Festival international de cinéma de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Festival international de cinéma de Marseille (FIDMarseille) est l'un des principaux festivals internationaux compétitifs (documentaire et fiction) en France. Il compte parmi les festivals internationaux d'importance et accueille environ 23 000 spectateurs chaque année pendant une semaine[1].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Pendant six jours, début juillet, il a pour ambition d'être un rendez-vous incontournable et festif, tant pour les cinéastes, les professionnels et les programmateurs du monde entier, que pour le public marseillais et national. La première édition du festival a eu lieu en 1990 et s'intitulait Biennale Européenne du Documentaire. Dès la deuxième édition le festival s'est nommé Vue sur les docs[2] pour devenir FIDMarseille en 1999.

L'exigence et la capacité à découvrir les œuvres les plus innovantes ont façonné son identité de défricheur, et l'ont imposé comme une référence pour un grand nombre de réalisateurs, de professionnels et de critiques. La programmation du FIDMarseille constitue un travail de réflexion continu sur l'évolution du cinéma contemporain et sur la transversalité qui lie aujourd'hui le documentaire au cinéma de fiction, aux films d'artistes, au travail du son, à l'art contemporain dans son ensemble. Depuis 2007, un tournant décisif a été pris : désormais, au sein de la sélection officielle, des films de fiction sont accueillis aux côtés des documentaires[3].

Cette identité fait du festival un événement de découvertes et de rencontres au service des œuvres et du public, une plate-forme artistique dont le rayonnement perdure et circule pendant toute l'année.

Le festival dispose aussi d'un laboratoire à projets, le FIDLab, qui sélectionne chaque année dix films en développement.

FID Marseille fait partie du projet Doc Alliance depuis 2012. Le festival rejoint ainsi la coopération aux côtés des festivals Visions du Réel, Planete Doc Film Festival Warsaw, DOK Leipzig, IDFF Jihlava et CPH:DOX Copenhagen.

Jean-Pierre Rehm est le délégué général du festival que présidait Paul Otchakovsky-Laurens.

Films primés[modifier | modifier le code]

Environ 2 500 films sont soumis chaque année à la sélection, liste à laquelle s'ajoutent les films issus du travail de recherche de l'équipe de programmation. Environ 130 films sont montrés lors du festival dont 35 en compétition.

Dans la liste des films primés, on relève Mille soleils de Mati Diop, Là-bas de Chantal Akerman, O Fim e o Princípio d'Eduardo Coutinho, Mur (2004) de Simone Bitton, Tie Xi Qu: West of the Tracks (2003), In Public (2002), ou encore Le Cas Pinochet (2001) de Patricio Guzmán. En 2001, Apichatpong Weerasethakul y présente son premier film : Mysterious Object at Noon.

Palmarès 2017[modifier | modifier le code]

Grand prix de la compétition internationale[modifier | modifier le code]

d'Alexandre Koberidze Allemagne, Géorgie / 2017 / 202’ Première mondiale

Prix Georges-de-Beauregard international[modifier | modifier le code]

de Matjaz Ivanisin Slovénie, Croatie / 2017 / 60′ Première mondiale

Grand prix de la compétition française[modifier | modifier le code]

Prix ex aequo

de Nicolas Peduzzi France / 2017 / 86′ Première mondiale

de Sepideh Farsi Afghanistan / 2017 / 80′ Première mondiale

Prix Georges-de-Beauregard national[modifier | modifier le code]

  • Le cœur du conflit

de Judith Cahen et Masayasu Eguchi France, Japon / 2017 / 79′ Première mondiale

Palmarès 2018[modifier | modifier le code]

Grand prix de la compétition internationale[modifier | modifier le code]

Prix ex aequo

Roi Soleil d'Albert Serra Espagne / 2018 / 62’ Première mondiale

Segunda vez de Dora Garcia Belgique, Norvège / 2018 / 94′ Première mondiale

Prix Georges-de-Beauregard international[modifier | modifier le code]

Paul est mort d' Antoni Collot France / 2018 / 88′ Première mondiale

Grand prix de la compétition française[modifier | modifier le code]

Seuls les pirates de Gaël Lépingle France / 2018 / 90′ Première mondiale

Prix Georges-de-Beauregard national[modifier | modifier le code]

Derrière nos yeux Anton Bialas France / 2018 / 46′ Première mondiale

Palmarès 2020[modifier | modifier le code]

Grand prix de la compétition internationale[4][modifier | modifier le code]

  • Visión Nocturna, Carolina Moscoso, Chili / 2019 / 80’ Première mondiale

Prix Georges-de-Beauregard international[modifier | modifier le code]

Grand prix de la compétition française[modifier | modifier le code]

  • C'est Paris aussi, Lech Kowalski, France / 2020 / 58′ Première mondiale

Prix Georges-de-Beauregard national[modifier | modifier le code]

Prix Georges-de-Beauregard international[modifier | modifier le code]

Palmarès 2021[modifier | modifier le code]

Grand prix de la compétition internationale[modifier | modifier le code]

Prix Georges-de-Beauregard international[modifier | modifier le code]

Saturn and Beyond Declan Clarke Irlande / 2021 / 60′ Première mondiale

Grand prix de la compétition française[modifier | modifier le code]

Appuyé au mur Jacques Meilleurat France / 2020 / 53′ Première mondiale

Prix Georges-de-Beauregard national[modifier | modifier le code]

Pénélope mon amour Claire Doyon France / 2021 / 88′ Première mondiale

Prix Renaud-Victor[modifier | modifier le code]

Pénélope mon amour Claire Doyon France / 2021 / 88′

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://creative.arte.tv/fr/community/fidmarseille-25eme-festival-international-de-cinema-du-1-au-7-juillet-2014
  2. FIDmarseille.org
  3. Eugenio Renzi, Marseille, la fiction à la porte, Cahiers du cinéma, no 626, septembre 2007, p. 62
  4. « Palmarès 2020 », sur FIDMarseille (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]