municipal 14e
Démographie
Population 7 431 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 43° 19′ 34″ nord, 5° 22′ 30″ est
Transport
Métro Ligne 2 du métro de MarseilleBougainville
Ligne 2 du métro de MarseilleGèze
Bus Autobus de MarseilleLigne 28 Ligne 38 Ligne 70 Ligne 72 Ligne 89 Bus de nuit 530Bus de nuit 535
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Canet

Géolocalisation sur la carte : Marseille

Voir sur la carte administrative de Marseille
City locator 14.svg
Le Canet

Le Canet est un quartier du 14e arrondissement de Marseille.

Le quartier comporte une importante gare aux marchandises, la Gare de Marseille-Canet ouverte en 1848 et située sur la ligne Avignon-Marseille.

Le centre de rétention administrative du Canet a remplacé le centre d'Arenc en 2006.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cannetus au XIe siècle, Vallis de Canneto au XIIIe, le nom du Canet viendrait des « roseaux » (cannae) qui poussaient dans les anciens marécages du ruisseau Caravelle (ou Caravel) au bord duquel le quartier fut construit. Ce toponyme est particulièrement répandu dans les pays occitans.

Le Canet s'est d'abord orthographié le Cannet. Ce n'est qu'en 1851 que le Canet commence à s'écrire avec un seul N.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un noyau de village se forme autour de l'église Notre-Dame de l'Espérance. Mais le Canet sera pendant longtemps une terre à l'habitat dispersé, sur laquelle se sont installées de nombreuses campagnes appartenant à de riches familles marseillaises.

Avec la délocalisation du port et la construction de la Joliette, le Canet s'industrialise à la fin du XIXe siècle et au début du XXe : raffineries de soufre, brasseries, huileries, savonneries …

Pourtant, à la fin du XIXe siècle, on trouve encore plusieurs grandes propriétés : Décornis, Riboulet, Gros, Aubin, Dugas, Sauvaire … Elles ne disparaîtront qu'avec l'urbanisation croissante et la construction du chemin de fer, puis de l'autoroute.

La propriété Aubin s'appelait la « Floride » depuis le début du XVIIe siècle. Ce nom lui avait été donné par Guillaume du Vair, premier président du parlement de Provence, qui en fut propriétaire de 1609 à 1616. Juriste émérite, mais aussi savant et lettré, il comptera parmi ses amis Malherbe quand celui-ci se fixera à Aix-en-Provence. Une corniche de la maison de Guillaume de Vair portait l'inscription latine suivante : « FLORENTEM.FLOREM.FLORIDA.FLORA.FLEAT » (« Que Flore la fleurie pleure la fleur qui fleurissait ici »). Sur l'ancien domaine, il a été construit un lycée d'enseignement professionnel qui a gardé le nom de « Floride ».

Bien qu'on la date du XVIIe siècle, l'église du Canet ne présente pas un grand intérêt historique, à l'exception de l'épitaphe en latin de Laurent d'Arvieux qui résume la vie de ce grand diplomate et voyageur.

Lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • Le boulevard du Commandant Finat-Duclos. Cette petite voie, généralement très tranquille, a pourtant connu de nombreux règlements de compte à commencer par la tuerie du Bar du Téléphone en 1978, mais aussi l'exécution de trois lieutenants de Francis le Belge en 1972, celle du braqueur Jacques Castagna, dit Pierrot la Boulange, en 1981, et enfin l'enlèvement, suivi de sa disparition, de Redouane Djouder, dit Djoujou, dans le bar du Petit Canet en 2010.
  • Le joli cimetière du Canet où l'on aperçoit la mer et qui est dominé par le mausolée Vanverberghe dans lequel repose Francis le Belge, l'un des plus célèbres parrains marseillais.
  • La station Alexandre, à l'origine une gare de triage construite au début du XXe siècle par Victor Régis, l'un des grands noms de l'industrie des huiles marseillaises. Cette superbe architecture métallique, après sa réhabilitation par l'architecte Éric Castaldi entre 2004 et 2007, est devenue un espace culturel qui accueille également une centaine de bureaux, deux restaurants et une galerie marchande.

Club de football[modifier | modifier le code]

Canet Sports est un club de football marseillais fondé en 1920 dont le siège se situait sur le boulevard Charles Moretti dans le 14e arrondissement. Le club est fermé depuis septembre 2009, faute de moyens pour poursuivre son activité.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Bouyala d'Arnaud, Évocation du vieux Marseille, les éditions de minuit, Paris, 1961.
  • Adrien Blés, Dictionnaire historique des rues de Marseille, Ed. Jeanne Laffitte, Marseille, 2001, (ISBN 2-86276-372-1).
  • François Thomazeau, Marseille insolite, Les Beaux Jours, 2007, (ISBN 978-2-35179-002-1).